Romance Érotique

Liens défendus | Meredith Wild (Hacker #4)

ImpressionTrès bonJ’aime beaucoup cette série, mais le problème c’est que j’ai tendance à oublier l’intrigue entre chaque tome. Je suis plutôt satisfaite de cette suite, même si le côté Hacker est encore une fois relayé au second plan. Le couple est plus fort que jamais et ils vont devoir affronter ensemble les évènements. Leur couple semble plus solide et c’est un bon point, cela rend leur couple plus réaliste.

A l’approche du mariage, Erica et Blake devraient être plus heureux que jamais et bien que l’amour ne cesse de grandir, le monde autour d’eux va venir semer de nouveaux problèmes. A commencer par Sophia, l’ex de Blake qui n’a pas dit son dernier mot et qui entend bien se venger de n’avoir pas obtenu ce qu’elle désirait. Et comme à son habitude Erica va aller droit dans les problèmes, Blake semble vouloir oublier le passé mais comment avancer quand on ne connaît pas tous les sombres secrets de son fiancé ? Qu’est-ce que Le Club représente dans le passé son fiancé ?

L’entourage d’Erica n’est pas en reste, Daniel a beau être resté à distance, des journalistes semblent s’intéresser à la relation qu’elle entretien avec le politicien. Son père ne va pas tarder à se manifester et d’une main de fer, va tout tenter pour obtenir des réponses. J’ai été surprise de la volonté d’Erica, son besoin de réponses en remuant le passé peut parfois être exaspérant, mais j’ai compris sa démarche. Son besoin de connaître Blake en dehors de la chambre à coucher est un besoin légitime et même si elle va s’attirer des ennuis, l’amour qui la lie à Blake m’a vraiment fait plaisir. Plus rien n’arrivera à les séparer, ils ont compris qu’ils sont plus forts à deux et j’ai envie de dire, que ce n’est pas trop tôt.

En bref, une histoire plus convaincante que les tomes précédents et une intrigue bien menée, même si le côté hacker ne revient que vers la fin du roman. J’admets que ce n’est pas ma série préférée, mais c’est toujours un plaisir de plonger dans leur univers et j’ai hâte de connaître l’épilogue de cette histoire. Et j’ose espérer que les claques qui se sont perdus depuis le début de cette série, vont être un peu plus violente pour cette fin. Le style de l’auteure est très plaisant et même si je ne suis pas torturée par les questions, c’est toujours un moment sans prise de tête, un roman se dévore rapidement.

Retrouvez mon avis sur Hacker #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Hacker #2 ICI
Retrouvez mon avis sur Hacker #3 ICI
Signature Lucie
Science Fiction, Young Adult

Inaccessible | Jessica Brody (Unremembered #1)

ImpressionExcellentJe ne sais pas pourquoi je mets toujours autant de temps avant de sortir mes romans de sciences-fictions. Pour le coup, j’avais un grand besoin de changement et de sortir un peu de ma zone de confort.

Une jeune fille est découverte dans les décombres dans avion, c’est la seule survivante du crash. A son réveil, beaucoup de questions restent sans réponses, notamment concernant son identité. Afin d’établir des examens, elle est conduite à l’hôpital, les médecins déterminent son âge aux alentours de 16 ans et choisissent de l’appeler Violette. Les médias relais rapidement l’information, pourtant aucune famille ne se manifeste, les services sociaux décident de la confier à une famille d’accueil chez Heather et Scott Carlson. Seul un jeune homme nommé Zen se manifeste auprès d’elle et affirme être son petit ami. Cependant, comment se fier aux autres lorsqu’on n’a aucun souvenir de sa vie et qu’un inconnu vous affirme que votre nom est Séraphina et que personne n’est digne de confiance. Elle va se retrouver un peu dépassé par la presse, des capacités un peu particulières et un nombre incalculable de questions.

C’est une sensation bizarre que d’être dans la tête de Séra, elle est totalement perdue et quand elle affirme ne plus avoir aucun souvenir, c’est dans le sens large du temps. Une télé, un ordinateur portable ou même internet n’ont aucun sens pour elle, de même que certains mots ne font pas partie de son vocabulaire tel un robot. A l’inverse, sa mémoire est sélective, puisqu’elle est se la joue dictionnaire vivant. La seule chose qui semble évidente, c’est qu’elle est d’une beauté à couper le souffle et que ses yeux sont d’un violet unique. Elle dégage de la sympathie dès le départ, telle une enfant qui découvrir la vie, elle a besoin de comprendre et questionne sa famille d’accueil lorsqu’elle ne comprend pas. A vrai dire, elle est plutôt mignonne à poser des questions improbables, c’est ce qui fait son charme. Du côté de Zen, c’est un personnage qui est resté assez secret et je pense que l’idéal c’est de le découvrir par vous-même pour vous faire votre idée. Mieux vaut garder un peu de mystère, pour vous intriguer.

