Chick-Lit

Ce qui reste à Vegas | Laura Ziepe

Résumé :
Emma est sur le point de se marier, c’est la dernière ligne droite avant le jour J. Malgré le stress des derniers préparatifs, elle devrait se réjouir à l’approche de ce qui s’annonce comme le plus beau moment de sa vie. Pourtant, elle a des doutes : son fiancé est-il vraiment le bon ?
Quand elle se réveille le matin du grand jour avec au doigt une bague qu’elle n’a jamais vue, elle panique : qui a-t-elle bien pu épouser la veille ?
Je remercie les éditions Hauteville pour l’envoi de ce roman

Une chouette lecture que j’ai un peu tardé à sortir de ma PAL, le confinement et la reprise du boulot ont légèrement déréglé mon cycle de lecture et j’ai eu du mal à me plonger dans celui-ci. Mon seul regret concerne le résumé, qui n’a franchement rien à voir avec l’histoire et pour le coup ça pourrait en décevoir certain, car bien que le mariage soit au centre de l’histoire on va surtout s’intéresser à la vie de trois amies qui se retrouver pour le mariage de l’une et suivre les déboires de ces jeunes femmes à Las Vegas.

Tout d’abord nous suivons Emma notre future mariée qui se donne à fond pour les derniers préparatifs du mariage et qui réalise peu à peu qu’elle a des doutes sur celui qui pourrait être ou non l’homme de sa vie. En parallèle nous abordons un thème que je vais devoir éviter d’évoquer avec vous pour vous spoiler, mais j’ai trouvé que c’était un thème actuel et qu’on se posait de bonnes questions.

Ensuite nous allons retrouver les deux meilleures amies de notre héroïne Holly et Kim, qui ont également leurs propres doutes. A commencer par Holly maman de deux enfants fraîchement célibataire qui va devoir affronter le fait que son ex, fréquente une autre femme. La jeune femme va se retrouver célibataire après plusieurs années en couple et va devoir gérer son nouveau statut.

Et enfin Kim, heureuse maman d’une petite famille parfaite et d’un mari qui semble lui aussi être le parfait compagnon du vie, qui va voir son couple remis en question après qu’un événement soit survenu avant son départ. La jeune femme va apprendre au contact de ses amis à équilibrer son statut de maman et de femme et tenter de remettre sur pied son couple.

Nous avons trois héroïnes avec un fort caractère qui m’ont fait passer un bon moment, durant ces quelques jours à Las Vegas ces jeunes femmes vont totalement remettre en question leur manière de vivre et ressouder leur amitié qui a subi le temps qui passe. L’histoire est légère et on prend plaisir à alterner entre les pensées deux trois héroïnes qui sont toutes à un tournant de leur vie. Quel dommage que le résumé ne soit pas représentatif de cette histoire qui aborde pourtant des thèmes intéressants qui ont su me toucher par moments.

Malgré l’attente dans ma PAL, je ne regrette pas de l’avoir découvert pendant mes vacances, car j’étais plus détendu et plus réceptive au récit et grâce à une plume entraînante et un récit léger, on passe un très bon moment. On navigue entre le parcours de trois jeunes femmes qui ont chacune leur histoire avec pour point commun un lien affectif qui les unit, on passe par plusieurs phases, le questionnement, le doute pour finalement écouter leurs cœurs.

Chick-Lit

#Connard | Kristin Rockaway

Résumé :
Le jour, Mel Stickland est une développeuse Web sous-employée qui travaille pour un accélérateur de start-ups, Hatch. Le soir, elle enchaîne les dates pourris, avec des enfoirés rencontrés sur Internet. Mais après un salaud de trop, Mel craque. Elle met au point un site qui permet d’importer des profils de mecs qui dépassent les bornes et le baptise BastardAlert. En une nuit, ce concept fait le buzz. Dépassée, Mel se demande vite si ce coup de sang d’un soir ne sonnera pas le glas de sa carrière. Ou pire ! N’anéantira pas toutes ses chances avec Alex Hernandez, le séduisant entrepreneur de Hatch, qui est loin de se douter qu’elle est à l’origine de tout ce tapage médiatique.
Merci aux éditions Hauteville pour cet envoi
Sortie papier prévue le 10 juin 2020

En débutant ce roman j’étais dans une panne livresque et la lecture des premiers chapitre a été assez laborieuse, difficulté de concentration ou tout simplement manque de motivation et puis il y a eu le déclic, la lecture s’est avérée fluide et je me suis laissée porté par l’histoire sans réalisé que la fin était déjà là. Le message ne plaira pas à tout le monde et l’analyse ne sera pas forcément appréciée par tous, mais personnellement j’ai trouvé que l’histoire abordait plusieurs problèmes de société, notamment la difficulté d’être une femme dans des milieux professionnels masculins et le parcours des femmes pour rencontrer un homme sérieux à l’air du numérique. On pourrait croire que c’est barbant, mais rassurez-vous l’humour et l’amitié sont également présents.

Melanie Stickland travaille au sein du service informatique pour un accélérateur de start-ups, dans ce milieu d’homme elle subit le machisme et les remarques acerbes sur ses capacités professionnels au quotidien, mais son expérience lui a appris à ne jamais se laisser submerger au risque de perdre sa crédibilité. Contrainte de conserver ce travail qui lui permet de payer ses factures, elle rêve de monter sa propre start-up et enfin pouvoir quitter son travail. Un soir, après un énième rendez-vous catastrophique d’un homme rencontré sur internet, elle décide de créer un site qui permet aux femmes de mettre en lumière les profils des hommes qui ont dépassé les limites. En une nuit BastardAlert fait le buzz et Mel va faire une rencontre sentimentale qui va compliquer les choses.

