Roomies | Christina Lauren

Résumé :
Attirée par les mélodies d’un musicien de rue qui lui a tapé dans l’oeil, Holland Bakker se rend depuis des mois dans la station de métro proche de chez elle. Elle n’ose pas adresser la parole au guitariste qui la fascine, mais un agresseur ivre précipite leur rencontre. Calvin McLoughlin vient à son secours, puis disparaît instantanément.
Pour s’acquitter de sa dette envers le brillant musicien, elle lui obtient une audition avec son oncle, le producteur de musique le plus en vogue de Broadway. L’audition se passe encore mieux qu’elle ne l’imaginait, quand Holland réalise pourquoi il a décampé devant les policiers : son visa d’étudiant a expiré depuis plusieurs années et il vit aux États-Unis dans l’illégalité.
Comprenant que son oncle a autant besoin de Calvin que Calvin a besoin de lui, Hollande prend la folle décision d’épouser l’Irlandais. Ses sentiments ne sont un secret que pour… ce dernier. Peu à peu, leur relation évolue et Calvin devient l’enfant chéri de Broadway. Entre les feux de la rampe et les faux-semblants, que faudra-t-il pour qu’Holland et Calvin prennent conscience qu’ils ont tous les deux arrêté de jouer la comédie depuis longtemps ?
Je remercie Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman.

On ne présente plus ce duo d’auteures, chaque sortie est un évènement et ce roman m’a accompagné durant cette semaine pour mon plus grand plaisir. Vous connaissez sans doute cette frustration d’avoir envie de retrouver son livre, mais de manquer cruellement de temps pour le poursuivre, c’est un peu ce qui m’est arrivé cette semaine. Roomies est totalement captivant et malgré un début difficile, mes sens étaient en alerte face à cette romance adorable. On peut parler d’un coup de foudre et une rencontre va bouleverser le quotidien de nos héros.

Il aura suffi d’une mélodie pour qu’Holland sache que ce musicien est un virtuose. Durant plusieurs mois, la jeune femme parcourt la même station de métro dans l’espoir d’entendre cet inconnu jouer avec passion. Malgré le temps passé à l’écouter, elle n’a jamais réussi à lui adresser la parole et entend bien rester anonyme. Pourtant lorsque la jeune femme se fait agresser dans le métro, celui qui devait ne rester qu’un inconnu va subitement s’introduire dans sa vie et bien que le jeune homme vienne à son secours, il disparaît sans aucune explication.

Désireuse de lui renvoyer l’appareil, la jeune femme convainc son oncle de l’auditionner pour son prochain spectacle et le coup de foudre musical est immédiat pour le producteur. Cependant malgré une proposition qui propulserait sa carrière, Calvin McLoughlin refuse car étant aux États-Unis de manière illégale, il n’a plus aucun espoir d’obtenir une carte verte. C’est sans compter sur le dévouement de Holland qui lui fait une proposition qui va tout changer dans leurs vies. Ensemble, ils vont affronter la tempête et briller sur la scène de Broadway.

L’alchimie entre les personnages est assez impressionnante, Holland est la première à avoir le coup de foudre pour cet inconnu. Cette rencontre à sens unique va bouleverser sa vie, bien qu’elle sache que rien n’aboutira elle va faire une offre d’une extrême générosité et c’est là qu’on voit à quel point Holland est une belle personne, car elle est prête à se sacrifier pour aider Calvin à réaliser son rêve. J’ai été particulièrement attendri par la vision qu’elle a d’elle-même, elle n’imagine pas pouvoir séduire le musicien et bien qu’elle risque de souffrir de cette situation, elle lui ouvre son cœur sans aucune contrepartie et l’accueil même dans sa vie, au contact de ses proches.

Du côté de notre héros, nous avons un artiste passionné et cette opportunité qui s’offre à lui est impossible à refuser, alors Holland semble être la solution rêvée. Bien que Calvin soit adorable, j’ai eu plus de mal face aux œillères qu’il se met, il a la réalité devant les yeux et parfois ne réalise pas vraiment l’impact qu’il peut avoir sur les autres. Sans compter quelques maladresses, mais il a un fort potentiel et sa bienveillance donne des papillons.

