A la diable | Kristen Ashley (Rock Chick #1)

Je n’avais pas mis Rock Chick dans mes achats prioritaires et pourtant, je n’ai cessé de voir des éloges sur ce roman. Je commençais sérieusement à revoir mon jugement et j’ai fini par être convaincu quand ma super copinaute Audrey a été touchée par le virus de la rockeuse à son tour. Je la remercie infiniment, car sur un coup de tête elle me l’a offert et elle m’a trouvé le remède parfait contre une petite baisse de régime. Ce roman est lumineux, un sourire vissé aux lèvres pendant toute ma lecture.

Dans ce premier volet, nous faisons la connaissance d’une héroïne qui a un don pour se mettre dans les ennuis. Indiana (Indy) Savage en apparence cette petite rockeuse sexy a tout d’une jeune femme tranquille, propriétaire d’une librairie/café, elle ne devrait pas à craindre pour sa vie, tout comme elle ne devrait pas travailler avec un Barista un peu louche, qui va lui causer quelques frayeurs. Après une série de coups de feu, cette fille de flic n’a pas le choix il faut résoudre ce fâcheux contre-temps sans s’adresser à la police. Légèrement paniquée, elle va décider de faire confiance à Ally et elle va se retourner vers la seule personne susceptible de l’aider Liam (Lee) Nightingale, ou plus précisément son appartement sécurisé. Lui il est sexy, un peu bad-boy sur les bords et accessoirement il détective privé.

Seulement Indy s’est juré de ne plus jamais faire appel au frère de sa meilleure amie, pas depuis qu’il l’a rejeté dans un moment embarrassant. Ce béguin d’enfant a grandi avec elle et bien qu’elle tente par tous les moyens de l’éviter, elle est incapable de ne plus être en contact avec lui tout simplement car leurs deux familles sont soudées comme les doigts de la main, depuis la mort de la mère d’Indy. Alors, lorsqu’elle va devoir faire confiance à l’efficacité de Lee, les choses vont un peu se compliquer car elle n’est pas du genre à regarder les autres intervenir. En voulant venir en aide à son employé Rosie, elle va s’attirer les foudres de vilains méchants qui malgré les apparences ne rigolent pas du tout.

Je n’étais absolument pas préparé à cette intrigue. Sous couvert de l’enquête policière, nous allons suivre une héroïne solaire qui respire la joie de vivre et malgré sa capacité à être aux mêmes endroits que les problèmes. Kristen Ashley intègre l’humour d’une chick-lit à une enquête policière et la notion de danger est allégée par un humour décapant. Sans compter l’éventail de personnages qui sont tous plus amusants les uns, que les autres et qui laissent présager d’autres tomes dans la même veine. Le couple est irréprochable, lui un mâle alpha possessif et sexy et elle drôle, grande gueule et romantique. Tous les ingrédients sont réunis pour lâcher prise, ça fait du bien au moral après une longue journée.

 Signature

Publicités

En lignes de sang | Nancy Bush (Nulle part #2)

ImpressionCe livre est le 2ème tome d’une saga, la chronique peut contenir des spoilers

Dans le tome précédent, nous quittions l’inspecteur September Rafferty alors qu’elle venait de recevoir un dessin, avec la mention ensanglantée « ELLE PAIE POUR ELLE ». Les premiers éléments de l’enquête semble la menée directement à son passé. Le tueur semble vouloir attirer son attention et l’observer à distance. Lors des interrogatoires, un nom sort du lot : Jake Westerly, un ancien camarade de classe qui ne l’a jamais laissée indifférente dans son  adolescence. Leurs retrouvailles va la troubler, mais elle n’arrive pas à l’imaginer coupable de telles atrocités. Pourtant, écouter son instinct est trop faible comme preuves, surtout lorsqu’elle sait que la cible du tueur, c’est elle.