Mel est une héroïne que vous allez adorer ou détester, ses incertitudes vis-à-vis des hommes pourraient en agacé certain, mais personnellement ses paroles ont eu un écho en moi et j’ai parfaitement compris sa difficulté à s’engager et à faire confiance. J’ai parfois eu des difficultés à la comprendre lorsqu’elle se lance dans des explications informatiques, mais je me suis laissé dire que l’autrice était une ancienne informaticienne, mais ce n’est qu’un détail. Sa rencontre avec Alex Hernandez a suffi à me captiver, cette homme est tout ce que Mel a toujours fuit, et elle va développer quelques préjugés, mais chaque fois il parvient à montrer que tous les hommes de ce milieu ne sont pas des salauds. Il a un côté un peu maladroit qui conforte les craintes de Mel et on se questionne sur son attitude, mais les papillons sont là et on veut simplement voir ces deux-là ensemble, en espérant ne pas se tromper, car leurs moments m’ont fait fondre.

Le seul bémol de ma lecture est un spoiler donc si vous préférez ne pas savoir, passez votre chemin. Comme je le disais plus haut, Mel subit le comportement exécrable de ses collègues masculins et mon côté vengeresse regrette simplement que son harcèlement n’est pas été mis en lumière, car elle méritait tellement d’être entendu et vengée. Alors oui en analysant sa réussite est un retour du bâton, mais j’aurais tellement une scène où on la voit triompher. Hormis ça, ma lecture m’a fait passer un bon moment, que ce soit avec la romance ou le groupe d’amie qui reste soudée en toutes circonstances, ou tout simplement le ton léger qui fait du bien au moral.

Chick-Lit

Comme une comédie romantique | Rachel Winters

Résumé :
Et si ça arrivait aussi dans la vraie vie ?
Evie Summers a presque trente ans, et travaille dans une agence audiovisuelle spécialisée dans la conception de scénarios. Condamnée à n’être qu’une assistante depuis des années, elle attend sa promotion avec impatience. Seulement voilà, si elle n’arrive pas à convaincre Ezra Chester d’achever son scénario de comédie romantique, non seulement elle n’aura pas sa promotion, mais elle perdra son boulot. Seul hic, Ezra a l’angoisse de la page blanche, et il ne se remettra au travail qu’à une condition : Evie doit lui prouver qu’on peut aussi tomber amoureux dans la vraie vie. Prête à tout pour sauver l’agence en péril, la jeune femme va rencontrer Ezra comme Harry rencontre Sally et comme Hugh Grant rencontre Julia Roberts.
Je remercie les éditions Hauteville pour cet envoi

Une romance rafraîchissante qui réunit tous les ingrédients d’une comédie romantique digne des plus grands films. Je n’avais pas lu de chick-lit depuis très longtemps et les promesses de ce roman m’ont immédiatement séduite. Qui n’a jamais rêvé d’être l’héroïne d’un film culte où deux personnages vont faire la rencontre qui va tout changer. C’est ce que va vivre Evie Summers pour notre plus grand plaisir.

Mon côté fleur bleue n’aurait pas pu être plus comblée qu’en découvrant cette histoire. Evie jeune trentenaire travail d’arrache-pied pour une agence audiovisuelle spécialisée dans la conception de scénarios. Depuis des années la jeune femme tente de devenir agent, mais son rôle d’assistante semble lui coller à la peau. Alors qu’elle est chargée de convaincre Ezra Chester d’achever son scénario de comédie romantique elle réalise que si le scénariste n’écrit pas son histoire, elle pourra faire sur croix sur sa promotion. Lorsqu’elle prend conscience qu’il semble souffrir du syndrome de la page blanche, elle décide de passer un marcher avec Ezra. Il promet de se remettre au travail si Evie lui prouve qu’on peut tomber amoureux dans la vraie vie comme dans les plus belles romances du cinéma. C’est dans ce contexte que la jeune femme va instaurer les Jolies Rencontres.

Je suis une grande fan de romance donc bien évidemment il me fallait absolument découvrir ce titre. On se laisse facilement porter par l’écriture de Rachel Winters et l’image qu’elle dépeint de son personnage principal s’avère être celle d’une héroïne drôle et attachante. Bien qu’elle considère cette quête comme professionnelle, et qu’elle met en lumière son côté obsessionnel on ne peut qu’espérer le moment où elle fera la rencontre décisive. Chaque rencontre nous offre un remake des scènes de comédie romantique et bien que l’issue ne soit pas toujours celle attendue, on va apprendre à découvrir le parcours d’Evie qui cache de nombreuses appréhensions et un passé qui a laissé des séquelles. Elle pourra compter sur ses amis de toujours qui seront d’un soutien infaillible pour la jeune femme. Et pour le coup les personnages secondaires sont indispensables à l’histoire et ne font pas figuration.

Ces belles rencontres sont amusantes, ça contribue à l’aspect léger du roman, chaque rencontre est une aventure et on se demande ce que nous réserve la prochaine. Deux personnages vont sortir du lot et on suit l’évolution de leurs relations avec beaucoup de plaisir, car les plus petites attentions sont parfois les plus belles. C’est une romance sans surprise, mais qui est menée d’une plume fluide et qui contribue à faire passer un bon moment à son lecteur. Les références de films sont parlantes pour moi et les voir transposées à la réalité ça m’a fait rêver. Un hommage aux comédies romantiques plutôt réussi et inspirant. En bref, un roman qu’il faut découvrir.