En bref, il n’est pas difficile d’apprécier cette romance, les amateurs du genre y verront une histoire adorable et le rapprochement est absolument craquant. La simplicité des personnages et de l’histoire en font une parfaire lecture détente qui n’a pas besoin d’en faire des tonnes pour qu’on passe un bon moment. C’est drôle, romantique et l’évolution de notre héroïne est touchante. Tout ce dont j’avais besoin pour me réchauffer le cœur.

Publicités

Listen to your heart | Kasie West

Résumé :
Ce que Kate préfère au monde, c’est le lac au pied de sa maison. L’endroit rêvé pour faire le plein de soleil… et de solitude. Car il faut se l’avouer, communiquer avec ses camarades n’est pas vraiment son fort ! Pourtant, quand sa meilleure amie Alana la supplie de rejoindre l’équipe du podcast du lycée, Kate accepte le challenge. Après tout, elle pourra livrer ses bons conseils aux auditeurs, tout en restant bien cachée derrière son micro ! D’ailleurs, elle se rend vite compte qu’elle est plutôt douée… Jusqu’au jour où un mystérieux jeune homme appelle pour faire une déclaration anonyme. Kate en est sûre : il s’agit de leur copain Diego, qui craque pour Alana.
Une belle histoire ? Ou Kate aurait-elle préféré que ce soit la sienne ? Saura-t-elle, pour une fois, trouver les bons arguments pour convaincre son propre cœur ?
Je remercie les éditions Hugo New Way pour cet envoi
Date de sortie : 7 juin 2018

Un roman assez prévisible, mais qui répond aux attentes d’une lecture mignonne et sans prise de tête. J’étais ravie de l’annonce de la sortie d’un second romance Kasie West, car ma première expérience fût excellente et même si ce roman ne renvoi pas autant d’émotion, les personnages mènent bien leur barque.

Nous suivons Kate, une adolescente plus à l’aise dans le lac, que sur terre où elle souhaite simplement être dans sa bulle de solitude. Pour elle, son avenir est tout tracée et son objectif est d’être à la tête de la Marina familiale, seulement quand sa meilleure amie Alana l’entraîne dans l’équipe de Podcast du lycée, elle relève le défi et se retrouve bientôt propulsée à la présentation de ce programme. D’abord hésitante, la jeune femme va progressivement s’épanouir et offrir des conseils mordants et réfléchis. Lorsqu’un auditeur anonyme appelle pour demander des conseils pour séduire la fille qui lui plaît, Kate est persuadée qu’il s’agit de Diego crush d’Alana et la jeune femme est prête à tout pour ouvrir les yeux aux à ses deux amis et pourquoi pas lui apporter des conseils.

Globalement Listen to your heart est une histoire mignonne et par définition c’est le genre de lecture sans prise de tête que j’apprécie, mais l’histoire ne m’a pas totalement embarquée et il m’a manqué de émotions plus sincères. Les protagonistes sont attachants, mais l’histoire est un peu trop lisse, les échanges sont touchants, mais pas aussi émouvants que je l’aurais souhaité. Après notre héroïne Kate, rempli son rôle à merveille et son caractère un peu solitaire m’a permis de m’identifier facilement à elle, elle se retrouve malgré elle dans un projet qui la force à affronter ses peurs et notamment se retrouver sous le feu des projecteurs, mais elle va pouvoir compter sur Alana pour la soutenir et c’est une amitié comme on les aime, plus forte que tout et on ressent la loyauté qui les unit. On a un bon groupe au niveau des personnages secondaires, mais aucun ne se démarque vraiment.

En bref, une romance adolescente adorable qui aborde des thèmes telle que l’amitié, la famille et les problèmes liés à l’adolescence. C’est une histoire qui traite bien son sujet, mais ça reste assez désinvolte et c’est peut-être la simplicité du récit qui m’a laissé un peu sur la touche. La conclusion est mignonne et certains passages prête à sourire. Une lecture qui peut faire une bonne transition après des récits intenses ou tout simplement pour se détendre d’une phase de stresse. Une lecture agréable sans prise de tête, idéale pour l’arrivée des beaux jours.

