Unstoppable | Melody Grace (Beachwood Bay #5)

14570319_1745757072351234_6354474135723604323_nunstoppableTrès-bonJe termine cette lecture un peu perplexe, j’ai littéralement adoré ma lecture et j’avais vraiment besoin d’une romance douce et légère. Seulement, l’avant-goût dans le tome précédent et les indices du résumé, me donnait l’impression que le récit serait poignant et les émotions à leur comble. Alors oui, l’histoire est belle et les héros se trouvent au bon moment seulement depuis quelque temps, Melody Grace se contente de tomes qui restent surface et elle m’avait habituée à être déchirée.

Tegan Callahan a vécu une histoire d’amour avec une fin tragique. Son monde tournait autour de l’amour de sa vie et un moment tout s’est arrêtée, la laissant anesthésier du monde qui l’entoure et complètement anéantie. Aujourd’hui, grâce au soutien de ses frères elle se sent protégée et prête à affronter le monde, seulement pour se remettre complètement elle décide de s’accorder une pause à Beachwood Bay, afin d’étudier les possibilités qui s’offrent à elle pour l’avenir.

Ryland est l’image même du type d’homme que Tegan doit fuir, sombre, dangereux et avec une étiquette de mauvais garçon. Il provoque en elle des émotions qu’elle n’avait plus ressenties depuis longtemps, pourtant elle doit le maintenir à distance malgré son sourire ravageur. Ryland est à l’image du reste de sa famille, dure à l’extérieur et une crème à l’intérieur. Sa vie n’a pas été facile et il a tout fait pour s’en sortir malgré les fondations un peu bancales, ses mauvaises fréquentations l’ont conduits à prendre de mauvaises décisions, mais c’est avant tout un homme attentionné, qui cherche simplement à être heureux. Dès leur première rencontre, la tension est palpable et même si la jeune femme veut oublier leur attirance, il est déterminé à découvrir ce qui se cache derrière son regard triste.

Le couple de héros a tout pour plaire et j’ai adoré leur manière de se tourner autour. Les secrets de Tegan sont vraiment lourds et je m’attendais à être davantage dans la psychologie, Ryland va rapidement provoquer des émotions inattendues et c’est vrai que c’est adorable, mais pour le coup on reste dans une histoire assez superficielle, les bagages de nos héros les ont rendu méfiants et même si la situation est évoquée, elle l’est d’une manière banale. Après on ne peut pas dire que j’ai choisi cette lecture pour le côté profond, c’est juste que ça manque d’émotions. Sans compter la fin, qui va beaucoup trop vite et à mon sens est un peu bâclée et se résout de manière un peu trop idyllique. Néanmoins la plume est toujours aussi fluide et je savais pertinemment que la romance me ferait fondre. Une très bonne lecture, mais pas mémorable pour autant. J’attends de retrouver les émotions des premiers tomes dans ceux à venir. Une lecture doudou à lire, entre deux romans.

Retrouvez mon avis sur Unlimited #4 ICI
Lucie
Publicités

Alice | J.S. Cooper (Falling #2)

AliceUn premier tome en demi-teinte, avec malgré tout l’envie de poursuivre l’aventure avec l’histoire d’Alice et Aiden. La jeune femme est amoureuse depuis plusieurs années d’Aiden, dans le tome précédent nous pouvions voir que l’attirance entre eux était palpable, pourtant après avoir été surprise à embrasser le second frère de Liv, le contact avait été rompu. Liv et Alice vont s’avérer plus malicieuse que jamais et vont continuer à élaborer des plans pas toujours très solide pour se rapprocher d’Aiden.

