Something About You | Mily Black

Résumé :
Elle est le genre de femme que personne n’ose contrarier. Personne, sauf lui 
Jo n’a pas l’habitude qu’on lui tienne tête. Il faut reconnaître qu’avec ses cheveux bleus, ses nombreux tatouages, son franc-parler et son expertise en mécanique, la plupart des gens qui la croisent détournent le regard. Mais pas Andrew Anderson. Le bras droit de Mme Nichols – la puissante femme d’affaires qui vient de la recruter comme chauffeur particulier –   aurait même tendance à la défier  ; une attitude hautement risquée de la part de cet homme charismatique qui donne au costume-cravate une tout autre dimension. Jo ne s’y trompe pas  : sous ses dehors policés, Andrew Anderson dissimule un tempérament de guerrier. Et elle a bien envie de tester le self-control de son nouveau collègue…
Merci aux Éditions Harlequin et NetGallet France pour ce roman

Auteure incontournable dans ma bibliothèque numérique, j’ai été ravie de constater que Mily Black allait être publiée dans la collection &H. Habituée à lire des chicks-lit toujours plus déjantées et romantiques les unes que les autres. Pour ce roman, c’est avec plaisir qu’on plonge dans une histoire quelque peu différente, bien que toujours ancrée dans un humour caractéristique de l’auteure, c’est une intrigue plus sombre qui mène la danse.

Nous allons suivre Joséphine une héroïne qui n’a pas froid aux yeux et immédiatement j’ai été séduite dans sa manière d’interagir. Physiquement elle n’a rien de quelconque, ses tatouages font partie intégrante de sa personnalité et ses cheveux bleus l’empêchent de passer inaperçue. Au-delà de l’aspect physique, son franc parler fait toute la différence et si vous osez vous frotter à cette superbe femme, attention aux répercussions.

Après un grand besoin de nouveauté Jo quitte tout pour s’installer Boston, où elle tente de vivre le rêve américain. Nouvellement embauchée comme chauffeur par Mme Nichols, la jeune femme se retrouve propulsée dans le monde des affaires où elle  a du mal à trouver sa place et bien que le poste corresponde parfaitement à sa passion pour la mécanique, elle ne cesse de s’écharper avec Andrew Anderson le bras droit de sa patronne, qui semble attaché aux convenances. On peut dire que les rapports de Jo et Andrew vont rester conflictuels et comme bien souvent la première impression laisse des séquelles, ce qui va rendre difficiles leurs échanges et ils seront nombreux puisque Mme Nichols est proche de celui qui ne cesse de chercher Jo.

Impossible de ne pas apprécier Jo, on est face à une rebelle qui s’est battue toute sa vie et qui a perdu confiance en la gentillesse d’autrui, difficile de montrer le meilleur de soi-même quand les personnes qui auraient dû vous soutenir s’en vont les unes après les autres. Après une enfance difficile et une adolescence dans les quartiers, Jo réalise qu’elle est mal entourée et malgré une amitié sincère avec Samia, son besoin de fuir est plus fort que tout. Les États-Unis n’ont rien à voir avec la France, elle va progressivement laisser tomber son agressivité pour s’épanouir dans une nouvelle vie au contact de personnes moins nocives.

L’indétrônable roman chouchou de Mily Black conserve son statut, mais globalement très satisfaite de ma lecture et à mon sens c’est l’héroïne qui fait toute la différence, Andrew est également charmant, mais peut-être un peu trop lisse et j’aurais souhaité le voir exprimer davantage ses émotions. Bien que le récit soit un peu plus sombre que ce à quoi m’avait habituée l’auteure, selon moi le pari est plutôt réussi. On a un parfait dosage entre humour et drame, de quoi ravir les fans de Mily Black. J’ai aperçu brièvement l’annonce d’un second tome et si mes pronostiques sont bons, je sens que l’histoire va beaucoup me plaire.

