Coup de Coeur <3, Romance

Behind the bars | Brittainy C. Cherry

Résumé :
La première fois que je rencontrai Jasmine Greene elle apparut comme des gouttes de pluie.
J’étais ce musicien maladroit et elle était la reine du lycée. Nous n’avions rien en commun hormis notre musique et notre solitude.
Quelque chose dans son regard me disait que son sourire n’était pas toujours authentique. Quelque chose dans sa voix me donnait un espoir que j’avais toujours souhaité trouver.
Puis, en un éclair, elle disparut.
Des années plus tard, elle se tenait face à moi dans une rue de la Nouvelle-Orléans. Elle avait changé. Moi aussi. La vie nous avait rendus plus froids. Plus durs. Plus solitaires. Plus fermés.
Nous n’étions plus les mêmes, mais les fragments de mon être brisé reconnurent la tristesse qui demeurait en elle. A présent qu’elle était revenue, je ne commettrais plus l’erreur de la laisser partir.
La première fois que je rencontrai Jasmine Greene, elle apparut comme des gouttes de pluie. Lorsque nous nous retrouvâmes, je devins son orage le plus sombre.
Merci Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman

J’ai du mal à réaliser qu’après deux en plein désert émotionnel livresque, mon a enfin volé en éclats. De bonnes lectures, j’en ai lu beaucoup, mais depuis bien longtemps mon cœur n’arrivait pas à retrouver l’explosion due à un récit superbement narré. Dès le début, il y a ces palpitations qui se sont fait sentir et progressivement mon cœur s’est gonflé d’amour, la première rencontre avec les personnages est déterminante et le coup de foudre n’a pas pris longtemps. Découvrir leurs fêlures n’a fait que renforcer mon amour pour ce récit, mais c’est lorsque que mon cœur a commencé à se fendiller que j’ai compris que je tenais une perle entre mes mains. Tout est réuni pour apprécier les personnages, l’univers et l’histoire qui se dessine, mais c’est lorsque le lecteur est au sommet de son attachement, qu’il sent son cœur explosé en morceaux. Je dis souvent que les histoires les plus belles, sont également les plus bouleversantes. Brittainy C.Cherry n’aura pas pu rendre plus authentique les émotions.

C’est l’histoire d’une rencontre entre deux musiciens qui vont communiquer à leur manière avec un langage qu’ils sont rares à entendre. La vie de Jasmine Greene est faite de sacrifice, depuis son plus jeune âge sa mère est prête à tout pour la voir réaliser son rêve de célébrité. Les cours de chant, de danse et de comédie ont rythmé sa vie d’adolescente et cette année encore va nécessiter de la pousser au bout de ses capacités. Seulement malgré les difficultés du milieu, Jasmine va se retrouver pour la première fois scolarisé avec ses camarades. Ces heures de cours sont pour la jeune fille une échappatoire, mais les journées vont devenir une vraie bouffée d’air frais lorsqu’elle va entendre le pouvoir de la musique. Comme une évidence, les notes vont effacer la solitude et un simple regard va considérablement changer sa vie. Pourtant à seize ans, un clignement d’œil et tout peut disparaître.

Des années plus tard, tel un aimant ils vont de nouveau être attirés l’un vers l’autre, mais l’insouciance va laisser place aux blessures d’adultes, les plaies plus à vif, mais toujours aussi solitaire. On a beaucoup avoir plusieurs éléments en main concernant le passé de nos héros, ça ne la rend pas moins bouleversante. Nous sommes spectateurs d’une histoire magnifique qui ont le sait va nous briser le cœur, les émotions sont authentiques et mettent le lecteur à vif. Nous assistons à la naissance d’une superbe histoire d’amour bercé par la musique de la Nouvelle-Orléans et en refermant ce livre je réalise que c’est bien plus qu’une romance, il est question de reconstruction, d’espoir et la famille occupe une place centrale dans le développement de l’histoire.

