L’Opportuniste | Tarryn Fisher (Love Me with Lies, #1)

Il y a certains romans qui vous laissent une forte impression et des émotions décuplées, je termine celui-ci avec le sentiment d’avoir lu un roman inédit qui m’a surprise et j’ai été embarquée dès les premiers chapitres dans une histoire originale et déstabilisante, ce qui rend le récit encore plus addictif.

Olivia Kaspen est une héroïne unique en son genre, d’une froideur à toutes épreuves, elle n’hésite pas à manipuler ou mentir pour arriver au bout de ses objectifs. Ses certitudes ont volé en éclats lorsque Caleb Drake est entré dans sa vie et son cœur a fini en miettes lorsqu’il a quitté sa vie. Après trois ans a tenté de survivre, elle tombe par hasard sur lui, persuadé qu’il ne veut rien avoir à faire avec elle, elle tente de l’éviter sans succès. Réalisant que le jeune homme est amnésique elle se rend compte qu’une seconde chance s’offre à elle, même si c’est immoral, plus rien ne compte que de passer du temps avec Caleb.

Je pense que si vous êtes arrivé jusque-là c’est que vous réaliser qu’Olivia s’éloigne des héroïnes typiques et pourtant tous ses défauts je peux vous assurer qu’elle est une héroïne fragile et touchante comme on les aime. Elle a conscience de la barrière entre le bien et le mal, mais Caleb va se trouver sur son chemin et face à l’Amour de sa vie elle ne peut pas laisser passer cette chance de tout réparer. Intérieur elle va mener un combat qu’elle n’arrivera pas à gagner, entre la raison qui voudrait qu’elle se tienne éloigner de cet homme et l’Amour qui voudrait pouvoir retrouver ce qu’ils ont perdu il y a trois ans.

Caleb est un personnage qu’on a du mal à cerner, il faut dire que lui-même ne sait pas qui il est, mais il va se rapprocher d’Olivia malgré que une fiancée de sa vie d’avant. Tout ce qu’il pensait appartenir à sa vie ne le satisfait plus aujourd’hui et il a besoin de côtoyer Olivia, l’alchimie est évidente, mais la jeune femme rester à distance inatteignable, protégé par un mur. Il va nous montrer la meilleure part de lui-même et immédiatement on comprend les raisons qui ont poussé Olivia à manipuler pour en arriver là. Les premiers secrets vont nous être révélés et d’autres vont venir s’ajouter à l’intrigue.

Les nombreuses immersions dans le passé vont être primordiales pour comprendre le vécu de nos héros et le chemin parcouru. J’ai appris à comprendre Olivia et l’apprécier malgré ses mauvaises décisions. L’Amour est puissant et dans leur cas tout est tellement intense qu’à un moment quelque chose à cédé et l’émotion est palpable. En découvrant la scène qui a tout fait basculer j’avais le cœur serré, tellement impuissante de voir que tout s’est écroulé, alors le présent donne espoir. J’aurais pu facilement avoir un coup de cœur pour cette histoire, tant l’originalité et imprévisibilité m’ont plu, mais je le frôle de peu.

Publicités

Le Caméléon | Angela Behelle

le-cameleonTrès-bonJ’ai longtemps hésité avant d’acheter ce roman, notamment car le résumé en dit à la fois beaucoup et pas assez. Difficile d’imaginer dans quelle direction va partir l’histoire avec un résumé aussi énigmatique. Et puis en flânant en librairie, je me suis permis un petit achat impulsif qui aura fait mon bonheur pendant de longues heures de lecture. Ce roman fera le bonheur de toutes les romantiques, les scènes sont toutes plus mignonnes les unes que les autres et Mathias est un très bon choix.

Angela Behelle m’avait habituée à des romans beaucoup plus érotiques et cette petite romance est rafraîchissante. Au vu du pavé, j’étais assez intriguée par la direction qu’allait prendre l’histoire et puis il aura suffi d’un train, une fille un peu maladroite, un homme déterminé et un appartement parisien pour que toute la magie opère. Ce roman c’est le récit d’un coup de foudre, Mathias ne s’est jamais posé beaucoup de questions sur sa vie, sa petite amie lui apporte un certain confort et leur relation est pratique et sa situation financière est plutôt bonne et il s’éclate dans son job. Pourtant lorsqu’il va rencontrer Alexandra, il va réaliser qu’il veut lui plaire et une simple clé USB va lui apporter les réponses nécessaires pour correspondre au parfait petit prince, susceptible de plaire à la belle journaliste.

