Slow Flame | K. Bromberg (Driven #5)

Sortie prévue le 27 avril 2017

Il y a maintenant deux ans, je suis tombée amoureuse d’un héros brisé qui s’appelle Colton Donovan. Lorsque j’ai reçu la suite après tant d’années sans pouvoir être en contact avec mon chouchou, j’ai été tellement heureuse que les Éditions Hugo Roman me fassent confiance avec ce nouveau roman. J’étais loin d’être craintive connaissant le talent de K. Bromberg, là où j’ai été surprise c’est la manière dont encore une fois l’auteure arrive à me toucher en plein cœur avec une histoire terriblement émouvante, qui m’a vraiment prise aux tripes, tant l’émotion est présente. Il me paraît difficile de rester insensible au thème.

L’histoire débute à la fin de la fête du mariage de Colton et Rylee, nous retrouvons les deux témoins passablement éméchés, mais ce qui m’a frappé c’est la souffrance qui émane de Haddie Montgomery. Depuis le décès brutal de sa sœur, elle a renoncé à toute forme d’amour, préfèrent s’oublier dans les coups d’un soir pour oublier à quel point le manque la ronge de l’intérieur. Alors qu’elle s’était promis de ne jamais s’attacher, elle succombe au charme de Beckett Daniels et cette nuit, va revenir s’immiscer dans sa vie, car elle est incapable de passer à autre chose et l’oublier va devenir impossible face à sa détermination.

Au premier coup d’œil, n’ont héros n’ont pas la stature de leurs prédécesseurs et pourtant, lorsqu’on creuse sous la surface, la Citadine et le Campagnard sont tout ce qu’on peut aimer dans les romances. Ils sont tous les deux conscient que ce qui ne devait être une simple nuit de plaisir va prendre des proportions beaucoup plus sérieuses, ils se sont dévoilés et ils peuvent dire tout ce qu’ils veulent, rien ne va se passer comme prévu. Pour Haddie, il est tellement plus simple de fuir, plutôt que d’affronter ce qui la ronge. Pourtant aujourd’hui, alors qu’elle peine à maintenir ses barrières, elle sent ses défenses s’effondrer et tout ce qu’elle a toujours redouté, va la rattraper plus vite que prévu et la plonger dans l’horreur.

Becks a conservé une part de normalité, il n’est pas aussi intense que pouvait l’être Colton, mais sa tranquillité est un point fort. Il va conserver toute sa puissance, alors que la tempête menace de tout embarqué et c’est justement parce qu’il reste une constante pour Haddie que son personnage m’a séduite. D’abord dans l’ombre, il va l’observer, la protéger et l’empêcher de sombrer, puis progressivement il va s’imposer comme une évidence, prêt à se battre pour montrer qu’il ne fuira pas. Alors que le monde de Haddie s’écroule, il va être son rock et toujours être à ses côtés, même si parfois Haddie est irritante dans ses réactions, elle a des circonstances atténuantes, qui m’ont attendrie quand j’avais envie de la frapper.

Ce roman a commencé par une légèreté qui caractérise K. Bromberg, séduction et amour sont à leur comble et c’est avec plaisir que j’ai retrouvé Rylee et Colton. Au fil des pages, une certaine noirceur va venir submerger nos héros, un drame va venir tout remettre en cause et c’est justement cet équilibre entre souffrance et amour qui rend ce roman très touchant. Lorsqu’on découvre ce qui nous attend, j’ai ressenti un pincement au cœur face à l’horreur de la situation. Je recommande à deux mille pour cent, cette romance c’est de la bombe et chaque histoire ne fait que me conforter dans l’idée que K. Bromberg est une auteure talentueuse qui m’a encore une fois éblouie par sa plume et attendri par son histoire.

Retrouvez mon avis sur Driven #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Fueled #2 ICI
Retrouvez mon avis sur Crashed #3 ICI
Retrouvez mon avis sur Raced #3.5 ICI
Retrouvez mon avis sur Aced #4 ICI

Dans un silence | Abbi Glines (The Field Party #1)

Quand j’ai commencé à voir circuler ce roman sur la blogo, j’ai su que j’étais perdue et je suis ravie de m’être lancée. J’ai été ravie de voir que l’éditeur Hugo Roman, avait dénicher cette petites merveilles et lors de ma lecture en V.O. j’avais vraiment été sous le charme de cette histoire, car c’est le genre de roman authentique qu’il faut absolument découvrir et qui vous touche en plein cœur.

