Romance

La Loi du Coeur | Amy Harmon (The Law of Moses #1)

Le talent d’écriture d’Amy Harmon est indéniable et son imagination semble inépuisable. Encore une fois, l’auteure nous embarque dans une histoire hors du commun qui m’a surprise du début à la fin. L’écriture de cette chronique m’a demandé un peu de réflexion, j’ai eu du mal à trouver les bonnes tournures de phrases pour vous expliquer mon ressenti lors de ma lecture.

Pour éviter de trop vous spoiler, je vais rester en surface dans cette chronique et ça va peut-être vous sembler un peu mystérieux, mais pour le bien de l’intrigue il m’est difficile de trop vous en dire. La Loi du Coeur c’est l’histoire de Moïse, « un bébé crack » abandonné dans un Lavomatic par sa mère droguée et morte d’une overdose avant sa naissance. Ce bébé traîné d’un foyer à l’autre sans vraiment de repère, va finir par atterrir chez sa grand-mère dans la ville qui l’a vu naître. GG est une femme extra qui va prendre soin de son ado de petit-fils et lui apprendre le meilleur, notamment l’encourager dans la vie malgré ses problèmes et le soutenir lorsque tout le monde va l’abandonner ou lui tourner le dos.

Au cœur d’une petite ville d’Utah, il va faire la connaissance de la fille de ses voisins Géorgie, une passionnée de rodéo et qui ne vit que pour ses cheveux. Ayant la capacité de murmurer à l’oreille des chevaux, elle se destine à faire de grandes choses. La jeune fille va tout de suite succomber à la beauté de Moïse et rapidement face aux évidentes bizarreries de son voisin, Géorgie va tout tenter pour conquérir le jeune homme tel un cheval sauvage qui aurait besoin de douceur, de patience et de l’amour. Je pourrais vous dire que ce roman est une banale histoire d’amour entre deux adolescents, mais comme à son habitude Amy Harmon réussit à nous éblouir. Ce roman c’est bien évidemment une histoire d’amour, mais à travers un récit d’adolescent nous allons aborder des sujets difficiles.

Moïse est un artiste talentueux et incompris qui va tenter de donner la parole à ceux qui en sont privés par l’intermédiaire d’œuvres toutes plus bouleversantes les unes que les autres. Ce sont ces peintures qui vont permettre à Géorgie de l’approcher et son don avec les animaux va lui permettre d’être attentive au craintif jeune homme. J’ai beaucoup aimé l’obstination de la jeune femme qui est prête à tout pour montrer qu’elle a raison et c’est vrai j’ai mis plus de temps à apprécier Moïse. J’étais loin d’imaginer dans quoi je me lançais et je me suis faits quelques frayeurs. A commencer par le début du récit, qui traînait un peu trop en longueur c’était perturbant de ne pas comprendre où l’auteure voulait nous mener et j’ai craint d’être déçue pour la première fois. Pourtant le prologue était accrocheur, mais une simple phrase a suffit pour tout faire basculer et susciter bien plus que mon intérêt.

Je dirais simplement que ce roman est magnifique, bouleversant et très poétique. Amy Harmon nous offre encore une fois une belle leçon de vie. Une magnifique histoire d’amour, la naissance d’une superbe amitié et surtout la magie des liens du sang. Je crois que vous êtes loin d’imaginer à quel point cette histoire va vous prendre au cœur. Une histoire déchirante qui ne vous laissera pas indemne.

Lucie Signature

Coup de Coeur <3, New Romance

Confess | Colleen Hoover

ImpressionJ’ai lu ce roman en lecture commune avec ma copine Evanne et ça été un vrai bonheur d’enchaîner les onomatopées en sa compagnie. Toujours sur la même longueur d’onde, nous avons été en parfaite synchronisation émotive. Je pensais le lire rapidement, mais dire que je l’ai dévorée est un euphémisme. Je n’ai pas sauté sur la VO par manque de temps, mais cette sortie c’était un peu l’évènement du jour et dès qu’il a été entre mes mains, j’ai été incapable de m’arrêter avant d’avoir terminé jusqu’à la dernière ligne cette histoire. Je crois que c’est la première fois de ma vie, que je ne lis pas la quatrième de couverture avant de commencer un roman, c’est une expérience surprenante et à défaut d’aller en dédicace, je suis tellement heureuse de cette lecture. Je ne trouve rien à redire de négatif et c’est la première fois, depuis Hopeless que son personnage masculin est totalement irréprochable et irrésistible.

Aubern Reed est une jeune femme un peu blasé par sa vie, elle n’est pas très épanouie dans sa vie professionnelle et alors qu’elle cherche une solution pour trouver un second emploi, elle va tomber sur une galerie d’art à Dallas, qui a désespérément besoin d’une hôtesse le temps d’un vernissage. Bien que l’entretien soit assez unique en son genre, elle va sympathiser avec le jeune artiste Owen Gentry.

J’ai trouvé ce roman un peu différent des autres romans de Colleen Hoover, je ne saurais pas expliquer ce qui se différencie de cette histoire. Mais encore une fois, elle a réussi à me transporter dans un univers parallèle et cette fois, elle va s’intéresser à l’art. Je ne m’attendais absolument pas à découvrir toutes ces merveilles et aborder le thème des confessions, en utilisant de réelles confessions est à la fois magnifiques et terribles. Je crois qu’elle a cette capacité à donner vie à un univers inédit, en s’appuyant sur des émotions fortes et je peux vous assurer que c’est un vrai ascenseur émotionnel.

Aubern et Owen vont apporter leur lot de rebondissements et lorsque je croyais que les choses se calme un peu. Mon cœur avait encore un loupé et je crois que notre lecture avec Evanne, a été ponctuée d‘Oh My God !!!! A tous les chapitres. C’est terrible d’être si douée pour retourner le cerveau de ses lectures, elle a cette capacité à nous surprendre et quand on pense avoir trouvé un début de réponses, elle nous la fait à l’envers. Sans compter ses personnages toujours plus touchants. Aubern essaye de s’en sortir et l’attirance qu’elle éprouve envers Owen, va la prendre par surprise. Ils ont tous les deux des vies compliquées, malgré les aspects négatifs de la vie d’Owen, j’ai été tellement admirative de cette volonté de donner toujours le meilleur à Aubern. La vie ne lui a pas fait de cadeaux et pourtant chacune de ses pensées est le reflet de son amour et c’est tellement romantique. Il agit toujours dans son intérêt à elle et on ne peut qu’être touchée par tant de bienveillance.

Malgré les témoignages parfois difficiles, Colleen Hoover a encore une fois réussi un dosage parfait entre humour et drame. La romance est terriblement adorable et les nombreuses scènes entre notre couple vont voler quelques sourires à bons nombres d’entre vous. Mais également une bonne dose de cri, car nous allons de rebondissement, en rebondissements. Les personnages secondaires, quant à eux vont également arracher quelques cris de rage, notamment Lydie qui est totalement imbuvable et j’ai réfléchi à plusieurs manières d’en finir avec elle, le tout dans d’atroces souffrances. J’aurais aimé ne jamais en finir avec cette histoire et en même temps, les fins de chapitres étaient une vraie torture. Une romance adorable, drôle et une plume qui donne encore le meilleur. Je crois qu’encore une fois on peut dire que c’est un succès, je suis dans une phase post-orgasmique qui me ferait presque croire que le destin réserve quelques jolies surprises. Je redemanderais bien une petite dose pour prolonger l’expérience un peu plus longtemps et laisser les personnages continuer de vivres heureux.

Retrouvez l’avis de Fanbooks76 ICI

Signature Lucie