Notes Noires | Pam Godwin

J’ai été très heureuse de l’annonce de la sortie de ce roman érotique et dès qu’il est sortie les premiers avis ont été plutôt encourageants donc je n’ai pas hésité une seconde avant de me le procurer. Dès qu’il a rejoint ma bibliothèque, je n’avais qu’une envie me jeter sur cette romance érotique, il faut dire que j’apprécie particulièrement ce genre et ça faisait longtemps que je n’avais pas eu l’occasion de me replonger dans une histoire aussi sensuelle. Le problème c’est qu’au moment où j’allais me lancer, j’ai eu la désagréable surprise d’apprendre qu’il y avait une erreur d’impression donc j’ai au moins eu la chance d’éviter la frustration ultime en commençant cette histoire sans pouvoir obtenir la fin.

Ivory Westbrook, est une jeune femme de dix-sept ans qui a de l’or au bout des doigts et grâce à son défunt père, elle a eu la chance d’intégrer une prestigieuse École de Musique. Cependant ses difficultés financières la place dans une position compliquée, notamment auprès des autres élèves, mais également une certaine rancœur auprès de la direction de l’établissement qui ne voit pas d’un bon œil, que sa meilleure élève soit issue d’un milieu aussi pauvre. Cette dernière année de terminale sera l’occasion pour elle de donner tout ce qu’elle a pour sa passion et malgré l’absence de sa meilleure alliée elle est déterminée à intégrer l’une des meilleures écoles de New York, afin d’être la meilleure parmi les meilleurs.

Ses plans vont être quelque peut chambouler, avec le remplacement de son mentor. Émeric Marceaux est issu d’une famille de privilégiés et après un scandale, se retrouver enseignant dans une école aussi prestigieuse est pour lui une chance. Ce virtuose du piano, va s’avérer être un professeur, autoritaire, directif et intraitable sur la qualité de ses élèves. Sa beauté fait également de lui l’un des professeurs les plus attirants et son jeune âge, ne fait qu’envoûter ses élèves. Il était déterminé à se consacrer à sa passion pour l’enseignement et ses certitudes vont vaciller quand son regard va croiser celui d’Ivory. Elle n’a rien à voir avec ses camarades et malgré l’interdit, ils vont tous les deux éprouver une attirance indescriptible.

Je dois dire qu’immédiatement l’intrigue a su attirer mon attention, l’auteur a fait le choix de mettre des bâtons dans les roues de nos héros dès le début. La relation élèves/professeurs accentue le côté interdit, mais c’est surtout l’environnement dans lequel évolue Ivory qui va être le plus gros obstacle. Je dois admettre que son parcours est un peu cliché et elle a eu une vie vraiment difficile, qui aurait pu la détruire et pourtant elle va tirer une force incroyable de ses épreuves. Malgré l’attirance physique, Ivory va conserver une distance avec son professeur et c’est tout à fait normal. Pourtant, même si elle baisse sa garde un peu rapidement face à l’alchimie, je n’ai pas pu m’empêcher d’être sous le charme de la relation.

Émeric est le dominateur par excellence, ont voit bien qu’il a l’habitude d’obtenir ce qu’il veut. Pourtant, malgré sa carapace d’homme autoritaire, c’est un homme blessé et il a conscience qu’une relation avec son élève est tout ce qu’il doit éviter. L’attirance va exercer une très forte emprise sur le jeune homme, mais c’est principalement son côté protecteur qui va prendre le dessus. Difficile de rester insensible à cette jeune femme qui a clairement des problèmes qui vont au-delà d’une attirance physique. Alors oui, il va s’intéresser à elle, pour des raisons égoïstes, mais j’ai trouvé son approche plutôt touchante et même s’il reste un homme avec des besoins, il a des valeurs. D’ailleurs dès le début il ne va pas hésiter à faire comprendre à Ivory son attirance, mais sans jamais dépasser les limites et avec une approche en douceur.