West Ashby est un footballeur populaire et tout le monde le connaît. En « relation » depuis 2 ans, il est réputé pour aimer s’accorder du bon temps et toutes les filles sont dingues de lui. Sous l’image du sportif populaire, se cache un jeune homme dans un déni complet. En effet, son père est malade et personne dans son entourage n’est au courant. Pour oublier sa douleur, il n’hésite pas à se jeter dans les bras des filles et ça lui convient parfaitement. Fuyant sa maison et voulant tout oublier, il se rend à une soirée où il a l’habitude de retrouver ses amis et il remarque tout de suite, la nouvelle venue Maggie Carleton. Son meilleur ami Brady fait passer rapidement le message, Maggie sa cousine est hors-limite pour ses coéquipiers et personne ne doit s’approcher d’elle.

La vie de Maggie a été bouleversé il y a deux ans, face à un acte d’une extrême barbarie, la jeune femme s’est murée dans le silence afin de se protéger. Alors qu’elle se cachait lors d’une soirée où son cousin l’a trainé, elle fait la connaissance d’un jeune homme, d’une bien étrange manière. West est au bout du rouleau et il a besoin de raconter à quelqu’un ce qui se passe dans sa vie, alors parler à Maggie pour expliquer à quel point il a peur de voir son père mourir, ne peut pas faire de mal puisqu’elle ne parle pas. Pourtant, contre toute attente elle prononce des mots qui vont le frapper en plein cœur et il était loin d’imaginer que cette fille allait devenir une source de motivation.

La relation qui va naître entre Maggie et West est juste incroyablement belle. Personne n’est en mesure de comprendre ce qu’ils vivent et ils vont développer une amitié particulière. Chaque minute qu’ils vont passer ensemble, va les rapprocher de plus en plus et même si la frontière entre l’amour et l’amitié n’est pas très claire, c’est surtout le soutien qu’ils vont s’apporter qui est merveilleux. A aucun moment, ils ne vont mélanger leurs amitiés et leurs sentiments et ils vont s’apporter un soutien inconditionnel. Ils ont tous les deux besoins de surmonter ça ensemble et tant pis si personne ne les comprend, car ils ont besoin de ça. On pourrait croire qu’après ce qu’a vécue Maggie, elle serait fragile, mais on est bien loin du compte. Dès sa première rencontre avec West, elle va tout de suite lire en lui et elle ne va pas le ménager. Seule la vérité compte, pour alléger son fardeau. De son côté, le jeune homme va lui permettre de s’épanouir et de réapprendre à sourire et surmonter ses propres démons

Abbi Glines dans toute sa splendeur dans un young adult touchant. La romance n’est pas aussi présente que le laissait supposer le résumé, mais c’est davantage une connexion entre Maggie et West. Il n’était pas concevable qu’il se réfugie dans une romance pour s’en sortir, West a besoin d’une amie, qui le guide dans son adieu à son père et ça vaut toutes les plus belles histoires d’amour. J’ai versé quelques larmes et j’ai vraiment été touché par les évènements que vont surmonter nos héros. Un univers maîtrisé à la perfection, des héros charismatiques qui se découvrent une aide inattendue alors qu’ils se croyaient seuls, des personnages secondaires mystérieux qui laissent un avant-goût alléchant des sportifs qui nous attendent. Tous les éléments sont réunis pour faire un premier tome génial.

 

Losing Hope | Colleen Hoover (Hopeless #2)

img_20170120_180630_638losing-hopeCoup-de-coeurCe roman je l’ai attendu pendant des années, je m’étais résigné à devoir le lire en V.O. sans pour autant savourer complètement ma lecture. L’annonce de sa publication en français a été l’une des plus belles nouvelles pour les sorties 2017. Avant tout, j’aimerais mettre l’accent sur le fait que Losing Hope n’est pas une suite. Il s’agit d’une réécriture de Hopeless raconté par Holder, avec quelques scènes complémentaires.

Si vous lisez cette chronique, c’est qu’à mon sens vous avez lu Hopeless et que comme moi Dean Holder vous a intrigué. Lorsque je l’ai découvert pour la première fois, j’ai immédiatement été sous le charme. Il est encore jeune, pourtant son côté protecteur est un de ses traits de caractères les plus prononcés et également celui qui m’a rendu accro à lui. Traumatisé enfant par la disparition de sa voisine Hope, Holder ne s’est jamais vraiment remis de cet évènement, mais c’est la mort de sa sœur jumelle qui va détruire le peu de confiance qu’il a envers les autres et précipiter sa volonté de garder ses distances.

Aujourd’hui, après une année difficile, le jeune homme est de retour chez sa mère et alors que j’étais persuadé qu’il était solitaire, ce tome compagnon a dressé un portrait différent de Holder, car il est en  réalité entouré par un ami de longue date Daniel. Son caractère est assez surprenant et pourtant son amitié à se révéler précieuse pendant les moments difficiles. Alors qu’il envisageait d’abandonner ses études, le regard désarmant de Sky qui n’est pas sans lui rappeler celui de la petite Hope, va lui faire changer ses plans. D’abord intrigué, il va rapidement se laisser mener par ses sentiments et chaque heure passée en sa compagnie va lui redonner l’espoir, que peut-être tout n’est pas perdue.