Je dois dire que bien que l’histoire m’ait séduite, j’ai un peu tiqué sur la manière dont Mathias cache certains éléments importants. Alors oui, ses raisons sont compréhensibles, mais du coup on a l’impression que ça va lui éclater au visage et personnellement les mensonges ont le don de m’agacer. Mais en même temps, il a cette capacité à fait complètement oublier ses cachoteries dès qu’il ouvre la bouche. Je suis complètement gaga de la relation qui se dessine, les scènes où nos héros sont cloîtrés ensemble m’ont donné des étoiles plein les yeux et cette malice qui caractérise Mathias m’ont totalement fait succomber. J’ai d’ailleurs trouvé qu’il est plutôt doué pour se tirer des mauvaises situations et il est difficile de lui en vouloir bien longtemps quand il réagit comme il le fait.

Du côté d’Alex, beaucoup de mystères entourent son personnage, on sent sa fragilité et en même temps son indépendance est indéniable. On voit bien qu’elle n’a pas besoin d’un homme pour avancer et en même temps, Mathias sait parfaitement user de ses atouts pour lui donner le sentiment d’être dans un cocon. Malgré les efforts du jeune homme, Alex va rester sur ses gardes pendant une bonne partie du roman et un petit flirt va s’installer. Je dois dire que les échanges de nos héros, font partie de mon moment préféré de l’histoire, ils sont tellement touchants, complices et adorables que j’ai senti la jalousie naître d’une telle histoire, qui a tout pour faire battre mon cœur. J’ai trouvé quelques longueurs vers la fin du roman, ce qui a fait un peu baisser ma notation. Notamment car j’aurais préféré voir raccourcir la dernière partie qui traine trop, pour privilégier un épilogue plus long et faire durer le plaisir.

En bref, vous l’aurez compris tous les éléments sont réunis pour que la magie opère. Une auteure avec une plume légère, fluide et addictive. Des amies sincères et fidèles, qui seront là dans les bons comme les mauvais moments et évidemment un couple de héros qui sont la force d’une romance amusante et touchante. Je ne peux que vous recommander cette magnifique histoire d’amour moderne.

Lucie

After Dark | M. Pierce (Night Owl #3)

ImpressionPassableCe livre est le 3ème tome d’une saga, la chronique peut contenir des spoilers.

Quelle déception… Je pensais vraiment que l’épilogue allait montrer les bons côtés du couple et puis les avis étaient vraiment bons, donc même si la série en elle-même ne m’a pas transportée, je pensais constater une amélioration. Mais à vrai dire, c’est un éternel recommencement, ils n’apprennent pas de leur erreur et les mensonges, sont toujours au programme comme s’il ne se faisait pas suffisamment confiance pour communiquer et mettre à plat leurs problèmes.

A la fin du tome précédent, nous quittions le couple en interview télévisée, après une demande en mariage d’Hannah. Je dois dire, que j’étais curieuse d’avoir une réponse, et bien que le « oui » soit attendu, la suite des évènements l’est un peu moins. A savoir un énième coup bas, de notre éternel égoïste, qui ne se soucie de rien, ni personne. Je ne l’aimais déjà pas beaucoup, mais là clairement je peux dire que je déteste son personnage. Il n’a vraiment aucune qualité et son psychologue résume plutôt bien la situation : « Matt présente des problèmes d’abandon, du mal à gérer sa colère, peur de stagner, des tendances maniaco-dépressives, des tendances paranoïaques, des tendances masochistes… »