September commence à s’interroger sur les motivations du tueur, pour comprendre le dossier elle va devoir se replonger dans son passé. Ses relations avec son père ne sont pas très bonnes, principalement à cause de son choix de carrière. Son soutien elle l’obtient de la part de son frère Auggie, qui l’écoute et la soutient lorsqu’elle en éprouve le besoin. Il est déterminé à la protéger de cette enquête, il ne veut pas croire que sa sœur puisse être la cible d’un tueur et encore moins imaginer qu’un membre de la famille soit impliqué dans ces meurtres.

De son côté, Jake ressent lui aussi une forte attirance et se remémore leur passé commun, mais il est blessé par les accusations de September et en même temps, il est partagé entre colère et inquiétude, car il veut protéger September du tueur. Déterminé à ne pas subir ses accusations, il va mener sa petite enquête et coller aux basques de l’inspectrice sur les traces de leur passé. L’attirance entre eux est palpable, ils ne vont pas mettre longtemps à succomber et se redonner une vraie chance.

Je regrette un peu que l’enquête soit placée au second plan, on se consacre davantage aux histoires de famille de September, qui a des rapports conflictuels avec son père et sachant que ses soupçons se portent sur quelqu’un qu’elle connaît, elle se questionne sur son entourage proche. La complicité entre les jumeaux est trop aussi intense que dans le premier opus, ils s’appellent régulièrement et se soutiennent dans les emmerdes, on retrouve avec plaisir un Auggie toujours aussi protecteur avec les femmes de sa vie. Il est distancé de près par Jake, qui veut trouver le tueur avec September. Lorsque le tueur se rapproche de September, ses pensées deviennent de plus en plus confuses et violentes. Les bribes d’informations qui nous rapproche de l’identité du tueur sont certes infimes, mais on veut découvrir ce qui se cache derrière cette série de meurtre et comprendre ce qui les rapprochent.

Même si au départ, j’ai été dérangée, par l’enquête un peu moins présente, j’ai été surprise de l’intérêt que l’auteure porte à la famille de l’héroïne. On est dans un schéma différent des enquêtes policières, l’environnement familiale est mis en évidence rendant l’inspectrice plus humaine, ici notre héroïne à une vie privée un peu chaotique. C’est appréciable de découvrir la femme qui se cache sous son uniforme. Une femme déterminée, mais qui se laisse déstabiliser par un homme qui l’a toujours attirée, une sœur prête à tout pour son frère, une fille fragilisée par la perte de sa mère et une flic qui veut découvrir l’identité de son tueur et surtout pourquoi sont-ils liés l’un à l’autre.

En bref, malgré quelques longueurs dans l’enquête, on s’attache à l’histoire des personnages. J’ai adoré la romance, telle deux adolescents ils sont pris au piège de leur attirance. Par ailleurs, l’instabilité mentale du tueur, le rend mystérieux et d’autant plus dangereux pour mon plus grand plaisir.  Il mélange ses sentiments un combo de haine, d’amour, de besoin sexuel. On sent la bête qui va surgir, craignant le pire pour la confrontation finale. Pendant presque la totalité du roman, je n’ai pas réussi à m’imaginer qui pouvait être le tueur, car on n’est confronté à très peu de suspect. J’ai adoré le final, il est riche en émotions comme je les aime et l’épilogue met l’eau à la bouche pour la suite.

Retrouvez mon avis sur En ligne de mire #1  ICI
Signature LuxnBooks

Disparu dans la nuit | Eileen Carr

ImpressionTrès bonDès les premières pages le ton est donné, l’autre nous plonge tête la première dans l’enquête. Je me suis laissée entraîner dans une enquête très bien menée, m’ayant presque fait oublier que la romance est en retrait. Cette nouvelle collection des éditions Milady est une jolie découverte et j’ai bien envie de m’y intéresser davantage pour voir où ça va me mener.