J’ai vu beaucoup de personnes se programmer une relecture avant la sortie de Losing Hope, pour ma part je suis contente que ma lecture n’ait pas été trop récente, car j’ai pris plaisir à redécouvrir ce roman qui m’avait tant touché. Holder s’est toujours montré le plus fort et pourtant cette épreuve qu’a traversée Sky a été l’une des plus difficiles pour lui, car il a toujours voulu protéger la jeune femme et même s’il a perdu Lesslie il lui reste une chance de sauver Hope. Les émotions qui se dégagent de cette lecture sont différentes de Hopeless, au contact de Sky nous avions appris à reconstituer le puzzle de son passé et les révélations terribles m’avaient causé tant de peine face à sa souffrance. J’ai du mal à croire que j’ai retrouvé les sourires, les rires, les couinements, les soupirs de plaisir, la tristesse, la colère et une immense peine pour ces deux personnages lorsque la vérité éclate et ce sentiment d’impuissance.

Ici, mon cœur s’est prisé quand j’ai constaté les dégâts que la mort de Lesslie avaient causés sur Holder. Impossible pour lui de la laisser s’en aller, pour ne pas rompre le contact il va choisir de lui écrire des lettres. D’abord pleine de colère, puis progressivement pleine d’espoir et rempli d’amour. Je dois dire que ces lettres m’ont bouleversé et sa vision est attachante, notamment car ce personnage si secret va nous montrer l’étendue de ses sentiments et j’ai été soufflée de tout le chemin parcouru. Parfois même les sauveurs, ont besoin d’être soutenu et ce tome est un complément magnifique pour redécouvrir Holder.  A l’image de cette série, les dernières pages sont terriblement touchantes, et j’espère qu’il vous plaira autant qu’à moi. La prochaine étape consiste à attendre la publication de Finding Cinderella et la fin sera bel et bien là.

Retrouvez mon avis sur Hopeless #1 ICI
Lucie

Enfin toi | Molly McAdams (Thatch #1)

img_20161224_112159_057enfin-toiBonSortie prévue le 25 janvier 2017.

Je remercie NetGalley et Harlequin de m’avoir permis d’être bien accompagnée pendant les fêtes. Je ne sais pas ce qui m’arrive en ce moment, mais je me monte tellement la tête avec les sorties à venir, qu’une fois dans mes petites mains, je me retrouve déçue car trop éloigné de ce que j’attendais de ma lecture. Je me sens pas totalement comblée, passer un bon moment mais attendre le déclic qui ne vient pas ça a forcément un impact sur ma notation et je suis déçue car ça reste mignon, mais il m’a manqué l’explosion d’émotions.

Grey et Ben sont amoureux depuis 7 ans, alors qu’ils avaient décidé d’attendre d’obtenir leur diplôme pour se marier, ils préfèrent ne pas perdre une minute et s’unir. A trois jours du mariage, les préparatifs battent leur plein et un drame va venir tout remettre en cause. En effet, son fiancé meurt brutalement, mettant un terme à tous leur projet et détruisant par la même occasion la vie de la jeune femme. Deux ans plus tard, Grey vient d’obtenir son diplôme et la vie est toujours aussi difficile pour elle. Elle peut néanmoins compter sur Jagger son ami de toujours et accessoirement le meilleur ami de son défunt fiancé.

A 22 ans, Grey n’est plus que l’ombre d’elle-même et personne dans son entourage n’arrive à l’aider à remonter la pente. La seule personne qui puisse comprendre sa souffrance c’est Jagger et en deux ans, il ne l’a jamais laissée tomber. Il est l’ami sur qui elle peut se reposer et celui qui arrive à lui arracher ses rares sourires. Dès le premier chapitre on comprend l’ampleur de leur amitié et aussi les dégâts dans la vie de Grey, clairement c’est une loque et elle est au fond du trou. J’ai apprécié de voir son évolution et même si ça prend du temps, elle va doucement reprendre sa vie en main, grâce à la présence Jagger.

Sous ce regard malicieux se cache un artiste talentueux, qui n’a pas grandi dans les meilleures conditions, mais qui soutient sa jeune sœur. Même Grey il n’est pas prêt à l’abandonner et pour cause, il est amoureux d’elle depuis qu’il est adolescent et il donnerait tout pour revoir la jeune femme heureuse. Il aurait gard » le secret encore longtemps, seulement c’est bien connu tout fini toujours par ce savoir et cette révélation va venir tout remettre en cause entre les deux amis et une nouvelle fois, la secousse va provoquer des dégâts. Il faut dire que Grey était loin d’imaginer que son meilleur ami puisse la voir autrement que comme la fiancée de son ami. J’admets que la situation n’est pas évidente, mais Jagger à quand même un petit quelque chose qui le rend irrésistible et sa tendresse envers Grey est adorable.

