New Romance

Can’t help falling in love | Alicia Garnier (#1)

Résumé :
Logan a toujours tout eu dans sa vie, une carrière florissante à Hollywood, de l’argent, des femmes, de la drogue… Une vie rêvée pour certains. Mais une ultime frasque pousse son agent à bout, et il le met face à un ultimatum : se faire soigner ou c’est la fin de sa carrière. Contraint et forcé, il se retire chez sa mère et sa sœur, en Virginie, pour se mettre au vert, mais aussi pour affronter ses démons. Il va rencontrer alors une voisine…
Riley a vu sa vie voler en éclats l’année de ses seize ans, depuis elle tente chaque jour de se relever. La noirceur qui l’habite désormais n’est jamais loin, et lorsqu’elle baisse la garde, ne serait-ce que quelques secondes, elle finit écorchée, meurtrie. À l’aube de ses 23 ans, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même, fuyant aussi souvent que possible le monde qui l’entoure. Pourtant le jour où Logan débarque dans sa vie, elle va devoir se confronter à une âme aussi abimée que la sienne.
Seront-ils capables de laisser leurs passés chao- tiques derrière eux, ou continueront-ils à laisser gagner leurs démons respectifs ?
Merci aux éditions Hugo New Romance pour l’envoi de ce titre

Depuis la publication de son premier roman, j’avais très envie de découvrir la plume de cette autrice et je n’ai jamais pris le temps de m’y plonger, alors quand la maison d’édition m’a proposé un partenariat sur ce titre, j’ai sauté sur l’occasion pour accepter et découvrir le style de cette autrice.

Nous faisons la connaissance de Logan, un acteur hollywoodien adulé qui s’est brulé les ailes dans la drogue, l’alcool et le sexe. Lorsqu’un scandale éclate, son agent lui suggère sans vraiment lui laisser le choix, de se retirer quelque temps du devant de la scène pour faire profil bas, le temps que ce scandale se calme. C’est comme ça que le jeune homme va se retrouver à cohabiter avec sa mère et sa sœur en Virginie, avec pour contrainte rester sobre. Il va alors faire la rencontre de sa mystérieuse voisine, Riley, très marqué par un passé douloureux et qui semble vouloir disparaître, fasciné, il va tenter de la déchiffrer qui semble éprouvée par la vie et porter un sacré bagage émotionnel.

Logan est un enfant star, et malgré une carrière impressionnante à Hollywood, il s’est laissé avoir par le star-système et ses frasques montrent sa déchéance. Il ne va pas voir d’un bon œil son exil en Virginie, car il n’admettra jamais son addiction à la drogue. Malgré des rapports conflictuels avec sa mère, il est heureux de pouvoir passer du temps avec sa petite sœur, mais les retrouvailles vont être plus complexes que prévus et au contact de Riley il va progressivement revoir sa position. Logan est un personnage assez sarcastique et on le regarde se détruire en craignant l’électrochoc. Par moments il m’a agacé dans ses réactions envers ses proches et j’avais envie de lui clouer le bec avec ses réactions arrogantes, mais il a un côté assez touchant.

Riley est une héroïne assez incroyable, l’année de ses seize ans, elle a vécu un évènement traumatique et depuis elle n’est plus que l’ombre d’elle-même. Aujourd’hui âgée de 23 ans, ses interactions sociales sont limitées et elle ne laisse que très peu de personnes approcher son cercle. Lorsqu’elle rencontre Logan, il est tout ce qu’elle déteste et il a cette capacité à repousser les limites qu’elle s’est fixées et il va tout faire pour la sortir de sa zone de confort. J’ai adoré sa combativité, même si elle ne voit que le négatif et qu’elle tente de se fondre dans le décor, on a juste envie de la protéger et de l’aider à franchir les étapes pour s’en sortir. Malgré sa maladresse Logan, va s’avérer être assez bon dans cette tâche et il va apprécier la jeune femme qu’il découvre.

J’avais un peu peur en voyant la brique, mais le style de l’autrice est agréable et même si l’histoire est prévisible, ça ne m’a pas empêché d’apprécier le récit, ses personnages et leurs faiblesses. On aborde plusieurs thématiques difficiles et les émotions sont plutôt bien retranscrites. Impossible de passer à côté de la suite avec un fin pareil, en espérant que l’attente ne soit pas trop longue.

