Best Kiss | Abbi Glines (Rosemary Beach #13)

Résumé :

Après avoir perdu l’amour de sa vie, River Kipling, alias Captain, a sombré dans le crime organisé. Mais le moment est venu pour lui de tirer un trait sur cette sordide existence. La seule chose qui le retient encore à Rosemary Beach est le nouveau restaurant qu’il s’est engagé à lancer. Même si, alors que l’ouverture est imminente, son aventure avec la cheffe de salle, la sulfureuse Elle, lui complique plus l’existence qu’autre chose.
Jusqu’à ce qu’il remarque Rose Henderson, la nouvelle serveuse. Tout ce qu’il sait de cette jolie rouquine à lunettes est qu’elle est une jeune mère célibataire, sérieuse et appliquée à la tâche. Pourtant, dans son rire, dans sa façon de regarder Captain, il y a quelque chose d’étrange, de trop familier… Qui est-elle vraiment ? Le passé de Captain risquerait bien de le rattraper…
Ce roman est le 13ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers

Après une déception, le remède imparable c’est une auteure dans laquelle on a toute confiance et encore une fois le pari est réussi. Retourner à Rosemary Beach c’est un peu comme rentrer à la maison après une longue journée, on connaît tous les personnages et l’histoire poursuit son chemin de manière maîtrisée.

Captain est un personnage qu’on est beaucoup à avoir remarqué et son histoire n’est pas du tout celle à laquelle je m’attendais. River Kipling c’était son nom avant que sa vie prenne un tournant imprévu, aujourd’hui il est rangé et tente de construire quelque chose avec un restaurant en ruine. A l’approche de l’inauguration il n’a pas besoin de distraction, mais sa nouvelle serveuse Rose Henderson réveille quelque chose qu’il avait profondément enfoui et on peut dire que sous les airs de fragile petite rouquine, la jeune femme va nous surprendre.

Il n’est pas difficile de se laisser porter par l’histoire, Rose est une héroïne comme je les aime. Physiquement tout le monde pense qu’elle est une petite chose fragile, mais son passé lui forger le caractère et bien qu’elle doive supporter les humeurs de Captain, rapidement on comprend que les raisons de sa présence ne sont pas si innocentes. Et son combat c’est en partie pour sa fille qu’elle le mène, être mère-célibataire n’a jamais été simple et ce travail elle en a besoin pour lui offrir le meilleur, sans compter qu’elle est déterminée à prendre un nouveau départ à Rosemary Beach et ce n’est pas son patron un peu bourru qui va l’empêcher de mener sa mission à bien.

Parallèlement j’ai aimé voir Captain devenir un nouvel homme au contact de Rose, les débuts vont être un peu difficiles et j’ai mis du temps avant de l’apprécier, mais lorsqu’il se révèle c’est vraiment un personnage attachant et ce caractère protecteur est pour moi un critère indispensable. Sa vie n’a pas toujours été simple et on comprend que ses airs sombres ont leurs raisons, seulement au fil des pages il va réapprendre à s’ouvrir et son passé qui jusqu’alors l’avait fragilisé, va lui ouvrir de nouvelles portes pour un futur qu’il n’aurait jamais cru possible.

En bref, après douze tomes tous plus intenses les uns que les autres on se démarque un peu dans cette suite. Nous sommes faces à deux personnages solitaires qui n’ont pas l’habitude de compter sur les autres, alors ne vous étonnez pas si le reste de la bande reste à distance. A mon sens c’était indispensable, car bien que Captain ne soit pas seul il garde sa part de mystère et personne à Rosemary Beach ne le connaît réellement. D’ailleurs le lecteur va également mettre du temps avant de le cerner, une fois qu’il baisse la garde sans conteste la magie opère. Rose apporte une touche de lumière indispensable à la noirceur qui enveloppe notre héros. Encore une fois les émotions sont brutes et il est impossible de lâcher ce roman avant la dernière page. A la fois impatiente et effrayée de découvrir le dernier opus de cette série, espérons que ce quatorzième opus soit à la hauteur.