Je termine ma lecture un peu mitigée j’ai trouvé l’histoire agréable, mais j’ai attendu en vain que les émotions déferlent compte tenu le sujet sensible, mais à aucun moment je n’ai ému. C’est vrai que Grey est déchiré entre son passé et son futur, mais les sentiments amoureux viennent de nulle part et évidemment la jeune femme panique, car c’est une révélation. Jagger c’est toujours comporté en bon ami et même si on décèle rapidement ses sentiments, la révélation est un peu brutale, notamment car on n’a pas eu le temps de voir les sentiments de Grey naître. Ben occupe une place centrale dans sa vie et soudainement en apprenant l’amour que lui porte Jagger, elle réalise qu’elle ne lui est pas insensible. Après c’est vrai qu’ils sont mignons ensembles, mais le déclencheur m’a manqué et pendant ma lecture j’ai réalisé que la romance était un prétexte pour affronter tout ce qui se passe autour de leur relation. Ce n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais, alors c’est frustrant ce moment tu ne ressens rien.

Lucie

Le jour où tu es revenue | Amy Reed (Invincible #2)

IMG_20160901_233618Le-jour-où-tu-es-revenueBonCe roman est le 2ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.

Avant toute chose, j’aimerais remercier NetGalley et les éditons Mosaïc pour la lecture de ce roman. Je n’irais pas jusqu’à dire que j’ai attendu ce tome comme un évènement, mais l’annonce de la sortie de la suite d‘Invincible, m’a fait plaisir car la fin du tome précédent était terrible et nos héros restait dans une situation difficile qui annonçait des changements pour le tome à venir. Bien qu’un peu déçue, j’ai été ravie du changement de narration, notamment car Evie m’avait laissée une mauvaise impression. Ce tome s’éloigne un peu du thème du précédent, qui traitait de la maladie et bien que le deuil est une place importante dans cette histoire, c’est principalement la traversée de Marcus qui va nous intéresser.

Après une rupture brutale, Marcus gardait néanmoins l’espoir que tout n’était pas perdu et un SMS provenant d’Evie lui donnait la possibilité de réparer ce qui avait été cassé entre eux. Malgré tout ce qu’elle a pu lui dire pour le repousser, le jeune homme n’est pas prêt à la laisser partir. En arrivant sur la plage, il n’était pas prêt à la retrouver en mauvaise posture et il va se surpasser pour la sauver, même si elle pense ne pas avoir besoin de lui. Seulement, en arrivant à l’hôpital tout le monde a vu en lui le fautif. Celui qui a conduit Evie droit dans le mur et celui qui est à l’origine de son auto-destruction. Malgré tout son amour pour la jeune fille, toutes les barrières vont se dresser entre lui et Evie.

Dans sa quête de rédemption, nous allons suivre Marcus dans plusieurs drames qui ont marqué sa vie. Le récit est écrit d’une manière intelligente, mêlant, le présent,  le passé du jeune homme et également des détails concernant ce qu’il a partagé avec Evie, depuis qu’il l’a rencontrée. Ce qui est intéressant, c’est que l’auteure est minutieuse dans son approche du monde de Marcus, il a mis des années à s’effondrer et les abandons qui ont marqués sa vie. A force de soutenir Evie dans sa descente aux enfers, nous avons à peine prit conscience que Marcus était également fragile et perdre Evie, va s’avérer être une épreuve difficile. Il n’a pas toujours été entouré et même maintenant que sa famille essaye d’être là pour lui, il plonge dans une spirale auto-destructrice et c’est là que je suis dérangée, car bien que l’histoire soit différente, le schéma est sensiblement le même avec quelques variantes.

Le personnage d’Evie fait quelques apparitions et on ne peut pas dire qu’elle m’est faite grande impression. Entre son égoïsme, sa fuite et le fait qu’elle ne prenne pas ses responsabilités, on ne peut pas dire que j’ai été ravie de la revoir. Vu l’ampleur de ses problèmes, il était évident qu’elle allait devoir se remettre sur pied et guérir, le problème c’est qu’elle ne pense pas aux conséquences et chacune de ses décisions vont faire du mal à Marcus, qui n’arrive plus à sortir la tête de l’eau. On le voit s’enfoncer dans l’obscurité, qu’on aimerait pouvoir intervenir, mais ses blessures sont tellement enfouies, qu’Evie va venir tout réanimer et même si elle ne peut pas grand-chose pour lui, elle m’a exaspéré dans sa manière de lui parler et de le fuir. Malgré la plume entraînante je m’attendais à une suite différente.

Retrouvez mon avis sur Invincible #1 ICI
Lucie