Losing Hope | Colleen Hoover (Hopeless #2)

img_20170120_180630_638losing-hopeCoup-de-coeurCe roman je l’ai attendu pendant des années, je m’étais résigné à devoir le lire en V.O. sans pour autant savourer complètement ma lecture. L’annonce de sa publication en français a été l’une des plus belles nouvelles pour les sorties 2017. Avant tout, j’aimerais mettre l’accent sur le fait que Losing Hope n’est pas une suite. Il s’agit d’une réécriture de Hopeless raconté par Holder, avec quelques scènes complémentaires.

Si vous lisez cette chronique, c’est qu’à mon sens vous avez lu Hopeless et que comme moi Dean Holder vous a intrigué. Lorsque je l’ai découvert pour la première fois, j’ai immédiatement été sous le charme. Il est encore jeune, pourtant son côté protecteur est un de ses traits de caractères les plus prononcés et également celui qui m’a rendu accro à lui. Traumatisé enfant par la disparition de sa voisine Hope, Holder ne s’est jamais vraiment remis de cet évènement, mais c’est la mort de sa sœur jumelle qui va détruire le peu de confiance qu’il a envers les autres et précipiter sa volonté de garder ses distances.

Aujourd’hui, après une année difficile, le jeune homme est de retour chez sa mère et alors que j’étais persuadé qu’il était solitaire, ce tome compagnon a dressé un portrait différent de Holder, car il est en  réalité entouré par un ami de longue date Daniel. Son caractère est assez surprenant et pourtant son amitié à se révéler précieuse pendant les moments difficiles. Alors qu’il envisageait d’abandonner ses études, le regard désarmant de Sky qui n’est pas sans lui rappeler celui de la petite Hope, va lui faire changer ses plans. D’abord intrigué, il va rapidement se laisser mener par ses sentiments et chaque heure passée en sa compagnie va lui redonner l’espoir, que peut-être tout n’est pas perdue.

J’ai vu beaucoup de personnes se programmer une relecture avant la sortie de Losing Hope, pour ma part je suis contente que ma lecture n’ait pas été trop récente, car j’ai pris plaisir à redécouvrir ce roman qui m’avait tant touché. Holder s’est toujours montré le plus fort et pourtant cette épreuve qu’a traversée Sky a été l’une des plus difficiles pour lui, car il a toujours voulu protéger la jeune femme et même s’il a perdu Lesslie il lui reste une chance de sauver Hope. Les émotions qui se dégagent de cette lecture sont différentes de Hopeless, au contact de Sky nous avions appris à reconstituer le puzzle de son passé et les révélations terribles m’avaient causé tant de peine face à sa souffrance. J’ai du mal à croire que j’ai retrouvé les sourires, les rires, les couinements, les soupirs de plaisir, la tristesse, la colère et une immense peine pour ces deux personnages lorsque la vérité éclate et ce sentiment d’impuissance.

Ici, mon cœur s’est prisé quand j’ai constaté les dégâts que la mort de Lesslie avaient causés sur Holder. Impossible pour lui de la laisser s’en aller, pour ne pas rompre le contact il va choisir de lui écrire des lettres. D’abord pleine de colère, puis progressivement pleine d’espoir et rempli d’amour. Je dois dire que ces lettres m’ont bouleversé et sa vision est attachante, notamment car ce personnage si secret va nous montrer l’étendue de ses sentiments et j’ai été soufflée de tout le chemin parcouru. Parfois même les sauveurs, ont besoin d’être soutenu et ce tome est un complément magnifique pour redécouvrir Holder.  A l’image de cette série, les dernières pages sont terriblement touchantes, et j’espère qu’il vous plaira autant qu’à moi. La prochaine étape consiste à attendre la publication de Finding Cinderella et la fin sera bel et bien là.

Retrouvez mon avis sur Hopeless #1 ICI
Lucie
Publicités

Enfin toi | Molly McAdams (Thatch #1)

img_20161224_112159_057enfin-toiBonSortie prévue le 25 janvier 2017.

Je remercie NetGalley et Harlequin de m’avoir permis d’être bien accompagnée pendant les fêtes. Je ne sais pas ce qui m’arrive en ce moment, mais je me monte tellement la tête avec les sorties à venir, qu’une fois dans mes petites mains, je me retrouve déçue car trop éloigné de ce que j’attendais de ma lecture. Je me sens pas totalement comblée, passer un bon moment mais attendre le déclic qui ne vient pas ça a forcément un impact sur ma notation et je suis déçue car ça reste mignon, mais il m’a manqué l’explosion d’émotions.

