Toi plus que tout | Mia Sheridan

Résumé :
Crystal a souvent perdu ceux qu’elle aimait et n’a jamais pu compter sur personne. En grandissant, elle s’est forgé une carapace de défiance et elle a appris à ne plus croire en rien. Lorsque Gabriel Dalton vient la voir dans le club de strip-tease où elle danse, elle croit qu’il est un homme comme elle en a croisé beaucoup. Il lui fait une proposition déconcertante qu’elle refuse aussitôt ; elle est déterminée à ne plus se laisser abuser par les hommes.
Gabriel a traversé une épreuve terrible, mais il a appris à se reconstruire morceau par morceau, à goûter tout ce que la vie peut lui offrir, à aimer son existence pourtant si tourmentée. Il a tout de suite remarqué Crystal, sa fragilité et sa méfiance. Lui qui garde de son passé une grande difficulté à vivre avec les autres, pourrait bien se rapprocher de Crystal. Si elle le lui permet et si elle commence à s’aimer elle-même.
Je remercie les éditions Hugo New Romance pour cet envoi
Date de sortie : 7 juin 2018

Vous connaissez ce frisson qui vous traverse dès les premières pages ? C’est définitivement ce que j’ai ressenti en commençant cette superbe lecture. Mon petit cœur a ressenti les battements au plus profond de lui et il était indéniable que l’histoire allait me bouleverser. Les émotions sont brutes, pas de faux-semblant et bien que le parcours de nos personnages soit terrible, on ne tombe pas le voyeurisme. C’est simplement l’apprentissage de deux écorchés de la vie, qui s’accorde une chance d’être heureux malgré les traumatismes.

Le récit est porté par deux personnages d’une rare fragilité, Crystal a trop souvent perdu ceux qu’elle aimait, alors dès son plus jeune âge elle s’est toujours empêché d’éprouver la moindre émotion et aujourd’hui, cette carapace est tellement solide qu’elle n’a aucune confiance dans les autres. Dès que son regard croise celui de Gabriel Dalton, elle sait qu’il n’a rien à voir avec les autres hommes, pourtant leur rencontre peu conventionnelle dans un club de strip-tease ne facilite en rien les premiers contacts. C’est définitivement sa proposition assez particulière qui va la mettre dans une position difficile. Dans un premier temps la jeune femme refuse, mais la réalité la rattrape et accepter cette offre va s’avérer être la meilleure chose qui lui soit jamais arrivée.

Gabriel est un héros comme je n’en ai jamais vu, son passé a laissé des traces indélébiles dans sa vie et pourtant malgré les épreuves il a réussi à se relever et profite de chaque instant comme si c’était le dernier. La beauté de ce personnage réside dans sa capacité à voir le meilleur dans autrui et sa proposition m’a littéralement brisé le cœur. Il attire instantanément le regard et dès qu’il ouvre la bouche, c’est un homme qui sait ce qu’il veut, mais qui garde un aspect juvénile causé par sa maladresse. Au contact de Crystal, il va prendre conscience qu’il existe plusieurs manières d’être brisée et bien qu’elle soit le remède idéal à ses maux, il va découvrir que derrière la méfiance et la fragilité se cache une jeune femme avec un grand cœur, qui a tellement à offrir sans même en avoir conscience.

Cette apprentissage va fonctionner dans les deux sens, puisque Crystal va s’avérer être d’un grand secours pour Gabriel. Chacun à leur manière va apporter sa pièce à l’édifice et bien que le chemin soit long, cette relation va fonctionner comme une thérapie. Les insécurités vont progressivement être chassée et même si le doute persiste, Crystal va éclore telle une fleur et abaisser doucement les dernières barrières. Bien que chacun ne gère pas les émotions de la même manière, ils vont pouvoir contacter l’un sur l’autre avec force et courage.

