Romance Érotique

The fighter for Chance | Vi Keeland (MMA Fighter #2)

img_20170117_210914_940the-fighter-for-chanceTrès-bonOn peut dire que City Éditions, sait rendre leur couverture alléchante et encore une fois j’ai été faible. Vi Keeland est une auteure que j’apprécie beaucoup et Fighter for Love ne redoublait pas de nouveauté, mais je gardais un très bon souvenir de ma lecture. C’est donc tout naturellement que j’ai craqué pour ce tome qui s’intéresse à Vinny,  un adolescent que Nico le héros précédent avait pris sous son aile. Mon premier petit plaisir, ça été de retrouver Ella et Nico, l’évolution est remarquable et j’étais ravie.

Vince a bien grandi et aujourd’hui c’est un homme star de street-fighting, ses années d’entraînement avec son mentor ont enfin porté leurs fruits pourtant, le jeune homme est toujours réticent à l’autorité et ses abus ne lui valent pas toujours les louanges de Nico. Se remettant doucement d’un passage à vide, il ne se laisse distraire que par les femmes et entend bien profiter de sa position pour s’offrir quelques plaisirs. Je dois dire qu’au premier abord j’ai été assez surprise par le langage assez cru de ce personnage et son côté dominateur a fini par me séduire, son attitude renvoi l’image d’un mec arrogant et jusqu’à sa rencontre avec Liv, il assume totalement de ne pas être un gentleman. Malgré les années, il continue d’être guidé par ses émotions, sur le ring, comme dans sa vie personnelle  et il est prêt à tout avoir de nouveau Liv.

Afin de décrocher le poste de ses rêves, Liv accepte d’écrire un article sur la star de MMA du moment. Elle était loin d’imaginer retrouver face à son amour de jeunesse, après sept ans sans aucun contact. D’abord réticente elle va chercher à fuir cet homme qui exerce une attraction sur elle, mais c’est sans compter sur la détermination du combattant. Tout ce qui compte pour la jeune femme c’est d’enfin pouvoir être reconnu comme journaliste, cet article est simplement un moyen d’arriver à ses fins, seulement aussi naïve que peut être la jeune femme, elle a conscience que l’attirance est toujours là et il n’a pas l’intention de mettre à un terme à ce qui se passe entre eux. L’histoire personnelle de Liv est resté assez en retrait, présenté comme une gentille fille, douce, aimante, elle va pourtant être séduite par celui qu’elle devrait fuir.

Comme dans le tome précédent, le street fight n’est pas très présent et Vi Keeland se concentre principalement sur les retrouvailles entre Liv et Vinny. Elle est la seule qui peut prétendre le connaître et leur histoire commune est loin d’être terminée. Ce qui m’a plu dans cette lecture, c’est que l’héroïne assume ses désirs et n’a pas honte d’éprouver du plaisir avec Vinny. Il faut dire qu’il est très intense et il est presque impossible de lui résister, il a cette capacité à obtenir ce qu’il désire avec un simple sourire. Contre toute attente, une intrigue va voir le jour et contribue par la même occasion à rendre l’histoire un peu plus vivante, même si tout se résout un peu trop facilement, le récit est crédible et montre une image plus sensible du combattant. Une romance mêlant sensualité et érotisme à la perfection.

 Retrouvez mon avis sur The fighter for Love #1 ICI
Lucie
Romance Érotique

The fighter for Love | Vi Keeland (MMA Fighter #1)

img_20161110_231300fighter-for-loveTrès-bonJ’ai découvert Vi Keeland dans The Player et j’avais été agréablement surprise par cette plume pleine d’humour et la romance sexy. Il ne m’en fallait pas plus pour me procurer ce nouveau roman et soyons honnête mon côté superficiel a fait le reste, ce bad-boy tatoué m’a immédiatement charmée et l’univers MMA est un thème qui me plaisait bien et bien que l’histoire ne soit pas inoubliable, j’ai été heureuse de me plonger dans cette romance sexy, avec une intrigue bien plus profonde qu’il n’y paraît.

Ella est une avocate qui n’a pas beaucoup de temps à consacrer à sa vie personnelle. Sa relation amicale améliorée avec William n’est pas transcendante, mais au moins c’est confortable. Pourtant, bien qu’elle soit promise à une belle carrière, sa vie monotone l’ennui de plus en plus et elle a de plus en plus de mal à accepter cette vie. Sa rencontre avec Nico Hunter va complètement chambouler sa petite existence et combattant au cœur tendre, va tout remettre en cause dans cette vie tranquille.

A l’image de la couverture, Nico a un corps de rêve et ses tatouages ne sont pas désagréables à contempler. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, dans l’univers des combats MMA il y a souvent pas mal de cliché et je m’attendais à découvrir un coureur de jupons. Alors oui, ce n’est pas un moine et il en a largement profité, pourtant un drame a mis fin à sa carrière. Je ne m’attendais pas à découvrir un héros à la fois fort et vulnérable, bien qu’il soit très entouré par sa famille et son entraîneur et que chacun le pousse à se relancer dans les combats, personne ne voit qu’il est encore fragile. Pourtant, lorsqu’il est en compagnie d’Ella, l’insouciance est de mise et il va s’avérer être un adorable charmeur qui est d’une incroyable douceur et d’une sincérité remarquable qui m’a vraiment conquise.