New Romance, Romance de Noël

La romance presque parfaite d’une accro à Noël | Laura S. Wild

 

Résumé :
Zoé est passionnée par Noël, à tel point qu’elle a décidé d’en faire son métier en créant son entreprise d’événementiel. Sa mission ? Répandre la magie des fêtes partout où elle passe et créer des décors féériques pour ses clients…
Mais, accaparée par son travail, Zoé néglige depuis quelque temps les moments en famille. Elle décide donc de prendre de bonnes résolutions: cette année, elle va déléguer, s’accorder des vacances et retourner dans sa ville natale pour passer du temps avec les siens. Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est d’embarquer Ethan dans ses bagages…
Pour ce journaliste, Noël n’est qu’une fête de plus, à laquelle on accorde bien trop d’importance. Alors, quand le magazine qui l’emploie lui demande de rédiger un article sur Zoé et son entreprise, il se retrouve bien malgré lui embarqué dans un tourbillon de décorations, de sapins et de pâtisseries en compagnie de la jeune femme et de sa famille aussi mordue qu’elle. Entre l’accro à Noël et un sceptique des fêtes, y a-t-il de la place pour une romance (presque) parfaite ?

C’est un vrai paradoxe, je suis dans un état d’esprit où j’ai envie de lire des romances de Noël et j’ai un retard monstrueux dans l’achat de mes cadeaux de Noël et du coup j’ai passé mon samedi à lire plutôt qu’à faire mes achats. Je suis tombée par hasard sur cette romance en cherchant celles qui étaient les mieux notées à la saison de Noël et je dois dire que ça été une belle découverte.

Zoé est passionnée de Noël depuis toujours et c’est tout naturellement qu’elle a décidé d’en faire son métier en montant son agence d’événementielle. Tous les ans, la jeune femme et son équipe sont appelées pour rependre la magie de Noël et sa notoriété n’en devient que plus grande. Après quatre ans, de travail acharné, Zoé s’accorde enfin des vacances quelques semaines avant Noël et décider de passer du temps dans sa ville natale. Ses projets vont être bouleversés lorsqu’un journaliste chargé d’écrire un article sur son ascension décide de l’accompagner pour dresser un portrait fidèle de la jeune femme. Quand une accro à Noël et un sceptique de Noël se retrouver à passer du temps ensemble dans un décor féérique, c’est le début d’une histoire pleine de magie.

Nous faisons la connaissance de Zoé, une jeune femme pétillante qui a grandi dans une ville où Noël est un mode de vie, passionnée par cette saison elle est heureuse d’avoir pu en faire son métier. Son retour aux sources est une vraie bouffée d’air frais et la complicité qui unit cette famille est belle à voir. Lorsqu’elle fait la connaissance d’Ethan, on peut dire que la première rencontre est un peu chaotique, alors dès le début les deux protagonistes vont avoir quelques préjugés l’un envers l’autre et ça va conditionner une partie de leur relation. Alors sans surprise, la romance va prendre son temps pour s’installer et on va être témoin de la magie de Noël. Je n’aurais pas été contre un peu plus d’approfondissement, il y a un petit goût d’inachevé dans la naissance des sentiments, mais honnêtement quand on est plongé dans la lecture on n’y pense pas et son se laisse transporter dans ce village de Noël.

J’ai apprécié que le récit soit court et le style de l’auteure retranscrit une certaine douceur liée à cette ambiance de Noël. On imagine sans mal le décor féérique qui accompagne les personnages et j’en suis venu à regretter de ne pas vivre aux États-Unis pour vivre un Noël comme dans les téléfilms de Noël. Les personnages secondaires sont également touchants et contribuent à avoir le sentiment de sentir comme à la maison. C’est le genre d’histoire mignonne qu’il me fallait et je recommande chaudement pour savourer cette période.

