Romance

Attirance | Sarina Bowen & Elle Kennedy (WAGs #1)

Résumé :
Organiser le mariage de son frère et être enfin reconnue « compétente » aux yeux de sa propre famille, voilà un défi de taille pour Jess Canning ! Or la situation n’est pas simple car elle doit à tout prix éviter que ne s’ébruite la liaison qu’elle a eue un an plus tôt avec le témoin de son frère… Une erreur monumentale, qu’elle ne réitérera pas, quand bien même Blake et son corps de gladiateur sont à se damner ! Ne pas flancher et se concentrer sur sa mission de wedding planner semble une solution toute trouvée et facile sur le papier. Mais en réalité, céder à la tentation, ne serait-ce pas la meilleure façon de résister ?

Quand deux autrices talentueuses décident de travailler ensemble pour écrire une romance à quatre mains, il est difficile de se questionner avant d’acheter le fameux roman. J’avais déjà entendu beaucoup de bien de leur précédente série dont est issu ce spin-off donc lorsqu’elles ont décidé d’écrire une romance M/F, c’était pour moi l’occasion de découvrir ce qu’elle pouvait proposer une fois réunie. Au premier abord, j’ai trouvé les personnages un poil vulgaire, mais au fil des pages ça devient un jeu et ça contribue à rendre l’histoire déjantée.

L’histoire débute quelques jours avant le mariage de Jamie et Wes les héros de la série Fierté, nous retrouvons Jess Canning chargée d’organiser le mariage de son frère. Pour la jeune femme c’était l’opportunité de prouver à sa famille qu’elle est compétente et pourtant les vieilles insécurités ont la vie dure. Stressée par l’organisation et la discussion qu’elle doit avoir avec ses parents, Jess est également sur les nerfs à cause du témoin qu’elle cherche à éviter. Blake quand à lui cherche par tous les moyens à se rapprocher de la jeune femme.

Blake et Jess ont tous les deux un fort caractère et malgré l’attirance sexuelle évidente, Jess n’est pas prête à remettre le couvert. Elle va se heurter à la détermination de Blake qui ne peut oublier leur nuit torride et qui sent les vibrations de leurs corps, chaque fois qu’ils sont proches l’un de l’autre. Il n’hésite pas à dire tout ce qu’il pense, au risque parfois d’être trop cru, mais ces échanges en deviennent finalement drôles, car ils se chamaillent et ça ne fait que monter la pression. Et on attend le moment où les résolutions de Jess vont s’écrouler.

J’ai apprécié le personnage de Jess qui renvoi toujours l’image d’une femme sûre d’elle et qui pourtant est rongé par le doute. Sa peur de l’échec est ancré dans chacun de ses projets et même si elle ne le voit pas encore, Blake la pousse à s’affirmer et à prendre confiance. Je suis d’ailleurs un peu déçu que cet aspect n’est pas été totalement poussé au bout, puisqu’on s’intéresse davantage au passif de Blake qui s’est juré de ne jamais fréquenté de nouvelle femme depuis le fiasco de sa précédente relation. Tous les deux ont beaucoup à offrir et même si au premier abord, on pourrait les croire superficiels, ils ont beaucoup à s’offrir, tant en terme d’amitié, que d’amour.

Les deux autrices m’avaient habitué à des romances plus complexes, mais l’histoire est fluide et malgré sa simplicité on passe un bon moment. En le terminant, je me suis d’ailleurs précipité pour lire le résumé du deuxième opus. Même si l’histoire n’est pas parfaite, si vous cherchez un roman sans prise de tête, celui-ci devrait vous plaire. Certes les thèmes abordés sont survolés, mais c’est drôle, l’amitié y occupe une place importante et c’est dans le milieu du hockey. Il me tarde de découvrir le second opus, qui devrait être tout aussi sexy.

Romance, Young Adult

Did I Mention I Miss You ? | Estelle Maskame (D.I.M.I.L.Y. #3)

img_20161104_182730dimilyTrès-bonCe roman est le 3ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.

Et voilà dernier tome de cette série qui m’aura faite passer par pas mal d’émotion, souvent contradictoire, mais totalement addictive. J’attends ce dernier opus avec impatience, car la fin du tome précédent était tellement inattendue que j’avais envie de savoir comment nos héros allaient s’en sortir. Ce tome est à mon sens le meilleur de la série, les héros sont beaucoup plus matures.

A la fin tome précédent, Tyler prenait la terrible décision de s’éloigner de Santa Monica, pour essayer de se reprendre en main, mais il s’éloignait surtout d’Eden sa demi-sœur de qui il était amoureux depuis deux ans. C’est sans surprise que nous retrouvons Eden au début d’un nouvel été, après un an à étudier à Chicago, la jeune femme est de retour dans cette ville qui a vu naître leur amour. Sauf que cette année, la jeune femme est désespérément seule et doit assumer seule les responsabilités que la révélation de sa relation avec Tyler a engendrée. Bien qu’elle puisse compter sur sa meilleure amie Rachel, on ne peut pas dire que les autres acceptent l’idée de sa brève histoire avec Tyler à commencer par son père, qui ne lui adresse la parole que pour d’absolus nécessités et encore on constate que leur rapport son plus mauvais que jamais, tout comme avec Jamie qui rejette cette relation.

