Romance

Sur la route | Erika Boyer (Promesse tenue #2)

Résumé :
La belle histoire qui avait commencé entre Sandy et Danny à Lège-Cap-Ferret n’a pas duré.
Le drame qui a touché leur petit groupe d’amis a poussé Sandy à partir et à renouer avec sa famille. Danny est restée, sans trop savoir ce qu’elle fera de son avenir.
Près d’un an après leur séparation, elle prend conscience qu’elle a, elle aussi, une quête à faire. Pour son identité. Pour retrouver sa mère qu’elle n’a jamais connue.
Elle va devoir prendre la route afin de trouver les réponses dont elle a besoin. La quête de Sandy l’avait conduit jusqu’à elle, elle rêve de commencer la sienne avec lui. S’il tient sa promesse de lui revenir.
Je remercie Hugo Poche pour l’envoi de ce roman

Je crains toujours les suites, mais difficile d’abandonner les personnages sans obtenir de conclusion. La nouveauté de ce deuxième opus c’est le changement de narration qui offre un nouveau souffle à cette histoire. Beaucoup de questions restaient en suspens concernant Danny et avoir l’opportunité d’être dans sa tête c’était l’occasion d’en apprendre plus sur la mystérieuse jeune femme qui ne laisse personne indifférent.

Il était difficile de cerner Danny à travers les yeux de Sandy et sa propre histoire ne nous avait pas permis de comprendre toutes ses réactions. Nous la retrouvons toujours au même endroit, mais une année s’est écoulée depuis la fin du premier tome et bien qu’elle soit restée la même, elle a remis de l’ordre dans sa vie depuis le départ de Sandy et ses choix sont plus réfléchis, tout en conservant son côté enfant.

Danny n’a rien perdu de sa désinvolture, mais son besoin de connaitre ses origines va la pousser à entendre le voyage de sa vie. Sa décision est prise, après avoir longtemps attendu ce moment, elle prendra la route avec ou sans Sandy. Ce road-trip va se révéler riche en révélation, mais également ponctué de moment où les amis auront une place importante. Ces moments comptent parmi les plus touchants, parce que la bande va partager des bribes de leur vie les uns avec les autres, mais également plongées dans les souvenirs qui ont consolidé cette équipe.

J’apprécie cette ambiance que seuls les roads-trips peuvent offrir, où les paysages défilent, les rencontres bien que brèves se succèdent et les confidences autour d’un verre. L’histoire manque peut-être un peu de rythme, mais les derniers chapitres ne vont pas épargner notre héroïne. J’ai apprécié la quête de Danny qui veut connaître son histoire et qui se laisse porter par un groupe d’amis atypiques qui encore une fois met la différence à l’honneur.

Je n’avais que très peu d’attente concernant cette suite, j’avais simplement envie de poursuivre l’aventure avec des héros attachants qui ont dû apprendre à survivre. L’histoire est chouette et je l’ai lu rapidement, mais deux bémols qui ont laissé des traces maintenant que je l’ai terminé. Je déplore quelques longueurs donc ça contribue à un déséquilibre entre la quête et la fin qui s’accélère. Le second c’est un constat que j’avais fait à la lecture du premier opus, les raisons d’un attachement aussi fort m’échappent un peu, leurs retrouvailles plus sexuelles qu’émotionnelles n’ont pas eu l’impact voulu, mais leur alchimie est indéniable et l’évolution de ces deux personnages les montre sous un meilleur jour au fil des pages, mettant en avant une maturité.

New Romance

En chemin | Erika Boyer (Promesse tenue #1)

Résumé :
Sandy a connu une enfance difficile auprès d’un père violent qui a détruit sa famille à force de coups et d’abus. Lorsqu’il meurt, le jeune homme croit qu’il pourra enfin tourner la page et ne plus avoir à s’inquiéter pour sa mère qui a été la première victime de son père. Jusqu’à ce qu’il découvre qu’elle est très malade et que celle qui pourrait l’aider à guérir est sa propre sœur, Allyson. Elle a fui le domicile familial il y a bien longtemps et n’a plus jamais donné signe de vie. Sandy décide de partir à sa recherche, même s’il ignore ce qu’elle est devenue. Il ne connaît que le nom de la ville où elle vivrait : Lège-Cap-Ferret. Il part alors vers le sud-ouest de la France sur sa moto. Ce voyage a tout d’une quête : celle de sa sœur bien sûr, mais peut-être aussi d’un sens à sa vie. Des rencontres inattendues et l’amour pourraient se trouver au bout du chemin…
Je remercie Hugo New Romance pour cet envoi

J’ai d’abord eu un coup de cœur pour cette sublime couverture, j’avais envie de découvrir l’histoire qui se cachait derrière ce couple et le nom d’Erika Boyer a terminé de me convaincre. J’ai vu de nombreux avis élogieux sur cette autrice et ses précédents romans publiés, mais vous savez sans doute qu’en terme d’autrice française je suis exigeante et très peu trouvent grâce à mes yeux. Je peux déjà vous dire que cette première rencontre est plutôt convaincante, suffisamment pouvoir avoir envie de découvrir la conclusion de cette histoire.

