Playboy pilot | Vi Keeland & Penelope Ward

Résumé :
Tout les oppose, et pourtant ils vont rejoindre le club du » mile high » ensemble.
Fille d’une famille aisée, Kendall se retrouve à l’aéroport en quête d’une destination mystérieuse pour prendre la décision la plus importante de sa vie : faire un enfant pour toucher son héritage, ou tout laisser tomber ?
Pour cela, elle a un plan. Subir une insémination artificielle et être la mère porteuse d’un couple d’homosexuels. Carter, pilote d’avion passionné par son métier, sillonne le monde afin d’oublier un passé douloureux, le suicide d’une femme qu’il a aimée et la solitude.
Ainsi, l’un tente d’oublier son passé, tandis que l’autre essaye de se libérer de son avenir.
Évidemment, c’est à l’aéroport que nos deux jeunes gens vont se rencontrer et se rejoindre sur un vol pour le Brésil, dans l’avion de Carter. Avion qui les mènera à Dubai, puis aux Pays-Bas, pour finir en Floride, dans la maison de Carter. D’aventures en aventure, leur relation va se construire. Kendall peine à prendre une décision face à ses sentiments pour Carter. Une rencontre décisive mettra un terme douloureux à leur relation. Mais c’est bien loin d’être la fin…
Kendall et Carter mettront-ils leurs histoires personnelles de côté pour se rejoindre et vivre leur amour ?
Merci Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman

Le combo parfait pour cette belle romance, deux auteurs chouchous et une histoire doudou. Ce duo d’auteurs n’est plus à présenter et encore une fois elles ont réussi à ravir mon cœur d’amour. Une St Valentin sous le signe d’un beau spécimen qui m’aura comblé. Sans compter que les histoires de pilote ça a le don de toujours taper dans le mile. Le fameux club du « Mile High » fantasmé de tous et bien évidemment j’ai adoré le décollage avec Carter.

Kendall est issu d’une famille aisée où l’argent a toujours eu une place importante. Aujourd’hui elle est en pleine réflexion, ce qui explique qu’elle se trouve dans un aéroport à tenter de choisir une destination. Bien évidemment le hasard va venir ajouter son grain de sel en la personne de Carter. Habitué à obtenir ce qu’il veut des femmes sans vraiment se fouler, le pilote va venir séduire l’indécise et va débuter un road trip aérien entre deux inconnus.

Les voyages dans la littérature ont toujours su me donner l’envie de voyage et celui-ci ne fait pas exception. Certes l’histoire reste assez classique, mais j’ai trouvé la romance rafraîchissante. Nos héros ont conscience qu’ils ne se connaissent pas, mais le lien qui passe entre eux est indéfinissable. A mon sens c’est l’histoire d’un coup de foudre et bien que ça donne l’impression d’être rapide, j’ai apprécié les voir s’apprivoiser de manière approfondie. Sans compter qu’ils n’ont pas la langue dans leur poche, alors quelques scènes vont faire grimper la température et sans jamais oublié une certaine légèreté à travers un humour discret, mais qui m’aura donné le sourire.

La romance n’affronte pas de grosse secousse et les auteurs m’avaient habitué à une révélation fracassante, ici on apprend rapidement les démons de nos personnages et bien qu’ils ne soient pas forcément des touchants, on constate qu’ils sont partis ensemble sur un coup de tête et qu’il va falloir créer une relation de confiance qui aurait déjà dû exister si nos personnages avaient fait les choses dans l’ordre. C’est à la fois original et très banale, on perçoit leur trouble dans chacune de leurs décisions et c’est ce qui contribue à rendre le récit crédible.

On s’attache facilement à ces héros qui sont à la fois tellement éloignés de nous, tant leur vie semble extraordinaire et sans réel frein. Et pourtant, ils ne sont pas si différents de nous, une rencontre déterminante va revenir remettre en question le passé et le futur. Ce voyage c’est l’occasion pour eux de fuir les tracas du quotidien et ils vont découvrir qu’ils ne sont pas seuls. Ensemble, la vie est tellement plus belle et j’ai apprécié le clin d’œil musical. Très heureuse d’avoir partagé mes heures de lecture avec ce couple de héros absolument craquants.