Publicités

Darker | E.L. James (Cinquante nuances de Grey #4)

Résumé :

Après une liaison passionnée qui s’est achevée dans les larmes et les reproches, Christian Grey est incapable d’oublier Anastasia Steele. Il l’a dans la peau. Décidé à regagner son amour, il s’efforce de réprimer ses désirs les plus troubles et son besoin de tout contrôler pour enfin aimer Ana selon ses conditions.
Hélas, son enfance continue de le hanter, d’autant que Christian comprend que Jack Hyde, le patron sournois d’Ana, la veut clairement pour lui seul.
Le Dr Flynn, confident et thérapeute de Christian, parviendra-t-il à l’aider à affronter ses démons ? Ou est-ce que l’amour exclusif d’Elena et l’adoration insensée de son ex-soumise, Leila, finiront par le retenir dans le passé ?
Et si, malgré ses tourments et ses obsessions, Christian réussit à reconquérir Ana, sera-t-il capable de la garder ?
Merci aux éditions JC Lattes et Net Galley pour ce service presse

En pleine promotion de Fifty Shades Freed, j’ai trouvé qu’il était propice de retrouver Christian Grey. En fond sonore petite compile des différentes bandes sons des précédents opus et si comme moi vous êtes une fan inconditionnelle de Monsieur Grey, cette réécriture devrait vous ravir puisqu’on retrace les évènements de Cinquante Nuances Plus Sombres du point de vue de Christian.

Les réécritures ce n’est pas forcément mes romans préférés, mais j’ai des souvenirs particuliers avec cette série et replonger dans la tête d’un personnage qui m’a marqué c’est toujours un moment privilégié. Dans l’ensemble ce roman n’a rien de surprenant et les lecteurs fidèles seront fascinés par les pensées d’un héros torturé. Je pense qu’on a toute l’image d’un homme impeccable, qui contrôle tout ce qui peut l’être, alors être dans sa tête c’est une expérience un peu différente. A commencer par ses nombreux doutes qui ne transparaissent pas dans ses réactions et j’ai adoré le retrouver aussi vulnérable, c’est principalement cet aspect qui m’a toujours séduite.

Pour tout vous dire, certaines scènes m’ont laissé de marbre, alors que certains passages étaient absolument magnifiques et j’ai adoré les revivre à travers les yeux de Christian. Je pense qu’il est normal de ne pas forcément être à bout de souffle concernant tous les passages parfois répétitif. On a quand même de nombreuses réponses et pour moi c’est un plaisir de retrouver l’un de mes tout premiers books boy-friend. Pour comprendre cet engouement il faut être soit-même fan, après je peux comprendre que pour certain cette série ne soit pas appréciée, voire détestée, il en faut pour tous les goûts, mais dans ce cas je vous vois mal vous taper la lecture d’une réécriture.

Une écriture toujours aussi addictive et on voit bien que E.L. James chéri Christian dans tout son cœur. Seul les fans pourront comprendre à quel point ce tome est important, on découvre notre héros sous un nouveau jour. Certes toujours aussi calculateur, mais également dans une volonté de changement et d’amélioration pour ne pas perdre la femme qu’il aime. Beaucoup lui ont reproché son côté dominateur et on se rend compte qu’il se reproche également beaucoup de ses réactions, il s’agit d’un homme complexe et c’est ce que la plupart ont décelé lorsque nous avons lu les autres tomes, seulement c’est plus flagrant lorsqu’il l’exprime et donc mille fois plus touchant.

Retrouvez mon avis sur Grey #4 ICI

 

Come Back | Abbi Glines (Reese & Mase #2)

img_20170222_111517_341come-backTrès-bonCe livre appartient à la série Rosemary Beach, la chronique peut contenir des spoilers.