 

Publicités

Darker | E.L. James (Cinquante nuances de Grey #4)

Résumé :

Après une liaison passionnée qui s’est achevée dans les larmes et les reproches, Christian Grey est incapable d’oublier Anastasia Steele. Il l’a dans la peau. Décidé à regagner son amour, il s’efforce de réprimer ses désirs les plus troubles et son besoin de tout contrôler pour enfin aimer Ana selon ses conditions.
Hélas, son enfance continue de le hanter, d’autant que Christian comprend que Jack Hyde, le patron sournois d’Ana, la veut clairement pour lui seul.
Le Dr Flynn, confident et thérapeute de Christian, parviendra-t-il à l’aider à affronter ses démons ? Ou est-ce que l’amour exclusif d’Elena et l’adoration insensée de son ex-soumise, Leila, finiront par le retenir dans le passé ?
Et si, malgré ses tourments et ses obsessions, Christian réussit à reconquérir Ana, sera-t-il capable de la garder ?
Merci aux éditions JC Lattes et Net Galley pour ce service presse

En pleine promotion de Fifty Shades Freed, j’ai trouvé qu’il était propice de retrouver Christian Grey. En fond sonore petite compile des différentes bandes sons des précédents opus et si comme moi vous êtes une fan inconditionnelle de Monsieur Grey, cette réécriture devrait vous ravir puisqu’on retrace les évènements de Cinquante Nuances Plus Sombres du point de vue de Christian.

Les réécritures ce n’est pas forcément mes romans préférés, mais j’ai des souvenirs particuliers avec cette série et replonger dans la tête d’un personnage qui m’a marqué c’est toujours un moment privilégié. Dans l’ensemble ce roman n’a rien de surprenant et les lecteurs fidèles seront fascinés par les pensées d’un héros torturé. Je pense qu’on a toute l’image d’un homme impeccable, qui contrôle tout ce qui peut l’être, alors être dans sa tête c’est une expérience un peu différente. A commencer par ses nombreux doutes qui ne transparaissent pas dans ses réactions et j’ai adoré le retrouver aussi vulnérable, c’est principalement cet aspect qui m’a toujours séduite.

Pour tout vous dire, certaines scènes m’ont laissé de marbre, alors que certains passages étaient absolument magnifiques et j’ai adoré les revivre à travers les yeux de Christian. Je pense qu’il est normal de ne pas forcément être à bout de souffle concernant tous les passages parfois répétitif. On a quand même de nombreuses réponses et pour moi c’est un plaisir de retrouver l’un de mes tout premiers books boy-friend. Pour comprendre cet engouement il faut être soit-même fan, après je peux comprendre que pour certain cette série ne soit pas appréciée, voire détestée, il en faut pour tous les goûts, mais dans ce cas je vous vois mal vous taper la lecture d’une réécriture.

Une écriture toujours aussi addictive et on voit bien que E.L. James chéri Christian dans tout son cœur. Seul les fans pourront comprendre à quel point ce tome est important, on découvre notre héros sous un nouveau jour. Certes toujours aussi calculateur, mais également dans une volonté de changement et d’amélioration pour ne pas perdre la femme qu’il aime. Beaucoup lui ont reproché son côté dominateur et on se rend compte qu’il se reproche également beaucoup de ses réactions, il s’agit d’un homme complexe et c’est ce que la plupart ont décelé lorsque nous avons lu les autres tomes, seulement c’est plus flagrant lorsqu’il l’exprime et donc mille fois plus touchant.

Retrouvez mon avis sur Grey #4 ICI

 

Tout en haut de ma liste | Emily Blaine

Résumé :

Découvrez la nouvelle romance d’Emily Blaine et (re)tombez amoureux de Noël ! 

Six destinées, trois rencontres, des kilos de neige et des montagnes d’amour : découvrez le nouveau roman choral d’Emily Blaine !

