A la rescousse | Kristen Ashley (Rock Chick #2)

img_-r8qbsda-la-rescousseTrès-bonSi y a bien une série qui fait un bien fou au moral, c’est Rock Chick. L’auteure à la capacité à nous insuffler sa bonne humeur à travers des personnages à la fois touchants et déjantés.

Jet est une jeune femme effacée qui diffère un peu de Indy dans son caractère beaucoup plus secret, sa timidité et son manque de confiance ne font que lui donner envie d’être invisible, surtout lorsqu’elle est en contact avec de beaux spécimens, elle perd totalement ses moyens. Trouver ce travail au Fortnum’s a été une vraie bénédiction pour Jet qui a besoin d’argent pour subvenir à ses besoins et ceux de sa mère, elle est d’ailleurs contrainte de travailler comme serveuse au Smithie’s, un club de striptease et entend bien garder cette information secrète. Alors que jusqu’ici elle arrivait à se tenir en retrait des employées de la librairie, elle va complètement perdre ses moyens devant l’un des flics les plus sexy : Eddie. Convaincue d’être ennuyeuse et ordinaire, elle ne va même pas remarquer qu’elle lui a tapé dans l’oeil et qu’elle est loin d’être passé inaperçu avec son charme naturel.

Le retour de son père, va être le moment où sa petite vie tranquille va voler en éclat et bien qu’elle se soit toujours débrouillé pour s’en sortir par ses propres moyens, le danger va venir remettre en question ses choix et elle va pouvoir compter sur l’aide d’Eddie et leur groupe d’amis, bien décidés à conquérir la belle, avant qu’elle se fasse la malle. Comme dans le tome précédent, on ne peut pas dire que l’intrigue policière soit très crédible, mais on passe tellement un bon moment que le côté déjanté de cette histoire vient naturellement suivre le fil de l’intrigue. On retrouve le côté un peu aventurier et grâce à Indy, Jet va s’attirer également pas mal d’ennuis, qui vont la placer dans des situations pas toujours marrantes. Certains seront peut-être un peu agacés par le manque de confiance de Jet, moi j’ai trouvé ça touchant car elle a tendance à s’oublier et fait passer les autres avant elle, pour au final de plus voire l’essentiel.

Kristen Ashley va encore une fois trouver le parfait dosage pour son héros, Eddie est un flic qui n’obéit pas toujours aux règles, mais il est prêt à tout pour protéger ses proches. Immédiatement j’ai adoré son tempérament, il a cerné rapidement Jet et voyant qu’elle allait fuir s’il tentait d’y aller franco, il a préféré rester en retrait et plus ou moins l’observer pour déterminer le meilleur moment pour agir. La jeune femme va immédiatement perdre la tête en le côtoyant et il ne va pas hésiter à la taquiner plus que de raisons pour lui faire comprendre qu’il l’a remarqué, seulement Jet a tellement peu confiance en elle, qu’elle va s’imaginer qu’il s’acharne contre elle. Par contre même s’il a le sang chaud, sa manière de réveiller Jet ce n’est pas pour moi, la pauvre elle n’est pas du matin et c’est assez radical.

On retrouve la légèreté caractéristique de cette série et même si ce tome n’est pas autant porté sur l’action, que l’était le premier tome on retrouve les codes qui ont fait des merveilles précédemment. Des amis bien intentionné qui font que compliquer la situation, une famille envahissante qui n’est pas du tout discrète, un héros autoritaire qui est prêt à tout pour sa belle et évidemment, une jolie demoiselle en détresse, qui n’est pourtant pas décidé à se laisser protéger. Tout est peut-être un peu trop dans la caricature, mais c’est justement ce qui marche, puis rend la situation loufoque et attendrissante. Une vraie pilule de bonheur, j’ai beaucoup ri et j’ai aussi été une nouvelle fois jalouse de son héros.

Retrouvez mon avis sur A la diable #1 ICI
Lucie

Publicités

Amour Coupable | Jay Crownover (Bad #3)

Amour CoupableJe remercie les Éditions Harlequin et NetGalley pour ce service presse. Cette chronique est un mea culpa, j’ai failli passer à côté de cette suite qui déchire, à cause d’une mauvaise expérience avec Bax. Quand j’y pense, ça me rend folle, car ne pas faire la connaissance de Titus aurait été une énorme erreur pour l’amoureuse des livres que je suis, car il a tout pour faire grimper la température mesdames.