Sandy a grandi après d’un père violent qui a laissé des séquelles sur tous les membres de cette famille. A sa mort, malgré la tristesse de sa mère, il espère pouvoir se reconstruire et oublier cet homme qui a détruit sa mère. Seulement après les obsèques, le jeune homme apprend que sa mère est malade et lui-même ne pouvant lui venir en aide, il fonde tous ses espoirs sur sa sœur Allyson qui a quitté le domicile familiale il y a plusieurs années, sans jamais regarder en arrière. Bien qu’il ne dispose que de peu d’éléments, Sandy se rend à Lège-Cap-Ferret afin de mener son enquête afin de ramener cette sœur disparue. Son voyage va lui apporter bien plus qu’il ne l’imaginait.

Notre héros est un personnage assez chaotique, mais j’ai apprécié le fait qu’il ait des valeurs et bien qu’il renvoie une certaine désinvolture, Sandy est respectueux envers les femmes qu’il fréquente. Sa rencontre avec notre héroïne va faire des étincelles dès le début et rapidement j’ai eu l’impression qu’ils s’étaient trouvés au bon moment. Ils ont un caractère assez similaire et une manière autodestructrice de gérer leur vie. Ce qu’on aurait pu penser être une rencontre due au hasard, va finalement être une évidence quand on voit la taille de la ville et immédiatement le jeune homme va se faire sa place au sein du groupe d’amis de la jeune femme. On apprécie sans mal l’ambiance festive de la bande et j’ai trouvé que l’histoire était assez crédible, j’imaginais assez facilement le décor des soirées d’été, sans peut-être le côté obscur avec la drogue et l’aura de danger qui entoure nos héros.

Mon seul regret provient de la romance qui va beaucoup trop vite, les personnages ont cette connexion qu’on perçoit dès le début et leur caractère fait qu’immédiatement il va se passer un truc qui va les lier malgré eux, c’est d’ailleurs le genre de rencontre qui pourrait arriver dans la réalité. Seulement, en tant que lectrice fan de romance, j’ai besoin de voir les héros entrer en phase de séduction et une part de moi se sent frustrée, si on passe outre l’aspect physique et malgré les non-dits, l’amour est là et je n’ai pas détecté le moment où tout à basculer.

J’aimerais revenir sur plusieurs éléments que j’ai particulièrement apprécié, à commencer par l’histoire qui se situe en France, certaines autrices françaises ont tendance à délocaliser aux états-unis et finalement en lisant ce roman on réalise qu’on a un beau décor dans notre pays. Et enfer l’élément le plus marquant c’est la diversité des personnages, on aborde de manière décomplexé des sujets rarement abordé et on le banalise avec efficacité, car la différence c’est la normalité et ça j’adhère à ces valeurs.

Je félicite l’autrice pour sa culture cinématographique et télévisuelle, vous y retrouverez notamment des références telles que Grease, Les Frères Scott ou encore Game of Thrones. On va pouvoir compter sur notre héros pour apporter une petite touche d’humour et compte tenu du thème assez sombre, ça apporte une forme de légèreté le temps de quelques lignes. Mention spéciale pour l’avant-propos qui met en garde les lecteurs et j’ai aimé l’attention, car moi-même il m’arrive de ne pas apprécier l’image véhiculée par certains récits. Une histoire qui devrait en satisfaire plus d’un, laissez-vous tenter par la quête de Sandy.

New Romance

Furious Rush | S.C. Stephens (Furious Rush #1)

Je me remercie Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman

J’étais ravie lorsque j’ai appris que le prochain roman de S.C. Stephens allait sortir, il faut dire que malgré les critiques et l’agacement de sa série précédente, j’étais irrémédiablement tombée amoureuse de son personnage masculin, qui figure parmi books boyfriend. En débutant ma lecture j’avais oublié de quoi parlait le résumé, alors je me suis lancée avec des idées un peu floues de l’intrigue, avec pour seule certitude l’auteure est validée et j’ai pris plaisir à plonger dans ce nouvel environnement.

