New Adult, Romance

Éblouissant | Colleen Hoover (Indécent #3)

ExcellentJe n’arrive pas à croire que je viens de lire les dernières lignes de cette sublime série. Je n’avais pas beaucoup d’attentes concernant ce troisième tome, mais impossible de passer à côté d’un shoot façon Colleen Hoover. Elle a cette facilité à nous embarquer dans une histoire, dans laquelle on est à l’aise et qui donne l’impression d’intégrer parfaitement son lecteur à cette histoire.

Au fil des tomes, nous avons vécu beaucoup de petits bonheurs en compagnie de Layken et Will, mais comme la vie est loin d’être facile, nous avons également découvert les grosses galères qui font mal à l’âme et au cœur.  Difficile d’imaginer que l’excitation de retrouver l’univers qui entoure nos personnages signe la fin d’une sublime histoire d’amour qui m’aura fait vibrer jusqu’à la fin.

Au cours d’un week-end idyllique qui marque le début d’une vie à deux, Will et Lake vont revenir sur les moments qui les ont conduits aujourd’hui à se dire oui. Comme dans chaque histoire, il y a deux versions et celle de Will n’est pas tout à fait la même que sa charmante épouse. Alternant passé et présent, Colleen Hoover va revenir sur les moments clés qui ont marqué un tournant. Certains souvenirs vous feront sourire, d’autres vous , mais derrière chaque moment de bonheur, il y a des moments douloureux qui vous briseront de nouveau le cœur et j’ai ressenti une peine immense.

Je ne suis pas une grande fan des réécritures, bien souvent l’histoire perd toute son émotion. J’étais loin d’imaginer que revivre cette romance avec un regard neuf, me procurait des frissons comme si je découvrais l’histoire. Des secrets inattendus seront révélés et Will n’aura jamais été aussi vulnérable. Je crois que malgré tout ce qu’ils ont subi, la pureté de son amour n’a jamais été aussi évidente que dans ce tome, les évènements sont expliqués avec tellement d’émotions et à travers les yeux de Will, on retombe amoureux de Layken. J’ai été éblouie par leur histoire, digne des plus grands contes de fées.

Je pense qu’on est tous conscients qu’ils ont vécu des choses intenses et je pourrais croire qu’après toutes ses émotions plus rien ne pourrait m’étonner. La magie continue d’opéré, et des passages totalement inédits vont venir nous attendrir, j’étais loin d’imaginer que pendant que Layken se torturait, Will était conscient de beaucoup d’évènements. Certaines révélations sont amenées de manière terriblement émouvante et j’ai senti mon cœur se briser une seconde fois pour Julia. Mais définitivement nous prenons conscience que Gavin et Eddie sont les meilleures amies qu’on puisse attendre dans pareille situation et leur présence va être précieuse dans les moments difficiles.

Ce tome n’a aucun caractère obligatoire pour pouvoir suivre l’histoire, mais si vous en êtes arrivés là, c’est que comme moi vous êtes sous le charme. Bien qu’il soit présenté comme une réécriture, CoHo a fait le choix d’évoquer des aspects de l’histoire qui étaient passée sous silence. J’ai aimé revivre les moments forts liés à leur rencontre et j’ai ressenti l’émotion, en savourant chaque scène en compagnie des de jeunes mariés, le dénouement aura semblé parfois impossible, mais retrouver les frissons qui m’avaient transporté durant ma lecture du tome 1 est assez incroyable. J’aurais aimé ne jamais le terminer et l’épilogue va au-delà de mes espérances, tout est parfait.

