Sextoys et bulles de savon | Mily Black

C’est avec un sourire jusqu’aux oreilles que je débute cette chronique. Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de cette adorable petite romance, mais avant tout, j’aimerais remercier son auteure. Depuis quelques années, c’est toujours avec grand plaisir que j’achète les romans de Mily Black. Avoir la chance de recevoir son dernier roman venant d’une auteure que j’apprécie particulièrement m’a fait énormément plaisir, je n’ai pas tardé à le dévorer et je peux vous dire que cette lecture respire la bonne humeur.

Dès le premier chapitre le ton est donné, nous faisons la connaissance de Fanny nouvellement à la tête d’une petite boutique, après avoir quitté la sécurité d’un job d’ingénieur, la jeune femme est déterminé à faire prospérer son commerce de produits de beauté bio et… de sextoys. Certes l’idée peut paraître farfelue, surtout dans ce petit village aux idées bien arrêtées, le défi est de taille et le commerce n’est pas au goût de tous. Face aux personnes réfractaires, Fanny va redoubler d’humour et d’inventivité pour mettre en avant les vertus de sa boutique et prouver qu’une femme mérite de se sentir épanouie dans sa féminité.

Lorsque le Sexy Sergent fait son apparition dans un moment de gêne ultime, elle va toute faire pour établir leur relation badine en étant scandaleusement sexy, sans jamais ménager ce pauvre homme. Lui c’est Édouard et lorsqu’il va faire la connaissance de cette jolie commerçante, on peut dire qu’il n’est pas au bout de ses surprises. Drôle, sexy, femme fatale, tous les arguments sont bons pour faire craquer cete homme en uniforme, qui semble insensible à ses charmes. Contre toute attente sous les airs de légèreté va émerger un réel problème de fond, à commencer par cette cliente qui lui rappelle étrangement son passé. Ce passé qui a laissé des séquelles importantes en tant que femme et on le ressent dans ses choix.

Ce roman possède toutes les qualités qui m’ont séduites dans les précédentes romances de Mily Black. Débuter une histoire, c’est avant tout un abandon de la réalité, un sentiment d’évasion et lorsque j’ai découvert une romance comme celle-ci, je me suis immédiatement senti dans un état d’esprit positif, souriante et j’ai la sensation d’être détendue. Fanny est une héroïne haute en couleur qui n’est pas de tout repos, on se demande où elle trouve toutes ses idées et en même temps, on ne peut pas s’empêcher d’admirer avec le sourire ses trouvailles. Notamment ce petit jeu de séduction qu’elle va instaurer avec Édouard, alors que leurs échanges gagnent en tension c’est Fanny qui va freiner ce petit jeu et réaliser qu’il se rapproche un peu trop. J’ai savouré avec un plaisir non dissimulé les répliques remplies de charme entre Fanny et Édouard. Certaines scènes m’auront valu des gloussements de groupie, voir parfois des grognements de frustration, mais une chose est sûre le sourire ne m’a jamais quitté.

En bref, j’aime ce que je ressens quand je lis un roman de Mily Black, elle a cette capacité à m’embarquer dans un univers un peu loufoque, à la fois un peu too much, mais en même temps tellement plaisant à découvrir qu’on croit sans mal à l’histoire qui s’ouvre à nous. J’ai aimé la manière dont la relation qui se tisse au fil des pages, tout est réuni pour se détendre et en même temps, un thème fort est abordé d’une manière très touchante. Grâce à une plume qui respire la joie de vivre, le lecteur est détendue et savoure les aventures rocambolesques d’une héroïne attachante, délurée et touchante. Une romance douce, drôle, sexy qui fait un bien fou au cœur et à l’esprit. Le remède idéal pour lutter contre la déprime.