Romance

Revenir pour Mourir | Jennifer L. Armentrout

Résumé :

Après dix ans d’absence, Sasha revient dans sa ville natale de Virginie. Elle y retrouve sa mère, ses amis d’enfance et ses repères. Mais dès ses premiers jours de travail dans l’auberge familiale, elle se sent observée, menacée. Ce retour aux sources tourne vite au cauchemar pour celle qui a fait la une des journaux locaux des années auparavant… car Sasha est la seule rescapée d’un tueur en série connu sous le nom du Marié.
Alors que son amour de jeunesse, devenu agent fédéral, réapparaît dans sa vie et jure de la protéger, des jeunes femmes commencent à disparaître, comme à l’époque de son enlèvement et, dans l’ombre, quelqu’un guette la première erreur de Sasha pour s’assurer qu’il s’agira de sa dernière…

Il y a une semaine j’ai eu la chance de rencontrer une auteure fabuleuse qui nous a tous fait rêver avec ces histoires, c’est tout naturellement que mon choix s’est porté sur l’un des nouveaux romans de Jennifer L. Armentrout. Cela fait très longtemps que je n’ai pas lu de Romantic Suspense et découvrir l’auteure dans un nouveau genre est dépaysant et cela m’a fait l’apprécier encore plus.

Sasha revient dans sa ville natale après dix ans d’absence, après toutes ces années elle y retrouve ceux qu’elle a laissés derrière elle : sa mère et sa meilleure amie. Son retour est marqué par une série d’événements qui l’incite à se questionner sur son retour, car très vite elle se sent observée et menacée et la plonge dans l’horreur de son passé. Il y a dix ans, Sasha a échappé à un tueur en série connu sous le nom du Marié et ce drame l’a poussé à fuir l’auberge familiale et quitter son amour de jeunesse. Alors que Cole tente de renouer avec celle qu’il n’est jamais parvenu à oublier, le présent et le passé se confondent avec la disparition de jeunes femmes, rappelant les conditions de l’enlèvement de Sasha et lui faisant comprendre que son retour n’est pas apprécié de tous.

Immédiatement nous sommes plongés dans une atmosphère oppressante et l’angoisse de Sasha est bien retranscrite, ses doutes accentuent le questionnement et dès qu’une femme est retrouvée il y a l’angoisse de savoir qui sera la suivante. Bien que j’aie rapidement découvert l’identité du tueur, j’ai apprécié l’intrigue et la manière dont l’enquête est menée. Sans oublier bien sûr un héros toujours aussi craquant, prêt à tout pour protéger la femme qu’il aime et sa détermination ne fait qu’attendrir le lecteur. Après dix années, la flemme brille toujours et malgré les épreuves qu’à dû affronter Sasha, il est appréciable de la voir faire tomber les barrières.

Les amateurs de thriller pourraient trouver l’histoire simple, mais si vous appréciez Jennifer L. Armentrout et qu’une intrigue meurtrière sur fond de romance vous intéresse, vous devriez y trouver votre plaisir. Personnellement entre la reconstruction de l’héroïne et le danger qui ne cesse de se rapproche, j’ai trouvé qu’on se laisse facilement porter par l’histoire. Difficile de trop vous dire, car l’intérêt de ce genre de lecture est de ne dévoiler aucun indice pour laisser le mystère entier. Une bonne intrigue, sans réelle surprise, mais porté par une auteure incontournable qui pourrait permettre de faire découvrir un autre genre aux amateurs de romances.

Chick-Lit, Romance

A la rescousse | Kristen Ashley (Rock Chick #2)

img_-r8qbsda-la-rescousseTrès-bonSi y a bien une série qui fait un bien fou au moral, c’est Rock Chick. L’auteure à la capacité à nous insuffler sa bonne humeur à travers des personnages à la fois touchants et déjantés.

Jet est une jeune femme effacée qui diffère un peu de Indy dans son caractère beaucoup plus secret, sa timidité et son manque de confiance ne font que lui donner envie d’être invisible, surtout lorsqu’elle est en contact avec de beaux spécimens, elle perd totalement ses moyens. Trouver ce travail au Fortnum’s a été une vraie bénédiction pour Jet qui a besoin d’argent pour subvenir à ses besoins et ceux de sa mère, elle est d’ailleurs contrainte de travailler comme serveuse au Smithie’s, un club de striptease et entend bien garder cette information secrète. Alors que jusqu’ici elle arrivait à se tenir en retrait des employées de la librairie, elle va complètement perdre ses moyens devant l’un des flics les plus sexy : Eddie. Convaincue d’être ennuyeuse et ordinaire, elle ne va même pas remarquer qu’elle lui a tapé dans l’oeil et qu’elle est loin d’être passé inaperçu avec son charme naturel.

Le retour de son père, va être le moment où sa petite vie tranquille va voler en éclat et bien qu’elle se soit toujours débrouillé pour s’en sortir par ses propres moyens, le danger va venir remettre en question ses choix et elle va pouvoir compter sur l’aide d’Eddie et leur groupe d’amis, bien décidés à conquérir la belle, avant qu’elle se fasse la malle. Comme dans le tome précédent, on ne peut pas dire que l’intrigue policière soit très crédible, mais on passe tellement un bon moment que le côté déjanté de cette histoire vient naturellement suivre le fil de l’intrigue. On retrouve le côté un peu aventurier et grâce à Indy, Jet va s’attirer également pas mal d’ennuis, qui vont la placer dans des situations pas toujours marrantes. Certains seront peut-être un peu agacés par le manque de confiance de Jet, moi j’ai trouvé ça touchant car elle a tendance à s’oublier et fait passer les autres avant elle, pour au final de plus voire l’essentiel.

Kristen Ashley va encore une fois trouver le parfait dosage pour son héros, Eddie est un flic qui n’obéit pas toujours aux règles, mais il est prêt à tout pour protéger ses proches. Immédiatement j’ai adoré son tempérament, il a cerné rapidement Jet et voyant qu’elle allait fuir s’il tentait d’y aller franco, il a préféré rester en retrait et plus ou moins l’observer pour déterminer le meilleur moment pour agir. La jeune femme va immédiatement perdre la tête en le côtoyant et il ne va pas hésiter à la taquiner plus que de raisons pour lui faire comprendre qu’il l’a remarqué, seulement Jet a tellement peu confiance en elle, qu’elle va s’imaginer qu’il s’acharne contre elle. Par contre même s’il a le sang chaud, sa manière de réveiller Jet ce n’est pas pour moi, la pauvre elle n’est pas du matin et c’est assez radical.

On retrouve la légèreté caractéristique de cette série et même si ce tome n’est pas autant porté sur l’action, que l’était le premier tome on retrouve les codes qui ont fait des merveilles précédemment. Des amis bien intentionné qui font que compliquer la situation, une famille envahissante qui n’est pas du tout discrète, un héros autoritaire qui est prêt à tout pour sa belle et évidemment, une jolie demoiselle en détresse, qui n’est pourtant pas décidé à se laisser protéger. Tout est peut-être un peu trop dans la caricature, mais c’est justement ce qui marche, puis rend la situation loufoque et attendrissante. Une vraie pilule de bonheur, j’ai beaucoup ri et j’ai aussi été une nouvelle fois jalouse de son héros.

Retrouvez mon avis sur A la diable #1 ICI
Lucie