Will | Rachel Van Dyken (Famous Love #3)

Résumé :

« J’aurais aimé réussir à lui mentir. A lui dire que je ne ressentais rien de ce lien entre nous, puissant comme l’océan, bruyant comme les vagues venues s’écraser sur la berge. Ce lien serait toujours là. Mais je continuerais de l’ignorer. Je n’avais pas le choix. »
Will Sutherland, ancien chanteur du groupe Adrenaline, ne s’est jamais vraiment remis de sa rupture avec l’actrice Angelica Greene. Désormais agent, il accepte malgré tout d’aider la jeune femme à relancer sa carrière et lui obtient un rôle dans un film. Will est déterminé : il conservera une relation strictement professionnelle avec celle qui a détruit leur relation. Mais il ne tarde pas à se rendre compte qu’Angelica pourrait une nouvelle fois lui voler son cœur, celui-là même qu’elle a si cruellement brisé des années plus tôt…
Merci aux éditions Milady pour l’envoi de ce roman

Ma première crainte dans les histoires de seconde chance c’est de m’ennuyer et de ne pas savourer totalement ma lecture, car la première rencontre est toujours l’un de mes moments favoris dans une romance. Ici tout est vite balayé par l’aversion qu’ont les deux personnages l’un pour l’autre et j’ai apprécié ma lecture plus que je ne l’aurais imaginé. Finalement mon seul regret c’est que Milady n’est pas publié l’autre série consacrée aux personnages secondaires de cette série, car ce qui n’était qu’une impression est rapidement devenue gênante dans ce tome, quand on évoque des scènes dont le lecteur n’a jamais été témoin.

Will Sutherland a eu la chance d’exceller dans deux carrières, anciennement chanteur d’un groupe ayant rencontré un immense succès, il est aujourd’hui un agent de star reconnu et ses anciens clients sont aujourd’hui des amis. La seule ombre à sa vie s’appelle Angelica Green, à une époque elle a été la seule femme qu’il désirait et malgré une rupture difficile, il accepte d’apporter son aide à celle qui a brisé son cœur. Il est sa dernière chance, Angelica le sait et malgré une relation professionnelle compliquée, ils pourraient bien retomber dans les travers du passé, pour ça il suffit juste de laisser tomber les barrières et accepter le pardon.

Will est un personnage qu’on a déjà rencontré et qu’on a apprécié dans le tome précédent, donnant une image un peu rigide il n’en reste pas moins un très bon ami et il est reconnu dans son métier. Dès les premières pages on ressent sa rage bouillonner dans ses veines et cette colère va se confronter à une jeune femme pas aussi solide qu’il n’y paraît. Son caractère difficile peut renvoyer une image négative, mais on comprend qu’il a été meurtrie et sa colère c’est le premier symptôme d’un homme blessé, mais ça montre également qu’il n’est pas indifférent.

Il manque peut-être la vision d’ensemble de toute la bande, mais Angelica est présentée comme étant la fille de Satan et dès le premier chapitre on s’attend à découvrir une Nan (cf Rosemary Beach), mais ce sentiment s’efface dès qu’on rentre dans sa tête, difficile de ne pas aimer cette héroïne d’une incroyable fragilité. Finalement lorsque j’ai découvert ce personnage, j’ai eu l’impression que c’était elle la victime et c’est là qu’on se rend compte qu’il manque très certainement des éléments, car on ressent une animosité envers elle, sans comprendre.

En bref, une série qui met du baume au cœur, tant par la romance mignonne à souhait, que part l’humour toujours autant présent et bien évidemment cette amitié qui unit les personnages est un modèle et ce sont là des ingrédients parfaits pour apprécier sa lecture. C’est un tome qui permet de relâcher la pression et après une dure journée c’est tout ce qu’on demande. Un petit plaisir à déguster enroulé dans un plaid.

