Suspense / Thriller

Verity | Colleen Hoover

Résumé :
La vie a toujours souri à Verity Crawford.
Ses livres font d’elle une auteur star, sa maison du Vermont est splendide et elle forme avec Jeremy, son mari, un couple parfait. Mais un jour, sur une route, son rêve tourne au cauchemar. L’accident l’empêche d’écrire, transforme sa trop grande maison en prison, et menace de l’éloigner de Jeremy.
La vie n’a jamais été tendre avec Lowen Ashleigh.
Ses livres ne rencontrent qu’un accueil poli, ses finances sont au plus mal et ses histoires d’amour sont des feux de paille. Jusqu’à ce que Jeremy la recrute pour devenir le ghostwriter de Verity et terminer à sa place sa série à succès.
Pour Lowen, aussi incongrue que soit la proposition, l’occasion est beaucoup trop belle pour ne pas la saisir. Et Jeremy beaucoup trop séduisant pour qu’elle lui dise non. Mais en découvrant, dans les papiers de Verity, ce qui semble être son autobiographie, Lowen va voir se dessiner, page après page, le portrait d’une femme épouvantable, prête au plus atroce des crimes pour ne pas perdre ce qu’elle a, et prompte à toutes les perversités lorsqu’elle se sent menacée.
Et aux yeux de Verity, Lowen est désormais une menace.

Je lis très peu de romance, mais en bonne collectionneuse qui se respecte je ne pouvais pas passer à côté du nouveau roman de Colleen Hoover. Je suis dans une période où j’ai besoin de découvrir des romans qui se démarquent et pour le coup, celui-ci m’a complètement sortie de ma zone de confort et c’est un franc succès. Du début à la fin, ce thriller psychologique m’a tenu en haleine.

Je n’ai pas vraiment de point de comparaison, mais ce thriller est vraiment bien construit avec des chapitres qui parviennent à maintenir une tension et plonge le lecteur dans une atmosphère pesante où illusion et réalité se confondent. J’ai beaucoup aimé le côté un peu angoissant où on est mal à l’aise, mais en même temps on ne veut pas en louper une miette pour ne surtout pas quitter ces sensations. Les chapitres courts contribuent à accentuer l’envie de tourner les pages et ce besoin viscéral d’obtenir des réponses après chaque chapitres.

J’ai beaucoup aimé les émotions ressenties durant ma lecture, il y a un côté perturbant car l’autrice nous a habitués aux romances contemporaines donc il y avait une part d’inconnu dans cette lecture et un côté intrigant qui m’a fait éprouver des émotions perturbantes. Colleen Hoover joue avec les nerfs de ses lecteurs en jouant avec le réel et l’imaginaire, contribuant à perturber, ne sachant pas vraiment différencier les deux mondes. Lowen Ashleigh est une autrice qui a des difficultés à vivre de son métier, alors lorsque son agent lui propose une opportunité professionnelle avec une grosse rémunération à la clé, elle hésite d’abord, mais se laisse finalement convaincre. On attend de la jeune femme de devenir co-autrice d’une saga à succès écrire par Verity Crawford. Afin de pouvoir s’imprégner des notes de l’autrice, Lowen accepte de passer quelques jours au sein de la famille de Verity et découvre une autobiographie glaçante.

J’y suis allez à l’aveugle sans lire le résumé et ça m’a permis de découvrir l’histoire sans a priori. Mon seul point de repère c’était une autrice que j’adore, qui prend le risque de se lancer dans un projet différent. Je pense que cette histoire va me marquer et je ressens encore le choc de ce que je viens de lire. Un thriller psychologique à découvrir et un suspense à savourer.