Bien qu’au départ, l’indécision et les caprices d’Hannah est réussi à m’énerver, j’ai fini par comprendre que n’importe qui deviendrait fou à force d’essayer de comprendre un personnage aussi complexe que Matt. J’étais partie du principe, que ce tome serait un peu moins charnel, notamment parce que beaucoup de zones d’ombre concernant l’enfance de Matt étaient présentes, alors oui on va avoir la chance de découvrir une partie de l’histoire de l’écrivain et voir la souffrance qui s’en dégage, le rendrait presque attachant, mais j’ai eu tendance à croire qu’il a toujours gardé Hannah à distance et sans jamais expliquer les raisons de ses réticences et puis les séances chez le psychologue, c’est une vraie blague, le carnet partait d’un bon sentiment mais moi il m’a mise mal à l’aise, sans que je puisse l’expliquer.  En fait, le seul point positif que je pourrais lui trouver, c’est cet échange d’écrit qui reprend et qu’ils vont utiliser pour communiquer davantage, en partageant leur passion pour l’écriture.

Ce que je reproche à cette conclusion, c’est que les personnages n’ont pas évolué depuis leur rencontre. Cet esprit toujours dans la manipulation, dans le mensonge est vraiment insupportable et cette manière de résoudre ou éviter les conflits en copulant partout comme des animaux on est loin d’un couple civilisé. Ils passent leur temps à s’engueuler lorsqu’ils ont une explication et ça se termine toujours de la même manière, l’un d’eux claque la porte, pas de sexe pendant quelques jours et réconciliation sur l’oreiller sans même en discuter. Sans compter Matt, qui ne cesse de faire des sales coups à Hannah et qui s’étonne qu’elle ose lui tenir tête. Et bien évidemment, s’excuser c’est en option puisque Monsieur, il a raison et même quand il a tort, Hannah reviendra. J’ai trouvé que cet épilogue, n’était pas du tout représentatif du reste de la série et je suis soulagée de l’avoir terminé.

Retrouvez mon avis sur Long Night #1  ICI
Retrouvez mon avis sur Last Light #2  ICI

Signature Lucie

Last Light | M. Pierce (Night Owl #2)

ImpressionBonCe livre est le 2ème tome d’une saga, la chronique peut contenir des spoilers.

La premier tome n’avait pas été un coup de cœur, mais la plume associé à l’histoire m’avait cependant bien plu et même si j’ai tardé un peu à avant de commencer cette suite, je dois dire que la magie a de nouveau opéré. Le tome 1 se concluait sur l’annonce de la mort de Matt, de quoi glacer le sang et susciter de nombreuses questions sur la suite des évènements.

Dans ce deuxième opus, Matt est confronté à une célébrité envahissante et vivant très mal cette intrusion. Avec l’aide d’Hannah sa partenaire d’écriture et sa partenaire de vie, il va mettre au point un scénario où suite à un accident, il serait présumé mort après une escalade en solitaire.

Hannah vit très mal vivre la situation, car étant la seule personne dans la confidence, elle va avoir du mal à participer à tous les évènements que vont entraîner sa disparition. L’enterrement va être un moment particulièrement douloureux et sa rencontre avec Seth, le frère de Matt va entraîner des complications qu’elle n’avait pas envisagées, à savoir l’intérêt de celui-ci, bien décidé à séduire la jeune femme par tous les moyens. Elle va également découvrir une nouvelle facette de l’homme qu’elle aime, en côtoyant sa famille et découvrir un allier de taille en la personne de Nate.

Du côté de Matt, la vie suit son court tranquillement, dans un chalet au cœur des bois. Alors que cette situation semblait idyllique, progressivement le manque d’Hannah va se faire sentir et malgré ses passages éclairs, il va s’en trouver rapidement frustré. J’ai vraiment été énervé du comportement manipulateur de Matt, je peux comprendre sa volonté de s’éloigner des projecteurs, mais ne pas accepter qu’Hannah puisse être satisfaite de sa vie, m’a vraiment agacée. Tout au long de ma lecture, son égoïsme m’a frappée et ses nombreux mensonges, deviennent de plus en plus problématiques. Sans compter, les scènes de sexe qui ont un côté un peu dérangeant, mais je suis surtout déçue du côté écriture qui disparaît complètement, alors que c’était au centre de leur rencontre.

