Sing | Vivi Greene

BonJe remercie les Éditions Hugo Roman et plus particulièrement Mélusine, pour l’envoi de ce roman. Une grande histoire d’amour avec vos romans, ils ont le don de me faire voyager, pleurer, sourire et aimer, pendant quelques pages et bien souvent je ne vois pas le temps passer, en somme un petit bonheur. Avant de vous parler de l’histoire, j’aimerais revenir sur cette magnifique couverture dont je suis tombée amoureuse et la quatrième de couverture m’a définitivement fait succomber c’est vraiment adorable et au toucher c’est super agréable et tout doux, c’était la minute superficielle.

Lily Ross est une jeune chanteuse au top de sa carrière, adulé de tous elle n’hésite pas à mettre sa vie amoureuse sous le feu des projecteurs. Sa dernière relation en date avec Jed ravit son public, car ils incarnent le couple parfait. Elle tombe des nus lorsque celui-ci décide de mettre fin à leur relation et la presse à scandales n’est pas tendre avec elle. Complètement à bout, elle va prendre la décision de tout plaquer pendant trois mois et de partir sur une île avec ses deux amies d’enfance. L’objectif est simple, se ressourcer et redevenir celle qu’elle était avant le star-système et également avant que ses hormones d’adolescente viennent mettre la pagaille dans sa vie. Au cours de ce voyage, elle va prendre conscience que ses relations amoureuses ont toujours été lié à son succès et elle va tenter de trouver une muse différente pour se montrer qu’elle est capable de s’en sortir sans relation amoureuse.

Évidemment, les choses ne sont pas aussi simples et lorsqu’elle va arriver sur l’île elle va faire la connaissance d’un garçon rafraîchissant. Je dois bien avouer que Noah a beaucoup de potentiel et vous allez forcément succomber à sa simplicité. Alors je vous le dis tout de suite, j’ai beaucoup aimé la douceur et la sensibilité de Lily. La célébrité ne lui est pas du tout monter à la tête et j’ai apprécié qu’elle est consciente d’avoir toujours eu ce qu’elle voulait avec sa carrière. Après c’est vrai que dès que son cœur s’en mêle elle perd un peu les pédales, je ne suis pas sûre de son âge, j’aurais dit une petite vingtaine d’années, mais du coup elle a des réactions d’adolescentes et ça correspond pas toujours à sa maturité dans certaines situations donc ça m’a perturbé. Les choses vont un peu vite à l’image de Lily qui ne se pose pas trop de questions et profite de ce qui s’offre à elle, il est vrai que cela pourrait déplaire mais moi j’ai trouvé que ça correspondait totalement à son personnage, cette chanteuse amoureuse un peu rêveuse, qui tombe amoureuse en un regard et qui profite de chaque instant.

L’intrigue va nous faire voyager et Lily va réapprendre à vivre, ses chansons vont illustrer son émancipation et son voyage va être une vraie évasion. Noah va contribuer à ce sentiment de bien-être, mais c’est surtout la liberté et l’ambiance générale qui règne sur l’île qui va l’inspirer. Sans oublier ses deux meilleures amies, qui sont toujours là pour elle et on ressent l’amitié unique qui les lie. Je pense que si vous êtes arrivé à ce stade de ma chronique, vous vous demandez certainement pourquoi ma notation est si faible puisque j’ai aimé ma lecture. Et bien tout simplement, parce que j’avais tellement été habituée à avoir le cœur et l’estomac retourné, qu’avec cette petite histoire mignonne le feu d’artifice n’a pas eu lieu. Je suis certaine que ce roman trouvera son public, c’est le genre de lecture parfaite pour se détendre, mais de mon côté j’attendais une histoire plus intense.

Lucie Signature

Publicités

Unlimited | Melody Grace (Beachwood Bay #4)

Ce livre est le tome 4 d’une série.

Après une petite pause sur la publication de cette série, je suis ravie de voir que les Éditions Prisma ont décidé de reprendre. Bien que la petite bande soit au second plan, nous retrouvons Alicia aperçue dans les deux derniers tomes. Bien que nous ne l’ayons aperçu que brièvement, j’étais curieuse de connaître son histoire, car sous ses airs de control freak, son personnage avait tout pour me plaire. Bon par contre je suis hyper déçue qu’il est changé le format, ce dernier tome est complètement dégueulasse dans ma bibliothèque, c’est rageant d’avoir changé sans aucune explication, ma pauvre série…

Depuis qu’elle a rencontré Hunter à la fac, Alicia Wright est éperdument amoureuse du jeune homme. Issue de milieu identique et proche de la famille de ce dernier, elle a toujours cru qu’il verrait enfin qu’elle est à ses côtés. Seulement depuis sa rencontre avec la talentueuse Brit, tous ses espoirs se sont envolés, bien qu’une infime part d’elle-même espère qu’il ne soit pas trop tard, tout va s’envoler à l’annonce prochaine du mariage de l’heureux couple. Face à l’évidence elle est complètement anéanti et elle décide de se tourner vers la seule personne qui peut lui offrir une échappatoire Dex Callahan.