J’aurais tellement de choses à vous raconter, mais la surprise est ce qui m’a plus séduite dans ce roman et j’aimerais ne pas en dévoiler trop pour susciter votre curiosité. Brittainy C. Cherry nous montre encore une fois que les mots peuvent se révéler puissants et la justesse du décor amène le lecteur à se laisser transporter par l’histoire, sans oublier bien sûr les personnages secondaires qui affichent également une belle crédibilité et un soutien sans failles. On a simplement envie de les protéger de la moindre souffrance et de faire partie de cette famille. Un roman qui m’a brisé le cœur et les émotions seront présentes jusqu’à la dernière ligne.

New Romance

La Reine de Pique | Meghan March (Mount Serie #2)

Résumé :

Je le déteste, mais chaque fois qu’il entre dans la pièce, mon corps me trahit. Comment peut-on, dans le même temps, désirer et craindre la même personne ? Je savais qu’il m’embrouillerait. Mais je ne savais pas que ce serait l’anarchie totale dans ma tête.
Je ne me rendrai pas. Je ne montrerai pas ma faiblesse. Je tiendrai bon et je m’en sortirai avec mon coeur et mon âme intacts.
Même s’il a d’autres projets…
Car quand Lachlan Mount entre en jeu, les dés sont forcément pipés.
Je remercie les éditions New Romance – Hugo Roman pour l’envoi de ce service presse
Ce roman est le 2ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers

Un deuxième opus qui se démarque très largement du premier tome qui m’avait laissé un sentiment mitigé. Notamment lié à l’érotisme beaucoup trop présent au profit des sentiments et dès les premiers chapitres ont ressent un changement dans la tête des personnages finalement on découvre notre héros plus attachant qu’il ne l’avait été jusqu’ici tout en conservant sa légendaire froideur et sa poigne de fer.

Je pense que la fin en a laissé plusieurs assez choqué et personnellement, heureusement qu’il y avait cette fin, car j’aurais eu des doutes pour continuer la série et en ayant terminé aujourd’hui ma lecture, je sais que ça aurait été une erreur, donc je suis ravie que ma curiosité soit rentré en ligne de compte. Finalement on conserve les éléments que j’avais appréciés, tout en gommant les défauts et en consolidant un peu l’intrigue.

On retrouve nos héros perturbés à différents degrés et ce nouvel aspect, les rends plus humain et moins détestable. Du côté de Mount, sa froideur se fissure un peu et on en découvre un peu plus sur le mystère qui entoure le personnage et son passé vient apporter quelques explications sur l’homme qu’il est aujourd’hui. D’ailleurs, moi qui l’avait trouvé assez détestable dans le premier opus, j’ai un peu changé mon avis et à l’image de Keira j’ai apprécié le redécouvrir à la fois en tant que maître de son royaume, et comme simple homme.

Keira n’est pas non plus en reste, certes elle a perdu un peu de sa fougue lorsqu’elle est en présence de Mount, mais je vois ça comme une forme d’acceptation face à ses désirs, qu’elle n’assumait pas forcément. Et ça renforce son côté femme d’affaire qui n’a pas peur d’obtenir ce qu’elle veut tout en revêtant à tout moment son masque de femme d’affaires respectée dans un milieu d’hommes. Je n’irais pas jusqu’à dire que c’est un roman féministe, mais finalement elle s’est épanouie dans la domination qu’exerce notre héros et Mount a appris à adapter son contrôle à la chambre à coucher, donc ça en fait un bon équilibre avec les envies de chacun comblées.

L’histoire se met tranquillement en place et ce tome permet de s’intéresser davantage aux héros, d’introduire des personnages secondaires et d’instaurer un climat de confiance où chaque pièce du puzzle commence doucement à se mettre en place. A commencer par la relation qui m’a davantage séduite et qui laisse passer un peu de lumière dans l’obscurité. Encore une fois on constate que Meghan March est la reine des cliffhangers, mais cette fin est frustrante, mais intérieurement je jubile à l’idée de découvrir le final

Mon avis sur Le Roi sans Pitié #1 ICI

Romance

Envoûtée | Jennifer L. Armentrout (Ombre et Mystère #1)

Résumé :