Publicités

Nicholas | Emma Chase (Il était une fois #1)

Résumé :
Nicholas Pembrook est le prince héritier du trône de Wessco. Son Délice Royal, comme le nomment les médias est incroyablement sexy, il a un charme fou mais il est incroyablement arrogant… en même temps, comment ne pas l’être quand tout le monde s’incline constamment devant vous ?
Par une nuit froide, sous les flocons de neige à Manhattan, le prince rencontre une ravissante brune qui ne baisse pas les yeux et ne fait pas de révérence… mais qui lui envoie une tarte en pleine figure. Nicholas tombe sous le charme et est prêt à tout pour parvenir à ses fins.
Olivia Hammond, serveuse à New York se fiche de la royauté et n’avait jamais imaginé rencontrer un prince. Il était une fois une Reine austère et inflexible, un prince héritier de secours complètement instable et des paparazzis acharnés. Même si le royaume a échangé son carrosse contre une Rolls Royce et qu’aucune tête n’est tombée depuis bien longtemps, la famille royale n’entend pas accepter de roturière sur le trône.
Nicholas a grandi les yeux rivés sur lui, mais aujourd’hui c’est pire, avec l’échéance d’un mariage royal, le monde entier scrute ses moindres mouvements. Mais le plus important, au-delà de ce qu’il représente, le prince devra décider qui il veut être : un roi…ou l’homme qui aimera Olivia pour toujours.
Merci Hugo New Romance pour cet envoi

C’est probablement mon âme de petite fille, mais les histoires de Princes ont le don de me faire rêver. On retrouve les codes des contes de fées et le décor a été quelque peu modernisé. Rien de mieux pour faire marcher son imagination et l’addictivité de l’histoire fait le reste pour maintenir en haleine.

Nicholas Pembrook est le prince héritier du trône de Wessco. mais soyez prévenu il n’a rien à voir avec l’image que vous vous faites du Prince Charmant, bien qu’il soit sexy et que les médias sont à ses pieds, il profite de son statut pour profiter de la vie, mais bien entendu pour éviter les fuites ces demoiselles sont soumises à un contrat de confidentialité. Maintenant, bien que le palais soit splendide, on va changer de décor et embarquer pour New York où des affaires l’attendent et où il fait la connaissance d’une jolie serveuse Olivia Hammond. je n’ai pas eu de difficulté à transposer cette romance, au Prince William qui a succombé aux charmes d’une roturière.

De quoi faire chavirer tous les cœurs, car si vous me lisez il y a de grande chance que vous soyez également une roturière et puis rien de mieux pour faire fonctionner son imagination que se transposer à la place de notre héroïne. Sans compter qu’Olivia c’est un peu une superwoman, elle s’occupe de sa sœur de dix-sept ans, tente de relever son père et en prime gère le café familial. Alors quand en plus on se rend compte qu’elle n’hésite pas à remettre l’arrogant Prince Nicholas c’est le genre d’héroïne que j’aime, avec un caractère fort et un cœur en or.

Du côté de notre Prince il m’aura fallu plus de temps pour l’apprécier, au début son air supérieur était un peu pesant et puis progressivement on réalise qu’il a beaucoup de qualité et que son statut n’est pas simple à gérer, alors lorsqu’il rencontre Olivia, il réalise rapidement qu’il va devoir redoubler d’efforts pour atteindre la seule jeune femme qui n’en a rien à faire de sa position sur le trône. Après de nombreuses maladresses, le potentiel de ce héros ne va faire aucun doute et comme moi le sourire ne quittera pas vos lèvres.

Quelques passages un peu rapides et des émotions parfois survolés, mais un premier opus qui m’a ravie pendant toute ma lecture. Emma Chase nous embarque dans un univers princier, mais où la romance est toujours aussi pétillante. Je suis impatiente de découvrir ce que la suite de l’histoire nous réserve.

Tout en haut de ma liste | Emily Blaine

Résumé :

Découvrez la nouvelle romance d’Emily Blaine et (re)tombez amoureux de Noël ! 

Six destinées, trois rencontres, des kilos de neige et des montagnes d’amour : découvrez le nouveau roman choral d’Emily Blaine !

Jefferson est paumé. Depuis qu’il a arrêté ses études, il ne sait pas ce qu’il veut faire de sa vie. Au point d’accepter de participer à cette étude sociologique bizarre que lui propose sa sœur. Mais, quand il rencontre Alana, le deuxième cobaye, il comprend qu’il ne sera plus jamais perdu.
Olivia est coincée. Pour attirer l’attention de celui qu’elle aime depuis le lycée, elle s’est enterrée sous les mensonges. Désormais, elle doit présenter à ses parents son petit ami imaginaire, Callum. Callum existe… sauf que Callum est juste un ami. Un ami sympa au point de jouer le rôle d’un fiancé ?
Mason étouffe. Malgré sa célébrité, il se sent plus seul que jamais et ne sait plus qui il est vraiment. Alors, quand il découvre une petite annonce qui propose de retaper un vieux chalet en échange du gîte et du couvert, il fonce. Son hôtesse Stella aura bien le temps de se rendre compte qu’il a légèrement surestimé ses compétences en bricolage…

Je remercie les éditions Harlequin et NetGalley France pour la lecture de ce roman

Ce roman marque le début de ma période préférée, nous ne sommes qu’en novembre et pourtant j’ai adoré pouvoir me plonger dans une histoire de Noël. Incontournable des romans d’Emily Blaine, c’est toujours avec le sourire que je referme ses romans et malgré le format un peu court, on passe un moment excellent en compagnie.