Dès le départ, j’ai faits mes petites théories sur ce qui avaient pu se passer et j’étais vraiment loin du compte. En fait, je suis surprise d’avoir autant accroché, le résumé m’a tout de suite emballée, mais je m’attendais pas à un truc aussi compliqué, compte tenu de l’aspect jeunesse. Les personnages sont plutôt classiques et mériteraient d’être étoffé dans la suite, mais je suis totalement convaincu par l’univers et c’est un premier tome avec beaucoup de potentiel. Je suis curieuse de voir où l’auteure va m’emmener dans le tome 2. Une très bonne lecture, qui a su faire travailler mes matières grises.

Signature Lucie

Young Adult

L’été des secondes chances | Morgan Matson

ImpressionTrès bonIl arrive parfois qu’un livre soit bouleversant, éprouvant et à la fois magnifique. C’est le cas pour ce roman, qui m’a complètement transportée. La couverture pourrait donner l’illusion d’une lecture rafraîchissante pour l’été, mais c’est surtout une lecture émouvante. Le genre de roman où on ne reste pas indifférent, Morgan Matson a su trouver les mots.

Taylor est une jeune fille de 17 ans incapable d’affronter le conflit, elle a toujours fui le moindre problème. Mais cet été, la fuite est impossible et elle va devoir se confronter à tout ce qu’elle a fui 5 ans plus tôt. Afin de passer du temps avec son père atteint d’un cancer en phase terminale, Taylor et sa famille vont décider de retourner le temps d’un été, dans leur maison de vacances. Lake Phoenix, où Taylor n’a pas mis les pieds depuis 5 ans,  cet endroit où elle a laissé Lucy sa meilleure amie et Henry son premier amour. Pourtant cet été, fuir n’est plus envisageable pour Taylor, elle n’aura pas d’autre choix que d’affronter tout ce qu’elle a toujours cherché à fuir.

Ce livre est triste. Ce livre fait pleurer. Le sujet est terriblement émouvant, difficile de ne pas transposer ce drame. On traverse de nombreuses émotions, mêlant tristesse et rire. Le père de Taylor apporte énormément de sentiments contradictoires à l’histoire, sa maladie fragilise son personnage. Malgré tout, il conserve son humour. Sa complicité avec sa fille, nous offre des moments privilégier entre un père et sa fille. A travers ces nombreuses discussions en tête-à-tête avec son père, on comprend qu’il cherche à lui faire comprendre qu’il faut profiter de chaque instant, car Taylor a toute la vie devant elle. Des liens vont se créer entre les membres d’une famille, qui n’était pas proche les uns, des autres et qui vont chacun découvrir une facette de l’autre.

C’est une lecture bouleversante, car progressivement on prend conscience avec nos héros que cette maladie qu’ils ne sont pas prêts à accepter est bien présente. Au fur et à mesure de notre lecture, on comprend que cet été, sera le plus important dans la vie de Taylor. Le dernier été qu’elle partage avec son père. Malgré les souvenirs douloureux de ce lieu que qu’elle garde au fond d’elle. On découvre les souvenirs de cet été il y a 5 ans, où tout à basculer pour Taylor, Lucy et Henry.

‘L’été des secondes chances’, c’est un roman qui nous apprend à pardonner les erreurs, qui nous montre que parfois la vie nous offre des secondes chances, alors qu’on y croyait plus. J’ai été vraiment chamboulée par cette lecture, c’est émouvant et troublant. Morgan Matson a utilisé des propos de Dickens « C’était la meilleure des époques, c’était la pire des époques.» C’est selon moi, la citation qui illustre parfaitement le ressenti de cette lecture. Comment le pire été, peut devenir un si bel été ? Taylor va apprendre à surmonter l’insurmontable, sans culpabiliser d’avoir sa part de bonheur.

C’est l’histoire d’une famille qui va apprendre à se ressouder, d’une famille qui se redécouvre. C’est l’histoire des amitiés retrouvées. C’est l’histoire d’un amour perdu. C’est l’histoire d’une vie remplie d’Amour. Munissez-vous de mouchoir, car j’ai pleurée à chaudes larmes.

Je vous le recommande grandement !
Signature LuxnBooks