Julia vient d’accepter un poste d’infirmière à domicile, où elle a pour tâche de veiller sur une jeune fille à l’état fragile. Ses employeurs sont les frères De Vincent, propriétaires d’un domaine au cœur du Bayou dont ils viennent d’hériter. Quand Julia découvre l’imposant manoir, elle éprouve une étrange sensation. Les lieux semblent empreints d’un lourd secret, voire hantés. Plus surprenant encore, l’homme qui l’accueille, Lucian De Vincent, n’est autre que le séduisant inconnu avec lequel elle a flirté la veille au soir…

Jennifer L. Armentrout est l’une des auteures les plus présentes dans ma bibliothèque, vous comprendrez que cette nouveauté n’est pas mis longtemps à rejoindre ma PAL. J’étais impatiente de découvrir un nouveau roman contemporain, malgré que ma PAL soit remplie de roman fantastique écrit par l’auteure. Voyant que la suite approchait, il était temps de me lancer dans cette nouveauté et malgré un démarrage un peu lent et une narration qui m’a un peu freiné, et puis les choses se sont naturellement débloqué.

Après plusieurs années difficiles, Julia s’apprête à démarrer une nouvelle vie. Un déménagement et un nouvel emploi, la jeune infirmière vient d’être embauché pour s’occuper d’une jeune fille fragile. A son arrivée dans un domaine au cœur du bayou, elle fait la connaissance des frères De Vincent, trois hommes mystérieux qui compte sur sa discrétion. Sur place, Julia découvre un univers très éloigné du sien et elle tente de maintenir à distance le cadet Lucien De Vincent, l’inconnu séduisant qui a flirté avec elle la veille et qui n’a pas dit son dernier mot.

Dans l’ensemble le mystère qui entoure la famille De Vincent est captivant et les événements qui se dévoilent suscite l’intérêt du lecteur, mais rapidement la romance occupe une place importante et le jeu de chat et de la souris des personnages éclipse une partie de l’intrigue. Notamment la personnalité des personnages certes un portrait est dressé d’eux, mais on ne va pas au bout des choses. Julia a un passé compliqué et déménager va lui permettre de se ressourcer, hors lorsque passé et le présent s’entrechoquent, ça n’a finalement aucune importance et bien qu’elle tire sa force de son nouvel employeur, ça rend ses insécurités moins importantes. Néanmoins, on éprouve un attachement pour elle, sa gentillesse et son professionnalisme font du bien à la fratrie, trop habitués à être en contact avec des femmes intéressées et de ce point de vue elle est rafraîchissante.

Lucien a des bons côtés et sa franchise est plutôt drôle et ça permet quelques scènes où la température prend quelques degrés. Je me serais attendue à plus de complexité compte tenu de l’histoire de la famille, mais il reste assez cliché, l’homme riche blasé d’avoir toutes les femmes qu’il veut, mais son côté Cro-Magnon est plutôt attirant. Cependant au début, il y a des questions concernant ses motivations et ses secrets font planer une atmosphère lugubre, rapidement atténué par l’intérêt qu’on a pour la romance.

Bien que la romance soit au premier plan, l’intrigue se concentre sur les secrets de famille et l’habitation de la fratrie est gorgé de mystère. Les rumeurs la disent hantée et bien qu’on souhaite garder un côté rationnel, les faits portent à confusion et on ne sait pas vraiment si le côté paranormal est imaginé ou réel. C’est assez troublant et ça rend l’histoire d’autant plus captivante, mais la romance occupe une place trop importante pour développer cet aspect de l’histoire et malgré les questions de notre héroïne, on ne va pas au bout des choses. On se rattrape sur le mystère qui entoure Maddie et comme Julia on veut comprendre ce qui est arrivé.

Certes l’histoire à des défauts, mais la romance tient la route et les héros arrivent à convaincre, leur rapprochement est subtile et très sexy, Julia parvient à s’affirmer et Lucien redouble de charme. Les autres personnages apportent leur lot de mystère et les révélations sur les frères De Vincent parviennent à donner envie de poursuivre l’aventure malgré la difficulté à les cerner. Je me laisserais volontiers tenter par la suite.