Ella va progressivement nous montrer ses failles et son passé a largement influencé la femme qu’elle est devenu. A l’image de Nico, elle est assez renfermée et n’a jamais parlé de ce jour où tout a changé. Depuis quelques années, la stabilité qu’elle s’était forcé à instaurer dans sa vie avait quelque peu diminué les séquelles de son traumatisme, mais à force d’étouffer les problèmes ils finissent par s’imposer et la guérison est inévitable. Il se dégage une douceur difficile à qualifier, on pourrait croire que le thème s’éloignerait de toute émotion et pourtant, les combats sont relégués au second plan, tout simplement car Nico à besoin de cicatrisé ses propres blessures pour retourner sur le ring.

En bref, il est attendrissant de découvrir un couple qui apprend à se connaître. Bien que l’attirance ait été une évidence au premier regard, j’ai trouvé leur manière de s’apprivoiser particulièrement touchante. Ils ressemblent à tous les jeunes couples, ils ne brûlent pas les étapes et ils se complètent à merveille. Ces deux âmes blessées vont s’apporter le réconfort indispensable pour apprendre à vivre sereinement. Ne vous attendez pas à d’énormes rebondissements ou un dosage d’action, l’histoire se consacre principalement à la romance et à tout ce qu’implique le début d’une relation, gérer attirance et la naissance des sentiments et surtout assumer les fêlures de son passé. Une romance qui n’est pas forcément recherchée et mais ça fait du bien au moral et apporte un certain réconfort.

Lucie

Romance

Rien qu’un soupir | Stacey Lynn (Just One Song #3)

Grayson et Kennedy sont inséparables depuis leurs quatorze ans, leur amitié s’est consolidé sur des bases solides lies é à leur situation familiale. A chaque étape de leur adolescence ils ont toujours été là l’un pour l’autre. Alors que Grayson profite de son physique avantageux pour séduire ses camarades, Kennedy est secrètement amoureuse de lui. Une nuit, ils vont dépasser les limites de leur amitié et passer la nuit ensemble, à son réveil le jeune homme regrette d’avoir brisé leur complicité et refuse d’accepter les sentiments amoureux de son amie. Cette nuit va être marqué par le départ de Grayson et le début de longues années de tristesse pour Kennedy qui est anéanti par la fuite de l’homme qu’elle aime et surtout par la perte de son ami de toujours grâce à qui elle n’a jamais été seule.

Six ans plus tard, Kennedy est heureuse dans son travail, mais ses relations avec les hommes sont inexistantes et elle peine à oublier le seul homme qu’elle n’ait jamais aimé. Afin de redonner une chance à sa meilleure amie de rencontrer un homme, Sarah va conduire Kennedy à un combat de MMA. Convaincue de faire plaisir à son amie qui est passionnée par ce sport, elle l’emmène à Las Vegas pour assister au combat du champion en titre : Grayson Legend. En apercevant la jeune femme, le sportif est renvoyé des années en arrière et le poids des erreurs de son passé va le convaincre de tout donner pour ne plus laisser partir Kennedy. Seulement les années qui se sont écoulées renferment de sombres secrets qui risqueraient d’engendrer des dégâts irréparables dans leur idylle naissante.

Dès les premiers chapitres j’ai tout de suite été touchée par Kennedy, on ressent parfaitement les pensées qui se bousculent dans sa tête et malgré ses sentiments elle va tenter de laisser la raison prendre le dessus, seulement malgré toute sa bonne volonté elle va avoir du mal à renoncer à celui qu’elle a toujours aimé. Il faut dire que Grayson est une personne qu’on a du mal à détester malgré ses choix, son côté mâle dominateur m’a tout de suite séduite. Il va réaliser l’erreur qu’il a commise et tenter de se racheter de manière un peu abrupte. Qui n’a jamais rêvé de voir un beau spécimen se donner du mal pour reconquérir notre cœur ? Sans compter que l’intrigue est assez douloureuse, j’ai eu du mal à imaginer les souffrances que Kennedy et Grayson ont traversés et ça m’a fait mal au cœur.

Bien qu’un peu prévisible, Rien qu’un soupir est un roman touchant qui aborde encore une fois des thèmes difficiles et l’intrigue est mené par un couple de héros attachants, qui méritent d’avoir leur happy-end. Malgré leurs failles, le couple est habité par un amour sincère et malgré les années ils sont attirés l’un vers l’autre comme des âmes sœur. Encore une fois Stacey Lynn réussit à transmettre des émotions fortes, j’ai tout de suite été touchée par le passé difficile de Grayson et Kennedy et c’est au plus bas qu’ils se sont trouvé. Un roman qui réunit toutes les qualités pour les mordues de romance, les combats auraient pu être plus présent, mais au final j’ai été complètement embarquée par cette histoire et mon cœur apprécie grandement cette histoire. Une auteure à découvrir.

Retrouvez mon avis sur Rien qu’une chanson #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Rien qu’une semaine #2 ICI
Lucie