Après avoir complètement succombé au tome précédent, j’ai enchainé avec la suite et pourtant ce n’est pas mon genre. A chaque fois que je lis cette série, je suis immédiatement embarquée avec cette bande d’amis et chaque couple me séduit un peu plus. Dans cette suite, j’ai ressenti l’évolution des personnages, notamment auprès de Reese qui a réussi à surmonter une partie de ses problèmes et qui reprends progressivement pieds dans une nouvelle vie au côté de Mase, loin de Rosemary Beach.

Compte tenu de la fin du précédent, j’attendais une intrigue différente et puis, les choses vont se prendre une autre direction. Après plusieurs jours de séparation, afin que Reese gère une situation qui a retardé leur projet la jeune femme démarque au ranch de Mase bien décidée à ne plus jamais être séparé de l’homme de sa vie. En arrivant, elle va être confrontée à Aida, la cousine par alliance de Mase et bien qu’il lui prouve qu’elle est la femme de sa vie, Reese va avoir du mal avec le côté envahissant de sa rivale. Bien qu’encore fragile, on remarque une vraie évolution et une confiance toute nouvelle. J’ai beaucoup aimé découvrir cette demoiselle épanouie et heureuse d’avoir enfin droit au bonheur après tant de souffrance.

Égal à lui-même, Mase va s’avérer être un parfait hôte et on voit le gentleman qui a une éducation solide. Cependant malgré la confiance, la jalousie provoquée par la convoitise de Captain va venir réveiller l’instinct protecteur du cowboy et on peut dire que ce tome monte de quelque degré niveau sensualité. Reese va devenir plus à l’aise avec sa sexualité et cela va valoir quelques scènes charnelles. Le jeune couple va se retrouver dans un cadre un peu différent de Rosemary Beach, mais leurs sentiments ne vont faire que devenir plus forts. Je regrette un peu les personnages secondaires qui font la force de cette série. Jimmy est absent et ce couple est beaucoup plus en retrait des autres couples, probablement lié à la distance, mais je n’aurais pas été contre voir Reese plus entourée et soutenue par les femmes de la bande.

En bref, une lecture avec un récit toujours aussi fluide, grosse surprise concernant l’introduction de Captain j’étais loin d’imaginer ce personnage prendre cette direction. Il ne me reste plus qu’à attendre de pouvoir découvrir le prochain tome, je n’en reviens pas de dire ça, mais à l’image de l’adorable Reese, je dois admettre que ses arguments en faveur de l’abominable Nanette m’ont intrigué et même si je n’ai pas hâte d’en savoir plus à son sujet, elle n’a pas entièrement tort dans son raisonnement. Affaire à suivre.

Lucie

Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #2 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #3 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #5 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #6 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #7 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #8 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #9 ICI

Don’t Go | Abbi Glines (Reese & Mase #1)

img_20170221_181057_321Ce livre appartient à la série Rosemary Beach, la chronique peut contenir des spoilers

La série Rosemary Beach fait partie de mes séries incontournables du moment. Depuis maintenant 10 tomes, je suis passée par toutes sortes  d’émotions et même si certains m’ont convaincu à différents degrés, Don’t Go fait partie de mes favoris. Je n’aurais pas pu ressortir plus comblée de ma lecture, sans compter que la plume de l’auteur toujours aussi fluide est un vrai bonbon à savourer sans modération.

Ce tome va s’intéresser à Mase Colt-Manning, nous avions fait sa connaissance dans l’un des tomes précédents, notamment car il s’agit du demi-frère de Harlow. Le jeune homme a toujours préféré la tranquillité de son ranch au Texas, plus éloigné de la vie de star de son père. Au cours d’une semaine à Rosemary Beach, il s’accorde une pause chez l’horrible Nan et son absence va lui offrir une occasion de faire la connaissance de la jolie Reese Ellis. Alors que la jeune femme tente de s’en sortir face à un passé qui la hante, en faisant des ménages chez les familles riches, elle va littéralement tomber sur le magnifique Mase. D’abord méfiance, elle va progressivement se laisser approcher par le cowboy.