Après avoir rencontré deux âmes sombres, je m’attendais à ce que Titus cet homme de loi soit beaucoup plus ennuyeux et banal. Sous l’uniforme Titus est prêt à tout pour protéger les gens qu’il aime, à commencer par Bax. Malgré le passif qu’ils ont tous les deux, son demi-frère occupe une place importante dans la vie de Titus. Alors lorsqu’il a commencé à ressentir de l’attirance pour Reeve, la fille à l’origine des nombreuses souffrances de Dovie et qui à participer à cette terrible nuit dans le tome 1, c’était totalement inconcevable. Après avoir remis Reeve au programme de protection des témoins, Titus pensait oublier la jeune femme. Pourtant, lorsqu’elle se présente avec des informations sur la personne qui sème le trouble à The Point, il va tout faire pour protéger la jolie brune face au danger.

De son côté Reeve est consciente d’avoir gâché ses chances avec l’inspecteur Titus King, pourtant elle aimerait tellement être la personne sur qui il se repose. Bien que moins sombre que les tomes précédents, nous sommes à la limite de la légalité, Titus a toujours pensé qu’il y avait le blanc et le noir, seulement depuis quelque temps sa vie est dans le gris. Il a du mal à déterminer ses propres limites et lorsqu’on s’attaque aux personnes qu’ils aiment, son insigne est un poids. Son histoire est tellement plus complexe qu’on l’imagine, ses origines ont déterminé l’homme qu’il est aujourd’hui et c’est grâce à ça qu’il est désormais un homme plus réfléchi. D’ailleurs, certains passages vont refléter ses doutes et cela va nous valoir quelques monologues pour l’aider à agir au mieux en accord avec ses convictions.

Je suis surprise de cette suite, elle est à la fois dans la continuité de la saga et unique. Reeve et Titus sont tellement faits l’un pour l’autre que ça a été un plaisir de partager un bout de chemin avec eux. Elle va être la seule qui voit au delà du flic que tout le monde voit, elle va lui offrir une échappatoire dont il manque cruellement et une épaule sur laquelle il peut se reposer. Ce qui va nous valoir de nombreuses scènes d’une incroyable sensualité, lorsque Titus se laisse aller il ne fait pas les choses à moitié et c’est totalement hot. Reeve bien que maladroite dans sa manière d’agir va s’avérer être une héroïne attachante qui souhaite simplement qu’on prenne soin d’elle. Jay Crownover a également réussi à attirer mon attention sur Nassir et Honor, leur histoire promet d’être chaude comme la braise.

Retrouvez mon avis sur Amour Interdit #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Amour Dangereux #2 ICI
Signature

Amour Dangereux | Jay Crownover (Bad #2)

ImpressionTrès bon

Tout d’abord, je remercie les éditions Harlequin et Net Galley. Pour tout vous dire, je n’envisageais pas de continuer cette série, le tome précédent ne m’avait pas autant subjugué comme je l’attendais. Pourtant, étant adepte de sa série Marked Men, j’avais envie de redonner une chance à cette série, car j’adore l’écriture de Jay Crownover et ses bad-boy sont des hommes au grand cœur qui en feront succomber plus d’une.

Nous retrouvons Race le demi-frère de Dovie à la tête de The Point. Depuis qu’il a repris les rênes du business en ville, il tente de conserver une part d’humanité et ne de pas être autant impitoyable que pouvait l’être son prédécesseur. Alors que son nouveau statut lui convient, une fusillade qui implique Brysen va remettre en cause son intérêt. Sa froideur et sa chevelure blonde, ont tout pour le maintenir à distance, pourtant sous la glace se cache un diamant qu’il veut à ses côtés.

Comme dans le tome précédent, notre ancien gosse de riches a un côté sombre et il entend bien l’exploiter pour se faire de l’argent par tous les moyens possibles. Sa seule limite concerne le commerce des femmes, mais dans son milieu tous les coups sont permis. Race est  différent de Bax, peut-être moins dans la noirceur et c’est ce qui m’a davantage séduite. Il a grandi dans The Hill et il était destiné à prendre le même chemin que son père. Aujourd’hui, il est à la tête d’une ville et le gentil garçon est loin, pourtant lorsqu’il est avec Brysen il retrouve l’homme qu’il a été.

Brysen a l’allure d’une beauté glaciale, elle attire les hommes pourtant sa froideur les maintiens à distance et personne ne peut découvrir celle qu’elle cache à l’intérieur. Sous cette carapace, se cache une jeune femme en difficulté. Dovie est la seule à savoir qu’elle est retournée vivre chez ses parents et qu’elle prend en charge l’éducation de sa petite sœur. Son père est absent et sa mère est engloutie par ses problèmes. C’est pourquoi Brysen a décidé de renoncer à sa liberté et travaille d’arrache-pied pour gagner de l’argent.  Lorsqu’elle a rencontré Race elle a tout de suite été attirée par lui, mais elle savait qu’il n’était pas de son monde. Pourtant, il aura suffi d’un baiser pour décider que c’est un risque à prendre.