Mon avis sur Lincoln #1 ICI
Mon avis sur Zane #2 ICI
Publicités

Zane | Rachel Van Dyken (Famous Love #2)

Résumé :

« Cela faisait quatre jours que la musique me venait. Quatre journées fortes d’émotions que je ressentais pour la première fois en deux ans.
Le seul problème, c’était elle.
Tout bon artiste a sa muse. J’avais trouvé la mienne. Et je n’étais pas certain de vouloir la laisser partir. »
Zane « Saint » Andrews mène une vie de rêve. Chanteur de rock aussi talentueux que sexy, il est adulé par des milliers de fans. Pourtant, derrière la star sulfureuse se cache un homme sensible. Peinant à surmonter son anxiété, Zane se réfugie dans la tranquille ville de Seaside, où il espère trouver l’inspiration pour son prochain album. C’est alors qu’il rencontre Fallon. Cette jeune femme au caractère bien trempé le comprend comme personne. Et pour la première fois depuis des années, le chanteur se sent enfin lui-même. Mais leur relation ne tarde pas à mettre au jour des secrets susceptibles de détruire la réputation et la carrière de Zane…
Merci aux éditions Milady pour l’envoi de ce roman

On peut dire que Rachel Van Dyken a l’art du teasing, puisqu’elle a réussi à attirer mon attention sur un personnage qui n’était même pas le héros et passages en sa présence n’ont fait que renforcer mon envie. Ce tome est un mélange parfait d’humour et d’émotions. Zane est un personnage haut en couleur en société et une fois les premières révélations, difficile de ne pas éprouver de la sympathie pour ce héros pas comme les autres.

Le personnage de Zane est complexe, il est facile de se faire une idée de l’homme qu’il est et son côté insouciant ne fait qu’accentuer cette impression. Bien qu’il soit impulsif et parfois hors de contrôle c’est lorsqu’il est sous pression que son côté obscur refait surface. Tout le monde pense connaître Le Saint, chacun est prêt à tout pour l’approcher. Pourtant malgré son apparente désinvolture, son passé l’a profondément marqué et célébrité est un rappel constant de la souffrance qui l’habite. Cette fragilité en fait un personnage très touchant et bien que ses traits de caractère soient un peu poussés, Zane est un personnage qu’il est facile d’apprécier.

C’est également l’occasion de faire de nouvelles rencontres, Fallon est une héroïne profondément gentille et sa normalité, c’est ce qu’il fallait à notre héros qui n’avait jamais été approché sans arrière-pensée. Cette jeune femme, c’est une vraie bouffée d’air frais et malgré ses doutes, elle va s’avérer être d’un grand secours à Zane. Sa capacité à écouter les souffrances, va lui permettre d’être la seule à comprendre cet artiste torturé. J’ai ri à leur première rencontre, été touché par la naissance de leur amitié et conquise par la confiance qu’ils vont s’accorder. J’ai trouvé Fallon un peu cliché et on s’intéresse un peu trop à son physique, mais elle est touchante.

Nous avons une belle alchimie entre les personnages, Zane et Fallon vont développer un lien particulier qui va leur permettre de se comprendre mutuellement et surmonter les souffrances. Ce fût un plaisir de retrouver cette bande d’amis soudée et c’est tellement dommage de ne pas connaître leurs histoires respectives. Un peu déçu également concernant l’absence de traduction des chansons écrites par Zane, elles étaient le reflet des émotions de notre héros et j’ai eu du mal à saisir ces révélations à cœur ouvert. Les derniers chapitres réussissent encore une fois à mettre l’accent sur le personnage du troisième opus et c’est avec impatience que j’attendrais l’histoire de Will. Moment détente assurée et une auteure qui nous embarque dès les premières pages.

Retrouvez mon avis sur Lincoln # ICI

Sweet Ache | K. Bromberg (Driven #6)

C’est toujours un plaisir de retrouver la plume de K. Bromberg, je ne cesse de le répéter mais cette auteure a été une véritable révélation pour moi. L’Amour que je porte à Colton est indétrônable, mais avoir le plaisir de le revoir par l’intermédiaire de sa petite sœur n’a fait que la rendre plus touchante. Avec ce tome je n’avais aucune attente, mais j’ai toujours un petit faible pour les musiciens, alors j’étais ravie de changer de changer d’univers même si le petit clin d’œil au pilote est bel et bien là.