New Romance

Book Boyfriend | C. S. Quill (Campus drivers #2)

 

Résumé :
Lorsque Donovan, Campus Drivers adulé et bourreau des cœurs avéré, prend conscience des séquelles que peut causer son comportement, il décide de devenir LE petit ami parfait.
Pour cela, il a besoin du meilleur coach dans le domaine: Carrie. Mais, même s’ils ne se sont jamais fréquentés, celle-ci sait qu’elle ne veut rien avoir à faire avec lui. Les tombeurs d’un soir en quête de repentir, elle n’y croit pas une seconde dans la vraie vie. Elle préfère collectionner les héros des romances qu’elle dévore, c’est bien moins compliqué !
S’il parvient à la convaincre, c’est un programme intensif en romantisme que va devoir suivre Donovan. Mais n’est pas un héros de New Romance qui veut, surtout quand la réalité essaie de jouer avec la fiction !
Je remercie les éditions Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman

Un second opus qui me conforte dans mon intérêt pour cette série, et qui se démarque du précédent avec un humour très présent et un couple de héros qui interagisse avec de belles réparties. La passion de Carrie pour les romans d’amour, est un petit clin d’œil aux lectrices et j’ai apprécié que Donovan s’en serve de bible pour être un meilleur petit ami.

Donovan est peut-être le Campus Drivers qui sortait le moins du lot avec quatre fortes personnalités, mais sa réputation le précède et la gent féminine est sous son charme. Un évènement déclencheur dans sa vie personnelle va lui faire prendre conscience de son comportement et vraiment troubler par cette révélation il va chercher à améliorer son comportement auprès de Lois et Becca, qui vont prendre ça avec humeur et le diriger vers Carrie la colocataire de cette dernière. Bien qu’elle ne croit pas aux histoires d’amour, la jeune femme dévore les romances et Donovan va tenter d’être un élève studieux et appliquer les conseils de sa coach pour être le meilleur petit ami.

Sportif et Campus Drivers adulé, Donovan n’a jamais eu besoin d’aide pour séduire une femme et le jeune homme n’aurait pas été troublée par une révélation, il n’aurait jamais envisager de se poser avec une femme. On apprécie sa prise de conscience et les efforts qu’il déploie pour améliorer son comportement. J’ai trouvé amusant d’écouter les conseils d’une lectrice et consommatrice de book boyfriend, on est typiquement dans une dynamique qui fonctionne avec un humour très présent et une héroïne avec une repartie incroyable. Donovan n’avait jamais vraiment été en contact avec Carrie et à force de passer du temps l’un avec l’autre, ils vont tous les deux apprendre à se connaitre et mettre de côté leurs préjugés. Les raisons de ce coaching prêtent à sourire, mais la prise de conscience est honorable et touchante.

On écrivant cette chronique, je réalise qu’on s’est beaucoup concentré sur le parcours de Donovan et l’histoire de Carrie bien qu’évoquer par bribes, reste assez flou. On connaît les raisons de son rejet de l’amour, mais on s’intéresse à son histoire que dans les dernières pages et bien que l’histoire soit très appréciable comme ça, c’est vrai que j’aurais aimé de la découvrir durant ses séjours chez elle, qui sont des éléments clés de son histoire. On découvre cependant une jeune femme solitaire au caractère affirmé, qui n’hésite pas à faire redescendre Donovan sur terre. Son passif est touchant et on comprend parfois qu’elle préfère oublier son quotidien en se laissant porter par un livre.

J’ai trouvé ce deuxième tome rempli d’humour, frais et chaque soir je prenais plaisir à replonger dans cette histoire. Je suis curieuse découvrir la suite.

New Romance

Love Lesson | Emma Chase (#2)

Résumé :
L’amour vaut la peine qu’on se batte pour lui

Dans sa vie en général, Dean Walker aime que tout soit simple et facile. Ses étés, il les passe à jouer de la batterie avec son groupe et, le reste de l’année, il enseigne les maths au lycée de Lakeside, dans le New Jersey, où il vit depuis toujours.
Dans ses amours, Dean privilégie les conquêtes sans lendemain qu’il enchaîne sans difficultés grâce à son charme et à son sex- appeal… jusqu’au jour où son chemin croise celui de Lainey Burrows, et que tout bascule.
De son côté, Lainey mène une existence bien remplie, entre sa vie de maman solo et son travail d’influenceuse lifestyle. Pour elle aussi, pas de doute, son aventure de l’été avec Dean est sans avenir. C’est sans compter sur la découverte qu’elle fait à la rentrée : le professeur de maths de son fils est aussi son crush de l’été… Lainey n’avait pas prévu que son amant d’un soir allait changer sa vie de famille pour toujours.