A travers les yeux d’Alice, nous allons retrouver Liv et Xander plus amoureux que jamais et cet amour va progressivement faire souffrir la jeune femme, qui se sent seule et redoute de ne jamais trouver l’homme de sa vie. Face à la souffrance de son amie, Liv va tenter de l’aider à déclarer ses sentiments à Aiden et par la même occasion, elle va découvrir que son frère n’était pas à son coup d’essai avec sa meilleure amie. Alors que le tome précédent était marqué par un humour décapant, ce tome est beaucoup plus calme et ce sont les idées des deux amis qui m’ont amusée. Ce qui va être le point de départ de leur plan, c’est la révélation de Xander concernant les pratiques sexuelles d’Aiden, adepte du SM. C’est ainsi qu’Alice va se lancer dans un énième plan foireux pour le rendre jaloux.

Dans ce tome on va mettre l’accent sur cette absence de maturité des deux jeunes femmes et Xander ne va pas hésiter à leur faire comprendre qu’il est temps de grandir un peu et d’agir comme des adultes. C’est vrai que niveau embrouilles elles vont être au top et leur gaminerie vont s’avérer être plutôt marrante, même si je l’admets arriver à 22 ans il est temps de prendre ses responsabilités et d’assumer ses choix sans élaborer des plans tordus qui risqueraient de se retourner contre elle.

En bref, une lecture rapide qui est sans prise de tête et même si ce n’est pas la lecture de l’année, le récit est dynamique et les personnages m’ont fait sourire. L’amitié entre Liv et Alice est vraiment belle et leur complicité un point important de cette histoire, puisque les deux amies n’hésitent pas à se raconter le moindre détail scabreux de leurs histoires respectives, une amitié sincère qui fait plaisir à voir. A l’image du premier tome va trop vite, mais je m’y attendais la fin est un peu trop prévisible et pas spécialement crédible, mais au final c’est le genre de roman qu’on lit lorsqu’on n’a pas envie de réfléchir.

Retrouvez mon avis sur Liv #1 ICI
Lucie Signature

Liv | J.S. Cooper (Falling #1)

Je remercie les Éditions Prisma pour cet envoi, ce fut une lecture qui m’aura fait beaucoup rire et sans conteste la température est grimpée en mode caniculaire. Comme le laisse entendre le résumé, la situation va être vraiment très pesante et on va ressentir à chaque page que nos deux héros ont bien du mal à ne pas se sauter mutuellement à la gorge, mais aussi l’un sur l’autre.

Liv Taylor n’a jamais eu beaucoup de chance avec les hommes et c’est également le cas de sa meilleure amie Alice. Contraintes d’assister à un mariage qui ne les enchantent pas trop elles vont tenter de faire passer le temps comme elles peuvent et sur un pari un peu débile elles vont attirer l’attention d’un sublime inconnu qui n’a rien loupé de leur échange. Sur un coup de tête, elle décide de mettre au placard ses principes de fille sage et accepte de se laisser séduire par cet homme qu’elle surnomme Mister Tongue. D’abord un peu honteuse de céder à ses pulsions, elle va finir par passer la plus belle nuit de sa vie sans même connaître le nom de cet homme et au petit matin, elle prend la fuite.

Les choses auraient pu rester sans lendemain, si une semaine plus tard le bel inconnu ne se trouvait pas chez ses parents pour annoncer ses fiançailles avec la Gabby sa sœur. Je sais ce que vous vous dites « Quelle horreur », c’est un peu la réaction que j’ai lu en lisant le résumé et je peux vous garantir que lire cette scène bien particulière est d’une gêne sans nom. Xander va réussir à vous épater par son égocentrisme et au final il a plutôt ses bons côtés. La situation réserve quelques moments amusants, mais c’est surtout un perpétuel combat pour ne pas céder à leur pulsion. Ils se désir, la situation est vraiment catastrophique et ils n’ont aucune solution face à la force de leurs désirs.