Sweet heart | K. Bromberg

Résumé :
Tout a commencé par une invitation. Au mariage de mon ex-fiancé. J’aurais dû l’ignorer. La mettre à la poubelle. La brûler. Mais je ne l’ai pas fait. Je viendrais accompagnée. Et mon assistante a accidentellement envoyé ma réponse.
C’est là qu’entre en scène Hayes Whitley. Mégastar de cinéma. L’homme qui a ravi le coeur de millions de fans. Mais moi, je lui avais donné le mien neuf ans auparavant. C’était mon premier amour. Il était mon tout. Jusqu’au moment où il a pris la tangente pour poursuivre ses rêves sans le moindre au revoir.
Lorsqu’il s’est pointé, sortant de nulle part, dix ans plus tard, j’aurais mieux fait de garder mes distances. J’aurais dû rejeter sa proposition de m’accompagner au mariage de mon ex. Je n’aurais jamais dû le laisser m’embrasser. Mais je ne l’ai pas fait. Et maintenant, nous nous retrouvons à nous demander si les morceaux de la vie que nous avons partagée autrefois s’emboîteraient toujours d’une façon ou d’une autre.
Un premier amour, ça ne s’oublie pas facilement. La question est de savoir si nous préférons oublier ou si nous prenons du le risque de voir ce qui va se passer ?
Je remercie Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman.

Il y a trois ans, j’ai eu un coup de foudre pour la série Driven. Après avoir vécu chaque tome avec intensité, rencontré des personnages tous plus attachants les uns que les autres, cette série n’a jamais vraiment réussi à quitter mon esprit et à l’annonce du casting de Driven le film, le timing n’aurait pas pu être meilleur pour renouer avec la plume de K. Bromberg. Ces retrouvailles j’y pense depuis que j’ai reposé l’ultime tome de la série, ce désir de retrouver une auteure que j’apprécie ne m’a jamais quitté. Sweet Heart a beau être une nouvelle histoire, tous les ingrédients sont réunis pour procurer un sentiment de bonheur dès les premières pages.

Le point de départ de cette histoire se résume à une simple invitation. Seulement peu de personnes peuvent se vanter d’avoir reçu une invitation au mariage de son ex-fiancé. Plusieurs émotions peuvent traverser l’esprit, dans un premier temps l’égo en prend un coup et ce qui paraît normal c’est la colère, car personne n’a envie d’assister à ce qui aurait pu être son mariage. Sur un coup de tête Saylor complète son carton avec pourtant aucune intention de s’y rendre, bien évidemment il est impératif de cocher la case accompagnée pour sauver les apparences et ce même si personne ne peut y prétendre. La situation va virer à la panique lorsque son assistante a accidentellement renvoyé sa réponse. Décidée à ne pas s’y rendre, la jeune femme va néanmoins y voir une opportunité professionnelle, permettant ainsi à sa boutique de cupcake de décoller et il est humain de souhaiter sauver les apparences avec un homme plus beau, plus riche et qui suscite des jalousies.

Cet homme idéal c’est Hayes Whitley un acteur célèbre, qui a su rallier des millions de fans. Le problème, c’est que c’est également l’homme qui a brisé le cœur de Saylor dix ans plus tôt. Un premier amour ça ne s’oublie pas, d’autant plus quand celui qui était son monde s’est enfui sans aucune explication pour vivre de sa passion, sans un regard en arrière. Hormis ses qualités physiques notre héros partait avec un sérieux handicap, car sa fuite c’est un élément qui fait qu’on lui en veut. Alors son retour pour sauver la mise de Saylor, ça provoque immédiatement des warning de mise en garde. Dans un décor paradisiaque, notre héros va raviver des souvenirs et laisser entendre que le temps d’un week-end, le pardon est de rigueur et une seconde chance est possible.