Grey et Ben sont amoureux depuis 7 ans, alors qu’ils avaient décidé d’attendre d’obtenir leur diplôme pour se marier, ils préfèrent ne pas perdre une minute et s’unir. A trois jours du mariage, les préparatifs battent leur plein et un drame va venir tout remettre en cause. En effet, son fiancé meurt brutalement, mettant un terme à tous leur projet et détruisant par la même occasion la vie de la jeune femme. Deux ans plus tard, Grey vient d’obtenir son diplôme et la vie est toujours aussi difficile pour elle. Elle peut néanmoins compter sur Jagger son ami de toujours et accessoirement le meilleur ami de son défunt fiancé.

A 22 ans, Grey n’est plus que l’ombre d’elle-même et personne dans son entourage n’arrive à l’aider à remonter la pente. La seule personne qui puisse comprendre sa souffrance c’est Jagger et en deux ans, il ne l’a jamais laissée tomber. Il est l’ami sur qui elle peut se reposer et celui qui arrive à lui arracher ses rares sourires. Dès le premier chapitre on comprend l’ampleur de leur amitié et aussi les dégâts dans la vie de Grey, clairement c’est une loque et elle est au fond du trou. J’ai apprécié de voir son évolution et même si ça prend du temps, elle va doucement reprendre sa vie en main, grâce à la présence Jagger.

Sous ce regard malicieux se cache un artiste talentueux, qui n’a pas grandi dans les meilleures conditions, mais qui soutient sa jeune sœur. Même Grey il n’est pas prêt à l’abandonner et pour cause, il est amoureux d’elle depuis qu’il est adolescent et il donnerait tout pour revoir la jeune femme heureuse. Il aurait gard » le secret encore longtemps, seulement c’est bien connu tout fini toujours par ce savoir et cette révélation va venir tout remettre en cause entre les deux amis et une nouvelle fois, la secousse va provoquer des dégâts. Il faut dire que Grey était loin d’imaginer que son meilleur ami puisse la voir autrement que comme la fiancée de son ami. J’admets que la situation n’est pas évidente, mais Jagger à quand même un petit quelque chose qui le rend irrésistible et sa tendresse envers Grey est adorable.

Je termine ma lecture un peu mitigée j’ai trouvé l’histoire agréable, mais j’ai attendu en vain que les émotions déferlent compte tenu le sujet sensible, mais à aucun moment je n’ai ému. C’est vrai que Grey est déchiré entre son passé et son futur, mais les sentiments amoureux viennent de nulle part et évidemment la jeune femme panique, car c’est une révélation. Jagger c’est toujours comporté en bon ami et même si on décèle rapidement ses sentiments, la révélation est un peu brutale, notamment car on n’a pas eu le temps de voir les sentiments de Grey naître. Ben occupe une place centrale dans sa vie et soudainement en apprenant l’amour que lui porte Jagger, elle réalise qu’elle ne lui est pas insensible. Après c’est vrai qu’ils sont mignons ensembles, mais le déclencheur m’a manqué et pendant ma lecture j’ai réalisé que la romance était un prétexte pour affronter tout ce qui se passe autour de leur relation. Ce n’est pas vraiment ce à quoi je m’attendais, alors c’est frustrant ce moment tu ne ressens rien.

Lucie

Cette obscure clarté | Estelle Laure

Très-bonDès que je me lance dans un roman des éditions Hachette, je sais que je n’en ressortirait pas indemne. Celui-ci ne fait pas exception et une infirme partie de moi, restera marquée par cette lecture émouvante qui a su me parler dès les premières lignes et m’embarquer dans le quotidien d’une héroïne fragile.

Lucille est une jeune fille de 17 ans normale, qui était jusqu’à il y a quelques mois invisible dans les couloirs du lycée. Et puis, un soir tout s’est effondré et son père a été interné en psychiatrie. L’histoire commence d’une manière assez particulière, puisque depuis quatorze jours, la jeune fille n’a plus de nouvelles de sa mère, après que celle-ci se soit accordé des vacances à durée indéterminée pour oublier. Comprenant que la situation est grave et pour protéger sa petite sœur Wren d’une séparation, elle va décider de cacher la situation aux voisins, à l’école et avec l’aide de sa meilleure amie Eden, et son frère jumeau Digby elle va tenter de s’en sortir et d’affronter seule les embûches.

