Hudson & You | Laurelin Paige (Fixed on you #4)

Un tome à lire après avoir lu l’ensemble de la trilogie

Un tome certes pas indispensable, mais qui a le mérite de nous replonger dans l’histoire de notre sulfureux couple. Hudson est un personnage qui est resté mystérieux jusqu’à la dernière ligne, pouvoir enfin me faire une idée de ses pensées les plus intimes, est complémentaire à l’histoire initiale, avec Alayna comme narratrice et replonge dans les scènes qui ont marqué la vie du couple. Laurelin Paige, nous livre l’histoire d’un héros vulnérable et torturé et j’ai parfois eu l’impression de le redécouvrir.

Je ne pense pas que j’aurais pu autant apprécier les émotions qui s’en dégagent, si je l’avais lu dès que la trilogie s’est terminé. Le fait de revivre l’histoire d’un œil nouveau est intéressant parce que je me remémorais au fil des pages les instants privilégiés que le couple à partager. Et en même temps, on comprend ce qui a poussé cet homme à devenir celui qu’il était quand il a rencontré Alayna. Sa relation malsaine avec Célia est née d’un jeu et leurs rapports sont assez difficiles à comprendre, pourtant la dimension psychologique est toujours aussi intense et le malaise très bien exploitée.

Il est intéressant de voir qu’à travers les yeux d’une autre personne, la même histoire peut avoir été vécue d’une manière différente. Hudson a toujours eu l’impression qu’il ne ressentait aucune émotion et le fait de se sentir différent l’a poussé à se comporter d’une manière tordue. Ces jeux et les dégâts qu’ils engendrent m’ont parfois mise mal à l’aise et en même temps, ce besoin d’éprouver quelques choses pour Hudson explique en partie son comportement. Tout va changer lorsqu’il va poser les yeux sur Alayna, on ressent la tempête intérieure et ses difficultés à accepter ce trop-plein d’émotions, j’ai toujours pensé que l’obsession et leur folie les avaient réuni pourtant lire cette histoire m’a fait réaliser qu’il s’agissait d’un coup de foudre et les évènements qui les ont rapprochés sont terribles, mais en même temps face aux lacunes sentimentales d’Hudson il est difficile de blâmer le jeu, qui lui aura donné la force de s’approcher.

En bref, lire l’histoire du point de vue d’Hudson a été très instructif, j’ai beaucoup aimé être dans sa tête, découvrir la naissance de ses premières émotions et bien évidemment revivre les moments clés de la série. Ce personnage complexe aura su me toucher par son approche de la vie et découvrir son parcours m’a étonné. On découvre également des scènes inédites qui montrent à quel point cet homme est intense, sa manière de vouloir maîtriser la situation est à l’image du personnage, mais bien évidemment les choses sont loin de se dérouler selon ses plans et c’est ce moment de l’histoire qui m’a fait découvrir sa vraie personnalité. Totalement en  amour devant cet épilogue à croquer qui m’a donné des papillons.
Retrouvez mon avis sur Fixed on you #1  ICI
Retrouvez mon avis sur Found on you #2  ICI
Retrouvez mon avis sur Forever wih you #3  ICI
Publicités

Flirt | Lauren Rowe (Le Club #1)

Je n’avais que très peu d’attente concernant ce premier tome, les avis étant assez mitigés je pensais être déçue et au final c’est une belle surprise. Le Club est pratiquement absent de ce premier opus ce qui malheureusement en décevra plus d’une, mais tout ce qui gravite autour a du potentiel. J’aime me dire que ce tome est introductif et que nous auront toutes les réponses concernant ce fameux Club dans les tomes à venir. Sans compter les personnages qui une fois en contact l’un avec l’autre vont se révéler être totalement en phase et bien plus encore, pour mon plus grand plaisir.

Jonas Faraday est à première vu un arrogant connard, beaucoup trop sûre de ses charmes autant vous dire qu’il avait tout pour me plaire. Sur les conseils de son frère Josh, il décide se candidater pour un établissement avec des promesses qui séduiraient n’importe quel homme. Le Club est un lieu où les fantasmes deviennent réalité et où les rencontres sont garantie 100% compatible pour répondre aux moindres désirs de ses clients. Afin d’être orienté au mieux dans ses choix un questionnaire est mis à disposition et c’est en toute sincérité qu’il remplit chaque case avec le plus de détail possible. Sur un coup de tête, il décide de laisser un message plein d’arrogance à sa « jolie chargée d’admission ».

