Provoque-moi | Tahereh Mafi (Insaisissable Saison 2)

Résumé :

Je ne sais pas d’où je viens
Je sais où je vais

Tout n’est que mensonge
Je rétablirai la vérité

Il m’a pulvérisée
Je saurai me relever

La vérité est dans le passé
Le futur s’ouvre à moi

Mes émotions partent un peu dans tous les sens quand je pense à cette lecture et j’ai passé la journée à essayer d’organiser mes pensées. En toute franchise, je n’ai pas éprouvé ça depuis la lecture de la première saison et j’ai retrouvé l’ambiance que j’aimais, une complicité forte et des amitiés touchantes. Tahereh Mafi au top de sa forme, avec une plume fluide, une intrigue captivante et des chapitres qu’on prend plaisir à dévorer.

J’avais quelques doutes lorsque j’ai lu le précédent opus la magie était là, mais on voyait vraiment qu’il s’agissait d’un tome de transition et le comportement de Juliette devenait vraiment irritant, alors que j’avais toujours apprécié ce personnage. Lorsque cette suite est parue, il y a toujours cette crainte de passer à côté et en même temps, rien que prononcer le prénom de Warner a suffi à faire pencher la balance. Dans ce tome, les personnages masculins sont dignement représentés avec un Kenji particulièrement en forme avec un humour absolument hilarant et un Warner qui montre le côté terrifiant et attachant qu’on lui connaît tous.

A l’image de sa précédente série, le décor se construit et les révélations viennent consolider un univers riche et on retrouve des personnages qu’on pensait connaître. Sans oublier bien sure cette manière brillante de lier le passé et le présent, en faisant des révélations surprenantes. C’est assez incroyable cette fluidité du récit et cette manière de jouer avec nos nerfs en rendant le lecteur captif d’une intrigue qu’il n’a absolument pas vue venir. Finalement c’est un retour au source inattendu et bien qu’on découvre une nouvelle intrigue, les personnages ont tout pour s’épanouir. La romance sera toujours centrale à l’intrigue et l’histoire d’amour est indescriptible, mais Warner a une personnalité incroyable et le voir redevenir le soldat entraîné, méthodique tout en conservant un côté plus humain c’est l’équilibre parfait. Jusqu’ici seul Juliette connaissait Adam et le petit bonheur c’est de le voir s’ouvrir.

Tout a commencé par l’histoire de Juliette, puis d’autres personnages sont venus insuffler leur propre vécu et finalement après cinq tomes ces êtres exceptionnels qui ont formé la résistance, vont chacun à leur manière mener l’intrigue. On a frissonné à leurs côtés, ris à leurs blagues, pleurer leurs souffrances et succomber face à leurs sentiments amoureux. Ces êtres qui étaient en minorité, on sut tirer leur épingle du jeu et tisser de belles amitiés et on voit l’évolution dans ce tome, les personnages sont prêts à se battre pour ceux qu’ils aiment et face aux rebondissements tous plus intenses les uns, que les autres ont a découvert des héros hors du commun.

Je vous laisse le soin de découvrir l’intrigue par vous-même et profiter de l’action omniprésente dans ce tome. Mon pauvre cerveau ne savait plus quoi faire de toutes ces informations qui m’ont fait passer par un arc-en-ciel d’émotions. Je suis impatiente de découvrir le dernier opus et j’espère vivre l’histoire avec la même intensité. Je ne peux que trouver ces retrouvailles excellentes et allant bien au delà de mes espérances.

A perdre la raison | Meredith Wild (Le destin des Bridge #1)

img_79cr7pa-perdre-la-raisonBonAprès avoir beaucoup aimé Hacker, il était tout naturel pour moi de me procurer le premier tome de cette nouvelle série. Je n’avais pas d’attente particulière et rapidement la simplicité du récit m’a frappé, mais c’est surtout le charme du héros qui m’a marqué, car chacune de ses décisions est adorable.

Maya et Cameron se sont rencontré lorsqu’ils étaient étudiants, alors qu’ils étaient en train de vivre une passion dévorante leur relation s’est écroulé lorsque Cameron a demandé Maya en mariage. En effet, la jeune femme complètement panique refuse et c’est ce qui va marquer la fin de leur relation qui pourtant était le centre de leur univers. Cinq ans plus tard, un heureux hasard va les faire se rencontrer à New-York, bien que la jeune femme ait complètement changé, l’attraction entre eux n’a pas disparu. Bien décidée à le garder aussi loin que possible de sa vie déjà pas très joyeuse, la jeune femme va devoir lutter contre un ex-amant particulièrement attentionné. Maya est une héroïne qui a dû vieillir précipitamment, aujourd’hui bien qu’elle est un travail confortable son entourage se résume à son colocataire et sa meilleure amie. Depuis le départ de celui qu’elle a toujours aimé, son cœur est entouré d’une couche de glace et elle ne le laissera pas franchir les barrières qui pourrait la conduire à sa perte.