Quinlan a été à bonne école avec un père célèbre et un frère tout aussi reconnu alors lorsqu’elle fait la connaissance du rockeur Hawkin Play elle est loin d’être impressionné par son attitude puisque Colton a longtemps été un célibataire aussi arrogant. Elle n’a ni l’envie, ni le temps de se consacrer à une relation amoureuse et céder à une nuit débridée avec cet homme insupportable n’est pas une option envisageable pour la jeune assistante. Son objectif consiste à terminer sa thèse tout en étant l’assistante du rockeur. Ce que Quinlan ne sait pas, ce sont les raisons qui ont poussé le célèbre chanteur à donner une conférence.

Hawkin est passionné et il réalise enfin le rêve de son enfance, pourtant malgré les excès que la presse ne cesse de mettre en avant, personne ne connaît l’Amour qu’il porte à son frère jumeau, allant même jusqu’à réparer chacune de ses erreurs. Pourtant cette fois, Hunter est allé trop loin et protéger son frère pourrait bien avoir des répercussions sur son groupe. Afin de montrer sa bonne foi, il va accepter de sensibiliser les étudiants au star-system Sex, Drogues & Rock’n’roll et succomber à la repartie de sa belle assistante.

Très belle histoire qui m’aura valu quelques sueurs froides vers la fin et qui m’a complètement séduite. J’aimerais mettre l’accent sur le fait que Quinlan est une héroïne qui a tout pour être heureuse et elle profite à pleine dent de tout ce qu’on lui offre. Vivre avec un père célèbre n’a pas toujours été facile et elle garde une affection touchante pour Colton, qui malgré une enfance difficile a toujours été un frère protecteur prêt à tout pour sa petite sœur. Leur relation a un peu changé depuis qu’il est un mari, car Rylee lui a ouvert les yeux, mais j’ai aimé voir qu’elle pouvait compter sur lui dans les coups durs. Oui, il m’est impossible de ne pas parler de lui, quand je vois à quel point il a parcouru du chemin lorsqu’il conseille Quinlan.

 Hawkin a de nombreux points communs avec son frère, son enfance a été assez merdique et il est en recherche perpétuelle de l’amour de sa mère, sa relation avec son frère est difficile à expliquer, mais il serait prêt à tout pour le voir sortir de cette mauvaise passe, alors lorsque le masque arrogant se fendille un peu, la sensibilité » dont il fait preuve montre une autre personne et il peut compter sur son groupe pour le soutenir dans ses décisions, même si l’histoire du pari n’est pas sa meilleure idée, on s’attache définitivement à ce héros torturé et on aspire à le voir enfin heureux.

Et puis que dire de cette repartie digne du premier tome qui m’a fait sourire, Quinlan n’a rien à envier à son frère, elle sait manier les mots et parfois la température a pris quelques degrés. Je ne vous cache pas qu’au début j’avais du mal avec Hawkin, car il a une attitude un peu désagréable et hautin, progressivement on découvre que ce n’est qu’un masque d’arrogance pour tenir les autres éloignés, mais il m’aura fallu du temps pour supporter son sale caractère. Sans compter que j’étais hyper perturbé par cette histoire de pari qui était de mauvais goût, alors voir qu’il n’assumait pas ça m’a rendu dingue et j’avais envie de le secouer.

En bref, une romance sexy dans un univers musical comme je les aime avec le piquant et la séduction des premiers tomes. Le flirt qui va s’instaurer entre Quinlan et Hawkin est terriblement sensuel, elle va lutter de toutes ses forces et il va user de ses charmes pour pouvoir enfin obtenir ce qu’ils attendent tous les deux, alors quand ce moment arrive on ne peut que savourer. Je serais au rendez-vous le mois prochain.

Retrouvez mon avis sur Driven #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Fueled #2 ICI
Retrouvez mon avis sur Crashed #3 ICI
Retrouvez mon avis sur Raced #3.5 ICI
Retrouvez mon avis sur Aced #4 ICI
Retrouvez mon avis sur Slow Flame #5 ICI