Mia Sheridan transmet toujours des messages forts et celui-ci ne fait pas exception, dès le départ la connexion entre le lecteur et l’auteure est inexplicable, en toute simplicité la magie opère et nous transporte dans l’univers de ces deux êtres exceptionnels qui ont été abîmés par la vie, mais qui à force de détermination parvient à passer au-dessus des jugements. C’est un véritable apprentissage qui conduit nos héros à s’accepter et l’intensité des sentiments amoureux va tout balayer sur son passage. Mia Sheridan détient plusieurs cordes à son arc, ses personnages sont authentiques et c’est toujours avec beaucoup d’émotions que je quitte ses histoires. Indéniablement le lecteur est captivé et la beauté des mots opère grâce à une plume envoûtante.

 

Publicités

Ravagée | Tracy Wolff (Ethan Frost #4)

Résumé :

Tori a beau être amoureuse de Miles, le frère de sa meilleure amie, elle s’est juré de ne jamais faire confiance à ce collectionneur de femmes. Hélas, elle est forcée de le fréquenter tous les jours : il est désormais son patron. Lorsqu’une de ses erreurs de jeunesse fait la une des journaux, les parents de Tori n’hésitent pas à couper les ponts pour se mettre à l’abri du scandale. Dans la tourmente, à sa grande surprise, c’est son séduisant patron qui se propose de lui venir en aide. En un clin d’œil, leur relation cesse d’être professionnelle… Miles n’est-il pas celui qu’elle attend depuis toujours ?
Ce roman est le 3ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers

Après quatre tomes et des histoires touchantes en compagnie couple phare, ce dernier volet est placé sous le signe des adieux et c’est autour de Tori la volcanique meilleure amie d’avoir droit à son happy-end.

Tori est un personnage qu’on a observé à distance et j’étais loin d’imaginer pouvoir éprouver autant d’empathie pour son personnage. Héritière d’une célèbre famille, nous avons assisté impuissants à ses nombreux coups d’éclats mais malgré ses erreurs son amitié sincère pour Chloé a toujours été un moteur pour la jeune femme. Aujourd’hui sa meilleure amie et Ethan vivent heureux et les épreuves semblent s’être éloignées, pourtant malgré ce nouvel équilibre pour le couple elle conserve une certaine rancœur vis-à-vis de Miles suite à son rôle dans l’histoire de Chloé, alors chaque rencontre se solde bien souvent par des règlements de comptes.

Pourtant malgré leur relation houleuse, lorsque Tori se trouve au cœur de la tourmente et que son propre père décide de lui couper les vivres pour s’éloigner du scandale, elle va se retrouver plus seule que jamais et contre toute attente une personne va la soutenir lorsque la situation va échapper à son contrôle et la jeune femme va pouvoir se reposer provisoirement sur Miles. Contraints de partager leur temps ensemble, ils vont passer outre les préjugés et apprendre à se connaître sincèrement. Et grâce à la narration à deux voix, nous avons pu apprécier pleinement la naissance des premiers sentiments et les questions qui se forment dans la tête de nos héros.

Comme dans les tomes précédents nous sommes confrontés à une situation révoltante et le problème énoncé en fond est tout aussi touchant que l’histoire de Chloé. Bien que l’intrigue se concentre sur la romance, nous sommes confrontés à une héroïne qui va tenter de remonter la pente suite à un évènement traumatisant et même si sa reconstruction passe par l’amour, c’est une véritable remise en cause de son mode de vie que Tori va opérer et malgré son manque de soutien familial, elle va pouvoir compter sur ses amis. A côté de ça, nous avons un héros plutôt classique et malgré quelques maladresses de sa part, ses agissements sont motivés par une volonté de bien faire et j’ai trouvé son côté sauveur plutôt craquant. Bien que Tori soit la seule personne capable de se sortir de cette situation et qu’elle s’en sort plutôt bien malgré les dégâts psychologiques, je trouve que par moments c’est bien de pouvoir se reposer sur quelqu’un. Et ça met l’accent sur le lien fort et inattendu entre Tori et Miles.