Cameron est un héros attendrissant, conscient d’avoir fait une erreur cinq ans plus tôt, il va tenter d’obtenir une seconde chance. Pourtant malgré ses efforts la tâche va s’avérer particulièrement difficile. Son prénom n’est pas sans rappeler un certain petit copain dans une série que j’adore et il n’a pas que le prénom en commun. Certes il est impossible d’arriver aux chevilles de mon books-boy friend de tous les temps, mais je dois dire que sa manière de s’y prendre est assez mignonne. Il n’a pas peur d’admettre qu’il a fait une erreur et son côté sportif met en avant son caractère déterminé, qui ont tout pour séduire les lectrices.

Globalement j’ai passé un bon moment de lecture, mais on est quand même loin des rebondissements de Hacker. C’est peut-être ce qui m’a manqué, les héros sont attachants et ont un passif compliqué, mais tout ce qui gravite autour de leur histoire est plat. J’aurais aimé une prise de risque pour être surprise, car ce qui était mignon au départ, a fini par devenir prévisible à la fin. Sans compter que le côté calme du récit aurait pu être un peu plus rythmé, notamment en développant le rapport aux personnages secondaires. On retrouve la sensualité de la plume de l’auteur et un couple attachant qu’on souhaite voir ensemble. Premier tome satisfaisant, me laissant curieuse pour la suite, mais pas pour autant impatiente.

Lucie

A tes pieds | J. Kenner (Stark International #3)

img_20161111_194732Ce roman est le 3ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.

A l’image du reste de la série je suis assez mitigé, l’histoire a beaucoup de qualité et on s’attache assez facilement aux héros. Cependant quelques longueurs viennent alourdir le récit et m’ont déconnecté de l’intrigue à plusieurs reprises. Il est vrai que je garde un souvenir plutôt précis de sa série concernant Damien Stark et son adorable épouse Nikki. J’ai tenté de m’accrocher à cette histoire qui possède les mêmes qualités, mais sincèrement il m’est arrivé de sauter quelques passages pour arriver droit au but.

Dans cette suite Sylvia et Jackson vont devoir affronter une épreuve effrayante, qu’il ne s’attendait pas à vivre. Alors que Jackson est confronté à des suspicions de meurtre, il se fait de plus en plus distant. Je dois dire que je ne m’attendais pas à découvrir cet homme dominateur dans un tel état de stress, la peur de tout perdre va venir influencer chacune de ses décisions et contre toute attente, c’est Sylvia qui la plus forte du couple, prête à assumer son rôle de parfaite soumise pour soulager son amant.

Encore une fois le couple va se trouver dans une position difficile et la passion va occuper une place importante, peut-être trop importante par moments au détriment de l’intrigue. Leur relation a toujours été basé sur un parfait abandon et face à leur plus grande peur, ils vont s’abandonner l’un à l’autre, acceptant parfois de se perdre l’un dans l’autre, avant d’assumer pleinement ce qui les trouble. J’ai trouvé intéressant de découvrir Sylvia plus sûre d’elle et même si elle a du mal à faire face à son passé, elle est prête à tous les sacrifices pour l’homme qu’elle aime s’en sorte, pourtant elle va se heurter à une volonté encore plus forte de Jackson. L’architecte a beau avoir du mal à réaliser ce que sa mise en examen implique, il réalise parfaitement que si le secret de Sylvia est dévoilé cela la détruira. Ils vont tous les deux tenter de sortir leur couple indemne de cette épreuve, tout en protégeant l’être aimé.

Ce troisième opus suit la même dynamique et je m’attendais à ce que le couple ait tiré des enseignements de leur passé, mais leur relation poursuit le même schéma et les scènes sont malheureusement trop répétitives pour être totalement convaincante que ce soit au lit ou dans l’évolution de l’intrigue rien n’est surprenant. Un épilogue satisfaisant, mais pas transcendent qui malheureusement s’oubliera vite, car pas au maximum de son potentiel. J’ai simplement un regret depuis la fin de la série Stark, ne pas réussit à retrouver la magie que j’avais éprouvée.