Depuis 20 ans, Max le frère de Veronica Osborne a disparu sans laisser de trace, c’est malgré tout, avec une pointe d’espoir qu’elle continue d’avancer. Habituée à rencontrer la police grâce à son alcoolique de père, c’est non sans surprise que Veronica découvre les agents Zach McKnight et Frank Rodriguez devant sa porte. Cependant, leur visite est liée à la découverte d’ossements humains qui semblent appartenir à son frère Max, qu’elle supposait avoir fugué.

Rapidement les antécédents de violence et l’alcoolisme du père de Veronica le désigne comme coupable idéal. Pourtant Veronica est convaincue de son innocence et souhaite faire la lumière sur ce qui s’est véritablement passé. L’enquête va d’abord piétiné, pour offrir ensuite une enquête soutenue.

Veronica est une battante, elle n’a pas eu de chance et se traîne un passé douloureux qui va être sa force pour se battre dans son combat de la vérité. Son père détestant Max, elle se retrouve seule à vouloir connaître la vérité sur les circonstances de sa disparition.

On suit également Zach, chargé d’enquêter sur le meurtre de Max, il va rapidement se prendre d’affection pour Veronica et s’impliquer dans l’enquête pour des raisons personnelles. Car Zach voit en Max, l’adolescent qu’il aurait pu devenir.

Je m’attendais à ce que la romance entre les deux personnages soit davantage exploitée, le jeu de séduction entre les personnages est plutôt inexistant et leurs émotions invisibles. Je dois avouer que j’ai éprouvé des difficultés à m’attacher aux personnages, leurs passés respectifs est survolés. L’auteure a privilégiée l’enquête policière, ainsi que des passages consacrés aux potentiels suspects.

En résumé, j’ai trouvée l’enquête particulièrement prenante, les indices arrivent progressivement, construisant une enquête captivante, bien qu’avec un dénouement prévisible.
Signature LuxnBooks

Sans Issue | Mary Burton (Texas Rangers #1)

ImpressionMoyenDepuis quelque temps, je suis attirée par les romances à suspense. Vous l’aurez compris, le facteur déterminant pour attirer mon attention est la romance. Après 14 ans sans contact avec son ex-femme, le Ranger Brody Winchester se voit contraint de la contacter dans le cadre d’une affaire. Harvey Lee Smith a été bien clair, il ne parlera qu’en la présence de la psychologue Jolene Granger.

D’abord réticente, elle décide d’accepter de rencontrer le tueur. Il lui révèle alors ses derniers secrets, dont l’existence d’un apprenti qu’il aurait formé. Déterminée à avoir des réponses Jo, n’a pas d’autres choix que de faire équipe avec Brody.

La relation entre Jo et Brody aurait dû être simple et s’en tenir à quelque chose de strictement professionnel. Pourtant, la situation n’est pas réglée entre eux et l’aspect personnel de leur relation va peu à peu s’immiscer dans cette enquête. De plus, Jo a l’intention de tout faire pour découvrir les secrets de Smith, qui semble lié à sa vie, quitte à subir son Ranger d’ex-mari. Il est appréciable d’avoir une multitude de points de vue, dont celui de Robbie. Ses pensées compensent les manques de l’intrigue policière et ajoute une atmosphère angoissante, qui n’est pas désagréable.

Je dois dire que j’ai été un peu déçue, l’intrigue reste simplicité et elle ne m’a pas autant captivée que je l’aurais cru. Pour moi l’enquête n’est pas suffisamment exploitée et les indices n’apportent pas un impact important à l’évolution de l’enquête. Le dénouement a réussi à me surprendre avec l’identité du coupable, les indices penchaient en faveur d’un autre personnage qui a presque disparu de l’histoire, néanmoins l’auteur a réussi à me garder jusqu’au final.

J’en attendais un peu plus, l’histoire manque de profondeur. Mary Burton écrit une enquête intéressante, mais selon moi trop bâclée. Malgré une très belle plume c’est avec une pointe de déception que je termine ce roman. Je laisse une chance à la suite, et j’espère qu’elle sera davantage dans la subtilité, avec une enquête plus rythmée.
Signature LuxnBooks