Je m’attendais à une histoire percutante, mais j’ai vraiment été remué par cette situation hors du commun. On aimerait croire que l’enfer que vit Lucille ne peut pas être pire, mais au final la situation est loin d’aller en s’améliorant, entre les factures et la nourriture, on voit la jeune fille grandir malgré elle et prendre des responsabilités qui n’auraient pas dû être les siennes. Notre héroïne est loin de se laisser démonter, avec un self-contrôle assez impressionnant, elle va prendre des décisions d’une grand maturité et s’occuper à gérer la situation du mieux qu’elle peut, sans jamais baisser les bras. La seule chose qui compte, est de maintenir un semblant de normalité pour Wren. Elle va trouver un allié inattendu auprès de Digby sur qui elle va pouvoir compter dans les moments difficiles.

J’ai vraiment été remuée par la situation, notamment car rapidement la situation va s’aggraver et entre les factures, les autres dépenses elle va devoir grandir beaucoup plus vite et prendre des responsabilités qui n’étaient pas les siennes. J’ai trouvé Lucille très mature et ses décisions parfaitement réfléchies, elle a cette manière de ne jamais baisser les bras devant Wren et de tout faire pour qu’au moins l’une d’entre elles, soit heureuse. Pourtant même si la situation est pesante, elle reste une adolescente et ses sentiments envers Digby vont venir compléter la situation, notamment car il n’est pas libre.  Il est la seule constante dans sa vie et sa présence lui rappelle qu’elle n’est pas tout à fait seule, pourtant une fois ses amis parti, le vide ne va pas la quitter et la peur s’insinuer.

Cette obscure clarté c’est l’histoire d’une descente aux enfers, personne n’imagine à dix-sept ans devoir subvenir aux besoins de sa sœur. L’amour qui unit les deux sœurs est vraiment touchant, tout ce que Lucille sacrifie pour rendre le sourire à sœur est admirable. C’est à la fois une histoire d’amour, d’amitié, de solidarité et d’espoir. J’ai été totalement et irrémédiablement envoûtée par la justesse de cette plume, la moindre étincelle de lumière est un soulagement, car il est inconcevable de ne pas être touchée par l’histoire de l’adolescente et je n’aspirais qu’à la voir enfin heureuse.

Un young adult addictif qui m’a tenu éveillé jusqu’à tard dans la nuit, le parcours de Lucille est touchant et il est impossible de ne pas être secoué par cette histoire. J’ai beaucoup aimé la conclusion de cette histoire poignante, mais j’aurais été curieuse de découvrir où en seraient les sœurs Bennett dans quelques années et voir l’impact de la situation sur leur avenir. Un roman à découvrir !

Lucie

 

 

Dirty | Kylie Scott (Dive Bar #1)

DirtyMalgré une couverture qui ne m’attirait pas du tout, je voulais absolument découvrir ce spin-off. Je dois dire que je suis ravie de ce 1er tome, qui introduit un nouvel univers, des personnages toujours aussi fous et une romance attachante. Le style de Kylie Scott est toujours aussi fluide et malgré une intrigue un peu faible, on rentre rapidement dans l’histoire en étant face à deux personnages qui ne s’attendaient pas à être frappé par une flèche de Cupidon et affronter des sentiments inattendus.

Lydia avait tout planifié, un mari aimant, une famille, le tout dans une belle petite maison dans une petite ville. Le jour de son mariage tout aurait dû être parfait et leur amour aurait dû s’afficher aux yeux de tous. Seulement une vidéo montrant son mari en compagnie de son témoin dans une situation compromettante va tout changer. Complètement humiliée, elle s’enfuit aussi vite qu’elle le peut et sa course va la conduire à proximité d’une adorable petite maison, pour finir dans une baignoire.