Retrouvez mon avis sur « Sur tes lèvres » #1 ICI
Retrouvez mon avis sur « Sur ta peau » #2 ICI
Lucie

Ultime Tentation | Meredith Wild (Hacker #5)

img_20161016_112323ultime-tentationBon

Après les drames du tome précédent, Blake et Erica se sont enfin accordé un voyage de noces digne de ce nom. L’objectif du couple de jeune marié est de s’éloigner du tumulte de Boston et de profiter au maximum de leur amour. Alors que le voyage est idyllique et le amour ne cesse de grandir, le couple va malheureusement devoir revenir à la réalité. Un scandale politique lié à Daniel va venir entacher leur retour, visant directement Blake et son passé de hacker. Alors qu’il est acculé, il refuse de dévoiler des informations capitales qui pourraient impliquer de perdre tout ce qu’il a construit avec Erica.

On peut dire que la lune de miel a remis les pendules à l’heure et le couple est plus soudée que jamais. Pourtant retourner à Boston va replonger Blake dans son silence et ce manque de confiance va sérieusement ébranler Erica. On pourrait croire qu’à ce stade de leur relation, il arriverait à surmonter leur vieux démon et il va falloir un électrochoc à Blake pour réaliser ses secrets envers la jeune femme.

De manière générale l’équilibre entre l’intrigue et la romance sont assez mal dosé. Je suis une grande partisane de la romance, il est vrai que c’est appréciable de voir le couple échanger des petits moments. Cependant j’ai trouvé qu’on s’attardait un peu trop sur des passages longuement évoqués dans les tomes précédents, certes les héros ont des préoccupations pour leur avenir, mais à l’image du reste de la série on ne développe pas assez l’intrigue liée au monde du hacking, des évènements vont venir remuer la vie tranquille du couple et pourtant des détails vont venir s’immiscer dans la relation, à ce stade de l’histoire je m’attendais à les voir plus en osmose. Après, certains moments restent mignons, mais mise à part leur attirance tout reste en surface et rien n’avance vraiment pour l’intrigue.

Une conclusion, qui fait plaisir à voir et qui est méritée pour le couple après tant d’épreuves, cependant la série traîne en longueur et développer sur cinq tomes une intrigue un peu pauvre en rebondissements est assez difficile pour le lecteur, car la plupart du temps il ne se passe pas beaucoup de choses et quand l’histoire devient intéressante, l’auteure n’exploite pas complètement son idée. La plume est fluide, mais très sincèrement entre chaque tome j’avais déjà du mal à me souvenir de ce qui était arrivé dans les tomes précédents, qu’on peut être sûre que dans quelques semaines j’aurais définitivement oublié cette série. Une lecture agréable mais qui ne m’aura pas marqué.

Lucie

Madame X | Jasinda Wilder (Madame X #1)

Madame-XAvant de commencer, je voudrais vous mettre en garde ce roman n’est pas à mettre entre toutes les mains et ils comportent des scènes avec un consentement ambigu qui pourrait en déranger certain. J’aurais peut-être dû m’attarder un peu plus longtemps sur le genre, car je ne m’attendais pas à une Dark Romance. Je n’étais pas du tout préparée à une telle histoire. La narration m’a au départ perturbé pour au final complètement m’embarquer et quelques heures plus tard je l’avais terminé.

Madame X est une héroïne unique, son rôle est de prendre en charge l’éducation des fils à papa incultes et superficiels. Ce service est protégé par un contrat qui lui garantit un parfait anonymat. Madame X dispose d’un grand nombre de connaissance et à travers sa froideur, elle ne va pas hésiter à user de domination sur ses clients. Dans le milieu, bien que discrète elle est réputée pour son sang-froid et elle peut conduire le pire des incultes à devenir un homme raffiné, ou détruire sa réputation.

Sous cette image implacable, personne ne perçoit la moindre faiblesse de la jeune femme. Pourtant du haut des ses vingts-six ans, X est plus perdu que jamais. Ses cauchemars viennent hanter ses nuits et sa mémoire lui fait défaut, son passé se résume aux six dernières années qu’elle a passées dans cet appartement, sans aucun souvenir de son identité ou celle de sa famille. Un seul homme est capable de réduire à néant son masque et il est sombre, il est loin d’être un homme bien. Pourtant ce séduisant homme d’affaires réussit à contrôler son corps et une partie de son âme. Il est à la fois son sauveur et son bourreau, elle le désire autant qu’elle le craint et cet homme demeure un mystère.

Prisonnière de sa tour dorée, elle va se raccrocher à sa routine et j’ai été ravie de sortir de ma zone de confort. On peut ne pas être d’accord avec l’histoire, mais l’intrigue est indéniablement bien menée. J’ai un nombre incalculable de questions qui se sont accumulé dans un coin de ma tête et cette première immersion dans cet univers inédit est très appréciable. C’est une lecture surprenante, sombre, addictive et l’originalité l’emporte sur la raison. Ce roman est délicieusement dérangeant, avec un degré d’addictivité qui vous attrapera dans ses filets et vous n’aurez qu’une envie, découvrir la suite.

Lucie Signature