Jefferson est paumé. Depuis qu’il a arrêté ses études, il ne sait pas ce qu’il veut faire de sa vie. Au point d’accepter de participer à cette étude sociologique bizarre que lui propose sa sœur. Mais, quand il rencontre Alana, le deuxième cobaye, il comprend qu’il ne sera plus jamais perdu.
Olivia est coincée. Pour attirer l’attention de celui qu’elle aime depuis le lycée, elle s’est enterrée sous les mensonges. Désormais, elle doit présenter à ses parents son petit ami imaginaire, Callum. Callum existe… sauf que Callum est juste un ami. Un ami sympa au point de jouer le rôle d’un fiancé ?
Mason étouffe. Malgré sa célébrité, il se sent plus seul que jamais et ne sait plus qui il est vraiment. Alors, quand il découvre une petite annonce qui propose de retaper un vieux chalet en échange du gîte et du couvert, il fonce. Son hôtesse Stella aura bien le temps de se rendre compte qu’il a légèrement surestimé ses compétences en bricolage…

Je remercie les éditions Harlequin et NetGalley France pour la lecture de ce roman

Ce roman marque le début de ma période préférée, nous ne sommes qu’en novembre et pourtant j’ai adoré pouvoir me plonger dans une histoire de Noël. Incontournable des romans d’Emily Blaine, c’est toujours avec le sourire que je referme ses romans et malgré le format un peu court, on passe un moment excellent en compagnie.

Olivia a rencontré celui qu’elle considère comme l’homme de sa vie à l’âge de 7 ans et pendant toute sa scolarité elle a bavé les yeux grands ouverts sur ce garçon qui ne semblait pas la remarquer. Bien des années plus tard, il se souvient d’elle et c’est par l’intermédiaire d’un mensonge innocent que la jeune femme va se retrouver à devoir présenter son petit ami imaginaire, Callum. Sauf que Callum est loin d’être imaginaire et celui qu’elle considère comme un simple voisin et ami, va se montrer sous un nouveau jour, plein de charme, séduisant et c’est le genre de situation où l’humour et l’amour vont se mélanger pour nous offrir des scènes drôles, gênante et romantique.

Jefferson a arrêté ses études pour trouver sa voie et il est un peu perdu lorsqu’il réfléchit à son avenir. Afin d’aider sa sœur, il accepte de participer un projet sociologique d’abord réticent face à cette étude, il va avoir un coup de foudre pour le deuxième cobaye Alana. Une simple rencontre va changer la vie de ces deux personnes qui n’expliquent pas eux-même ce besoin d’apprendre à se connaître et l’alchimie va être palpable pour le lecteur, qui en tant que spectateur apprécie la manière dont ces deux héros vont se laisser guider par leurs émotions.

Mason est une star. Au sommet de sa carrière il ressent pourtant une oppression lorsqu’il pense à tous ceux qui l’entourent. Une belle villa, un métier de rêve et des personnes qui gravitent sans arrêt autour de lui, allant jusqu’à l’étouffer. Alors qu’il envisage de s’éloigner quelque temps de la médiatisation, il tombe sur une annonce étonnante. Lui qui n’a jamais été un manuel, il va se retrouver embauché pour retaper un vieux chalet en échange d’une chambre. Sur place il est accueilli par la pétillante Stella et comme moi vous allez succomber à son caractère à la fois distant et touchant. Malgré les barrières, elle va se laisser approcher tout en douceur.

A travers l’histoire de trois couples, nous allons découvrir que les réponses se trouvent parfois dans l’amour. Au départ j’étais un peu déboussolé par l’idée de suivre plusieurs héros et jusqu’ici j’avais toujours des préférences envers certains personnages. Pour le coup, on passe un moment absolument adorable dans ces trois histoires et c’est vraiment la lecture idéale pour se mettre dans l’ambiance des fêtes. Il se dégage toujours quelque chose de particulier à Noël et voir l’amour naître à une période aussi belle, ça me donne le sourire. C’est un avant-goût des fêtes et j’ai adoré retrouver la plume d’Emily Blaine. J’ai aimé me sentir proche de ces personnages, l’ambiance des fêtes laisse toujours un sentiment de bien-être et ces trois petites romances sont drôles, touchantes et la magie opère. Après ça vous n’aurez qu’une envie, préparer un chocolat chaud, regarder la neige tomber et bien évidemment faire votre liste au père-noël. Une lecture doudou qui remplit ses promesses.

