New Romance

L’As de cœur | Morgane Moncomble

Résumé :
S’il y a bien une chose que Rose et Levi ont en commun, autre qu’un passé sombre, c’est le poker. Elle est née avec un don ; il a passé sa vie à dépouiller les casinos du monde entier pour un jour devenir le meilleur. Arrivé à son apogée, un seul obstacle se dresse devant lui : Tito Ferragni, sa némésis de toujours. Si son honneur lui a jusqu’ici évité de révéler au public les nombreuses tricheries de Tito, Levi refuse de se laisser faire plus longtemps.
Cette année, un seul homme remportera le Tournoi Mondial de Poker, et ce sera lui. Pour cela, il fait appel à Rose, un détecteur de mensonges sur pattes en recherche d’argent facile. Capable d’affirmer qui bluffe et qui dit la vérité, elle accepte de devenir son arme secrète. Mais si Levi refuse de se laisser distraire par l’attirance qu’il ressent envers elle, Rose compte bien lui rendre la tâche difficile.
Entre vengeance, mensonges et secrets, tout devient possible à Las Vegas…

Pas un coup de cœur, mais toujours un plaisir de retrouver cette autrice qui parvient toujours à proposer un récit qui aborde des thématiques atypiques et toujours une romance qu’on prend plaisir à découvrir. J’ai bien aimé l’immersion dans le milieu du poker qui change complètement et c’est un dépaysement.

Nous faisons la connaissance de deux personnages qui vont se rencontrer grâce au poker et se rapprocher à cause d’un sombre passé qu’il partage. Lors d’une partie de poker Levi est subjugué par le talent de Rose qui fait d’elle une redoutable joueuse, arrivée à un tournant de sa carrière, Levi doit absolument sortir vainqueur face à son concurrent de toujours Tito Ferragni, c’est dans cette optique qu’il décide de proposer à Rose d’exploiter son don pour améliorer sa technique et ainsi devenir son arme secrète. Rester professionnel va s’avérer plus compliqué que prévu face à l’attirance naissante.

Rose est un personnage complexe qu’on aime et déteste à la fois. A première vue Rose est une jeune femme indépendante qui a ne laisse pas les hommes indifférents, à commencer par les joueurs de poker qui semblent voir en elle une belle plante et qui n’ont aucune idée des capacités incroyables de la jeune femme. Progressivement ses faiblesses vont être mises en lumière et on va découvrir que derrière les sourires et le glamour, il y a un passif compliqué et des secrets inattendus vont être révélés. Je dois dire que son parcours semé d’embuches m’a rendu admirative dans ses choix et dans ses combats.

Encore une fois Morgane Moncomble a la capacité de mettre en lumière personnage masculin qui parvient à toucher une corde sensible. Il a ce côté fascinant et mystérieux qui nous donne envie d’en savoir plus. Son désir de vengeance attise la curiosité on veut comprendre ses motivations et ça nous permet de découvrir un aspect intéressant de sa personnalité puisqu’il va élaborer un plan presque infaillible pour mettre en lumière les sombres côtés de son concurrent de toujours. J’ai apprécié sa personnalité qui sort du moule et la mise en avant d’une particularité qui rend ce personnage hors norme.

On retrouve la patte de l’autrice avec des personnages haut en couleur qui mettent en avant la diversité et des personnages secondaires que j’ai apprécié découvrir. Ils m’ont fait passer par toutes les émotions et malgré les épreuves, ils restent soudés. On imaginerait sans mal un spin-off pour prolonger l’aventure et offrir une conclusion moins ouverte et plus poussée dans l’avenir. On a également un univers original avec un tournoi de poker à Las Vegas et la mise en place d’un plan de vengeance au gré des révélations et rebondissements. Sans oublier l’alchimie qui se développe entre Rose et Levi, difficile de passer à côté ce duo explosif qui va mutuellement se faire tourner la tête et bousculer les projets de toute une vie.