Je remercie les éditions Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman

La parfaite distraction quand on a le moral en berne. A l’image du premier l’histoire n’a rien de novatrice, mais j’ai trouvé qu’il relevait légèrement le niveau du premier avec un thème qui m’a bien plu et des personnages qu’on prend plaisir à découvrir et qui prête à sourire.

Ce nouvel opus est consacré à Dean Walker, dans le premier opus il avait été présenté comme un professeur de mathématiques très old school, avec une double vie à la tête d’un groupe de musique durant les vacances scolaires. L’histoire débute à la fin de l’année scolaire, durant sa tournée avec son groupe Dean va faire la connaissance de Lainey et ils vont passer une nuit mémorable ensemble et se quitter sans animosité au réveil. Un contrat professionnel va conduire Lainey à Lakeside où enseigne Dean et les retrouvailles vont être pleines de surprises et cette nuit pourraient bien faire basculer leurs vies.

Dean est un enfant du pays, tout le monde à Lakeside connaît sa réputation d’homme à femmes qui n’accepte que les conquêtes d’un soir et nombre de ses ex-copines se souviennent d’un jeune homme volage. Aujourd’hui trentenaire, il est difficile de se défaire d’une telle réputation quand plusieurs personnes ont été témoins des frasques de l’adolescent. Pas forcément prêt à se ranger avec une femme, Dean a cependant beaucoup évolué et son travail de professeur le comble de joie, ses élèves l’adorent et son travail de coach adjoint lui permet de faire un lien entre les sportifs et les intellos. Lorsque son chemin croise à nouveau celui de Lainey, cela va remettre beaucoup de choses en question pour lui et il va prendre conscience d’un avenir qu’il n’aurait jamais imaginé.

Lainey est une maman célibataire épanouie, qui vit de sa passion en faisant des vidéos sur internet. Une opportunité professionnelle va la conduire à emménager dans une maison à Lakeside et entre son fils, les rénovations de la maison et le professeur sexy de son fils, elle ne va plus savoir où donner de la tête. Pourtant malgré la pression de l’inconnu, j’ai trouvé la jeune femme très posé et on ressent que la vie qu’elle a menée avec son fils l’a vraiment apaisé. Retrouvez Dean était inattendu, mais ces deux-là ont conscience qu’il s’est passé quelque chose entre eux lors de cette nuit d’été.

J’ai trouvé que les retrouvailles étaient bien amenées et j’ai beaucoup aimé tout ce qui se développe entre eux. Je ferais le même constat que dans le premier, l’histoire manque peut-être d’un peu de profondeur, on survole les personnalités de nos héros et j’ai trouvé dommage que le cadre du lycée ne soit pas plus exploité, au même titre que l’environnement autour qui sert surtout à conduire Lainey et Dean à se retrouver et on se concentre principalement sur leur romance, sans pour autant creuser les sentiments. Après ce n’est pas pour autant que je suis déçue car l’histoire est amusante et la romance m’a plu.

