Romance

Les hommes virils lisent de la romance | Lyssa Kay Adams (Bromance Book Club #1)

Résumé :Une bière, un match, et une romance
Gavin avait tout. Une belle gueule. Une carrière au top. Une épouse dévouée et deux adorables jumelles. Pourtant, du jour au lendemain, Thea le fiche à la porte et demande le divorce. À l’entendre, il l’aurait terriblement déçue. Lui  ! Une légende vivante du base-ball, adulée par des millions de fans.
OK, Gavin s’est peut-être comporté comme un crétin égoïste, mais aujourd’hui il est prêt à tout pour sauver son mariage. Même à intégrer ce club ultra-secret dans lequel le traîne son coéquipier. Un club de lecture de romances, réservé aux mecs qui veulent mieux comprendre les femmes… Honnêtement, il a du mal à croire que ces histoires à l’eau de rose – pardon, ces «  manuels  » – puissent l’aider à reconquérir Thea. Mais puisque les autres ont pu sauver leur couple grâce aux conseils de «  Lord Benedict  », alors… qu’on lui passe ce bouquin, et vite  !
Je remercie Babelio & les éditions Harelquin pour cet envoi

J’avais quelques vues sur cette romance, mais ce n’est que quand j’ai reçu un mail de site Babelio pour une masse critique privilégié que je me suis vraiment renseigné sur cette romance. Difficile de passer à côté d’un titre aussi attractif et le résumé semblait conserver cette légèreté donc c’était assez tentant, mais ce qui a contribué à vraiment me convaincre c’est sa traductrice Angela Morelli qui a également attiré ma curiosité avec une story qui mettant en avant cette histoire plaisante. En bref, vous l’aurez compris je suis influençable et toute les raisons étaient bonnes pour découvrir cette romance originale.

Gavin est un baseballeur au sommet de sa carrière et il est le nouveau chouchou des médias, toute sa vie semble parfaite avec une femme et deux filles merveilleuses. Seulement un soir son bonheur va éclater et il va tomber de haut lorsque Thea sa femme va demander le divorce. Sur le coup, c’est la colère qui va prendre le dessus sur ses émotions et au fil des jours, le chagrin va le conduire à intégrer un club de lecture ultra secret dont font partie certains de ses coéquipiers. Sur le moment, il pense à une farce, mais à travers la lecture de romance ses amis vont lui faire comprendre que la clé pour sauver son mariage se trouve dans la romance. Prêt à tout pour obtenir une seconde chance, Gavin va se laisser convaincre et tenter de reconquérir Thea.

J’ai trouvé l’histoire amusante et même si tout n’est pas parfait, c’est le genre d’histoire qui contribue à oublier la morosité, tout en abordant des thématiques actuelles intéressantes. Thea est parfois injuste, mais ça met en avant une problématique peu abordée, celle d’une femme qui s’est perdu elle-même en se consacrant à sa famille et ses enfants. Cette dispute avec son mari va être un électrochoc et elle va réaliser qu’elle a mis sa vie de côté pour intégrer celle de Gavin et elle va tenter de redonner vie à ses rêves oubliés.

Du côté de Gavin, bien que réticent il va réaliser qu’il a contribué à l’échec de son mariage de par son comportement et il va tenter de changer pour une meilleure version de lui-même. Bien que le book-club soit une idée intéressante, j’ai parfois levé les yeux au ciel face aux conseils de la fine équipe relayant parfois les sentiments que chaque femme sera séduite de la même manière et que les romances sont des manuels d’utilisation parfaits pour conquérir une femme. Sur certain point, Gavin a réussi à se démarquer en tentant de la séduire avec des idées moins conventionnelles qui correspondent à ses goûts et non ce que ses coéquipiers lui dictent.

Je ne pense pas que l’histoire se veuille poignante donc on peut dire qu’elle remplit son rôle de romance détente. Quelques maladresses dans l’intrigue, mais objectivement les personnages principaux sont intéressants à suivre et les personnages secondaires m’ont rendu curieuse des autres tomes.