Olivia a rencontré celui qu’elle considère comme l’homme de sa vie à l’âge de 7 ans et pendant toute sa scolarité elle a bavé les yeux grands ouverts sur ce garçon qui ne semblait pas la remarquer. Bien des années plus tard, il se souvient d’elle et c’est par l’intermédiaire d’un mensonge innocent que la jeune femme va se retrouver à devoir présenter son petit ami imaginaire, Callum. Sauf que Callum est loin d’être imaginaire et celui qu’elle considère comme un simple voisin et ami, va se montrer sous un nouveau jour, plein de charme, séduisant et c’est le genre de situation où l’humour et l’amour vont se mélanger pour nous offrir des scènes drôles, gênante et romantique.

Jefferson a arrêté ses études pour trouver sa voie et il est un peu perdu lorsqu’il réfléchit à son avenir. Afin d’aider sa sœur, il accepte de participer un projet sociologique d’abord réticent face à cette étude, il va avoir un coup de foudre pour le deuxième cobaye Alana. Une simple rencontre va changer la vie de ces deux personnes qui n’expliquent pas eux-même ce besoin d’apprendre à se connaître et l’alchimie va être palpable pour le lecteur, qui en tant que spectateur apprécie la manière dont ces deux héros vont se laisser guider par leurs émotions.

Mason est une star. Au sommet de sa carrière il ressent pourtant une oppression lorsqu’il pense à tous ceux qui l’entourent. Une belle villa, un métier de rêve et des personnes qui gravitent sans arrêt autour de lui, allant jusqu’à l’étouffer. Alors qu’il envisage de s’éloigner quelque temps de la médiatisation, il tombe sur une annonce étonnante. Lui qui n’a jamais été un manuel, il va se retrouver embauché pour retaper un vieux chalet en échange d’une chambre. Sur place il est accueilli par la pétillante Stella et comme moi vous allez succomber à son caractère à la fois distant et touchant. Malgré les barrières, elle va se laisser approcher tout en douceur.

A travers l’histoire de trois couples, nous allons découvrir que les réponses se trouvent parfois dans l’amour. Au départ j’étais un peu déboussolé par l’idée de suivre plusieurs héros et jusqu’ici j’avais toujours des préférences envers certains personnages. Pour le coup, on passe un moment absolument adorable dans ces trois histoires et c’est vraiment la lecture idéale pour se mettre dans l’ambiance des fêtes. Il se dégage toujours quelque chose de particulier à Noël et voir l’amour naître à une période aussi belle, ça me donne le sourire. C’est un avant-goût des fêtes et j’ai adoré retrouver la plume d’Emily Blaine. J’ai aimé me sentir proche de ces personnages, l’ambiance des fêtes laisse toujours un sentiment de bien-être et ces trois petites romances sont drôles, touchantes et la magie opère. Après ça vous n’aurez qu’une envie, préparer un chocolat chaud, regarder la neige tomber et bien évidemment faire votre liste au père-noël. Une lecture doudou qui remplit ses promesses.

Bossman | Vi Keeland

Date de sortie : 12 octobre 2017

Je suis sous le charme de cette adorable petite romance. Il y a des auteurs qui ont le don d’écrire des romans où le sourire ne quitte que rarement les lèvres et c’est toujours un plaisir de lire Vi Keeland. Chaque roman réussit à raviver ma bonne humeur et en même temps, m’offrir une histoire touchante dont je ne soupçonnais rien en débutant le récit. La simplicité du récit est de mise, mais l’histoire, les personnages et l’environnement auront réussi à me séduire, chaque page tournée me confortait dans cet état de plénitude livresque.

Lorsque Reese et Chase se rencontrent, on ne peut pas dire que le premier contact soit très agréable. Pourtant, face à la détresse de la jeune femme, l’abominable rencart qu’elle subit, va se transformer en une soirée bien plus agréable qu’elle n’avait commencée. Immédiatement les mensonges s’enchainent avec facilité et la complicité avec cet inconnu est flagrante, à tel point qu’ils donnent l’impression de se connaître depuis des années. Malgré un pincement au cœur, Reese part sans se retourner et est déterminé à oublier son sauveur. Pourtant, lorsqu’une opportunité se présente de revoir son bel inconnu, elle saisit cette occasion et c’est le début d’un immense flirt, incroyable drôle, sexy et romantique qui va débuter, pour mon plus grand plaisir. J’ai adoré chaque échange entre nos héros et mon cœur n’a cessé de battre face à tant de mignognitude.