Romance

Dirty Devil | L. J. Shen (All Saints High #1)

Résumé :
Il fera tout pour assouvir sa vengeance… et son désir
Daria est capitaine des pom-pom girls. Miss Popularité. Celle qui fait la loi à All Saints High, celle qu’on admire et qu’on redoute. Derrière cette façade, nul ne suspecte le secret dévastateur qui la ronge, et c’est très bien comme ça. Seulement, son trône de reine du lycée menace de s’effondrer lorsque Penn revient dans sa vie…
Penn est le capitaine de l’équipe de foot du lycée ennemi, celui où vont tous les rebuts de la société. Penn est sexy, rancunier, et prêt à tout pour briser Daria. Même à jouer avec le désir brûlant qui les pousse l’un vers l’autre. Depuis la tragédie provoquée par leur premier baiser, il y a quatre ans, il prépare sa vengeance. Et l’occasion rêvée de l’assouvir se présente lorsqu’il est placé en famille d’accueil… chez Daria.
Je remercie les éditions Harlequin et NetGalley pour l’envoi de ce roman
Sortie prévue le 2 septembre 2020

Je crois pouvoir dire que je n’ai raté aucune parution signée L.J. Shen et à chaque fois, j’en ressors conquise. En toute honnêteté les derniers romans de l’autrice se situaient dans une catégorie plus gentillette et peut-être un peu moins originale, mais si comme moi vous aviez adoré Sinners of Saint, cette nouvelle série devrait vous captiver et vous plonger dans un lycée prometteur.

Daria est en haut de l’échelle sociale, riche, belle et capitaine des pom-pom girls, les filles l’envient et les garçons la désire. Au lycée All Saints High, elle fait la pluie et le beau temps, mais son royaume va commencer à prendre l’eau lorsque Penn capitaine de l’équipe adverse menace de détruire tout ce qu’elle a construit, pour venger l’erreur qu’elle a commise il y a quatre ans.

On pourrait facilement qualifier Daria d’anti-héros, elle n’a rien de douce et mieux vaut ne pas en faire son ennemi. Il est rare que dans les romances nous rencontrions un héros aussi atypique et très franchement cette noirceur c’est rafraîchissant. Lorsque les choses ne vont pas dans son sens, la jeune femme passe en mode « Hulk » et sa haine se déverse sur quiconque se mettant en travers de son chemin. Elle possède les pires défauts qu’on pourrait s’attendre à apprécier chez une héroïne, jalouse, égoïste et extrêmement capricieuse, pourtant il y a une infime part de vulnérabilité qui nous empêche de la détester.

Depuis la disparition de sa sœur jumelle Penn n’est plus que l’ombre de lui-même, à la mort de sa mère il est recueilli par la famille Followhill où vit également Daria.  La cohabitation va nous faire passer par un panel d’émotion d’un côté nous avons un papa protecteur qui menace son invité de représailles s’il touche à sa fille, de l’autre une guerre qui s’installe et enfin un désir croissant qui va nous rendre impatients de chaque confrontation. Le début laisse imaginer une histoire classique avec des similitudes avec Vicious, pour finalement s’avérer surprenante dans certains rebondissements que je n’ai pas vus venir et qui m’ont totalement embarquée dans l’histoire.

J’ai crains au début que l’âge des personnages puissent enlever une part d’intensité dans l’attirance entre Daria et Penn et finalement on aborde des thèmes assez matures et les scènes osées sont parfaitement dosées. Ils ont une alchimie indéniable et malgré leur conflit, Penn est le seul qui voit  vraiment Daria et le fait d’être spectateur dans sa maison n’y est pas étranger. Daria a de gros problèmes de communication et sa relation avec sa mère va s’en trouver dramatiquement touchée. Pages après pages, on est témoin des mauvaises décisions de Mélanie et de l’effondrement progressif de leur relation mère/fille.

J’ai vraiment beaucoup aimé découvrir ce spin-off et j’ai pris plaisir à découvrir l’histoire de Daria et Penn, même si il est vrai qu’on retrouve les codes de la série Sinners of Saint le récit prend rapidement son indépendance et on se laisse porter par une certaine originalité, que ce soit le choix des thèmes abordés ou encore le caractère explosif des personnages, ou tout simplement les voir lutter entre haine et amour, tout en se découvrant eux-mêmes.

