Le Prince Déchu | Erin Watt (Les Héritiers #4)

Résumé :
Easton Royal a tout pour lui : la beauté physique, l’argent, l’intelligence. Son but dans la vie, c’est de s’amuser autant que possible. Il ne pense jamais aux conséquences de ses actes.
Mais quand Hartley Wright fait son apparition, elle bouscule la vie tranquille d’Easton. Malgré le fait qu’elle soit très attirée par Easton, elle est celle qui lui dira non. Easton ne la comprend pas et, forcément, il n’en est que plus attiré.
Hartley veut qu’il grandisse et, en attendant elle ne veut pas de lui.
Elle a probablement raison. Rivalité. Règles. Regrets. Pour la première fois dans la vie d’Easton, être un Royal ne suffit pas. Il est sur le point d’apprendre que plus on part de haut, plus dur est la chute.
Merci Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman.

Une lecture toujours aussi fluide, les pages se tournent réelle difficulté et même si j’aurais apprécié une intrigue un peu moins classique, l’histoire à de bons côtés. Depuis ma découverte de cette série et mon presque coup de cœur pour le premier opus, j’espère toujours éprouver cette petite étincelle qui s’éteint progressivement. Easton est un personnage intrigant qui m’avait tapé dans l’oeil dans les précédents tomes et même si, j’avais moins d’attente pour ce tome, il demeure une petite part de déception, car l’intrigue peine à décoller.

Easton Royal est un aimant à conquête, il est beau, riche et intelligent, pourtant il n’a aucune réelle motivation dans la vie et il prend tout à la rigolade. Son seul mantra c’est profiter et s’amuser, sans jamais penser aux conséquences de ses actes. Alors qu’il commet une énième erreur sans se préoccuper de ce que cela peut entraîner, son chemin croise Hartley Wright, qui ne cache pas son mépris et son désintérêt pour le jeune homme, pourtant conscient qu’elle n’est pas indifférente à son charme, la jeune femme souhaite simplement que sa vie reste sur les rails et Easton est la représentation même des ennuis. Confronté pour la première fois à un refus, le jeune homme va mener une campagne de séduction, car il veut comprendre ce refus et y remédier.

Après le ténébreux Reed Royal, on change de registre, même si le côté homme torturé est encore une fois valable. J’ai été frappé par la différence de caractère, Easton est un personnage qui m’a frappé par son immaturité. Étant dans une spirale d’auto-destruction, le jeune homme va prendre une série de mauvaises décisions et bien évidemment, tout acte à des conséquences, sauf que bien souvent les dégâts ne le concernant pas seulement, il entraîne régulièrement les autres dans ses ennuis et sa rencontre avec Hartley va avoir le mérite de le pousser à se remettre en questions, même si il a de gros problèmes qui ne vont pas se résoudre aussi facilement. J’étais très emballée par son histoire et même s’il a un bon fond, il ce côté égoïste qui le rend parfois difficile à supporter.

Du côté de Hartley, il y a cette opposition entre le côté fragile et cette combativité qui la pousse à tenir Easton à distance. Même si on ne comprend pas toujours ses réactions, elle instaure des règles qui vont apprendre à cadrer Easton et bien que la romance n’en soit qu’à ses prémices, la relation qui se tisse entre nos héros à quelques aspects touchants qui n’ont malheureusement pas été poussé. La jeune femme a ses propres problèmes et rapidement le mystère qui entoure ses réactions va s’épaissir, car les premiers indices sont difficiles à assembler. Ses réactions sont parfois un peu disproportionné, mais j’ai apprécié son combat personnel.

Encore une fois la fin garde son lectorat prisonnier avec des questions plein la tête. J’ai retrouvé des similitudes avec les précédents tomes, ils sont construits sur la même base et même si, j’ai eu plus de mal à m’attacher aux personnes Easton est un personnage qui a montré qu’il avait des problèmes et on s’inquiète facilement pour lui lorsque la situation se complique. J’espère simplement, que la suite va être un peu plus entraînante, car l’histoire a eu plus de mal à prendre et au vu des évènements énoncés à la fin, cette suite pourrait être surprenante. Une lecture agréable qui malgré quelques défauts, réussie à susciter l’envie de lire le final.

Mon avis sur La Princesse de Papier #1 ICI
Mon avis sur Le Prince Brisé #2 ICI
Mon avis sur La Prison Dorée #3 ICI
Publicités

Madame Malcolm | Katy Evans (Manwhore #2.5)

Merci aux éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce roman
Date de sortie : 9 novembre 2017

Difficile de dire adieu à ce couple qui se complète à merveille et surtout un amour qui nous aura fait vivre l’histoire de l’intérieur, alors je ne sais pas vous, mais quand je vois que même Katy Evans a du mal à leur dire adieu, je me dis que je ne suis pas la seule à leur dire adieu. Si vous pensez que cette nouvelle est une suite, je vous arrête tout de suite, voyez plutôt ce tome comme un bonus. Personnellement je suis particulièrement fan des épilogues à la fin des romans, alors y consacrer un tome entier moi ça me suffit pour passer un bon moment.

Cette nouvelle c’est l’occasion d’étaler un peu plus l’amour entre Malcolm et Rachel, après avoir accepté de devenir la femme de notre sublime Malcolm Saint, la jeune femme va nous conduire avec elle jusqu’à l’hôtel. A travers de courts chapitres, nous allons vivre des moments de bonheur avec nos héros et partager des moments privilégiés avec leurs amis. Ne vous attendez pas à de nombreux rebondissements, ce n’est pas le rôle de cette nouvelle et ça n’aurait pas pu être totalement exploité. Certains sujets reviendront sur le tapis et de nouvelles révélations pourraient être utiles pour introduire les tomes suivants, mais hormis ces petits clins d’œil l’histoire se consacre exclusivement à mettre à l’honneur notre héros et profiter un peu plus de l’univers de Katy Evans.

Je suis ravie d’avoir retrouvé Malcolm et Rachel pour cet évènement qu’on attendait tous depuis qu’ils se sont rencontré. Maintenant, la boucle est bouclée et le célibataire le plus convoité des États-Unis va devenir le mari le plus convoité. La simplicité du récit fait le charme de l’histoire et j’ai apprécié participer aux préparatifs pour au final, lire le plus beau des adieux. Je n’aurais pas dit non à un ultime chapitre, mais je suis persuadée que notre couple de futur marié va voir s’ouvrir devant eux un avenir radieux. Une lecture adorablement romantique.

Mon avis sur Malcolm le sulfureux #1 ICI
Mon avis sur Malcolm +1 #2 ICI