Il y a un côté assez frustrant dans le fait d’avoir eu plusieurs coups de cœur dans la bibliographie d’une autrice, car même si on ne le veut pas et bien le degré d’exigence monte forcément d’un cran ou plus et j’ai passé un bon moment, j’ai été prise d’affection pour les personnages, j’ai apprécié les thèmes abordés, mais je m’attends toujours à être bouleversé par le récit. C’est totalement subjectif, mais j’attends toujours à ressentir les émotions de certains romans qui ont su trouver le chemin de mon cœur sans pouvoir l’expliquer et revivre pour la première fois ce que j’ai ressenti avec un autre roman. C’est un peu mon ressenti en terminant ce roman, il a tout pour plaire et j’ai moi-même beaucoup aimé ma lecture, mais je voulais le feu d’artifice et il n’a pas explosé assez fort pour atteindre le point sensible à l’intérieur de mon cœur.

New Romance

Cullen, le scandaleux | Katy Evans (Manwhore #5)

Résumé :
Un joueur de poker professionnel, un amoureux du risque et un séducteur invétéré… Cullen Carmichael a tout pour séduire les âmes aventureuses et effrayer les esprits raisonnables.
C’est pourtant par lui qu’est attirée Wynn, sage galeriste qui vient à peine de sortir, exsangue, d’une relation malsaine. Et il suffira d’un pari malencontreux, le jour même de leur rencontre, pour qu’elle s’envole avec lui à Las Vegas. Il en a décidé ainsi : elle sera son porte-bonheur durant le tournoi de poker le plus important de sa carrière.
Mais dans le tourbillon des nuits enfiévrées de Vegas, emportée par l’excitation du jeu et le charisme de son compagnon de voyage, il se pourrait bien que ce soit plutôt Wynn qui trouve sa bonne étoile.
Je remercie les éditions Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman

J’avais été heureuse de retrouver les personnages après les avoir appréciés dans Malcolm et même si j’ai eu du mal à me remettre dans l’histoire, les trois derniers opus m’ont fait passer un moment agréable et on conclut parfaitement cette série avec un héros qui a su se démarquer et a attisé ma curiosité.

Après une énième rupture avec on petit ami, Wynn va accepter un rendez-vous pour tenter de remonter la pente. C’est dans ces circonstances qu’elle va se retrouver dans un tournoi de poker illégal et que son chemin va croiser le mystère Cullen Carmichael. Dès que son regard va croiser le sien son monde va prend un tournant inattendu, à commencer par un pari qui la conduit à s’envoler à Las Vegas pour prouver à notre playboy que son métier de joueur professionnel n’est pas aussi captivant que son travail de galeriste.

J’ai moi-même beaucoup apprécié cette immersion dans le monde du jeu et dans cette ambiance si particulière des casinos de Las Vegas. Pourtant alors qu’on s’attend à découvrir un un homme à femmes, le mystère tombe rapidement et nous découvrant un joueur passionné avec un passif qui le rend attachant et une force de persuasion qui va faire plier notre héroïne.

Wynn a toujours renvoyé l’image d’une femme heureuse et malgré sa relation tumultueuse avec Emmett, le couple s’est toujours retrouvé. Seulement des années de ruptures ont laissé des séquelles à la jeune femme et ont ébranlé sa confiance en elle. Bien qu’elle ne soit pas prête à faire à nouveau confiance, Cullen va rapidement parvenir à lui changer les idées et la sortir de sa mélancolie. Je me suis prise d’affection pour elle et son parcours touchant et certaines révélations m’ont beaucoup ému, donc on prend plaisir à la voir guérir.

Malcolm restera mon chouchou, mais Cullen n’est pas bien loin sur le podium. J’ai apprécié l’épilogue car c’est la conclusion qu’on attendait pour Cullen et Wynn, mais j’ai été un peu dérangé par un passage en particulier qui semblait être la solution facile et pour moi ce n’était pas forcément logique, néanmoins le reste est totalement à la hauteur et j’ai adoré. Comme à son habitude Katy Evans parvient à rendre ses personnages masculins irrésistibles et même si certains n’apprécient pas forcément, la possessivité qu’ont ses hommes envers leur femme est vraiment séduisants. Une très belle conclusion avec une écriture toujours aussi fluide et un couple parfaitement compatible.