Calder & Eden | Mia Sheridan (#2)

Résumé :

Vivre libre et se retrouver…
Calder et Eden ont réussi à échapper à la secte dans laquelle ils vivaient depuis des années. Mais à quel prix ?
Jusqu’alors ils avaient affronté les dangers de leur existence, ensemble, au cœur de leur communauté. Ils se retrouvent projetés dans un monde dont ils ne connaissent rien.
Calder est convaincu que l’amour de sa vie n’a pas survécu à la terrible inondation qui a englouti les membres de leur communauté. Il s’estime responsable de sa mort et lutte pour trouver un sens à sa vie. Eden pense aussi que Calder a disparu ce jour funeste et même si elle a trouvé de l’aide et de nouveaux amis, elle ne fait que survivre.
Le défi à relever est immense et difficile.
Mais une passion comme la leur ne peut pas s’éteindre. Elle pourrait peut-être les guider l’un vers l’autre.
Pour espérer trouver le bonheur à deux, ils devront abattre de nombreux obstacles liés à leur passé mais aussi d’autres, plus nouveaux.
Je remercie les éditions New Romance – Hugo Roman pour l’envoi de ce service presse

Une suite que j’attendais avec impatience et qui parvient à se démarquer du précédent avec une continuité toute en émotion. Calder et Eden sont des personnages touchants, ce dernier tome pourrait bien vous briser le cœur.

La lecture du précédent opus a très certainement fait couler quelques larmes et cette suite explore avec brio la quête identitaire de deux jeunes adultes qui n’ont pas été élevé comme les autres et qui vont tenter de s’en sortir malgré leurs insécurités. Mia Sheridan parvient à glisser quelques éléments de surprise de manière subtile et grâce à l’alternance des points vue le lecteur redécouvre les personnages à un tournant de leur vie. Si vous avez lu Becoming Calder, vous avez sans doute été chamboulé par la force de l’amour qui unit Calder et Eden , cet amour interdit n’avait fait que renforcer les sentiments et dans cette suite, on réalise qu’ils se complètent l’un et l’autre.

Contre toute attente malgré la souffrance causée par la prétendue mort de son amour, Eden a réussi à ne pas totalement sombrer et malgré quelques séquelles, elle s’est plutôt  bien remise de son traumatisme et de sa vie à Acadie. Cette reconstruction n’aurait jamais été possible sans le soutien d’un entourage sans failles. Une rencontre déterminante, va la conduire sur les traces de son passé et ce tome c’est celui des révélations. Cette jeune femme si fragile lorsqu’on l’a rencontré a réussi à devenir une femme fragile et forte à la fois. A mon sens, dans cette suite les rôles sont inversés et c’est Eden qui va porter Calder, face à ses propres insécurités.

Et ces doutes se traduisent par un tourbillon d’émotions qui déstabilisent Calder dans sa nouvelle vie et décuplent son manque. Vivre dans le passé n’a jamais été saint, mais Eden est l’amour de sa vie et la penser morte, à presque tuer le jeune homme. Vivre est une souffrance, mais Calder va puiser ses dernières forces grâce au soutien de Xander. Cette amitié hors du commun va sauver le jeune homme et ces deux frères de cœur consolider leur lien. Son évolution peut être un peu prévisible, mais on s’éloigne rapidement du schéma classique et on retrouve une palette d’émotions et un amour indestructible. En l’espace de quelques chapitres, on traverse plusieurs phases : souffrance, peine et joie. Sans compter, que Calder va devoir affronter un passé qu’il n’était pas prêt à affronter.

Et puis, le destin va s’en mêler et recoller les morceaux de leur cœur briser, pour solidifier un amour pur. Ensemble, ils ont toujours été d’une force indescriptible et se retrouver, est la clé du bonheur. Dans ce dernier opus, l’histoire apporte des réponses sur le passé, le présent et l’avenir des personnages, le tout associé à une incroyable histoire d’amour qui en fera rêver plus d’un. Un livre poignant qui explore un univers fascinant.

