Transcendante | Katelyn Detweiler (Immaculée #2)

Ce roman est le deuxième tome d’un diptyque, la chronique peut contenir des spoilers.

Après un premier tome surprenant et addictif, j’étais très curieuse de découvrir ce que ce second opus allait nous réserver. Il est vrai que j’étais un peu sceptique concernant l’aspect miraculeux de l’histoire, sans pour autant être totalement fermée aux rebondissements. Dans ce second opus, les croyances sont présentes d’une manière un peu différente et même si l’aspect « Immaculée » était en soi extraordinaire, ce tome va aborder le sujet d’un angle différent et d’une manière convaincante pour ceux qui auraient pu être perturbés.

Dans cette suite, l’auteur a choisi de s’intéresser à Iris l’enfant miracle de Mina. Dix-sept ans ont passé et Mina se fait désormais appeler Noel Spero, son mari Jesse est à ses côtés et ensemble, ils élèvent leurs deux adorables enfants Iris et Caleb. Un terrible attentat à Disney World va venir remettre en cause toute leur certitude et même s’ils ne sont pas directement touchés par l’attentat, le sentiment d’incompréhension est bien présent. Bien que préoccupée par des problèmes d’adolescentes, Iris a toujours été spéciale, mais le secret de sa conception ne lui a jamais été révélé. Lorsqu’un homme sonne à leur porte après avoir recherché Mina, toutes ce qu’Iris croyait savoir de sa vie, va prendre un tournant beaucoup plus incertain. Face aux mensonges de ses parents et à l’étau qui se ressert, la jeune fille va prendre une décision radicale, qui va changer sa vie et la conduire à vivre une expérience qui va changer sa vie.

Dans le contexte actuel, ce roman est une lecture assez particulière. Malheureusement les attentats sont bien trop présents dans nos médias, alors lorsque j’ai commencé ma lecture, j’ai été un peu déstabilisé. Il y a comme un goût de déjà vu et en même temps, c’est terrible d’imaginer qu’une explosion puisse avoir lieu dans un endroit aussi féerique que Disney World. La première partie m’a amené à me poser de nouveaux toutes ces questions qui nous viennent à l’esprit lorsqu’un acte d’une telle barbarie se produit. A l’image d’Iris, j’avais du mal à concevoir qu’un tel acte puisse exister à notre époque. Malgré son jeune âge, la jeune fille fait une analyse très réaliste de la situation et sa douleur est très perceptible. Les révélations concernant sa conception, vont venir ajouter du trouble à son état d’esprit déjà précaire.

Au départ, je ne trouvais pas que ce tome était indispensable et puis à force de découvrir Iris, j’ai appris à connaître une jeune fille réfléchie, avec un sens du devoir assez impressionnant. Lorsque la situation va se compliquer, elle va prendre le temps d’étudier la situation et contrairement à sa mère, elle ne va pas vouloir fuir. C’est probablement ce qui rend son personnage si touchant et aussi cette aura qu’elle renvoie, comme si elle envoûtait ses interlocuteurs et on ne souhaite qu’une chose, la protéger. Ce qui est intéressant avec ce roman, c’est qu’il conserve un côté mystérieux, tout en étant ancré dans une intrigue qui n’a rien de miraculeux. On est d’avantage dans la perception du miracle et les actions associés ont pour vocation de redonner de l’espoir. Iris est née d’un miracle et elle va mettre à profit les attentes du public.

Katelyn Detweiler est très douée, malgré les doutes elle réussit à provoquer des émotions puissantes. J’ai tendance à chercher l’explication logique lorsqu’un acte mystérieux ou inexplicable se présente, pourtant j’ai été prise dans ma lecture et l’espoir est inexplicable. Aujourd’hui, avec les attentats bien présents dans notre quotidien, j’ai eu envie de croire qu’un peu d’espoir ne pouvait pas faire de mal. Les réactions de Mina et Iris sont différentes, elles ne vont pas gérer la situation de la même manière, mais pourtant le chemin qu’Iris emprunte à comme un goût de déjà vu avec Mina lorsqu’elle était adolescente, certes ses décisions sont différentes, mais leurs choix sont tout aussi difficiles, mais toutes les deux sont extrêmement touchantes. Un diptyque que je vous recommande de lire, le message est fort et rempli d’espoir.

Retrouvez mon avis sur Immaculée #1 ICI
Publicités

Twisted | Emma Chase (Love Game #2)

ImpressionTrès bonCe livre est le 2ème tome d’une saga, la chronique peut contenir des spoilers

Après un énorme coup de cœur pour le premier opus, c’est avec une pointe d’appréhension que j’ai débuté ma lecture. Si on ajoute le fait, de l’originalité de Drew en narrateur et l’humour de celui-ci le combo était parfait. Alors passer à la narration de Kate m’a donné l’impression de revenir à un roman classique et connaître son point de vue à néanmoins ses avantages. Bizarrement, je ne l’attendais pas avec autant d’impatience qu’une suite de livre c’est davantage la curiosité qui l’a emporté.

Depuis 2 ans Kate et Drew vivent le parfait amour. Pourtant, alors que leur histoire était toute tracée, l’amour peut s’avérer compliquer et la confiance difficile. Kate va devoir prendre une décision importante qui remettra tout en cause dans sa relation avec Drew. Lui qui semble avoir fait son propre choix, pour eux deux et elle n’a jamais été de celle qui se laisse dicter leur conduite. C’est dans ces circonstances, qu’elle décide de retourner sans lui dans l’Ohio et pas tout à fait seule…

Le personnage de Kate est intéressant à redécouvrir, elle a beaucoup à offrir et je ne me suis pas nécessairement ennuyée durant ma lecture, mais elle est un peu fade. Je l’ai découverte sous un tout nouveau jour, elle qui paraissait si sûre d’elle et forte, la voir si fragile m’a fait la comprendre davantage. Mais malheureusement, les répliques de Drew, son mordant, sa désinvolture qui me faisait mourir de rire sont totalement absentes dans cette suite, son personnage est lui-même très peu présent, à mon plus grand regret. Je n’ai pas trouvé Kate aussi charismatique, je n’ai pas ri comme je l’aurais voulue, je ne me suis pas retrouvée dans son personnage. Retiré l’originalité de l’humour du narrateur masculin, l’histoire devient vite une romance contemporaine banale et parfois ennuyeuse.

Dans ce second opus, on retrouve une part d’humour, mais un peu moins de la vulgarité caractéristique de Drew. Malgré cette recette, Drew et ses pensées m’ont beaucoup trop manqué. Il était agréable de savourer ses répliques d’un nouvel œil surtout quand il est à proximité de son adorable nièce Mackenzie. Mais son humour m’a énormément manqué et je ne rêvais que de le retrouver. J’ai également été déçue des raisons de la dispute entre Kate et Drew, le quiproquo est très fraîchement facile, peu crédible et injustifié. Je ne compte plus les fois où j’ai levée les yeux au ciel, principalement lors de l’auto-apitoiement de Kate, qui a manqué d’interaction avec des personnages secondaires, petite pensée pour Dee-Dee, qui arrive après la bataille.

Moi qui avais été tellement conquise c’est sur une note de déception que je referme ce livre. Malgré une lecture agréable, l’histoire manquait selon moi d’intensité et je n’ai pas retrouvé ce qui m’avait séduite lors de ma lecture précédente. Cependant, je laisserais peut-être une seconde chance au 3ème opus.

Retrouvez mon avis sur « Love Game #1 » ICI
Signature LuxnBooks