Retrouvez mon avis sur Indécent #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Incandescent #2 ICI
Lucie
Coup de Coeur <3, New Romance

Confess | Colleen Hoover

ImpressionJ’ai lu ce roman en lecture commune avec ma copine Evanne et ça été un vrai bonheur d’enchaîner les onomatopées en sa compagnie. Toujours sur la même longueur d’onde, nous avons été en parfaite synchronisation émotive. Je pensais le lire rapidement, mais dire que je l’ai dévorée est un euphémisme. Je n’ai pas sauté sur la VO par manque de temps, mais cette sortie c’était un peu l’évènement du jour et dès qu’il a été entre mes mains, j’ai été incapable de m’arrêter avant d’avoir terminé jusqu’à la dernière ligne cette histoire. Je crois que c’est la première fois de ma vie, que je ne lis pas la quatrième de couverture avant de commencer un roman, c’est une expérience surprenante et à défaut d’aller en dédicace, je suis tellement heureuse de cette lecture. Je ne trouve rien à redire de négatif et c’est la première fois, depuis Hopeless que son personnage masculin est totalement irréprochable et irrésistible.

Aubern Reed est une jeune femme un peu blasé par sa vie, elle n’est pas très épanouie dans sa vie professionnelle et alors qu’elle cherche une solution pour trouver un second emploi, elle va tomber sur une galerie d’art à Dallas, qui a désespérément besoin d’une hôtesse le temps d’un vernissage. Bien que l’entretien soit assez unique en son genre, elle va sympathiser avec le jeune artiste Owen Gentry.

J’ai trouvé ce roman un peu différent des autres romans de Colleen Hoover, je ne saurais pas expliquer ce qui se différencie de cette histoire. Mais encore une fois, elle a réussi à me transporter dans un univers parallèle et cette fois, elle va s’intéresser à l’art. Je ne m’attendais absolument pas à découvrir toutes ces merveilles et aborder le thème des confessions, en utilisant de réelles confessions est à la fois magnifiques et terribles. Je crois qu’elle a cette capacité à donner vie à un univers inédit, en s’appuyant sur des émotions fortes et je peux vous assurer que c’est un vrai ascenseur émotionnel.

Aubern et Owen vont apporter leur lot de rebondissements et lorsque je croyais que les choses se calme un peu. Mon cœur avait encore un loupé et je crois que notre lecture avec Evanne, a été ponctuée d‘Oh My God !!!! A tous les chapitres. C’est terrible d’être si douée pour retourner le cerveau de ses lectures, elle a cette capacité à nous surprendre et quand on pense avoir trouvé un début de réponses, elle nous la fait à l’envers. Sans compter ses personnages toujours plus touchants. Aubern essaye de s’en sortir et l’attirance qu’elle éprouve envers Owen, va la prendre par surprise. Ils ont tous les deux des vies compliquées, malgré les aspects négatifs de la vie d’Owen, j’ai été tellement admirative de cette volonté de donner toujours le meilleur à Aubern. La vie ne lui a pas fait de cadeaux et pourtant chacune de ses pensées est le reflet de son amour et c’est tellement romantique. Il agit toujours dans son intérêt à elle et on ne peut qu’être touchée par tant de bienveillance.

Malgré les témoignages parfois difficiles, Colleen Hoover a encore une fois réussi un dosage parfait entre humour et drame. La romance est terriblement adorable et les nombreuses scènes entre notre couple vont voler quelques sourires à bons nombres d’entre vous. Mais également une bonne dose de cri, car nous allons de rebondissement, en rebondissements. Les personnages secondaires, quant à eux vont également arracher quelques cris de rage, notamment Lydie qui est totalement imbuvable et j’ai réfléchi à plusieurs manières d’en finir avec elle, le tout dans d’atroces souffrances. J’aurais aimé ne jamais en finir avec cette histoire et en même temps, les fins de chapitres étaient une vraie torture. Une romance adorable, drôle et une plume qui donne encore le meilleur. Je crois qu’encore une fois on peut dire que c’est un succès, je suis dans une phase post-orgasmique qui me ferait presque croire que le destin réserve quelques jolies surprises. Je redemanderais bien une petite dose pour prolonger l’expérience un peu plus longtemps et laisser les personnages continuer de vivres heureux.

Retrouvez l’avis de Fanbooks76 ICI

Signature Lucie