Amour immortel | Jay Crownover (Bad #4)

Je remercie NetGalley France ainsi que la maison d’édition Harlequin de m’avoir permis de débuter la lecture de ce quatrième opus. Nassir est un personnage qui avait énormément attiré mon attention pendant le tome précédent et j’ai été ravie d’apprendre que l’édition de cette suite soit aussi rapide. A chaque rencontre entre Nassir et Keelyn la tension ne faisait que grandir et j’étais impatiente de pouvoir mettre des mots sur leur histoire.

Ce qui est intéressant avec ce spin-off c’est qu’on garde l’atmosphère un peu pesante et pas toujours légale de The Point, tout en rajoutant un peu de classe et d’argent. A l’image du nouveau club flambant neuf de notre business man, sauf que celle qu’il a toujours voulue pour diriger son nouveau jouet s’est fait la malle et entend bien rester éloigné du danger. Alors qu’il va tenter de ramener sa belle dans sa ville, l’ouverture de son nouveau club va le conduire à s’exposer à un nouvel ennemi et Nassir va devoir contrôler d’une main de fer son empire.

Jay Crownover continue de nous éblouir avec des personnages avec un caractère fort et déterminé. Key a toujours voulu fuir sa vie à The Point et lorsqu’elle a réussi à échapper à la mort, sa fuite la menée à Denver où elle mène une vie simple et sans danger. Son passé va la rattraper sous les traits d’un séduisant patron, qui est prêt à tout pour ramener celle qu’il a toujours aimée. Malgré sa volonté d’oublier sa vie là-bas, l’attirance avec Nassir est impossible à contrôler et la jeune va réaliser qu’elle ne peut pas rester éloigné de lui. Loin d’être une demoiselle en détresse, la jeune femme va se montrer tout aussi redoutable que Nassir et ensemble ils vont réaliser qu’ils peuvent s’aimer tout en conservant leurs identités et en régnant ensemble d’une main de fer.

Étonnant j’ai trouvé ce tome moins sombre que les précédents, alors que Nassir est celui qui a le passé le plus sombre. Son ascension a été progressive, mais aujourd’hui tout le monde sait qu’il ne faut pas déconner avec lui et sa réputation le précède. J’ai découvert son histoire avec plaisir j’étais loin d’imaginer un passé aussi chaotique, alors voir qu’il s’épanouit grâce à Key est une victoire. Il a ce magnétisme incroyable qui me donnait envie de connaître son histoire et on peut constater sans mal, qu’aucune femme n’est indifférente à son charme, pourtant après plusieurs années à garder ses distances, il est déterminé à franchir un cap avec sa belle Keelyn.

Nassir est un héros sombre né au cœur des combats et il malgré toutes les souffrances, il va se battre pour obtenir la liberté. Alors quand on réalise tout ce qui l’a conduit à être cet homme et bien on ne peut qu’être attendri par son parcours. La noirceur fait partie de son histoire et pour conserver sa position centrale, certaines décisions radicales sont indispensables. On dit souvent que derrière chaque homme de pouvoir se cache une femme et bien dans le cas de notre héros, la femme qui a tout changé dans sa vie c’est Key. Et lorsqu’il se laisse guider par l’amour, on oublie aisément que notre héros est un tueur craint et personnellement j’ai succombé en voyant qu’il considérait sa femme comme son égal dans le business, car son besoin de contrôle ne s’applique pas à elle.

En bref, Jay Crownover signe encore une belle romance, qui saura ravir les fans de la série.

Retrouvez mon avis sur Amour Interdit #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Amour Dangereux #2 ICI
Retrouvez mon avis sur Amour Coupage #3 ICI

Never Forgive | Monica Murphy (Never Tear Us Apart #2)

img_20170223_205759_083Très-bonCe roman est le 2ème tome d’une diptyque, la chronique peut contenir des spoilers.
Date de sortie : 8 mars 2017

Je vais commencer par remercier infiniment les Éditions Harlequin et NetGalley, mon pauvre petit cœur a subi mille maux depuis la fin aussi abrupte du tome précédent. L’attente aura fait marcher mon imagination et malgré la frustration grandissante, je suis ravie que les deux tomes sortes le mêmes jours, car vos nerfs vont en prendre un coup. L’attente aura fait marcher mon imagination et malgré la frustration grandissante, je suis ravie que les deux tomes sortes les mêmes jours, car vos nerfs aillent en prendre un coup. Je croyais avoir été mise à l’épreuve en terminant le tome précédent, j’étais loin d’imaginer l’état de stress dans lequel me mettrait ce roman. J’ai trouvé que Monica Murphy, avait réussi à proposer une suite qui se différencie du précédent, il aurait été facile de partir sur un copier-coller et j’ai été agréablement surprise de découvrir que ce tome explorait une direction un peu différente, mais tout aussi addictive.