Chick-Lit

#Connard | Kristin Rockaway

Résumé :
Le jour, Mel Stickland est une développeuse Web sous-employée qui travaille pour un accélérateur de start-ups, Hatch. Le soir, elle enchaîne les dates pourris, avec des enfoirés rencontrés sur Internet. Mais après un salaud de trop, Mel craque. Elle met au point un site qui permet d’importer des profils de mecs qui dépassent les bornes et le baptise BastardAlert. En une nuit, ce concept fait le buzz. Dépassée, Mel se demande vite si ce coup de sang d’un soir ne sonnera pas le glas de sa carrière. Ou pire ! N’anéantira pas toutes ses chances avec Alex Hernandez, le séduisant entrepreneur de Hatch, qui est loin de se douter qu’elle est à l’origine de tout ce tapage médiatique.
Merci aux éditions Hauteville pour cet envoi
Sortie papier prévue le 10 juin 2020

En débutant ce roman j’étais dans une panne livresque et la lecture des premiers chapitre a été assez laborieuse, difficulté de concentration ou tout simplement manque de motivation et puis il y a eu le déclic, la lecture s’est avérée fluide et je me suis laissée porté par l’histoire sans réalisé que la fin était déjà là. Le message ne plaira pas à tout le monde et l’analyse ne sera pas forcément appréciée par tous, mais personnellement j’ai trouvé que l’histoire abordait plusieurs problèmes de société, notamment la difficulté d’être une femme dans des milieux professionnels masculins et le parcours des femmes pour rencontrer un homme sérieux à l’air du numérique. On pourrait croire que c’est barbant, mais rassurez-vous l’humour et l’amitié sont également présents.

Melanie Stickland travaille au sein du service informatique pour un accélérateur de start-ups, dans ce milieu d’homme elle subit le machisme et les remarques acerbes sur ses capacités professionnels au quotidien, mais son expérience lui a appris à ne jamais se laisser submerger au risque de perdre sa crédibilité. Contrainte de conserver ce travail qui lui permet de payer ses factures, elle rêve de monter sa propre start-up et enfin pouvoir quitter son travail. Un soir, après un énième rendez-vous catastrophique d’un homme rencontré sur internet, elle décide de créer un site qui permet aux femmes de mettre en lumière les profils des hommes qui ont dépassé les limites. En une nuit BastardAlert fait le buzz et Mel va faire une rencontre sentimentale qui va compliquer les choses.

Mel est une héroïne que vous allez adorer ou détester, ses incertitudes vis-à-vis des hommes pourraient en agacé certain, mais personnellement ses paroles ont eu un écho en moi et j’ai parfaitement compris sa difficulté à s’engager et à faire confiance. J’ai parfois eu des difficultés à la comprendre lorsqu’elle se lance dans des explications informatiques, mais je me suis laissé dire que l’autrice était une ancienne informaticienne, mais ce n’est qu’un détail. Sa rencontre avec Alex Hernandez a suffi à me captiver, cette homme est tout ce que Mel a toujours fuit, et elle va développer quelques préjugés, mais chaque fois il parvient à montrer que tous les hommes de ce milieu ne sont pas des salauds. Il a un côté un peu maladroit qui conforte les craintes de Mel et on se questionne sur son attitude, mais les papillons sont là et on veut simplement voir ces deux-là ensemble, en espérant ne pas se tromper, car leurs moments m’ont fait fondre.

Le seul bémol de ma lecture est un spoiler donc si vous préférez ne pas savoir, passez votre chemin. Comme je le disais plus haut, Mel subit le comportement exécrable de ses collègues masculins et mon côté vengeresse regrette simplement que son harcèlement n’est pas été mis en lumière, car elle méritait tellement d’être entendu et vengée. Alors oui en analysant sa réussite est un retour du bâton, mais j’aurais tellement une scène où on la voit triompher. Hormis ça, ma lecture m’a fait passer un bon moment, que ce soit avec la romance ou le groupe d’amie qui reste soudée en toutes circonstances, ou tout simplement le ton léger qui fait du bien au moral.