Il y a quelques mois sa rencontre avec le rockeur a été source d’évasion et d’oubli. Alors qu’elle n’envisageait pas de le recontacter, sa proposition de venir loin de tout pendant 7 jours, avec pour seul objectif se reconstruire et oublier son chagrin semble être la solution à sa peine. Complètement dévastée, elle décide de partir sur un coup de tête pour Beachwood Bay où le musicien a une maison loin de tout. Je crois que dès le départ, le héros avait tout pour me séduire, bad-boy, tatoué et musicien, sans oublier une histoire qui le hante et le tien éloigné de la scène pour une obscure raison. Le couple fait clairement des étincelles et la parfaite petite Alicia va apprendre à ne pas tout analyser, seulement profiter de l’instant présent. J’ai beaucoup aimé le lien que les héros tissent et malgré ce qu’on pourrait penser, ils ne vont pas se jeter à corps perdu l’un dans l’autre, mais apprendre à lâcher prise ensemble.

En bref, j’avais été habituée avec les tomes précédents à des personnages secondaires charismatiques et bien que je sois ravie, la bulle de protection qui entoure nos héros est peut-être un peu trop hermétique au reste du monde. Cependant une histoire aussi prenante que les tomes précédents avec un couple touchant et une romance torride bien plus profonde qu’il n’y paraît. Prenez un rockeur sexy au passé sombre, une adorable petite rouquine qui manque de confiance en elle, la plage, le soleil et une bonne dose d’amour. Secouez et le cocktail est prêt pour dégustation.

Lucie Signature

Une si troublante attention | Cora Carmack (Losing It #3)

ImpressionExcellentAprès deux tomes plus que réussi, j’ai opté pour une valeur sûre et je me suis dirigée vers ce troisième opus. Pour être honnête, je gardais un souvenir plutôt flou de Kelsey et quelle grosse erreur. Le résumé ne le rend définitivement pas justice, c’est beaucoup plus profond que le laisse supposer le résumé.

Kelsey Summers est l’acolyte de Bliss dans le tome 1, présentée comme un personnage haut en couleur qui assume ses frasques et où qu’elle passe elle attire l’attention. Aujourd’hui, ses études sont terminées et elle ne sait pas vraiment quoi faire de sa vie. S’envoler pour l’Europe semble une bonne distraction pour ne pas penser à ses problèmes. Son voyage débute sur les chapeaux de roues, soirée alcoolisée, rencontre d’un soir et superficialité. Pourtant, se perdre par tous les moyens ne suffit pas toujours et son voyage devient ennuyeux. Un soir à Budapest, son regard croise celui de Jackson Hunt et l’attirance est instinctive. Un train-trip sentimental entre Prague, l’Allemagne et l’Italie qui nous fait voyager dans une quête personnelle pour découvrir se qui ce cache sous le vernis et qui est Kelsey.

Pour tout vous dire, le résumé ne m’emballait pas plus que ça. Kelsey est présenté comme une petite gosse de riche qui n’est pas satisfaite de sa vie et qui décide de tout lâcher pour claquer son fric en Europe et abuser autant des hommes, que de l’alcool. Et pourtant c’est bien plus que ça, Kelsey est totalement perdue et elle a besoin de cette parenthèse, c’est vitale pour elle. Les apparences montrent une femme terriblement belle, qui profite de la vie, son voyage est ponctué de rencontre d’un soir et même ses amitiés sont éphémères. Toute sa vie, elle a joué un rôle et aujourd’hui elle a décidé de fuir ses responsabilités pour pouvoir ressentir les choses et vivre une aventure, afin de combler le vide qui l’englouti depuis trop longtemps. J’ai été tellement touchée par son histoire et j’ai eu mal pour elle.

Sa rencontre avec Jackson va être une vraie bouffée d’air frais, il la semble voir au delà des apparences. Leurs échanges sont remplis de légèreté et apporte une bonne dose d’humour indispensable pour supporter le poids des secrets. Son personnage est très secret, ce qu’on sait de lui c’est principalement lié à son physique, qui indique que s’est un militaire et malgré les mystères, on comprend qu’il a clairement des secrets. Alors que Kelsey va tenter de le séduire en usant de ses charmes, il reste a distance pourtant au gré des rencontres, il ne semble pas indifférent, mais résiste. Il est d’une nature très protectrice avec elle, donc elle est déstabilisée, car il est clairement réceptif et elle ne comprend pas trop pourquoi il agit comme ça et elle aimerait le voir changer d’avis.

J’ai trouvé ce tome un peu différent des précédents, beaucoup plus lourd et pesant. L’humour conserve une place importante, mais elle n’est pas aussi prononcé que dans les tomes précédents. On est dans une intrigue plus sombre et on découvre Kelsey de manière beaucoup plus intime et si on pouvait la trouver superficielle dans le 1er tome, ici on est bien loin du compte. Très clairement Cora Carmack m’a fait voyager et j’ai rêvé d’une romance au soleil. J’ai totalement succomber, je n’aurais pas été contre une fin un peu plus développée pour pouvoir prolonger l’aventure plus longtemps.