Une très bonne histoire et en bonus découvrir les Sinners en adulte presque responsable ça m’a bien plu, surtout que j’étais un peu comme une groupie durant les quelques apparitions des autres personnages et je suis heureuse de voir que malgré les apparences, ils n’ont pas changé. Bien évidemment la progéniture des autres Hot Heroes ont fait une apparition remarquée et je déplore de devoir attendre si longtemps pour découvrir la suite.

Chick-Lit

Ce qui reste à Vegas | Laura Ziepe

Résumé :
Emma est sur le point de se marier, c’est la dernière ligne droite avant le jour J. Malgré le stress des derniers préparatifs, elle devrait se réjouir à l’approche de ce qui s’annonce comme le plus beau moment de sa vie. Pourtant, elle a des doutes : son fiancé est-il vraiment le bon ?
Quand elle se réveille le matin du grand jour avec au doigt une bague qu’elle n’a jamais vue, elle panique : qui a-t-elle bien pu épouser la veille ?
Je remercie les éditions Hauteville pour l’envoi de ce roman

Une chouette lecture que j’ai un peu tardé à sortir de ma PAL, le confinement et la reprise du boulot ont légèrement déréglé mon cycle de lecture et j’ai eu du mal à me plonger dans celui-ci. Mon seul regret concerne le résumé, qui n’a franchement rien à voir avec l’histoire et pour le coup ça pourrait en décevoir certain, car bien que le mariage soit au centre de l’histoire on va surtout s’intéresser à la vie de trois amies qui se retrouver pour le mariage de l’une et suivre les déboires de ces jeunes femmes à Las Vegas.

Tout d’abord nous suivons Emma notre future mariée qui se donne à fond pour les derniers préparatifs du mariage et qui réalise peu à peu qu’elle a des doutes sur celui qui pourrait être ou non l’homme de sa vie. En parallèle nous abordons un thème que je vais devoir éviter d’évoquer avec vous pour vous spoiler, mais j’ai trouvé que c’était un thème actuel et qu’on se posait de bonnes questions.

Ensuite nous allons retrouver les deux meilleures amies de notre héroïne Holly et Kim, qui ont également leurs propres doutes. A commencer par Holly maman de deux enfants fraîchement célibataire qui va devoir affronter le fait que son ex, fréquente une autre femme. La jeune femme va se retrouver célibataire après plusieurs années en couple et va devoir gérer son nouveau statut.

Et enfin Kim, heureuse maman d’une petite famille parfaite et d’un mari qui semble lui aussi être le parfait compagnon du vie, qui va voir son couple remis en question après qu’un événement soit survenu avant son départ. La jeune femme va apprendre au contact de ses amis à équilibrer son statut de maman et de femme et tenter de remettre sur pied son couple.

Nous avons trois héroïnes avec un fort caractère qui m’ont fait passer un bon moment, durant ces quelques jours à Las Vegas ces jeunes femmes vont totalement remettre en question leur manière de vivre et ressouder leur amitié qui a subi le temps qui passe. L’histoire est légère et on prend plaisir à alterner entre les pensées deux trois héroïnes qui sont toutes à un tournant de leur vie. Quel dommage que le résumé ne soit pas représentatif de cette histoire qui aborde pourtant des thèmes intéressants qui ont su me toucher par moments.

Malgré l’attente dans ma PAL, je ne regrette pas de l’avoir découvert pendant mes vacances, car j’étais plus détendu et plus réceptive au récit et grâce à une plume entraînante et un récit léger, on passe un très bon moment. On navigue entre le parcours de trois jeunes femmes qui ont chacune leur histoire avec pour point commun un lien affectif qui les unit, on passe par plusieurs phases, le questionnement, le doute pour finalement écouter leurs cœurs.