Cette femme c’est Sarah, alors que cette candidature révèle la pire facette de Jonas, la jeune femme ne va pas supporter d’être attiré face à tant de suffisance. Après quelques verres, la jeune femme va lui renvoyer au visage toutes ses prouesses sexuelles et elle ne va pas hésiter à le remettre à sa place d’une manière assez amusante. Lorsqu’il reçoit ce message assassin, il n’a plus qu’une obsession découvrir l’identité de la sa « jolie chargée d’admission ». Jonas a été habituée à obtenir tout ce qu’il voulait et ses talents avec les femmes lui ont toujours facilité la tâche, cependant il est difficile de faire comprendre aux femmes qu’il ne recherche que du plaisir charnel sans engagement.

Seulement la jolie Sarah est une étudiante qui croit aux contes de fées et même si elle n’a jamais eu beaucoup de chance avec les femmes, elle déteste l’arrogance de Jonas. Ce désir qu’elle ressent envers lui va être difficile à gérer, car elle ne veut pas être une femme parmi tant d’autres dans son tableau de chasse et elle ne va pas hésiter à lui filer entre les doigts. La trame pourrait s’apparenter à une relation sexuelle, le début est lent comme les préliminaires, puis pages après pages le désir monte on sent le coup de chaud qui grimpe et on attend simplement le moment où le plaisir va éclater. Jonas et Sarah vont être irrémédiablement attiré l’un vers l’autre et ils ne vont pas réussir à lutter contre leur attirance.

Malgré un début difficile, marqué par des monologues qui traînent un peu en longueur j’ai complètement accroché au reste de l’histoire. Jonas est un héros mystérieux son goût des femmes pourraient s’expliquer, mais la manière dont Sarah le trouble dresse un portrait totalement différent. Elle est parfaitement consciente qu’il se cache derrière ses conquêtes et qu’il n’a pas conscience de ce qu’il cherche réellement. J’ai été attendri par son histoire et cette fragilité qu’il dissimule fait de lui un personnage touchant. Cette honnêteté qu’il instaure dans leur relation est vraiment parfaite, ils se montrent tels qu’ils sont réellement et même si Sarah va tout faire pour fuir, Jonas sera là pour la rattraper. Leur alchimie est une évidence et je lirai sans aucune hésitation la suite.

Signature

Forever with You | Laurelin Paige (Fixed on you #3)

ImpressionTrès bonCe livre est le 3ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.

Il était temps de dire au revoir à Alayna et Hudson et on ne peut pas dire que cette conclusion soit de tout repos. A l’image du reste de la série, nos héros sont intenses, parfois un peu dingues, mais surtout passionnellement amoureux. On sent qu’ils vont tenter de ne pas reproduire les erreurs du tome précédent, ils vont tenter de communiquer davantage. Alors que la jeune femme essaye de se remettre des accusations qu’elle a subit, sa blessure va être à vif surtout lorsque Hudson semble conserver des secrets, qui mettent en danger leur relation et surtout accroitre la jalousie d’Alayna.

Bien que j’aime beaucoup cette série, j’ai toujours un peu de mal avec l’intensité des sentiments qui lie les personnages. On peut dire que la jalousie d’Alayna va atteindre des sommets et loin de rebuter Hudson, il va en quelque sorte l’encourager. Je veux bien croire qu’il n’a pas eu autant d’attention qu’il l’aurait voulu, mais c’est quand même hyper malsain d’encourager les obsessions par égoïsme. Même si Alayna peut s’avérer agaçante avec ses problèmes, elle a au moins conscience d’avoir besoin d’être aidé et j’ai trouvé ça bien qu’elle prenne conscience qu’elle est parfois folle (on ne va pas se mentir).