Cette maison, c’est celle de Vaughan, le jeune homme est de retour dans sa ville natale après la séparation de son groupe de rock. En découvrant la jeune femme complètement débraillée, il va être légèrement agacé, mais c’est sans compter sur deux atouts de charme qui vont finir de le convaincre de venir en aide à cette jolie mariée. Les premiers chapitres vont s’avérer complètement déjantés. Lydia et Vaughan vont se découvrir des points communs et contre attente une certaine complicité va naître. Mais cette rencontre va également être l’occasion de faire la connaissance de la famille et les amis du rockeur, à la tête du Dive Bar et Lydia va se rendre compte qu’elle a enfin trouvé sa place.

Je suis totalement surprise du caractère de Vaughan, il est d’une simplicité déconcertante, compte tenu de son parcours. Revenir dans sa ville natale va être un échec pour lui et il va devoir se rendre à l’évidence qu’il a besoin de rester quelque temps en ville. Lydia va immédiatement l’attirer, mais compte tenu de sa situation il va mettre de côté l’attirance qu’il ressent et lui offrir son soutien. La jeune femme va prendre la situation d’une manière inattendue et remettre ses rêves en question, face à l’évidence elle va devoir prendre des décisions difficiles, mais c’est sans compter sur son adorable logeur qu’elle va essayer de surmonter les problèmes. Je félicite l’auteure qui réussit à rendre la romance évidente, malgré une situation compliquée. Je n’ai eu aucun problème avec le récit, mais je n’aurais pas été contre quelques rebondissements qui auraient ajouté un peu de peps à un scénario assez tranquille.

Lucie Signature

A la diable | Kristen Ashley (Rock Chick #1)

Je n’avais pas mis Rock Chick dans mes achats prioritaires et pourtant, je n’ai cessé de voir des éloges sur ce roman. Je commençais sérieusement à revoir mon jugement et j’ai fini par être convaincu quand ma super copinaute Audrey a été touchée par le virus de la rockeuse à son tour. Je la remercie infiniment, car sur un coup de tête elle me l’a offert et elle m’a trouvé le remède parfait contre une petite baisse de régime. Ce roman est lumineux, un sourire vissé aux lèvres pendant toute ma lecture.

Dans ce premier volet, nous faisons la connaissance d’une héroïne qui a un don pour se mettre dans les ennuis. Indiana (Indy) Savage en apparence cette petite rockeuse sexy a tout d’une jeune femme tranquille, propriétaire d’une librairie/café, elle ne devrait pas à craindre pour sa vie, tout comme elle ne devrait pas travailler avec un Barista un peu louche, qui va lui causer quelques frayeurs. Après une série de coups de feu, cette fille de flic n’a pas le choix il faut résoudre ce fâcheux contre-temps sans s’adresser à la police. Légèrement paniquée, elle va décider de faire confiance à Ally et elle va se retourner vers la seule personne susceptible de l’aider Liam (Lee) Nightingale, ou plus précisément son appartement sécurisé. Lui il est sexy, un peu bad-boy sur les bords et accessoirement il détective privé.

Seulement Indy s’est juré de ne plus jamais faire appel au frère de sa meilleure amie, pas depuis qu’il l’a rejeté dans un moment embarrassant. Ce béguin d’enfant a grandi avec elle et bien qu’elle tente par tous les moyens de l’éviter, elle est incapable de ne plus être en contact avec lui tout simplement car leurs deux familles sont soudées comme les doigts de la main, depuis la mort de la mère d’Indy. Alors, lorsqu’elle va devoir faire confiance à l’efficacité de Lee, les choses vont un peu se compliquer car elle n’est pas du genre à regarder les autres intervenir. En voulant venir en aide à son employé Rosie, elle va s’attirer les foudres de vilains méchants qui malgré les apparences ne rigolent pas du tout.

Je n’étais absolument pas préparé à cette intrigue. Sous couvert de l’enquête policière, nous allons suivre une héroïne solaire qui respire la joie de vivre et malgré sa capacité à être aux mêmes endroits que les problèmes. Kristen Ashley intègre l’humour d’une chick-lit à une enquête policière et la notion de danger est allégée par un humour décapant. Sans compter l’éventail de personnages qui sont tous plus amusants les uns, que les autres et qui laissent présager d’autres tomes dans la même veine. Le couple est irréprochable, lui un mâle alpha possessif et sexy et elle drôle, grande gueule et romantique. Tous les ingrédients sont réunis pour lâcher prise, ça fait du bien au moral après une longue journée.

 Signature