Les révélations du tome précédent, ont été une vraie bombe pour Katie pourtant connaître la vérité ne peut pas l’empêcher d’avoir des sentiments pour Ethan. Ses quelques semaines qu’elle a passées en compagnie du jeune homme ont été les plus belles de sa vie. Elle est consciente du chemin parcouru depuis qu’elle a rencontré Ethan, ses émotions vont s’en trouver assez chamboulés car d’un côté, elle ne peut pas oublier la trahison, mais en même temps elle ne peut pas non plus interdire à son cœur de battre pour lui.

Contre toute attente, Katie va s’avérer être la plus forte des deux et j’ai été ravie de voir que malgré sa peine, elle s’est rapidement reprise en main et je pense sincèrement qu’elle doit cette force, au peu de temps qu’elle a passé avec Ethan. De son côté le jeune homme n’a jamais été aussi fragile, il va être très critique envers lui-même et ses regrets vont être vraiment dévastateurs. Katie va pour une fois tenter de se prendre en main et assumer ses décisions, même si son entourage ne comprend pas ses choix. La confiance va avoir une place centrale pour le couple de héros et le chemin à parcourir va être long, ils vont devoir tout reconstruire pour enfin pouvoir se donner une chance d’être ensemble et s’aimer librement.

Il est intéressant de voir comment ce tome à ses côtés sombres, mais en même temps on ne perd jamais espoir. Les secrets ont été éventrés, la trahison est encore douloureuse, pourtant on a envie de voir nos héros retrouver cette confiance. A aucun moment, je n’ai ressenti ce malaise propre à la Dark Romance, ce tome va mettre en lumière les démons qui hantent nos personnages et même si des nouvelles difficultés vont venir rouvrir de vieilles blessures, ils sont plus forts lorsqu’ils sont ensemble et leur amour va les aider à tout surmonter. J’ai été étonnée de voir l’intrigue qui se mettait en place, j’imaginais les personnages secondaires plus présents et même si les héros ont conscience que leur amour choque, ils gardent une petite bulle qui les maintiens à l’abri des jugements. Au final, leur propre ennemi ce sont eux-même.

Maintenant la dernière étape, c’est que si vous lisez cette chronique, vous puissiez découvrir les émotions indescriptibles qui m’ont traversée pendant ma lecture. Il est impossible de réellement retranscrire mes sentiments, car jusqu’ici je n’avais jamais lu une telle histoire. Si vous êtes empathique vous serez forcément touché par ce qu’a vécue Katie, c’est une histoire sombre qui a détruit beaucoup de personnes lorsque son monde s’est effondré. Les éditions Harlequin ont choisi de placer ce roman dans la Dark Romance, j’admets que les flash-back sont brutaux, mais l’histoire d’amour est remplie d’espoir, ça n’a rien de malsain, c’est tout simplement magnifique et c’est une vraie leçon de courage. Nos deux héros sont sacrément cabossé par la vie, alors leur rencontre c’est comme la lumière au bout du tunnel, ce moment où le bonheur frappe enfin à ta porte après des années de souffrance et l’amour t’aider à t’épanouir.

Ma lecture m’a régulièrement fait penser à des faits divers et je sais que Monica Murphy s’est inspiré de victimes, au-delà de la fiction cette lecture est terrible dans le sens où j’ai eu des frissons en voyant à quel point une reconstruction totale est impossible, malgré le soutien. Au travers de ces lignes, j’ai ressenti une bouffée d’espoir. Peut-être existe-il un homme qui, à l’image d’Ethan pourra sauver celles qui souffrent.

Retrouvez mon avis sur Never Forget #1 ICI
Lucie