Je suis ravie de cette lecture qui m’a redonné le sourire et j’aime beaucoup cette manière de personnifier The Point,  comme si c’était un personnage à part entière de l’histoire. Les personnages sont intenses et voir Brysen en difficulté nous montre une nouvelle facette de Race. Lui si sûre de lui, va se montrer inquiet et protecteur. Son business l’a endurci mais voir la femme de sa vie en danger, va réveiller un côté plus sécurisant, parfois même doux. Je suis tombée amoureuse de ses deux personnalités, il a tout pour plaire et on a envie d’un homme comme lui. Je réétudie sérieusement mon envie de découvrir la suite, Titus m’intrigue énormément.

Retrouvez mon avis sur Amour Interdit #1 ICI
Signature Lucie

Prêts à tout | Katie McGarry (Pushing the Limits #2)

ExcellentIl y a quelque temps, bien avant l’ouverture de mon blog j’étais tombée amoureuse du tome 1 : « Hors Limites », qui était centré sur les personnages de Noah et Echo. Ici l’univers est complètement différent, avec de nouveaux personnages. Enfin, pas si nouveau que ça. Le personnage de Beth m’avait marqué pour des raisons plutôt négatives, son caractère volcanique et sa capacité s’attirer des ennuis n’était pas très entraînant. Je n’étais même plutôt pas emballée par son personnage et la curiosité l’a emportée. Et heureusement !

Beth est une héroïne, qui est totalement différente de d’habitude : Style gothique, cheveux noirs, ongles noirs, seuls ses yeux bleus apportent une petite touche de couleur. A 17 ans, Beth mène une vie chaotique. Toujours prête à protéger sa mère, d’elle-même, mais surtout de Trent. Consciente de la décente aux enfers de sa mère, Beth est prête à tout, même sacrifier son propre bonheur. Pourtant, une nuit après avoir été arrêtée elle est confiée à la garde de son oncle Scott et sa tante, qui ne la porte pas dans son cœur. De retour dans la ville de son enfance, Beth va devoir réapprendre à vivre dans la peau d’une enfant et non de l’adulte. Mais son caractère protecteur vis-à-vis de sa mère va lui valoir quelques ennuis. Dès les premières pages, Beth est volcanique et n’a pas la langue dans sa poche. C’est pourtant une carapace qu’elle s’est créée faisant d’elle une fille totalement différente, c’est aussi la seule solution pour elle de lutter contre cette peur constante de l’abandon, se forçant même fuir d’elle-même. Ses attaches se résument à Noah et Isaiah, qui sont prêts à tout pour la protéger. Son éloignement va lui faire ouvrir les yeux sur cette nouvelle vie qui s’offre à elle. D’abord renfermée, Beth va peu à peu s’épanouir loin de sa mère qui est clairement nocive pour elle, encore plus depuis qu’elle fréquente Trent : homme violent, drogué, qui n’hésite pas à battre Beth et sa mère.

Le personnage de Ryan est souvent associé à la perfection et cela lui pèse. Il veut s’éloigner de cette image qui ne lui correspond pas. Malgré sa tendance au défi, avec Chris et Logan c’est un personnage qui m’a marqué par sa gentillesse et sa simplicité malgré son statut de populaire sportif. Longtemps dans un jeu avec Beth, il va finir par découvrir le véritable visage de Beth. Il va redoubler de gentillesse et de patience. Et la patience, il va en avoir besoin avec un caractère comme celui de Beth. Cette alternance des points de vue est toujours agréable et je m’en lasse pas c’est agréable de suivre nos deux héros et de les voir évoluer dans leur univers respectif. Les personnages secondaires : Chris, Logan et Lacy apportent une touche de légèreté et c’est très appréciable dans cette ambiance parfois pesante, car les casseroles que se traînent Beth sont dures à vivre.

L’univers de Beth est triste et on ne peut que se prendre à cette histoire et être touchée par son vécu. L’entrée de Ryan dans sa vie s’est faite progressivement. C’est une bouffée de fraîcheur de le voir franchir les barrières qu’elle a construites pour s’isoler des autres. Et pourtant ces personnages sont tellement différents dans leur vie, mais aussi leur caractère que c’est une romance improbable entre deux personnes que tout oppose. Cette romance entre les personnages met du temps à arriver et cela devient frustrant, car Beth à tendance à fuir rapidement quand elle se sent en danger.

L’écriture de Katie McGarry est toujours autant chargée d’émotion, elle sait manier les mots parfaitement et joue avec les nerfs de ses lecteurs : un vrai bonheur. Le petit clin d’œil avec les passages de Noah et Echo étaient vraiment très agréables, j’ai adoré les retrouver et voir ce qu’ils devenaient. C’est avec une sensibilité toute particulière que je me suis résignée à poser cette merveille, mais non sans une pointe de regret.
Signature LuxnBooks