Retrouvez mon avis sur Ce si joli trouble #1  ICI

Signature LuxnBooks

Pas sans lui | Katie McGarry (Pushing the Limits #3)

ImpressionCe livre est le 3ème tome d’une saga, la chronique peut contenir des spoilers.

Encore un tome à la hauteur des précédents, j’ai un petit faible pour cette série et bien que Noah reste mon chouchou, Isaiah a réussi à me séduire et grimper lui aussi sur le podium, alors que je n’appréciais pas l’image que renvoyait son personnage dans les précédents opus. De fortes amitiés, un couple fait l’un pour l’autre réuni par une passion commune, des épreuves à surmonter, mais surtout d’Amour.

Rachel et Isaiah vivent dans deux mondes différents, ils n’étaient pas destinés à se rencontrer. Pourtant une passion commune pour la vitesse va les réunir. Rachel vit dans les beaux quartiers avec 4 frères et des parents bienveillants, pourtant sous le vernis se cache une souffrance. Toute sa vie, tout le monde l’a poussé à rendre sa mère heureuse, même si elle doit devenir quelqu’un d’autre, le sourire de sa mère suffit. Alors que les ténèbres envahissent ses pensées, Rachel ne se sent libre qu’au volant de sa Mustang où elle peut rouler pour oublier. Isaiah n’a jamais eu de chance, accumulant les familles d’accueil, les foyers, il subit plus qu’il ne vit. Pourtant alors que les ombres gagnent sa vie, un ange va apparaître sous la noirceur. Et contre toute attente, deux mondes opposés vont se trouver réunit.

J’appréhendais énormément de découvrir Isaiah, le portrait offert dans les tomes précédents n’était pas trop flatteur, abandonné, drogué, limite alcoolique et désespéré. Pourtant ici, on découvre un jeune homme qui a la tête sur les épaules et qui tente de s’éloigner de l’illégalité afin de pouvoir rester maître de ses actes. Il ne laisse que très peu de personnes accéder à son cercle et Noah son meilleur ami est sa bouée de sauvetage, un soir il se rend à une course clandestine qui va tourner court lorsque la police débarque après un coup de fil anonyme. Il va faire la connaissance de la jolie Rachel, qui s’est retrouvé embarqué un peu là par hasard sans trop comprendre dans quoi elle s’est engagée en participant et ils vont mutuellement se venir en aide pour se sortir d’affaire.

Rachel est une héroïne qui a une force cachée en elle, sa famille la voit comme un être faible et ses frères la surprotège. Pourtant tout le monde semble fermer les yeux faces à sa détresse, depuis plusieurs années elle cache un secret à sa famille et chaque fois qu’elle est le centre de l’attention elle panique. Pourtant sa famille la force à faire des apparitions publiques afin de rendre sa mère heureuse, qui a souffert de la perte de sa première fille. Rachel est enfermée dans un rôle qui la ronge de l’intérieur et sa rencontre avec Isaiah va lui sauver la vie, car elle va enfin pouvoir être elle-même sans craindre de décevoir sa famille et c’est lui qui va voir la force qu’elle a en elle. Sa famille n’est pas horrible en soit, mais tout le monde se sert tellement de Rachel que ça m’a fait mal au cœur de voir sa détresse, ils sont tous  à attendre d’elle qu’elle sauve leur famille en jouant son rôle de petite fille parfaite et ses frères ne sont pas les derniers, ils l’utilisent pour cacher leurs propres problèmes.

Nous avons encore une histoire difficile et comme  a son habitude très réaliste. J’ai apprécié que Isaiah mette un point d’honneur à rester dans la légalité et il nous prouve qu’il ne faut pas se fier aux apparences, car les tatouages, le look punk ne font pas de lui un mauvais gars et bien au contraire, il utilise les apparences pour éloigner les autres. Ça été un plaisir de retrouver Echo et Noah, qui m’avait beaucoup manqué dans le second tome. Bizarrement Beth m’a un peu agacée et je dois dire que je ne l’ai aimer que dans sa propre histoire, vue de l’extérieur elle est tellement rentre dedans que ça en devient désagréable. Un nouveau personnage a fait son entrée et lors de sa première rencontre j’ai eu peur de la détester, pourtant Abby m’a intriguée, sous ses airs de dure à cuire qui gère son business se cache une fille géniale avec beaucoup de problèmes et je suis hyper curieuse de connaître son histoire.

Encore une réussite pour Katie McGarry, une romance captivante, des héros charismatiques, des personnages secondaires intrigants, un mélange détonnant qui offre les ingrédients pour une romance new adult réussie. Je suis le sous le charme et j’ai adoré. Sans hésitation c’est un coup de cœur.

Retrouvez mon avis sur Prêts à tout #2  ICI
Signature LuxnBooks