New Romance

Landon & Shay | Brittainy C. Cherry (#1)

Résumé :
Shay et Landon se détestent depuis toujours. Ça fait des années qu’ils s’évitent. Des années qu’ils n’échangent ni regard ni mot… une insulte peut-être ? Tout change le jour où on leur propose un défi. Un pari stupide : faire en sorte que Shay tombe amoureuse de Landon avant que lui ne tombe amoureux d’elle
Pour Landon, c’est un pari déjà gagné. Il n’aime personne.
Pourtant, lentement, tout se complique. Shay lui ouvre de nouveaux horizons. Elle pénètre son intimité et perce ses secrets les plus enfouis. Ce qui était un jeu devient bien trop réel. Leurs sentiments grandissent, comme grandissent les risques de se blesser mutuellement.
Mais vous savez ce qu’on dit… En amour comme à la guerre, tous les coups sont permis.

Je me suis jetée sur ce roman dès sa sortie et pourtant j’ai attendu d’être dans un bon état d’esprit pour le débuter. Alors évidemment en cette période estivale, le meilleur moment c’est d’être détendu et en vacances. Ayant adoré l’intégralité des romans de Brittainy C. Cherry, j’ai commencé ma lecture à l’aveugle et encore une fois, c’est une excellente lecture.

Shay et Landon se connaissent depuis l’enfance et d’aussi loin qu’ils se souviennent ils se sont toujours détesté. Bien qu’ils partagent un groupe d’amis, les deux adolescents ont toujours réussi à rester à distance et surtout éviter de s’adresser la parole, ou alors pour quelques piques qui continuent d’alimenter leur animosité. Lors d’une soirée, leurs amis les confrontent avec un pari stupide qu’ils acceptent par orgueil : faire en sorte que Shay tombe amoureuse de Landon avant que lui ne tombe amoureux d’elle.

Shay est aussi lumineuse, que Landon est sombre. Pour les personnes de son entourage Shay est miss parfaite, studieuse, ne faisant pas de vague, bienveillante envers ses camarades, populaire et d’une incroyable beauté. Passionnée d’écriture et de théâtre, la jeune femme a appris à développer son don d’observation et elle sait décrypter ceux qui l’entourent.

Landon est sur une pente raide depuis la mort de son oncle, plus les jours passent et plus faire semblant d’aller bien devient difficile. Pourtant le jeune homme a tout pour être heureux et mise à part ses proches amis, tout le monde semble penser que les fêtes, l’alcool et les drogues font de lui un mec cool. Lors de leur première rencontre Shay aurait pu s’y méprendre, et pourtant son regard va changer lorsqu’elle va vraiment le regarder. Dans un premier temps, ils vont tous les deux prendre ce pari comme un jeu et ce n’est qu’une fois lancée dans la compétition qu’ils vont tous les deux réalisés qu’ils se sont trompés l’un sur l’autre et que les apparences peuvent être trompeuses.

Les relations d’amour / haine font partie de mes favorites, bien souvent elles sont basées sur des préjugés que les personnages vont confronter et au gré des sentiments naissants, les barrières vont tomber pour mettre en lumière des fragilités. Notre couple va se titiller pendant une bonne partie du roman et à mesure que le jeu devient réalité, on va passer par plusieurs émotions à commencer par le déni, et puis vient la phase où l’attirance devient plus forte que tout et enfin, le moment où tout bascule. Toutes ces petites choses mises bout à bout, font qu’on s’attache à ces personnages et leur vécu nous brise le cœur, alors le moindre rapprochement recolle les morceaux.

Les personnages principaux ont encore une fois une forte personnalité qui demeure marquante, que ce soit la grand-mère de Shay ou les quatre fantastiques qui sont des amis incroyables, tous ont un rôle déterminant et ils apportent beaucoup à l’histoire. Tout dans cette romance est construit pour nous émouvoir, à commencer par les thèmes abordés qui sont d’une justesse incroyable et on met en lumière un sujet trop peu abordé, les émotions décrites par les personnages m’ont ému et les mots ont laissé des traces.

Tout est réuni pour que j’entame la suite dès que j’aurais terminé cette chronique. J’espère que ce second opus saura aussi touchant.