Les Mille Visages de notre Histoire | Jennifer Niven

Résumé :
Tout le monde croit connaître Libby Groby, pourtant, personne ne s’est jamais intéressé qu’à son obésité. Elle a longtemps vécu recluse dans sa chambre, cachant son corps et ses angoisses. Cette année, sa vie peut changer : Libby s’est inscrite au lycée.
Tout le monde croit connaître Jack Masselin : étudiant rebelle, sexy… aux réactions imprévisibles. Sous son arrogance, Jack a enfoui un secret douloureux.
Une histoire d’amour rédemptrice.
Des ados justes et charismatiques et le courage de s’accepter tel que l’on est.

Ce roman m’a été offert pour mon anniversaire par ma copine fanbooks76 et elle n’aurait pas pu mieux choisir, car il était dans ma wishlist depuis sa sortie et n’étant pas encore totalement remise de ma lecture déchirante de Tous nos jours parfaits, je ne le sentais pas prête à lutter contre  cette boule au ventre, sans compter que ce roman me hante encore malgré les années. Bien que l’histoire ne soit pas aussi intense, on aborde un thème qui fait réfléchir et j’ai été séduite par la beauté du message porté par Libby et Jack et par l’histoire qui mérite d’être découverte.

Libby et Jack ont tous les deux des problèmes d’adaptation et de socialisation, mais cette année va être différente pour ces deux inconnus. D’un côté nous avons Libby sa vie a été marqué par le décès de sa maman quand elle était enfant et cette perte a précipité un évènement qui a bien failli tourner au drame il y a plusieurs années. Aujourd’hui, les choses vont prendre une direction différente puisque pour la jeune fille fait son grand retour au lycée. J’ai apprécié découvrir une héroïne touchante et en même temps j’ai regretté qu’elle soit identifiée non pas pour sa personnalité pour son surpoids. Son combat n’a pas été simple, mais Libby est équilibrée et on ne décèle pas de grande fragilité, malgré certain propos difficile. Sa combativité est un trait attachant qui nous pousse à en savoir plus sur elle. Beaucoup se font une idée de la personne qu’elle est, mais personne ne sait réellement ce qu’elle a vécue, elle va pouvoir compter sur sa force de caractère et un humour touchant pour sortir la tête haute de personnalité malveillante. Et c’est avec joie que je l’ai vu s’épanouir au contact d’amis sincères.

D’un autre côté nous avons le très secret Jack, c’est un personnage qui m’a touché dans son combat. J’ai apprécié le contraste du jeune homme connu de tous dans le lycée et qui pourtant conserve un énorme secret qui est pourtant difficile à dissimuler. Certaines de ses décisions ne sont pas forcément des plus intelligentes, mais je peux comprendre qu’il soit difficile d’aller contre l’avis général au risque de perdre beaucoup et dans le cas de Jack sa position sociale au sein du lycée est déterminante s’il veut garder son secret. Je suis quand même assez surprise qu’on sache dès le premier chapitre ce que personne ne sait, mais ça m’a laissé un sentiment de trouble comme déstabilisé par la situation et triste pour lui d’être dans cette position sans d’autres recours que de faire semblant.

Jennifer Niven réussi sans mal à mettre l’accent sur les émotions et bien que ce roman ne m’ait pas brouillé le cœur en mille morceaux, il est difficile de rester insensible aux thèmes évoqués. On décèle la fragilité de nos héros c’est ce qui va précipiter ce lien entre eux, malgré la situation qui ne favorise pas forcément un rapprochement, Jack va pouvoir compter sur Libby. On aborde des thèmes tels que l’acceptation de soi, les premières amitiés et c’est avec beaucoup d’empathie qu’on voit nos héros s’ouvrir doucement l’un à l’autre et faire le deuil de ceux qu’ils étaient avant. Une lecture qui apprend à voir au delà des apparences et qui véhicule un très beau message.

Publicités

Hudson & You | Laurelin Paige (Fixed on you #4)

Un tome à lire après avoir lu l’ensemble de la trilogie

Un tome certes pas indispensable, mais qui a le mérite de nous replonger dans l’histoire de notre sulfureux couple. Hudson est un personnage qui est resté mystérieux jusqu’à la dernière ligne, pouvoir enfin me faire une idée de ses pensées les plus intimes, est complémentaire à l’histoire initiale, avec Alayna comme narratrice et replonge dans les scènes qui ont marqué la vie du couple. Laurelin Paige, nous livre l’histoire d’un héros vulnérable et torturé et j’ai parfois eu l’impression de le redécouvrir.

Je ne pense pas que j’aurais pu autant apprécier les émotions qui s’en dégagent, si je l’avais lu dès que la trilogie s’est terminé. Le fait de revivre l’histoire d’un œil nouveau est intéressant parce que je me remémorais au fil des pages les instants privilégiés que le couple à partager. Et en même temps, on comprend ce qui a poussé cet homme à devenir celui qu’il était quand il a rencontré Alayna. Sa relation malsaine avec Célia est née d’un jeu et leurs rapports sont assez difficiles à comprendre, pourtant la dimension psychologique est toujours aussi intense et le malaise très bien exploitée.