Mon avis sur Calder et Eden #1 ICI

Publicités

Calder & Eden | Mia Sheridan (#1)

Résumé :

Calder a grandi au sein d’une communauté religieuse au coeur des Etats-Unis. Ses membres obéissent aux ordres d’un gourou qui a banni tout progrès technique et les isole du reste du monde.
Si Calder n’a pas eu la même enfance que les autres petits Américains, il est plutôt heureux de grandir là, entouré de sa famille et de ses amis.
Mais le jour où Eden arrive dans la communauté, les choses vont commencer à changer pour lui. Cette petite fille doit devenir, à l’âge adulte, la compagne de leur leader et elle est la clef d’une prophétie plutôt inquiétante pour la communauté.
Il est interdit à Calder, simple travailleur agricole, de fréquenter Eden qui grandit auprès des membres les plus puissants de la secte. Pourtant, il va se nouer entre eux une relation amicale qui se transforme au fil des années en un amour fusionnel et profond.
Quel avenir ont-ils dans une communauté où leur passion est interdite ? Mais est-il possible d’y résister ?
Je remercie les éditions New Romance – Hugo Roman pour l’envoi de ce service presse

Certaines auteures ont fait leurs preuves depuis bien longtemps, c’est le cas de Mia Sheridan et c’est la raison pour laquelle je souhaitais découvrir ce roman, sans même avoir lu le résumé. La simple mention de l’auteure m’a apporté tous les éléments dont j’avais besoin pour me lancer et l’effet de surprise a bel et bien opéré. A force de lire, on devient forcément plus exigeante et parfois insensible à certains sujets abordés sous toutes les coutures. Ici j’aimerais garder une partie de l’intrigue secrète, mais mettre en avant l’originalité du récit.

Calder a été élevé au sein d’une communauté avec des croyances uniques, pourtant malgré une enfance particulière son éducation l’a toujours rendu heureux. Entouré de sa famille et ses amis, il a appris à se contenter de peu et malgré des croyances différentes, il n’a jamais remis en cause sa manière de vivre. Lorsqu’il rencontre Eden, c’est le coup de foudre. Pourtant, le destin de cette jeune fille est tout tracé et malgré une attirance réciproque, les coutumes vont mettre une barrière entre eux rendant impossible cet amour naissance.

On aborde un thème qui m’a toujours fasciné, aux États-Unis certaines communautés se démarquent et leurs croyances sont assez incroyables. La relation qui se développe est émouvante, Calder et Eden vont grandir séparés, mais l’amitié qu’ils vont développer dans l’interdit va rendre leur lien plus fort. Il y a une forme de frustration qui se développe, on alterne entre colère et émerveillement. Il y a une sorte de pudeur à l’évocation des sentiments amoureux de nos héros, qu’on ne peut qu’être touché par la pureté de leur amour. C’est une lecture puissante qui touche au plus profond de soi, et malgré la différence entre ma réalité et la leur, l’univers m’a donné l’impression d’être en pleine immersion dans le cauchemar de deux jeunes qui aspirent à une autre vie.

En parallèle de la romance, une magnifique amitié e

st mise en avant et Xander est un ami fidèle, sur qui on pourra compter dans les bons comme les mauvais moments. La force du lien qui l’unit avec Calder est aussi solide que l’amour que son ami éprouve pour Eden. Ensemble, ils vont pouvoir assumer leur doute et oser évoquer leur avenir sans crainte. J’ai apprécié la manière dont les relations amoureuses et amicales sont évoquées, il nous donne l’espoir d’un avenir meilleur où leur soif de savoir est pleinement assouvie.

Nous sommes spectateurs d’un amour puissant et malgré le danger qu’une romance pourrait impliquer, ni Calder, ni Eden n’ont la force de résister à l’évidence. C’est une belle histoire d’amour et la sincérité de leurs sentiments va vous heurter en plein cœur. Mia Sheridan a encore une fois eu les mots justes et c’est avec beaucoup de tendresse qu’elle nous présente ces personnages, sans jamais oublier de leur insuffler une force invisible. C’est tout ce que j’attendais et en refermant ce premier tome, mon cœur n’était pas prêt.