Lorsque Kenzie et Hayden se rencontrent pour la première fois, on ne peut pas dire que le courant passe immédiatement. Le lendemain, Kenzie découvre qu’il s’agit en réalité du nouveau pilote de l’équipe concurrente et le comportement insupportable de Hayden va passablement énerver la jeune femme. Pourtant à son contact, lorsqu’ils sont en compétition elle redouble de combativité et leur relation conflictuelle va les forcer à se donner à fond pour remporter la victoire.

Seulement bien qu’ils soient tous les deux conscients que l’énergie qui les habite lorsqu’ils s’affrontent est d’une intensité indescriptible, ils n’ont pas le droit de rentrer en contact. Une vieille rivalité les empêche d’entretenir un lien, pourtant réalisant que l’écurie de son père dont elle est l’héritière menace de ne pas s’en sortir, elle demande à Hayden de la pousser au delà de ses capacités et de l’entraîner pendant des rendez-vous nocturnes, afin que ses performances puissent monter au classement. Bien évidemment, plus ils vont passer du temps ensemble et plus l’alchimie va être puissante et j’ai beaucoup aimé la manière dont ils luttent contre leurs émotions. Kenzie est passionné par les courses de motos, pourtant il est difficile de se faire une place dans un sport d’hommes, surtout quand son père était champion dans sa discipline. Aujourd’hui, afin de lutter contre des difficultés financières, tout repose sur les épaules de Kenzie et la pression va être sacrement importante pour une jeune femme qui débute dans la discipline.

Hayden est un personnage assez mystérieux qui m’a séduite dans beaucoup de ses traits de caractère, mais qui demeure un personnage très secret. La première fois qu’il est apparu, je n’étais pas fan de son attitude et j’avais du mal à comprendre ce que les nombreuses lectrices lui trouvaient. Et puis, au fil des pages on découvre qu’il a de bon côté et sa manière de donner des conseils à Kenzie à un côté assez touchant. Ensemble ils vont vivre leur passion à cent à l’heure, ils n’ont pas l’intention de se faire de cadeau sur la piste mais pourtant Hayden va proposer d’une manière assez spontanée d’aider Kenzie à se dépasser et j’ai apprécié découvrir ses motivations, mais un point de l’histoire concernant son passé m’a un peu troublé, au vu de l’intérêt grandissant de ce détail par les personnages secondaires.

Kenzie est un personnage dont je suis admirable, passionnée depuis toute petite de moto et baignant dans cet univers dont son père était le champion, il était pour elle inconcevable de ne pas en faire sa carrière. Cette saison sportive va être décisive pour la jeune femme qui pour la première fois va pouvoir faire ses preuves. Pourtant, face à la pression que son père lui met sur les épaules, elle doute un peu de ses capacités et aspire simplement à le rendre fier d’elle. Alors, pour la première fois de sa vie elle va transgresser les règles pour être la meilleure et il est important pour elle de tout donner. Alors si, il faut passer du temps avec son ennemi pour progresser, elle est prête à mentir, se cacher et surtout se donner pleinement à ces entraînements. Sans compter la température qui grimpe lorsqu’ils goûtent à l’interdit.

Le début est un peu lent à démarrer, notamment car l’héroïne a du mal à supporter ce nouvel arrivant et voyant à quel équipe il appartient, elle va immédiatement se mettre des préjugés en tête. Certes il ne fait pas beaucoup d’efforts pour se faire apprécier, mais l’histoire a mis du temps à se mettre en place j’étais un peu perplexe sur la direction qu’allait prendre le récit. Le fait que les pensées soient concentrées uniquement sur Kenzie rend le personnage de Hayden encore plus difficile à comprendre. Nous en sommes au même point qu’elle, on se questionne, analyse et aimerait bien comprendre tout le mystère qui l’entoure. On peut dire que ses motivations sont nobles et ça le rend beaucoup plus humain et attachant.

En bref, j’ai été très surprise de découvrir qu’il s’agissait du premier tome d’une saga, mais le déroulement de l’histoire à commencer à me mettre la puce à l’oreille au vu de la non-résolution de certains éléments de l’histoire. Et il était évident qu’un point-clé du passé de Hayden n’avait pas été complètement exploité alors la fin n’est pas une surprise, mais j’ai un peu peur d’être déçue car bien que cette suite est du sens, on risque de rapidement revenir au point de départ. J’ai envie d’en savoir plus donc je lirais avec plaisir cette suite, mais je conserve une part de méfiance de peur d’être déçue. Un roman qui m’a apporté des sensations fortes, tant au niveau du sport pratiqué, que par l’alchimie de la romance.