La situation va se compliquer lorsque Chase va proposer un job à la jeune femme. La raison voudrait qu’elle n’accepte pas ce travail et qu’elle fuit à tout prit cet homme au charme incroyable, mais étant dans une situation compliquée elle ne va pas avoir le cœur à refuser cette sublime opportunité. Rapidement les intentions de Chase vont être mise au grand jour et on peut dire que notre charmant héros, ne va pas faire les choses à moitié, son sourire, sa répartie, sa détermination sont au centre de cette histoire et face au refus de Reese, il va tout faire pour voir succomber sa belle employée. Pourtant difficile de faire craquer une femme qui n’est pas prête à céder aux avances de son patron et même si on comprend ses arguments, il va lui falloir une détermination féroce pour ne pas se laisser porter par son attirance et la voir lutter contre cette alchimie va s’avérer divertissante.

Parallèlement à l’histoire légère, va se décider un sujet plus sérieux assez inattendu, mais traiter avec beaucoup de tendresse. Malgré l’insouciance, nos héros vont mutuellement se soutenir et même si on ne le voit pas au premier abord, leurs passés respectifs vont les rapprocher et ils vont tisser une relation de confiance. Oubliez tout de suite l’image du patron dominateur et tyrannique, ici notre héros est loin d’être conventionnelle et j’ai beaucoup aimé découvrir ce qu’il recèle au fond de lui. Ces deux personnalités m’ont toutes les deux charmées et lorsqu’ils est en contact avec Reese, c’est absolument merveilleux : papillons et compagnie sont au programme. Ces deux personnages ensemble font des étincelles et bien que le charme de Chase opère sans difficulté, la répartie de Reese n’est pas en reste. Ils ont cette capacité à captiver un lecteur, avec une puissante alchimie.

En bref, Vi Keeland figure parmi mes plus belles découvertes, ses romances sont simples et sans gros rebondissements, mais pourtant la recette fonctionne avec moi. Pas besoin d’en faire des tonnes pour rendre une relation magnifique, le décor n’a rien d’original, mais les héros ne sont pas caricaturés, ils sont simplement un homme et une femme qui tente de rester éloigné l’un de l’autre et qui face à un trop-plein d’attirance vont progressivement tisser des liens solides, pour au final se donner l’un à l’autre corps et âme. Le héros masculin m’a vraiment bouleversé par moments et même si je garde en mémoire son petit air mutin, sa répartie amusante, son histoire m’a brisé le cœur. L’auteure à cette capacité à jongler entre un ton léger et sérieux et c’est ce qui rend ces histoires addictives, sans oublier un héros qui pourrait rejoindre sans mal mes books boy-friend.

Finding Cinderella | Colleen Hoover (Hopeless #2.5)

Une nouvelle qui m’a donné le sourire du début à la fin, un vrai plaisir de retrouver la plume de Colleen Hoover même si l’histoire est courte. En terminant cette histoire j’ai la sensation d’être détendue et j’étais loin d’imaginer que Daniel serait un personnage aussi adorable et à la fois charmeur.

Je suis la première surprise mais malgré le format nouvelle, l’intensité des émotions qui se dégagent de cette histoire m’ont mise chaos. Daniel le meilleur ami d’Holder est un personnage qui m’a rendu heureuse, sa simplicité et son dévouement pour ses amis m’avait déjà beaucoup plu, mais c’est définitivement son grand cœur qui aura eu raison de moi. Dans l’obscurité d’un local technique, un ange tombé du ciel arrive directement dans les bras de Daniel, immédiatement l’alchimie est là et malgré le côté anonyme de cette rencontre tous les deux sont conscients de l’impact dans leur vie.

Plusieurs mois plus tard, Daniel a abonné tout espoir de retrouver sa Cendrillon et après des mois à se rabibocher avec sa copine du moment, il jette définitivement l’éponge. Cette rupture va marquer le début d’une nouvelle vie et sa rencontre avec Six la meilleure amie de Sky va complètement bouleverser ce qu’il pensait savoir de l’amour. Pourtant, Holder lui interdit formellement de s’approcher de Six et pour Daniel c’est un défi qu’il est prêt à relever. Débute alors, une romance totalement mignonne et addictive.

J’ai du mal à réaliser qu’en si peu de page, Colleen Hoover arrive encore une fois à me briser le cœur et en même temps me faire sourire tant la romance est adorable et la compatibilité indéniable. Daniel et Six ont un humour similaire et c’est tellement une évidence de les voir ensemble que j’ai savouré chaque scène où ils succombent à leur amour en toute simplicité. J’aurais aimé que l’épilogue aille plus loin, mais j’imagine sans mal le bonheur de nos héros et beaucoup d’amour. C’est touchant, c’est beau, c’est drôle et surtout c’est une histoire comme seule Colleen Hoover sait les écrire avec de la magie.

Retrouvez mon avis sur Hopeless #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Losing Hope #2 ICI