Dans ce tome, on sent le poids des secrets et bien qu’Alayna soit obsessionnelle, elle va commencer à ouvrir les yeux face aux non-dits et au fait qu’Hudson semble de plus en plus évasif sur certains sujets. La demoiselle a un peu tendance à se monter la tête pour des broutilles, mais au moins on n’a pas le temps de s’ennuyer, après la révélation je l’avais déjà deviné donc je ne suis pas si étonnée que ça. Mais ce tome aura eu le mérite de répondre à toutes les questions qu’on aurait pu se poser et les détails sont plutôt intéressants. Mais je suis d’avis qu’ils ont de graves troubles mentaux, tous les deux !

On pourrait croire que tout va être facile, mais je suis plutôt contente de voir qu’elle va nous compliquer un peu la tâche. Bon par contre, cette garce de Celia aurait mérité une morte lente et douloureuse. A un moment, j’ai douté qu’on puisse avoir un happy-end et j’étais tellement énervé que l’auteur ose nous faire ça, mais elle se rattrape avec l’épilogue qui nous offre une jolie surprise et c’est totalement génial. Même si on a des réponses sur tous les sujets, la grande question reste ce qui se passe dans la tête d’Hudson et j’ai hâte qu’il s’ouvre enfin à nous, car il reste très mystérieux.

Retrouvez mon avis sur Fixed on you #1  ICI
Retrouvez mon avis sur Found on you #2  ICI
Signature Lucie

Found in You | Laurelin Paige (Fixed on you #2)

ImpressionTrès bonMerci à l’attachée Presse et les Editions Hugo Roman pour ce Service Presse.
Ce livre est le 2ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.

Difficile de vous parler de cette lecture, compte tenu des circonstances actuelles. Ce matin, j’ai regardé pendant de longues heures mon roman, n’ayant pas envie de le lire. Et puis l’après-midi a commencé et j’ai ressenti ce besoin urgent de m’évader dans la fiction. C’est pour moi le meilleur moyen d’oublier. Je ne vous cache pas que cela a probablement influencé mes réactions, mais j’en avais besoin.

J’avais été agréablement surprise par cette histoire d’amour particulière, à la limite de l’obsession. Dans cette suite, Alayna et Hudson sont toujours aussi passionnels et nous quittions nos héros, avec des projets pleins la tête. Malgré l’officialisation du couple, leur relation est toujours aussi fragile et n’étant pas habitué à une relation stable, ils ont quelques difficultés à partager leurs secrets. Ce qui va créer un sentiment d’insécurité pour Alayna, qui est terrifiée à l’idée de replonger dans ses travers obsessionnels et faire fuir Hudson, qui de son côté va également commettre des erreurs poussant la jeune femme dans ses retranchements. Sans compter que leur relation n’est pas encouragés par leurs proches.

Alayna va se trouver dans une situation compliquée, qui va la forcer à cacher des éléments à Hudson et par conséquent se rapprocher de Célia. Je la hais, cette femme ! Alors voir qu’elle se rapproche d’Alayna encore un peu fragile, m’a rendu à la limite paranoïaque. C’est d’ailleurs un début d’amitié, plutôt surprenant compte tenu de la relation qu’elle entretenait dans le précédent opus, d’autant plus que ni Hudson, ni Mira n’encouragent ce rapprochement. On apprend quelques informations intéressantes concernant le passé d’Hudson, mais on reste beaucoup trop dans les secrets. On sait qu’il cache quelque chose et impossible de mettre le doigt dessus. Les personnages qui gravitent autour de nos héros, vont contribuer à parasiter la relation fragile qui s’est installée. Alayna ne s’en pas encore compte, mais elle a l’air moins folle et cherche des explications sans tomber dans l’excès.

Je suis un peu plus réservée concernant Hudson. Il m’a déçu, il est trop dans les secrets et exige beaucoup de choses, alors qu’il cache des secrets. Cette suite n’est pas ennuyeuse, la relation amoureuse se consolide, mais Hudson à tendance à trop utiliser le sexe comme fuite. J’aurais préféré davantage de révélations et surtout qu’on arrête de tourner autour du pot sur le passé de Hudson et son incapacité à dire mettre des mots sur son amour pour Alayna, ses actes sont parlants, mais les ombres de son passé n’aident pas à lui faire confiance. Il est possessif, à la limite manipulateur qu’on finit par douter de ses intentions et c’est perturbant. J’ai passé mon temps à analyser les moindres détails pour comprendre à côté de quoi, je passais. A la fin, il y a un élément troublant qui m’inquiète, donc j’ai hâte d’avoir tous les éléments en main, pour comprendre ce qui m’échappe.