Saylor est dans une position compliquée, sa rupture avec son ex-fiancé à laissé des séquelles dans sa jeune entreprise et les chiffres peine à décoller. Bien qu’elle n’est besoin de personne pour s’en sortir, ce mariage c’est l’occasion de montrer qu’elle n’est pas affecté par cette solitude forcée et pour la jeune femme il est très important de montrer qu’elle est parfaitement heureuse dans ses choix. Le bonus pas forcément au programme c’est Hayes et même si elle n’avait pas l’intention d’accepter sa proposition, il n’y a pas meilleur revanche. Saylor est rafraîchissante, j’ai découvert une jeune femme qui s’évade complètement lorsqu’elle s’occupe de sa pâtisserie, plus rien n’existe que cette passion qui la rend vivante et même si son frère juge les résultats décevants, c’est le rêve de sa vie. Alors si assister au mariage de son ex-fiancé peut lui permettre de prolonger son rêve, Saylor est prête à mettre sa fierté de côté et se rendre accompagné de son amour d’enfance au mariage de son ex.

Hayes est la meilleure personne susceptible de comprendre cette passion qui habite Saylor, il y a dix ans il a pris ce qu’il semblait être la meilleure décision pour pouvoir vivre son rêve hollywoodien et bien qu’il est continué sa vie, la simple mention de Saylor le replonge dans son adolescence. Lorsqu’il apprend qu’il peut aider celle qu’il a laissée derrière lui, il n’hésite pas et c’est principalement ces décisions sincères qui ont rendu le pardon facile. Il est tellement simple de les regarder retomber amoureux, malgré quelques résistances Hayes va briser les barrières et aider Saylor à se reconstruire. Le potentiel de cet homme est indéfinissable, mais ses actions vont vous faire succomber. Tant de mignonnerie ce n’est pas permis, sexy, drôle et romantique, que demander de plus ?

En bref, Sweet heart est une douceur à mettre entre toutes les mains. N’étant pas toujours une grande fan des histoires de seconde chance, j’ai été conquise du début à la fin. J’ai apprécié suivre un couple de héros qui se redécouvre après plusieurs années, laissant l’impression de ne s’être jamais quitté. De nombreuses scènes m’ont ravie tant le romantisme est adorable et personnellement, c’est le genre d’acte qui a raison de moi. Une romance drôle, authentique et qui ravira vos cœurs, ce fut un plaisir de retrouver la plume de K. Bromberg.

Henry | Emma Chase (Il était une fois #2)

Résumé :
Certains hommes sont nés responsables, d’autres subissent les responsabilités.
C’est le cas de Henry qui vient de devenir l’héritier présomptif du royaume de Wessco suite à l’abdication de son frère aîné qui a choisi de renoncer au trône afin de pouvoir épouser l’amour de sa vie (Saison 1, Nicholas).
Il se retrouve donc avec un poids considérable sur les épaules, et ne gère pas du tout le fait de devoir prendre des décisions politiques pour son pays et ses sujets. Mais Henry, ne prend pas la royauté très au sérieux et décide de devenir l’objet de tous les fantasmes des jeunes femmes de Wessco en devenant le héros d’une téléréalité… royale : un château, un prince, et vingt charmantes aristocrates prêtes à tout pour séduire Henry et devenir la future reine.
Henry, le prince bad boy et play-boy se sent tout à fait dans son élément dans cet univers où des femmes se battent littéralement pour lui… jusqu’à ce que ses yeux se posent sur la sœur d’une des participantes : Sarah.
Sarah est sensible et intelligente, le nez toujours dans les livres. Bien qu’elle soit riche et issue de la noblesse, elle s’assume seule grâce à son travail de bibliothécaire. Timide, ce qu’elle déteste le plus : être sous le feu des projecteurs…
Une comédie romantique qui réunit la Belle, intelligente et timide, et la Bête, à la fois sauvage et tendre.
Merci Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman.