En bref, un roman qui m’aura permis de prendre des nouvelles de Chloé et Ethan et cette complicité qui les réunit est retranscrite dans l’instinct de protection qu’ils ont envers leur amie Tori. On peut compter sur leur présence pour soutenir celle qui a toujours défendu Chloé et derrière la rage et le feu de notre héroïne se cache une vulnérabilité touchante qui montre un nouvel aspect de la vie de la jeune femme. Les opposés s’attirent et on peut dire que la relation Tori et Miles fait des étincelles avant même de succomber. Pas une grande prise de risque pour ce dernier tome, mais une belle conclusion pour une héroïne de l’ombre qui méritait d’être approfondie.

Retrouvez mon avis sur Dévastée #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Enchaînée #2 ICI
Retrouvez mon avis sur Terrassée #3 ICI

Passion brûlante | Jay Crownover (Clash #1)

 
Lire la série Marked Men avant est préférable.
Merci aux éditions Harlequin et NetGalley
France

Après avoir terminé la série Marked Men, cette nouvelle série devait impérativement compléter ma collection et encore une fois, Jay Crownover nous enseigne qu’il ne faut pas se fier aux apparences. La série conserve les codes habituels où l’art corporel conserve une place importante dans le cœur de nos héros et nous montre que certaines marques sont invisibles à l’oeil nu, mais bel et bien présente.

Sayer est une avocate sincèrement engagée dans son métier et pour elle l’apparence est primordiale. Son objectif est de se montrer la plus compétente possible, montrer une image implacable et bien évidemment se faire discrète. Parfaitement capable de maîtriser ses émotions, la jeune femme s’est muré sous une épaisse couche de glace. Lorsque son père tyrannique décède, elle ne s’attendait pas à apprendre l’existence d’un frère, elle qui a toujours été seule au monde voit une opportunité de construire cette famille qui lui a cruellement manqué. Ses retrouvailles avec son frère Rowdy vont progressivement l’aider à s’ouvrir pour la première fois de sa vie et panser les blessures de son enfance.

Zeb est un personnage auquel je n’étais pas préparé, malgré un physique qui ne passe pas inaperçu il n’est en rien comparable aux personnages que m’avait habitués Jay Crownover. Certes il n’a pas un passé simple, mais il a tiré un enseignement de ses erreurs et la manière dont il s’est pris en main est admirable. Soutenu par une famille soudée, il est désormais à la tête d’une entreprise prospère et j’ai vraiment été subjugué par son charisme. Sa carrure  et son physique sont loin d’être commun, certain pourrait dire qu’il est intimidant et pourtant c’est un homme attentionné et il ne fait pas de secrets. Il va d’ailleurs assumer pleinement l’attirance qu’il éprouve pour Sayer et ne va pas hésiter à lui faire part de son intérêt.

Après une parade nuptiale qui fait grimper la température, nos deux tourtereaux vont devoir calmer leur ardeur. Notamment car, une révélation va nécessiter de mener un autre combat. On va découvrir qu’après tous les efforts de Zeb pour dérider sa belle avocate, la jeune femme va récupérer son masque de reine des glaces et mener l’un des combats les plus difficiles dans sa carrière d’avocate, car elle concerne un homme qui provoque chez elle nombre d’émotions, qu’elle a pourtant toujours évitées. Sayer va devoir apprendre à guérir de ces blessures qui la conduisent aujourd’hui à se déprécier, les cicatrices sont tellement importantes qu’elle va mener son propre combat vers le bonheur et l’acceptation de soi.

En bref, Jay Crownover réussi encore une fois, à nous proposer romance qui en ravira plus d’un, tant par sa fraîcheur, que son humour ou tout simplement part des personnages attachants qui sont complémentaires. L’alchimie amoureuse est comme une évidence et Zeb va se poser en sauveur toujours prêt à réparer ce qui a été cassé, et en l’occurrence notre héroïne a de sacré bagage émotionnel qui va nécessiter une bonne dose de patience. C’est l’histoire d’une reconstruction, de seconde chance et d’amour imprévisible pour un petit bonhomme nommé Hyde. La réputation de cette auteure n’est plus à faire et si comme moi vous aimez les romances qui prônent la différence, cette nouvelle série est faite pour vous.