Chick-Lit, New Romance

4 jours de folie | Emma Hart

Résumé :
Imaginez la situation : vous êtes sur le point de quitter incognito l’appartement du garçon avec lequel vous venez de passer la nuit. Quand, soudain, vous décidez de laisser votre numéro de téléphone. L’instant d’après, vous vous retrouvez face à une omelette et un café et vous demandez au bel inconnu d’être votre faux petit ami pour le mariage de votre sœur le week-end suivant.
C’est comme ça que Poppy arrive au mariage de sa sœur au bras d’un garçon dont elle ne sait rien. Ni son nom de famille, ni comment elle l’a rencontré, ni où il a grandi, ce qu’il a étudié à l’université, ni combien de frères et sœurs il a.
Elle ne sait pas non plus que c’est Adam Winters, la star de l’équipe de hockey d’Orlando, qui s’avère être le joueur préféré de son père, mais aussi l’idole de son petit-neveu.
Et là, c’est parti pour quatre jours de quiproquos, de malentendus, de situations ubuesques que Poppy et Adam vont devoir gérer tant bien que mal. Et si ce petit jeu les rapprochait…
Je remercie les éditions Hugo New Romance pour cet envoi

Un plaisir de retrouver la plus d’Emma Hart après l’avoir découvert il y a quelques années et disparu aussi vite qu’elle était apparu dans nos bibliothèques. J’apprécie toujours quand le catalogue d’Hugo s’agrandit et d’autant plus quand je connais déjà la plume de l’auteur.

Poppy est une héroïne unique et ses actions ne pourront que conforter cette idée. Après s’être réveillé dans le lit d’un inconnu, la jeune femme va faire une proposition improbable à son hôte, au pied du mur la jeune femme va jeter ses dernières cartes et inviter le meilleur coup de sa vie à jouer les faux petits amis le temps d’un mariage en famille durant 4 jours. Déterminée à ne pas se rendre seule à ce week-end elle va se laisser dicter par le désespoir et élaborer un plan dans la cuisine d’un parfait inconnu afin qu’il soit son cavalier.

Dès les premières pages un sentiment de légèreté m’a envahit et cette semaine c’est tout ce don j’avais besoin. Poppy est une héroïne attachante, un brin maladroite, drôle et parfois sarcastique. Désespérée à l’idée d’être seule à affronter sa mère pendant quatre jours, elle est face à la solution de la dernière chance et elle va longuement l’observer avant d’oser se lancer. Bien évidemment, lorsqu’on fait la connaissance de la famille de Poppy on comprend que nous serons confronté à des situations amusantes. Elle va pouvoir compter sur Adam, le parfait petit ami qui va faire forte impression sur sa famille et on apprécie son naturel, à aucun moment il ne se force et il va tomber sous le charme du naturel de Poppy et succomber à l’attirance qui les consume.

Le temps d’un week-end, nous allons voir nos héros interagir et se découvrir, alors que leur histoire aurait dû s’arrêter à une simple nuit. On retrouve plusieurs thèmes qui devraient ravir les amateurs de romances avec un décor de mariage et même si l’intrigue du faux petit ami a déjà été exploité par d’autres tous les ingrédients sont réunis pour qu’on apprécie chaque passage et personnellement je ne m’en lasse vraiment pas. Mon seul regret c’est que leur rencontre ne soit pas retranscrite et qu’on ne puisse qu’imaginer l’échange de regards.

Je n’ai jamais pris autant de temps qu’en ce moment pour terminer une lecture, mais c’était mon instant réconfort et ça fait du bien au moral une histoire aussi mignonne. Cette lecture aura été une jolie parenthèse et c’est une romance doudou idéale pour l’été. J’espère pouvoir découvrir à nouveau Emma Hart dans d’autres romans, car c’est toujours des instants gagnants.

Chick-Lit, Romance

Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi | Juliette Bonte

mon-ex-sa-copine-mon-faux-mec-et-moiTrès-bonLa petite romance feeling good, qui fait du bien au moral et qui tombe à pique à l’approche des fêtes. Je n’aurais pas pu mieux choisir ma lecture et je tiens à remercier NetGalley et Harlequin pour ce roman terriblement drôle et pétillant. J’ai tendance à être assez méfiance avec les romances HQN, car il m’arrive de ne pas toujours accrocher au style, de certaines plumes francophones, j’ai d’abord été attirée par sa couverture toute mignonne qui semblait être de circonstance à l’approche des fêtes et j’ai terminé d’être convaincu en voyant l’enthousiasme de nos chers blogueurs littéraires.

Chloé Martin est loin d’être l’employée du mois, dans son agence de voyages où elle travaille. Elle a la réputation d’être incompétente et ses éternels retards ne font rien pour arranger son image, contre toute attente son patron lui offre une opportunité inattendue, un séjour professionnel dans un chalet en Savoie, d’abord méfiance, elle y voit l’occasion de montrer ce dont elle est capable, mais c’est également le début des ennuis, hôtel miteux, combinaison loin d’être séduisante, une pratique du ski un peu douteuse et surtout la pire chose au monde, son ex en plein séjour romantique avec sa fiancée, accessoirement canon et celle avec qui il l’a trompée. Face à l’horreur de la situation, elle pourrait rester caché pendant tout son séjour et tenter d’oublier le fiasco de ce séjour, mais un coup du destin va pousser l’homme le plus énervant qu’il soit à se faire passer mon son petit ami.

Chloé est une héroïne comme je les aime et c’est également une catastrophe ambulante. J’ai rarement vu une femme qui a autant la poisse et c’est terrible à dire, mais ses périples m’auront valu quelques sourires, c’est difficile de croire qu’une personne si petite puisse être si malchanceuse. Même si bien souvent, elle est la seule responsable de la situation dans laquelle elle se place et pourtant, elle est consciente d’accumuler les emmerdes, mais ça ne l’empêche pas d’être une personne drôle, rafraîchissante et parfois un peu hystérique sur les bords. A commencé par sa rencontre avec Nick, loin de se laisser faire, elle va pourtant un peu se ridiculiser comme dans beaucoup de situations impliquant le jeune homme. Pourtant sous ses airs moqueurs, le jeune homme va la sublimer lorsqu’elle sera à son bras. Il va jouer à merveille son rôle de petit ami parfait et la tirer d’une situation embarrassante d’une manière assez chevaleresque. Je dois dire que sa manière de chuchoter à l’oreille de Chloé m’aurait presque donné des frissons et les joutes verbales sont savoureuses pour mon côté romantique.

J’ai aimé que l’auteur n’en fasse pas trop dans les catastrophes, certes les situations prêtes à sourire mais elle dose à merveille le moment pour que l’histoire reste plausible et drôle. Je n’avais aucune attente et c’est probablement ce qui a rendu ce moment délicieux, la fin est un peu rocambolesque, mais c’est ce qui donne son charme au récit. J’ai découvert une auteure avec un style addictif et une romance toute mignonne avec une petite dose de malice. En fait c’est principalement les retombées des nombreuses poisses de l’héroïne qui rythme le récit et en bonus, un sexy personnage masculin qui en fera rêver plus d’une. C’est frais, léger, idéal pour accompagner la période de Noël.

Lucie