New Romance

Scottish Rhapsody | Delinda Dane

Résumé :
Erynn Wallace avait depuis longtemps oublié que l’Écosse coulait dans ses veines. Grandir à Londres auprès d’une mère anglaise ne l’a sans doute pas aidée à se souvenir de ses racines…
Quand, à la mort de son grand-père, elle revient dans sa ville natale, elle ne pensait pas se sentir aussi dépaysée. Les gens, l’accent, les coutumes… elle a tout oublié. Et ce n’est pas Lachlan Cameron qui risque de la mettre à l’aise…
L’héritier du clan des Cameron semble même la traiter avec un dédain particulier. Il ne voit en elle qu’une opportuniste, venue rafler son héritage avant de repartir chez l’ennemi. Que lui importe l’avis de cet inconnu, certes séduisant, mais parfaitement désagréable ?
Disons qu’il serait beaucoup plus facile de l’ignorer si, pour préserver le domaine de ses ancêtres, elle n’était pas contrainte de l’épouser…

Une autrice qui ne fait pas partie de mon paysage littéraire depuis longtemps, mais qui pour l’instant m’a toujours fait passer un bon moment. J’ai vu de nombreux bons avis sur les réseaux sociaux, alors je me suis laissé influencer et dans l’ensemble j’ai apprécié ma lecture, mais passer après la superbe découverte de Stairway to Heaven a peut-être rendu mes attentes un peu trop grandes et ça a évidemment un impact car chaque histoire n’est pas comparable, mais nous reviendrons plus tard en détail sur mon ressenti.

Erynn Wallace a du sang écossais dans les veines, mais depuis son départ pour l’Angleterre alors qu’elle n’était qu’une enfant, l’a éloigné de ses racines malgré qu’elle soit resté très proche de son père. Lorsque son grand-mère décède, elle décide de venir soutenir son père dans cette épreuve et sur place elle est accueillie comme une étrangère et le courant ne va pas forcément passer avec les locaux et la lecture du testament de sa grand-mère va considérablement changer les choses, puisque pour préserver son héritage transmis de génération en génération, elle va être contrainte d’épouser Lachlan Cameron l’héritier d’un clan rival qui ne va pas lui cacher son aversion envers elle.

J’ai trouvé que le duo fonctionnait plutôt bien, on alterne entre quelques passages drôles où la haine est perceptible et à côté il semble difficile de cacher l’attirance naissante. Les motivations de Erynn sont plutôt louables et ça en fait une héroïne attachante qu’on prend plaisir à découvrir, de même qu’on voit le mystère se lever sur la personnalité de Lachlan et on demande forcément à en savoir plus, les interactions sont attendues et les caractères très affirmés ce qui nous offre de bons moments. J’ai quelques regrets concernant l’évolution de la romance pas forcément perceptible, on passe de la haine à l’attirance sans entre-deux et ce changement est trop brutal, ça rend les choses moins naturelles. Et dernier bémol concernant le manque d’approfondissement des thèmes clés du récit ça m’a parfois un peu frustrée qu’on n’en parle pas plus.

J’ai apprécié le voyage en Écosse, même si finalement le pays n’est pas tellement mis en avant, nous avons quelques mentions des traditions locales et on est apprécie l’immersion, à mon sens ça manquait un peu de description des décors et sans que ça soit négatif nous ne sommes pas allé au bout, pour écrire cette chronique il est normal d’avoir l’esprit un peu critique sur certain détail, mais objectivement ce n’est pas un frein pour passer un bon moment et le style est plutôt fluide on ne voit pas les pages défilées et c’est ce qui fait qu’on passe un bon moment malgré quelques maladresses. Je continuerais de découvrir cette autrice qui propose malgré tout une histoire sympathique.

New Romance

La force de renaître | Brittainy c. Cherry

Résumé :
C’est l’histoire de Hazel Stone et Ian Parker. Marqués tous deux par un environnement familial difficile, ils se débattent pour s’en sortir. Leurs points communs et leur relation sont électriques.
À force de se côtoyer en travaillant à la ferme, ils se défont peu à peu de l’armure qu’ils portent, pièce par pièce, laissant leurs espérances s’exprimer, et l’amour pénétrer dans leurs cœurs. C’est l’histoire de leur résilience.

J’y suis allée à l’aveugle pour une fois et malgré un thème pas forcément original, les émotions sont présentes et je sais qu’en entrant dans l’univers de Brittainy C. Cherry ont ressort forcément un peu secoué.