C’est une Eden assez morose que nous retrouvons, en ce 4 juillet elle n’est pas prête à se rappeler ce qui s’est passé les deux étés derniers et l’ambiance est très pesante. Lorsqu’elle apprend que Tyler est de retour, sa colère va prendre le dessus, elle ne peut pas concevoir qu’il soit rentré et s’attend à la découvrir impatiente de le revoir. Lui-même ne s’attendait pas à revenir dans une telle ambiance, son départ était pour lui une question de survie et il n’a pas réfléchi aux conséquences que son départ aurait. Pourtant, ses sentiments envers Eden sont toujours aussi fort et il va tout faire pour la convaincre de le suivre avec lui pour un ultime été, à tenter de renouer avec celle qu’il aime.

Je dois dire que dans ce tome, j’ai surtout été marquée par la maturité de Tyler. Depuis le début c’est un garçon à problèmes et on ne peut pas dire que ses décisions étaient les meilleurs. Dès son retour nous allons pouvoir constater qu’il est calme et apaisé, alors qu’Eden est furieuse et même si je n’ai pas toujours été fan de ses décisions, sa colère est quand même méritée. Leur relation est plus belle que jamais, ils vont découvrir que les sentiments ne meurent pas malgré la distance et Tyler va s’avérer pleins de surprise dans ses explications. C’est vrai que les décisions d’Eden semblent un peu rapides et on a du mal à imaginer que tout puisse se dérouler comme ça, mais leur relation est irréaliste depuis le départ, donc ce n’est pas si surprenant de les voir se rapprocher comme toujours à vitesse accélérée.

Une saga qui m’aura fait grincer des dents par moments,mais qui gagne en maturité. Ce tome est sous le signe de l’espoir et des secondes chances, j’ai trouvé ça mignon. J’ai beaucoup apprécié de retrouver Tyler et Eden, mais également Karen et Ella, qui vont s’avérer être des anges gardiens sur qui ils pourront compter. La fin aurait mérité d’être un peu développé, car des zones d’ombre demeurrent, mais dans un sens ça conclut également parfaitement leur histoire. Une série qui ne conviendra pas forcément à tout le monde, mais l’univers est très addictif et je ne regrette pas d’avoir continué.

Retrouvez mon avis sur D.I.M.I.L.Y. #1 ICI
Retrouvez mon avis sur D.I.M.I.L.Y. #2 ICI
Lucie
Romance, Young Adult

Did I Mention I Need You ? | Estelle Maskame (D.I.M.I.L.Y. #2)

DIMINYCe livre est le 2ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.

Parfois on passe un bon moment dans une histoire, alors que les personnages et leurs actions nous rendent dingue. Cette série exerce un pouvoir assez déroutant, j’ai passé une bonne partie du roman à vouloir frapper les personnages. Leurs mauvaises décisions vont entraîner une série de réactions qui auraient pu être évité s’ils avaient eu un peu de jugeote, seulement voilà je suis complètement accro à cette histoire et ça m’ennuie de l’admettre, mais malgré leur comportement affreux je n’ai pas réussi à m’empêcher de dévorer chacune des pages et attendre leur happy-end.

Eden et Tyler ne se sont pas vu depuis un an, leur histoire étant impossible, elle a décidé de donner une chance à sa relation avec Dean. Pourtant, lorsque son demi-frère l’invite à venir passer six semaines à New York, avec aucun parent pour venir interférer dans leur relation, elle ne peut s’empêcher de tout abandonner pour le rejoindre. Et malgré que ce soit son dernier été à passer en compagnie de son petit ami, le besoin de voir Tyler est plus fort que tout et elle part le retrouver, persuadé qu’elle veut seulement se prouver qu’ils sont passé à autre chose, mais peut-on vraiment résister à l’amour ?

Je pense que si vous êtes arrivé jusque-là dans cette chronique, vous comprendrez ce qui m’a profondément dérangée. J’admets que la situation est compliquée et tombée amoureuse de son demi-frère est difficile à accepter. Lorsque Eden a choisi de mettre un terme à leur relation, elle n’avait pas tort dans le sens où personne ne va accepter cet amour interdit. Ce qui rend son personnage détestable, c’est sa manière de se rabattre sur Dean, elle éprouve de la sympathie pour lui et c’est la solution de facilité, mais partir six semaines chez Tyler, en sachant que son gentil petit ami va sagement attendre son retour, après qu’elle est revue son ex est profondément odieux. Je vous jure ça me dégoûte, alors oui pendant quelques pages ils vont tenter de résister parce que ce n’est pas très sympa pour ce pauvre Dean, mais bon au final ils vont vite l’oublier et ne pas réfléchir à leurs choix.

Le truc c’est que malgré toute l’antipathie que je peux éprouver pour ces deux personnages, leur relation est belle. Leur amour impossible est douloureux et ne pas pouvoir être ensemble les déchire, encore une fois dans ce tome ils jouent un peu au jeu du chat et de la souris, mais leur amour est indéniable et lorsqu’ils sont ensemble, on est sous le charme. Tyler est particulièrement irrésistible dans ce tome, son année à discuter de son passé lui a été bénéfique, il est beaucoup plus calme et apaisé, sans compter qu’il semble avoir complètement arrêté les drogues, ce qui rend leur relation plus belle dans ce second opus. Un peu déçue par la fin, qui laisse un arrière-goût de déjà vu, j’aurais bien aimé que l’auteure ne soit pas si prévisible, mais j’ai hâte de découvrir la suite.

Retrouvez mon avis sur D.I.M.I.L.Y. ? #1 ICI
Lucie