Young Adult

Immaculée | Katelyn Detweiler (#1)

ImmaculéeJe dois admettre que je recule depuis plusieurs mois la lecture de ce roman, j’ai été grandement influencée par les nombreuses déceptions qui entouraient cette histoire. J’étais quand même déçue de le mettre de côté, car la couverture est sublime et j’avais envie de lui donner sa chance, mais quand une première impression vous colle à la peau c’est déjà mauvais signe. Du coup, j’ai laissé passer les semaines et j’ai redescendu d’un cran mes attentes concernant l’intrigue. Et là, surprise,. Je le sors de ma PAL et l’écriture fluide m’embarque, me pose question et fini par bien me plaire.

L’accroche résume plutôt bien la situation : « Mina a dix-sept ans. Elle est vierge. Et enceinte. ». Mina est une élève studieuse qui est première de sa promotion, son petit ami Nate est le plus ambitieux du lycée et son groupe d’amis fait partie des élèves populaires de l’école. Son avenir est tracé et sa famille est fière de la voir prétendre à de grandes universités. Seulement de curieux symptôme vont tout remettre en question et lorsque le diagnostic tombe, il est totalement inconcevable pour Mina qu’une chose pareil se produise. Une grossesse n’est absolument pas envisageable, puisque la jeune femme est toujours vierge et lorsque la nouvelle va s’ébruiter, son entourage va se diviser en deux camps bien distincts : ceux qui lui font confiance et ceux qui lui tournent le dos.

On n’est loin de ce à quoi je m’attendais en débutant ce roman et j’ai eu raison de céder à la curiosité, car le personnage de Mina m’est apparu très sympathique. A seulement dix-sept ans, elle va montrer une force de caractère stupéfiante et elle va se battre pour ses convictions, alors même que ses amis vont progressivement lui tourner le dos. Cependant face à l’absence de certain, elle va pouvoir compter sur le soutien indéfectible de son amie de toujours Hannah, qui va tout faire pour protéger les intérêts de sa meilleure amie. Mais également, l’amour que sa maman lui porte, cette dernière ne va pas hésiter à soutenir sa fille quoi que cela lui en coûte et c’est magnifique de voir l’amour que lui porte sa mère.

Le résumé indique clairement l’orientation religieuse du récit et au final, même s’il est question de foi, on aborde des thèmes beaucoup plus difficiles et en tant que lecteur ont se sent un peu impuissant face à la montée de la haine. Pourtant cet évènement va également être l’occasion pour Mina de reconnaître les personnes sur qui elle peut compter et se découvrir de nouveaux alliés. Il fait également réfléchir sur les mentalités et l’implication de certaines personnes, l’influence des médias, des réseaux sociaux et leur impact. Alors après, c’est vrai qu’il y a pas de rebondissement, mais on avance en même temps que la grossesse de Mina et elle prend en maturité. Je suis très curieuse de lire la suite, la plume de l’auteure m’a vraiment séduite et l’originalité du récit a contribué à captiver mon intérêt. Je pense que c’est le genre d’histoire qu’on adore ou qu’on déteste, mais il n’y a pas d’entre-deux.

Lucie