L’histoire c’est celle de Hazel Stone et Ian Parker, deux personnages qui ont grandi dans un environnement familial toxique, avec la même force de caractère pour s’en sortir et accéder aux rêves qu’ils se sont fixés. Hazel est une jeune femme d’à peine 18 ans, afin de subvenir aux besoins de sa mère enceinte et lui offrir l’avenir qu’elle mérite, elle va tout faire pour obtenir du travail et dans sa petite ville quand on cherche de travail il faut s’adresser au Big Paw à la tête d’une ferme qui a toujours besoin de bras. D’abord réticence, le vieil homme va finir par accepter, Hazel va se retrouver sous les ordres de son petit-fils Ian qui semble tout faire pour la décourager, ensemble ils vont apprendre à faire tomber les barrières et l’amitié va laisser la place à autre chose.

Hazel est une héroïne absolument incroyable, elle a grandi dans une famille dysfonctionnelle et malgré tout ce qu’elle a vécue elle réussit à rester une belle personne prête à tout pour ceux qu’elle aime. A première vue, elle a tout d’une rebelle qui ne se pli pas aux règles et elle n’a pas d’amis sincères à cause du milieu dans lequel elle vit, et c’est son caractère sarcastique qui va prodigieusement agacer Ian et cela va valoir quelques bras de fer verbal. Il va découvrir que les apparences peuvent être trompeuses.

Ian a une histoire familiale qui l’a profondément marqué, puisque ses parents l’ont abandonné, bien que profondément aimé par ses grands-parents, le jeune homme conserve un sentiment amère de cette époque et seule la musique parvient à lui offrir la légèreté qu’il ne parvient pas à atteindre au quotidien. Malgré ses difficultés à s’attacher aux autres, il peut cependant compter sur les membres de son groupe dans les bons comme les mauvais moments.

On a un très bon duo qui a tendance à s’écharper au début et les réparties sont absolument géniales. Ils vont tous les deux rapidement se rendre compte qu’ils ont fait des conclusions attentives et un lien va progressivement naître entre eux. Malgré leur jeune âge, on ressent tout de suite que c’est un lien solide.

Même si ce n’est pas un coup de cœur on a une belle histoire et des personnages attachants, l’autrice m’avait habitué à des romans plus bouleversants, mais la romance est malgré tout touchante et avance tout en douceur. Je suis déjà impatience de retrouver cette autrice la prochaine fois.

New Romance

Hard to Lose | K. Bromberg (Play Hard #4)

Résumé :
Comme ses 3 sœurs, Chase Kincade, est toujours prête à recruter de nouveaux clients pour remonter l’agence de sportifs fondée par sa famille et qui bat de l’aile. Mais lorsqu’elle reçoit avec cinq ans de retard, une simple lettre égarée du joueur de baseball, lanceur prodige du club de LMB (ligue majeure de baseball) qu’elle est censée signer, comment renoncer à lui, sans tirer au clair, un mystère qui la hante depuis des années.

Une série qui a débuté de manière assez moyenne pour continuer sur une très belle lancée dans la suite des aventures des sœurs Kincade. On l’attendait le tome consacré à la petite dernière chouchouter par le clan et on est sur une romance qui sonne comme une évidence.

Chase Kincade n’a jamais résisté à un défi et lorsqu’il est question de recruter un client elle se donne à fond dans son travail et depuis la fin de sa dernière relation elle ne vit que pour la société et ses nouveaux contrats, au détriment de sa vie personnelle. Lorsqu’elle reçoit une lettre avec 5 ans de retard, la jeune femme est obnubilée par ce joueur de base-ball qui leur a écrit et dans l’intérêt de l’agence elle y voit une opportunité. Son enquête va la mener dans une petite ville ou résident d’anciens militaires.

Dès le premier soir elle se laisse porter dans un bar, car c’est bien connu les gens parlent. Contre toute attente elle va faire la connaissance du charmant propriétaire avec qui l’alchimie va être immédiate et on perçoit une belle complicité à naître dès les premiers échanges. Puisque Chase tente de se fondre dans la masse pour enquêter sans attirer l’attention, elle se laisse tenter par les locaux et notamment Gunner qui est la distraction parfaite pour la durée de son séjour.