Bien que j’ai beaucoup aimé Liv qui a un caractère bien trempé et qui fait front même quand elle est blessée. Elle a tendance à se laisser influencer par ses désirs et lorsque Xander est dans les environs ses convictions faiblissent. Sa relation avec Alice est vraiment très amusante, on ressent leur degré de complicité et elle peut compter sur sa meilleure amie pour l’aider à faire les pires choix, mais le tout en gardant le sourire. Dès le premier chapitre Liv va se laisser entraîner par son amie et son détachement face à Xander, elle le doit à Alice. Leur rencontre débute par une passion intense et même après une nuit débridée l’attirance va être intacte et ils vont avoir du mal à rester éloigné l’un de l’autre.

Bien que j’ai dévoré ma lecture en quelques heures, j’ai quelques regrets sur l’histoire. Liv et Xander ont fait les choses à l’envers et leur histoire est dans un premier temps basé sur le charnel, ils ne savent rien de l’autre et clairement ils éprouvent une attirance qu’ils ne maîtrisent pas. Ils sont maladroits, ils ne connaissaient au final rien l’un de l’autre et c’est une situation vraiment difficile à gérer.

Sur le moment j’ai vraiment été ravie de cette lecture et bien que je le sois toujours, mais les heures ont passé et en réfléchissant à ce que j’allais vous dire, je me suis rendu compte qu’on parle beaucoup de passion, de désir et j’ai réalisé que les sentiments ne sont pas tellement présents, alors oui c’est la finalité mais on ne perçoit pas trop les émotions. Les barrières tombent, mais c’est trop proche de la fin et bien que l’amour se devine, il m’a manqué la petite étincelle pour être complètement en phase avec l’histoire. Malgré tout, j’ai bien envie de découvrir ce que la suite nous réserve donc je pense continuer cette série.

Signature

Unlimited | Melody Grace (Beachwood Bay #4)

Ce livre est le tome 4 d’une série.

Après une petite pause sur la publication de cette série, je suis ravie de voir que les Éditions Prisma ont décidé de reprendre. Bien que la petite bande soit au second plan, nous retrouvons Alicia aperçue dans les deux derniers tomes. Bien que nous ne l’ayons aperçu que brièvement, j’étais curieuse de connaître son histoire, car sous ses airs de control freak, son personnage avait tout pour me plaire. Bon par contre je suis hyper déçue qu’il est changé le format, ce dernier tome est complètement dégueulasse dans ma bibliothèque, c’est rageant d’avoir changé sans aucune explication, ma pauvre série…

Depuis qu’elle a rencontré Hunter à la fac, Alicia Wright est éperdument amoureuse du jeune homme. Issue de milieu identique et proche de la famille de ce dernier, elle a toujours cru qu’il verrait enfin qu’elle est à ses côtés. Seulement depuis sa rencontre avec la talentueuse Brit, tous ses espoirs se sont envolés, bien qu’une infime part d’elle-même espère qu’il ne soit pas trop tard, tout va s’envoler à l’annonce prochaine du mariage de l’heureux couple. Face à l’évidence elle est complètement anéanti et elle décide de se tourner vers la seule personne qui peut lui offrir une échappatoire Dex Callahan.

Il y a quelques mois sa rencontre avec le rockeur a été source d’évasion et d’oubli. Alors qu’elle n’envisageait pas de le recontacter, sa proposition de venir loin de tout pendant 7 jours, avec pour seul objectif se reconstruire et oublier son chagrin semble être la solution à sa peine. Complètement dévastée, elle décide de partir sur un coup de tête pour Beachwood Bay où le musicien a une maison loin de tout. Je crois que dès le départ, le héros avait tout pour me séduire, bad-boy, tatoué et musicien, sans oublier une histoire qui le hante et le tien éloigné de la scène pour une obscure raison. Le couple fait clairement des étincelles et la parfaite petite Alicia va apprendre à ne pas tout analyser, seulement profiter de l’instant présent. J’ai beaucoup aimé le lien que les héros tissent et malgré ce qu’on pourrait penser, ils ne vont pas se jeter à corps perdu l’un dans l’autre, mais apprendre à lâcher prise ensemble.