En bref, les chapitres de fin montrent clairement la passion obsessionnelle du couple. La plume est toujours autant addictive et j’ai bonne espoir, que Matt finissent par apprendre ses erreurs et constate enfin, qu’il a tout ce dont il pourrait avoir besoin pour être heureux. Son côté sombre, ne s’explique pas et j’espère vraiment que ce dernier tome, va mettre en lumière des éléments du passé de Matt, car il demeure vraiment trop secret, que ce soit pour nous lecteur, ou pour Hannah.

Retrouvez mon avis sur Long Night #1  ICI

Signature Lucie

Long Night | M. Pierce (Night Owl #1)

BonJ’ai hésité à baisser ma notation et en réfléchissant, je me suis dit que c’était injuste, car même si l’intrigue n’est pas encore totalement mise en place, j’ai vraiment apprécié la plume de l’auteur et même si je n’ai pas approuvé chacune des décisions des héros, c’est un premier tome avec du potentiel. Pour ceux, qui envisage de le lire je vous mets en garde, cette série rentre dans un style Dirty Talk, pour ceux qui ne connaissent pas, le héros a des paroles crues, voire insultantes envers sa partenaire, afin d’exciter sa partenaire. L’alternance est un atout, on voit comment chacun voit les choses et heureusement, parce que la première fois c’est surprenant et déstabilisant !

Matt Sky et Hannah Catalano, ne se connaissaient pas. Ils se rencontrent par hasard sur un forum dédié aux auteurs, en recherche de partenaires d’écriture. Afin de travailler dans les meilleures conditions, Matt pose des conditions : Ni noms, ni photos ou toutes autres informations personnelles, susceptible de mettre fin à leur anonymat. Cette manière d’agir convient parfaitement à nos deux écrivains, jusqu’au jour où Matt découvre par hasard l’identité dHannah et tombe littéralement sous le charme de la jeune femme. C’est pour le début d’une relation passionnée à la fois, virtuelle et réelle.

A vingt-sept ans, Hannah vit avec un looser qui ne la rend pas heureuse, elle travaille dans une supérette après avoir suivi un double cursus d’anglais et de marketing et elle déteste autant l’un, que l’autre. De son côté, à vingt-huit ans, Matt a une vie qu’on pourrait qualifier de parfaite. Une petite amie magnifique avec qui il vit heureux depuis deux ans, un héritage colossal qui lui permet de subvenir à ses besoins sans travailler et quatre best-sellers à son actif. Ils n’étaient pas supposés se rencontrer, mais dès qu’ils vont rentrer dans la vie de l’autre, ils vont vivre une histoire d’amour inoubliable.

Je vous mentirai si je vous disais que j’ai rêvé d’appartenir, corps et âme à Matt, son caractère a quelque chose d’attachant et son côté asocial le rendent mystérieux. Mais dès que la lumière s’éteint il devient un autre homme. J’ai cru comprendre qu’on était dans un style Dirty Talk et clairement je n’ai pas du tout apprécié les scènes de sexe, dès que les héros ouvraient la bouche il gâchait tout. Ne vous attendez pas à des scènes romantiques, sensuelles à la rigueur, mais le côté vulgaire moi je ne peux pas. Je n’ai pas vraiment d’avis sur Hannah, son caractère ne me laisse pas un souvenir particulier, c’est juste une fille banale qui tombe amoureuse d’un type lunatique et qui veut juste être heureuse.

En me relisant, j’en viens à me demander ce que j’ai pu trouver positif sachant tout ce que j’en retiens de négatif. Et bien, même si le décor n’est pas encore totalement posée, j’ai bien aimé ce que l’auteur m’a laissé entrevoir. Et même si dans la première partie du roman, les scènes de sexe sont vraiment beaucoup trop présentes, la suite nous laisse entrevoir la fragilité de Matt et ça laisse supposer une suite intéressante. Sans compter, la bombe lâchée lors de l’épilogue, qui va très certainement me tenir accroché à la suite. Si vous n’avez pas peur des paroles crues et que la vulgarité ne vous fait pas peur, cela pourrait vous plaire, d’autant plus que la plume est très addictive, je l’ai lu en une après-midi.

Signature Lucie