Un conte de fées moderne absolument craquant, une suite que j’attendais avec impatience et qui m’a surpris bien au-delà de mes espérances. Henry est un personnage totalement imprévisible, sa désinvolture m’avait fait beaucoup rire dans le précédent opus, mais derrière se cachait un personnage plus fragile qu’on ne le pensait. Le potentiel de ce futur roi était déjà brillant dans le tome consacré à Nicholas, mais c’est cette suite m’a fait tomber amoureuse d’un personnage comme on les aime dans la littérature. J’ai été bercé par les contes de Walt Disney et replongé dans une version revisitée qui prône l’amour malgré les différences, c’est totalement l’histoire qu’il me fallait pour m’envoler. Bien évidemment cette histoire ne serait rien sans la plus belle des princesses, Sarah est un personnage qu’on attend pas et son caractère en fait l’une des plus belles héroïnes de romance, de mon côté la magie a totalement fonctionné et je n’ai pu qu’être subjugué par cette superbe histoire d’amour.

Henry a toujours eu la meilleure position dans la monarchie, toujours second et bien souvent éloigné des conflits lié à la politique du pays. Bien qu’il en ait toujours fait qu’à sa tête, il a toujours occupé une place privilégiée au côté de sa grand-mère et le décès de ses parents a contribué à cette proximité, jusqu’ici il a toujours pu bénéficier de l’amour de la reine et son rôle n’a jamais été aussi problématique que celui de Nicholas, qui devait se mettre en opposition à certain choix. Aujourd’hui, le Prince adoré, n’est plus autant populaire auprès de la Reine Mère et des décisions pas toujours réfléchis ne vont pas aider à se faire bien voir dans son tout nouveau rôle. Contraint à quelques ajustements avant de pouvoir être celui qu’on attend de lui, la Reine offre à son petit-fils une retraite provisoire pour comprendre la pleine mesure de ce qui l’attend. Sauf que Henry a une autre idée en tête, à commencer par le tournage d’une télé réalité qui élira la future femme de notre Prince.

Ce projet pas forcément adapté à la situation, va pourtant amener de belles surprises à commencer par des participantes sulfureuses, mais dès que son regard va se poser sur Sarah, la sœur d’une des participantes la situation va se compliquer. Sarah est tout ce qu’il n’est pas, douce, gentille, effacée et cette authenticité va complètement retourner notre héros, habituée à la séduction, il va complètement changer d’attitude et son instinct de protection va rapidement créer un lien particulier. Au contact d’Henry, la timidité de notre héroïne va prendre moins d’ampleur et malgré un rapport parfaitement platonique, ils vont se laisser porter par un sentiment de bien-être. Bien que la situation ne soit pas adaptée à la naissance d’une romance, Henry va montrer une image qu’on n’attendait pas et une vulnérabilité qu’il n’avait encore jamais dévoilé. Une romance particulièrement touchante et une héroïne qui m’a immédiatement renvoyée vers ma passion pour la littérature.

Sans compter qu’on a un parfait dosage entre humour et thème plus sérieux, on est face à une histoire d’amour presque parfaite et ça fait bien longtemps que je n’avais pas été aussi emballée par une romance. Des bonnes lectures il y en a pleins, mais des romances qui me donnent l’impression que l’héroïne est une représentation de soi, c’est très rare et pour le coup, le pari est réussi. Je suis absolument conquise par l’histoire, les personnages, les thèmes abordés et la romance à se procurer pour rêver les yeux ouverts.

Mon avis sur Nicholas #1 ICI

Eliza et ses Monstres | Francesca Zappia

Résumé :
Dans la vie de tous les jours, Eliza Mirk est une fi lle timide, intelligente, un peu étrange et… qui n’a pas d’amis.
Dans sa vie en ligne, Eliza est LadyConstellation, créatrice anonyme de La Mer infernale, un webcomic extrêmement populaire.
Avec des millions de followers et de fans à travers le monde, son alter ego est une véritable star.
Mais Eliza ne peut s’imaginer aimer le monde réel plus qu’elle n’aime sa communauté numérique.
Puis, un jour, Wallace Warland arrive dans son lycée et Eliza va vite se demander si la vie ne mérite pas d’être vécue hors ligne…