En bref, j’avais été habituée avec les tomes précédents à des personnages secondaires charismatiques et bien que je sois ravie, la bulle de protection qui entoure nos héros est peut-être un peu trop hermétique au reste du monde. Cependant une histoire aussi prenante que les tomes précédents avec un couple touchant et une romance torride bien plus profonde qu’il n’y paraît. Prenez un rockeur sexy au passé sombre, une adorable petite rouquine qui manque de confiance en elle, la plage, le soleil et une bonne dose d’amour. Secouez et le cocktail est prêt pour dégustation.

Lucie Signature

Black Iris | Leah Raeder

ImpressionTout d’abord je tiens à remercier les Éditions Prisma pour l’envoi de ce roman. Je vais essayer de mettre des mots sur mon ressenti, parce que on ne peut pas dire que ça soit un coup de foudre. Je suis beaucoup plus admirative par la plume de l’auteure, qui a réussi à complètement m’embarquer dans une histoire totalement immorale et qui est très éloigné de mes lectures habituelles. A vrai dire, c’est perturbant d’expliquer ce qui m’a plu, tout n’est que sexe, drôle et alcool. Je pense qu’on peut reconnaître la qualité d’un auteur lorsque celui-ci arrive à nous faire aimer son roman, alors que l’histoire est complètement dingue, tordue, dérangeante et tellement addictive que ça en est perturbant et je suis admirative.

Laney Keating est un personnage unique, qu’on pourrait qualifier d’anti-héros. C’est une jeune femme perturbée, les psychiatres lui ont diagnostiqué un trouble de la personnalité. Elle se gave de Xanax, est probablement ivre dans la plupart du roman et surtout abuse à tort et à travers du sexe. Je ne vous cache pas que présenter comme ça ce n’est pas hyper racoleur et pour tout vous dire c’est une personne détestable avec qui vous n’avez aucune chance de vous identifier. Ce qui fait sa force c’est justement son côté marginal et son besoin de vengeance qu’on ne va pas comprendre tout de suite. Plus on avance, plus on comprend qu’elle a un plan en tête… mais c’est seulement lorsqu’elle va rencontrer le gentil Armin et la sensuelle Blythe que les rouages vont se mettre en place. A partir de là, le trio infernal va partir en quête de vengeance contre les personnes qui ont fait du mal à Laney.

Ce qui est grandiose, c’est cette capacité à garder le lecteur accroché alors que son héroïne est loin d’être attachante. Elle n’hésite pas à mentir, manipuler et se sert de ses atouts pour blesser. D’ailleurs, elle le dit elle-même dès le début on va la détester et il ne faut pas s’attendre à une quelconque rédemption de sa part. Durant son cours de littérature j’ai appris un terme intéressant qui s’applique totalement à cette histoire. Laney est une narratrice peu fiable. Elle nous raconte tout ce qu’elle vit, on suit son parcours de manière détailler et elle nous conduit là où elle le souhaite, dans le sens où elle n’hésite pas à cacher des éléments, qui vont avoir leur importance dans la suite des évènements.

La chronologie est plutôt déstabilisante, on alterne de manière totalement aléatoire entre passé et présent, avant la rencontre du trio et après. Je ne vous cache pas que par moments j’ai perdu le fil, mais je pense que c’est un choix calculé par l’auteure pour accentuer les troubles psychologiques et nous donner l’impression d’être dans un gros bordel émotif. En toute honnêteté, je tire mon chapeau l’auteure qui a réussi à complètement m’embarquer, l’histoire est loin d’être simple et son s’éloigne clairement de mes goûts. Pourtant, je dois reconnaître que c’est une prise de risque on est dans une histoire inédite et c’est principalement grâce à l’originalité que la note est aussi bonne. Alors oui, j’ai détesté le fond et le message que véhicule ce roman, mais j’ai avalé ce roman en une journée tellement c’était prenant. Un roman à ne pas mettre dans toutes les mains, car on est dans l’excès et c’est clairement un sujet à ne pas prendre à la légère, mais si vous aimez prendre des risques… !

Signature Lucie