Dans cet opus on s’éloigne un peu du côté sportif au profit d’un univers plus dur et plus vif puisqu’on va s’intéresser à des anciens combattants de retour à la vie civile avec leurs peurs et leurs blessures. Ok sait tout de suite que l’histoire va être plus difficile car le thème abordé est douloureux pour Gunner et en même temps on a une certaine légèreté porter par le duo Chase / Gunner qui profite de la vie et se crée des souvenirs inoubliables.

On reste dans un schéma de romances assez similaires et en même temps c’est un tome qui se démarque par ses thèmes abordés et par l’environnement un peu différent. Je n’en attendais pas moins de K. Bromberg qui parvient encore une fois à nous livrer une romance à la fois touchante et laisse le cœur léger. J’ai passé un excellent moment et je suis ravie de constater que la série ne s’arrête pas là puisque le plus détestable des agents aura visiblement droit à une réhabilitation.

New Romance

Hard to Score | K. Bromberg (Play Hard #3)

Résumé :
Comme ses 3 sœurs, Brexton Kincade, est toujours prête à recruter de nouveaux clients pour remonter l’agence de sportifs fondée par sa famille et qui bat de l’aile. Mais lorsque la réputation de son père qui dirige l’agence, se trouve mêlée à une histoire de faillite de la famille du joueur vedette de l’équipe de football américain qu’elle vient de signer, cela risque de compromettre sa relation avec ce dernier qu’elle retrouve dix ans après l’avoir rencontré…

Un troisième opus qui se démarquent des précédents et qui insufflent une bouchée d’air frais très appréciable. A l’inverse de ces sœurs Brexton a conservé son âme de romantique et malgré les échecs, elle conserve un côté fleur bleue.

Nous faisons la connaissance de Brexton troisième sœur de la fratrie Kincade, qui ne recule devant rien pour recruter les meilleurs sportifs pour l’agence et sa chasse au client va la conduire à s’intéresser à un jeune quarterback prometteur. Sur place son attention va se porter sur le quarterback remplaçant Drew Bowman, un jeune homme qu’elle connaît très bien puisque leurs deux familles passaient leurs étés ensemble, jusqu’à ce qu’un scandale éclate. Même après dix ans, l’alchimie entre eux semble toujours aussi présente et vient consolider ce lien qu’ils avaient. Seul le passé semble être un obstacle à leur idylle et ils devront affronter les secrets pour pouvoir vivre leur histoire.

Je ne suis pas une grande fan des histoires de deuxième chance, mais quand je vois Brexton et Drew se redécouvrir c’est ce qui me fait vibrer dans les romances. Brexton a tendance à se faire chahuter par ses sœurs, car elle a tendance à tomber amoureuse très vite et même si elle a conscience qu’elle doit protéger son cœur, elle a cette capacité à vivre totalement son histoire d’amour avec Drew malgré la peur et les doutes. J’ai beaucoup apprécié cet aspect de sa personnalité, elle est amoureuse de l’amour et malheureusement ça lui a joué des tours par le passé, mais cette fois elle sait que c’est le bon.

Retrouver Brexton après toutes ses années va être une épreuve pour Drew qui va prendre un aller simple pour le passé et tous ses non-dits qui ont creusé un fossé entre lui et sa famille. Il semble inconcevable de tomber amoureux de la fille de l’homme qui a détruit sa famille et pourtant, ces retrouvailles sont comme une évidence. Il est inconcevable pour lui de rester éloigner de la jeune femme malgré que le passé le pousse à rester à distance. J’ai trouvé ce personnage très bon construit, il a un côté tendre qui convient parfaitement à Brexton et il va s’avérer être un partenaire très à l’écoute et un brin romantique.

Un roman qui comble parfaitement mes attentes de romantique et il détrône les deux autres sœurs Kincade que j’ai rencontrées. Brexton est incomparable, à la fois tellement plus douce et ouverte que je pouvais qu’être séduite par cette femme. Et contre toute attente un personnage jusqu’alors détestable semble avoir trouvé une infime part d’humanité. Cette lecture me motive complètement pour découvrir le final de la série avec la benjamine.