Francesca Zappia aborde avec justesse un sujet d’actualité qui parlera à beaucoup d’entre nous. Sans oublier bien sûre que le récit est porté par une héroïne attachante et je ne m’attendais pas à un récit aussi touchant, à la fin j’étais à deux doigts de m’effondrer après certains évènements et c’est une lecture qui va longtemps raisonner en moi. C’est incroyable la manière dont je me suis totalement laissé guider par mes émotions et l’émerveillement à chaque nouvelle illustration. Un roman qui traite de sujets modernes avec délicatesse et authenticité.

Eliza mène une double vie, en ligne elle est la célèbre LadyConstellation créatrice anonyme de la Mer Infernale, un comic qui a un grand succès sur la toile et chaque semaine les fans attendent avec une grande impatiente le dernier chapitre. Dans la vie, Eliza est loin d’être aussi populaire et même si elle rêverait d’être invisible dans les couloirs du lycée, sa marginalité ne plaît pas à tout le monde et elle passe ses journées seules. L’arrivée de Wallade Warland va venir lui rappeler qu’il y a une vie en dehors du monde virtuel et son univers en ligne.

J’ai apprécié la manière dont l’histoire est amenée et l’intrigue se met doucement en place. Eliza nous est présentée comme une ermite et sa difficulté à interagir en société la met en retrait des autres élèves. Non pas qu’être invisible la dérangerait, mais on sait tous les lycéens peuvent être cruels, alors certain n’hésite pas à la bousculer. Étant en Terminale, les années de souffrance du lycée touchent à leur fin et sa vie en ligne lui convient parfaitement, elle s’est construite une petite communauté et elle peut compter sur ses deux amis Emmy et Max qui sont de véritable amis sur qui elle peut compter. Bien que ce ne soit pas des amis IRL, leur relation est importante pour Eliza et tous les deux occupent un rôle important dans l’aventure en ligne de la jeune créatrice. Ayant un comportement un peu sauvage parfois, je n’ai éprouvé aucune difficulté à m’identifier à Eliza, qui est touchante.

Wallace est un héros absolument craquant et sa manière de communiquer assez singulière, m’a complètement bouleversé surtout quand on apprend les raisons de sa timidité. A première vue on ne s’attend pas à un personnage avec une telle histoire et son physique ne correspond pas du tout à l’image qu’il renvoie. La manière dont il va approcher Eliza tout en douceur m’a fait sourire et j’aurai facilement pu avoir un coup de peur pour ce personnage, si l’une de ses réactions ne m’avait pas déçue à la fin du récit et pas vraiment adapté à son caractère durant le récit et pour le coup ça a laissé un petit goût amer et entaché un peu mon ressenti.

La romance m’a beaucoup touché et la naissance des premiers sentiments est absolument adorable. Nos héros vont s’apprivoiser de la plus belle des manières et certaines scènes prêtent à sourire, tant par le côté mignon que par la maladresse du premier amour. Je n’aurais pas été contre des scènes supplémentaires pour tomber complètement amoureuse de leur relation, mais les sentiments sont forts et on aborde des sujets intenses. Notamment la deuxième partie qui m’a absolument bouleversé et c’est important de mettre l’accent dessus.

En bref, un vrai moment de plaisir que de retrouver la plume de Francesca Zappia. On aborde des sujets parlants pour notre société et au-delà des thèmes évoqués, nos héros sont absolument adorables et complémentaires. Les mots de l’auteur auront réussi à me toucher et c’est une très belle découverte qui m’aura fait vivre une lecture inattendue. Je t’ai Rêvé avait été un incroyable coup de cœur et l’histoire à longtemps bouleverser mes lectures suivantes, ce roman m’aura séduite d’une façon différente et le sujet bien que déchirant ne m’aura pas forcément atteint de la même manière, mais sans conteste une auteure incroyable que je ne suis pas prête d’oublier.