Il est intéressant de voir qu’à travers les yeux d’une autre personne, la même histoire peut avoir été vécue d’une manière différente. Hudson a toujours eu l’impression qu’il ne ressentait aucune émotion et le fait de se sentir différent l’a poussé à se comporter d’une manière tordue. Ces jeux et les dégâts qu’ils engendrent m’ont parfois mise mal à l’aise et en même temps, ce besoin d’éprouver quelques choses pour Hudson explique en partie son comportement. Tout va changer lorsqu’il va poser les yeux sur Alayna, on ressent la tempête intérieure et ses difficultés à accepter ce trop-plein d’émotions, j’ai toujours pensé que l’obsession et leur folie les avaient réuni pourtant lire cette histoire m’a fait réaliser qu’il s’agissait d’un coup de foudre et les évènements qui les ont rapprochés sont terribles, mais en même temps face aux lacunes sentimentales d’Hudson il est difficile de blâmer le jeu, qui lui aura donné la force de s’approcher.

En bref, lire l’histoire du point de vue d’Hudson a été très instructif, j’ai beaucoup aimé être dans sa tête, découvrir la naissance de ses premières émotions et bien évidemment revivre les moments clés de la série. Ce personnage complexe aura su me toucher par son approche de la vie et découvrir son parcours m’a étonné. On découvre également des scènes inédites qui montrent à quel point cet homme est intense, sa manière de vouloir maîtriser la situation est à l’image du personnage, mais bien évidemment les choses sont loin de se dérouler selon ses plans et c’est ce moment de l’histoire qui m’a fait découvrir sa vraie personnalité. Totalement en  amour devant cet épilogue à croquer qui m’a donné des papillons.
Retrouvez mon avis sur Fixed on you #1  ICI
Retrouvez mon avis sur Found on you #2  ICI
Retrouvez mon avis sur Forever wih you #3  ICI

Addicted to Sin | Monica James (Saison 2)

img_20161108_164643addicted-to-sin-2Très-bonCe roman est le 2ème tome d’une duologie, la chronique peut contenir des spoilers.

On peut dire que la fin du tome précédent avait réussi à mettre nos nerfs à rude épreuve, j’ai eu la joie de découvrir cette petite merveille en avance dans ma boîte aux lettres, alors il était pour moi inconcevable de le mettre de côté. Je dois dire que la découverte du premier tome avait une très belle surprise et je suis ravie d’avoir mis mes a priori de côté pour plonger dans cette histoire déconcertante.

Les personnages de Madison et Dixon sont fascinants et la notion de bien et de mal revient souvent. Pour le psychiatre, Maddy est sa rédemption,  il le dit lui-même il a rarement pris les bonnes décisions, alors rencontrer cet ange remet pas mal de chose en perspective. Au début du roman, on ne peut pas dire que Dixon est renvoyé l’image d’un homme bien et certains de ses choix dans ce tome, ne sont pas nécessairement les bons. On a juste envie de le voir assumer ses erreurs et d’arrêter de s’enfoncer, car il faut dire ce qui est, il s’est creusé sa propre tombe et Juliet le pousse un peu plus dans ce trou.

Madison va s’avérer être beaucoup plus forte qu’on ne l’aurait imaginé et bien qu’il ne pense pas mérité une femme comme Maddy, Dixon est la raison pour laquelle la jeune femme s’épanouit de jour en jour et il lui réapprend à vivre sans crainte. On pourrait la croire naïve, mais c’est surtout un personnage avec un cœur magnifique et la voir s’ouvrir comme elle le fait est tellement touchant. Protéger la jeune femme va s’avérer une décision facile à prendre et même si cela veut dire risquer de tout perdre. Juliet va dévoiler une autre facette de sa personnalité et montrer son vrai visage.

En bref, qu’est-ce que le bien et le mal ? Monica James nous a mise face à un ange et un démon, toutes les deux attirés par un simple mortel. Il est difficile de cataloguer Dixon, car tout simplement il n’est qu’un homme. Face à la tentation, il a prit de mauvaises décisions et lorsqu’il a été confronté à ses erreurs, il a prit la décision de s’en sortir pour pouvoir être digne de la femme de sa vie, mais au final ses choix discutables, ne font pas de lui un homme mauvais. Ce qui compte c’est d’en être arrivé là aujourd’hui et rien que pour les possibilités qu’il a offerts à Madison, il mérite d’être apprécié.

Un second opus qui n’est pas de tout repos pour nos deux héros, j’ai été complètement conquise par les rebondissements et je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer, difficile de le lâcher avant d’avoir eu le dernier mot. J’imaginais la fin un peu différente, au cours de ce mois d’attente de nombreuses hypothèses me sont venus et même si je suis totalement en amour devant ce récit, j’aurais aimé une confrontation plus violente, car j’ai trouvé la fin pas assez cruelle, même si elle est assez satisfaisante. Je ne peux que recommander cette suite qui saura contenter les fans du premier opus et faire monter la tension.

Retrouvez mon avis sur Addicted to Sin #1 ICI
Lucie