Ce que j’ai retenu de ma lecture ? Un amour inconditionnel, une passion dévorante qui peut faire peur vu de l’extérieur, mais qui est totalement envoûtante. Pendant quelques heures, j’ai réussi à oublier les atrocités qu’il se passait dehors et même si leur amour est bancal, ce qui compte c’est à quel point il s’aime. Aujourd’hui plus que jamais, j’ai eu besoin de m’évader dans une fiction, pour oublier à quel point la réalité peut-être difficile, j’ai trouvé un refuge le temps d’une simple lecture.

Retrouvez mon avis sur Fixed on You #1  ICI
Signature Lucie

Fixed | Laurelin Paige (Fixed on you #1)

ImpressionTrès bonVoilà un roman que j’attendais avec impatience et je suis loin d’être déçue. Alayna a un passé encombrant, qu’elle cherche à fuir en se plongeant corps et âme dans son travail dans un club branché. Malgré l’obtention de son diplôme, elle compte bien gravir les échelons pour devenir manager. Ce job, c’est son exutoire et elle se sent vivante dans le monde de la nuit. C’est également un bon moyen d’oublier, ses dernières relations passionnées et également destructrices. Le plan était simple, séparer les hommes en deux catégories et fuir ceux pour qui elle éprouve de l’attirance. D’ailleurs son boss correspond parfaitement au genre de type dont elle est sûre de ne pas s’attacher, les choses sont faciles et pas besoin de se poser de questions. Pour un soir, elle fait la connaissance d’Hudson Pierce et il est tout ce qu’elle doit absolument fuir pour ne pas retomber dans ses vieux démons obsessionnels. Mais de son côté Hudson à d’autres projets et Alayna n’à qu’a bien se tenir.

Toute la vie de Alayna est régi par une erreur qu’elle a commise, y a quatre ans. Depuis ses seize ans, la jeune femme cherche désespérément de l’affection, mais à être trop passionnée, elle a basculé vers l’obsession. Après une thérapie, elle a remontée la pente, malheureusement elle n’est pas très entourée et ce n’est pas son frère aîné qui a dû rattraper les dégâts, qui va la soutenir. Leur relation est conflictuelle et il l’enfonce plus qu’autre chose, alors quand Hudson, va lui proposer d’être sa fausse petite amie, son aide financière semble être la bienvenue. Seulement être en contact régulier avec un homme séducteur, riche et prêt à tout pour avoir la jeune femme complique la situation.

Par moments, Alayna m’a un peu agacé dans son comportement, mais je l’ai trouvé admirable et déterminé à s’en sortir. On a très peu d’informations sur son passé, mais on comprend qu’elle a de gros problèmes d’obsession et que chaque instant de sa vie est un combat pour lutter contre sa nature profonde. Elle vit les choses passionnément et elle est rongée par la peur de replonger et même son frère n’a pas confiance en elle, ce qui la fragilise encore plus. Dès les premières pages lorsqu’on apprend le secret de l’héroïne, j’ai tout de suite éprouvé de la sympathie envers elle, parce qu’on voit qu’elle subit ça et qu’elle voudrait pouvoir réagir autrement et ça m’a fait de la peine lorsqu’elle n’y arrive pas. On voit qu’elle manque d’affection dans son entourage et on constate qu’elle est seule.

Sa rencontre avec Hudson, c’est un peu un mal pour un bien, elle va remplacer ses obsessions, par la passion et leurs folies vont s’associer à merveille. On ne va pas se mentir, ils sont tous les deux un peu dérangés. Il faut dire que la famille d’Hudson est extrême, principalement sa mère qui est la pire des garces. Sachant que la narration n’est pas à double voix, on a du mal à cerner Hudson et comme Alayna on aimera en savoir plus sur lui, car ça sent les secrets de famille à plein nez et j’ai hâte que ça éclate. Un premier tome intense, qui pose les bases de la romance entre Alayna et Hudson et j’ai hâte de les voir surmonter leurs passés, car avec les secrets, je sens que notre héros en cache plus qu’il ne veut bien le dire. J’ai hâte de découvrir la suite et je remercie Hugo Roman d’être si rapide.

Signature Lucie