Mase s’éloigne complètement du macho texan que j’aurais pu imaginer, même étant le fils d’une rock-star son rapport avec les femmes est totalement inattendu. Certes ce n’est pas un moine, mais j’ai rarement vu un homme aussi respectueux des femmes, immédiatement il va se positionner dans une optique de protecteur et même s’il aime bien donner des ordres, c’est toujours dans l’intérêt de la sécurité de Reese. De son côté la jeune femme a toujours été effrayé par les hommes et elle n’est à l’aise qu’avec Jimmy son voisin homosexuel. Habituée à susciter la désire chez les hommes et à cause de son passé, la jeune femme s’est toujours tenu à distance des autres. Je dois dire, que j’ai été particulièrement touché par le parcours de Reese et même si elle est fragile à cause de son histoire, c’est également une battante qui réussit à s’en sortir en travaillant et l’aide que va lui apporter Mase va être indispensable pour qu’elle s’en sorte.

A l’aide d’une narration à double point de vue, Abbi Glines a réussi à aborder des thèmes difficiles sans jamais rentrer dans le patos. Malgré des moments difficiles, la romance va venir apporter un peu de lumière dans le sombre passé de l’héroïne et je dois dire que ce tome m’a particulièrement touchée, tant par la manière dont le sujet est traité, que dans l’évolution toute en douceur de la romance sans jamais dépasser les limites. Ce premier opus reste assez classique, mais l’histoire n’en est que plus savoureuse.

Lucie

Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #2 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #3 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #5 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #6 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #7 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #8 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #9 ICI

Love | Lauren Rowe (Le Club #3)

loveBonCe livre est le 3ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.

Je viens de quitter Jonas et même si ce tome ne m’a pas totalement convaincu, il est à mon sens celui qui correspond le mieux à l’image qu’on se fait de l’histoire en lisant le résumé pour la première fois, même si le premier reste mon préféré, celui-ci tient ses promesses. L’auteure explore toutes les pistes manquantes dans les tomes précédents et l’action est à son comble, de quoi nous tenir intéressé par les révélations en rapport avec le club qu’on attends depuis plusieurs tomes.

L’attaque de Sarah va réouvrir de vieilles blessures pour Jonas, qui va nous plonger au cœur de sa tourmente. Alors que dans les tomes précédents la confiance entre le couple était assez précaire, ils vont être plus soudé que jamais et se raccrocher à leur sincérité. Les révélations liées au passé de Jonas vont montrer le héros sous un nouveau jour et toute sa folie va y trouver un sens. On constate une réelle évolution et des caractères déterminée, ils n’ont plus l’intention de subir et sont prêts à tout pour attaquer les premiers à détruire le Club et ils sont décidés à faire des dégâts irréversibles.

Mon ressenti est essentiellement le même que lors des tomes précédents, la romance est très mignonne et là clairement, Jonas se dévoile complètement et c’est ultra émouvant. Malgré les efforts sur l’action et les révélations, j’ai malheureusement trouvé tout ce dénouement un peu trop rocambolesque, certes l’auteur a un style fluide et la lecture se fait toute seule, mais j’ai trouvé que toutes l’histoire partait un peu loin et les méchants un peu trop crédule et pour le coup, j’ai eu du mal à y croire. Principalement, car à chaque grande révélation, nos deux animaux terminent au lit. Bon certes, ils ont besoin de sexe comme respirer et manger, mais pour le coup j’ai fini par sauter quelques passages pour aller au fond de la cible et conclure.. (vilain jeu de mots)

En bref, une série avec des défauts, mais une auteure qui maîtrise les codes de la romance et nous offre une belle romance. Certes l’histoire n’est pas comme je l’imaginais, mais j’ai globalement passé un bon moment en compagnie de Jonas et Sarah. Malgré le côté un peu redondant de certains passages et l’abondance de scène de sexe, je me suis attachée au couple et j’ai été heureuse du dénouement.

Retrouvez mon avis sur Flirt #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Match #2 ICI

Lucie