Romance Érotique

Le Roi sans Pitié | Meghan March (Mount Serie #1)

Résumé :

Vous ne connaissez pas mon nom, mais je contrôle tout ce que vous voyez et tout ce que vous ne voyez pas. Mon pouvoir n’a pas de limites et mes envies sont toujours satisfaites.
Elle ne sait pas qu’elle a attiré mon attention. Elle aurait dû être plus prudente. Elle va m’appartenir. Il est temps de récupérer ce qu’on me doit. Keira Kilgore, vous êtes maintenant la propriété de Lachlan Mount.
La combinaison de l’action, du suspense et des relations torrides des protagonistes fait de ce livre une lecture divertissante et captivante !
Je remercie les éditions New Romance – Hugo Roman pour l’envoi de ce service presse

Une lecture en demi-teinte, qui me laisse un peu face à une page blanche pour l’écriture de cette chronique. J’ai pris le temps de bien analyser mon ressenti pendant ma lecture et quelques bémols ont rendu mon avis mitigé, mais l’écriture est fluide et l’histoire se déroule sans qu’on s’ennuie, notamment grâce au caractère volcanique des deux personnages qui font indéniablement grimper la température.

Keira Kilgore est à la tête de l’entreprise familiale depuis quelques mois malgré les difficultés, la jeune femme mène d’une main de maître et bien que la distillerie soit réputée, les problèmes d’argent viennent ternir son avenir. Notamment une dette contractée par son défunt mari, auprès du redoutable Lachlan Mount qu’elle se voit incapable de rembourser. Seulement elle a attiré son attention, et il est prêt à tout pour qu’elle lui appartienne.

Keira est une héroïne qui accumule les problèmes, issue d’un milieu privilégié elle subit aujourd’hui un sévère retour du bâton. A commencer par un mariage qui s’est terminé en échec et en prime son mari est mort avant le divorce, puis face aux nombreux problèmes d’argent, la jeune dirigeante va tenter de sauver l’entreprise familiale en redoublant de travail, seulement face à une énorme dette Keira va devoir se rendre à l’évidence pour protéger ses proches, elle n’a pas d’autres choix que de céder à la proposition de Lachlan. Elle a un caractère assez explosif qui dévoile une force inattendue et même si elle n’a aucune chance, sa combativité est admirable.

Lachlan Mount demeure un personnage mystérieux qui n’a rien dévoilé de son jeu, sauf dans les dernières pages et je doute qu’on soit au bout de nos surprises. Il n’a pas réussi à m’attirer plus que ça et je l’ai trouvé parfois grossier, ce qui enlevait une certaine classe à cet homme d’affaires craint de tous. Ses motivations nous sont cachées et les rares chapitres qui lui sont consacrés n’apportent que des réponses à court terme. On sait simplement que c’est un personnage influant, qui est craint de tous et que personne ne connaît vraiment. Le portrait est intrigant, mais son attitude est assez rebutante, donc ça me laisse un sentiment partagé.

Ce tome introductif, nous permet de rencontrer nos personnages principaux et de poser un contexte à l’histoire, ainsi qu’un décor de la Nouvelle-Orléans malheureuse pas exploité. On rentre assez rapidement dans le vif du sujet, avec des scènes érotiques suggérées, mais avec un manque d’émotions, au profit de la transaction commerciale qui est encore trop présente. Keira n’a pas choisi cette situation, et le vocabulaire utilisé dresse une barrière, certain propos entre deux amants sont acceptables dans la mesure où il y a un accord mutuel. Ici le désir est flagrant, mais le consentement est flou et c’est ce qui rend la lecture plus difficile à apprécier, car Keira déteste les méthodes de Lachlan et sa tête ne cesse de haïr celui qui la met dans cette position, mais son corps a des réactions humaines faces au désir qu’elle ne contrôle pas. Ce qui m’empêche d’être totalement conquise, c’est l’absence de rapport non physique et vous savez que j’attache de l’importance à la romance.