J’ai adoré ma lecture et le style est fluide du récit, mon seul reproche c’est l’emploi d’un langage assez vulgaire, mais par moments de manière décalé, pas forcément adapté. La manière dont l’auteur réussit à trouver un équilibre parfait entre érotisme et romance, m’a vraiment beaucoup plu et la fin illustre parfaitement la puissance de l’amour entre Ivory et Émeric. D’ailleurs, les soixante dernières pages manquantes dans la première version font partie des plus beaux moments de ma lecture et on voit un véritable amour, et au final la différence d’âge n’est pas un problème, car la jeune femme est vraiment très mature (malgré son émotivité) et ils vont éviter tous les obstacles pour avoir le droit de s’aimer.

Publicités

Love | Lauren Rowe (Le Club #3)

loveBonCe livre est le 3ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.

Je viens de quitter Jonas et même si ce tome ne m’a pas totalement convaincu, il est à mon sens celui qui correspond le mieux à l’image qu’on se fait de l’histoire en lisant le résumé pour la première fois, même si le premier reste mon préféré, celui-ci tient ses promesses. L’auteure explore toutes les pistes manquantes dans les tomes précédents et l’action est à son comble, de quoi nous tenir intéressé par les révélations en rapport avec le club qu’on attends depuis plusieurs tomes.

L’attaque de Sarah va réouvrir de vieilles blessures pour Jonas, qui va nous plonger au cœur de sa tourmente. Alors que dans les tomes précédents la confiance entre le couple était assez précaire, ils vont être plus soudé que jamais et se raccrocher à leur sincérité. Les révélations liées au passé de Jonas vont montrer le héros sous un nouveau jour et toute sa folie va y trouver un sens. On constate une réelle évolution et des caractères déterminée, ils n’ont plus l’intention de subir et sont prêts à tout pour attaquer les premiers à détruire le Club et ils sont décidés à faire des dégâts irréversibles.

Mon ressenti est essentiellement le même que lors des tomes précédents, la romance est très mignonne et là clairement, Jonas se dévoile complètement et c’est ultra émouvant. Malgré les efforts sur l’action et les révélations, j’ai malheureusement trouvé tout ce dénouement un peu trop rocambolesque, certes l’auteur a un style fluide et la lecture se fait toute seule, mais j’ai trouvé que toutes l’histoire partait un peu loin et les méchants un peu trop crédule et pour le coup, j’ai eu du mal à y croire. Principalement, car à chaque grande révélation, nos deux animaux terminent au lit. Bon certes, ils ont besoin de sexe comme respirer et manger, mais pour le coup j’ai fini par sauter quelques passages pour aller au fond de la cible et conclure.. (vilain jeu de mots)

En bref, une série avec des défauts, mais une auteure qui maîtrise les codes de la romance et nous offre une belle romance. Certes l’histoire n’est pas comme je l’imaginais, mais j’ai globalement passé un bon moment en compagnie de Jonas et Sarah. Malgré le côté un peu redondant de certains passages et l’abondance de scène de sexe, je me suis attachée au couple et j’ai été heureuse du dénouement.

Retrouvez mon avis sur Flirt #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Match #2 ICI

Lucie

Le Contrat | Tara Jones (#2)

Le-Contrat-2Ce livre est le 2ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.

J’étais impatience de revenir à cette histoire surprenante, bien que j’ai passé un moment agréable, j’ai aussi trouvé ce tome en dessous du précédent. Notamment parce que j’ai eu la sensation de ne pas retrouver les éléments qui m’avaient tout de suite embarquée, l’ambiance est beaucoup moins dans l’humour et le sérieux des héros, sans pour autant vraiment allez jusqu’au bout de leur intuition.

L’histoire reprend exactement où elle s’était arrêtée et ce tome va être sous le signe de la passion. Cette soirée va marquer le point de non-retour pour Angeline et Geoffrey, ils ont beau se cacher derrière les clauses du contrat, personne n’est dupe. Chaque moment passé ensemble les rapproche du moment inévitable où ils vont succomber à leur désir. La tension est palpable et pourtant tout ce qui les retient est une histoire de confiance, alors que Geoffrey s’abandonne complètement, Angeline est tétanisé par son sentiment d’insécurité et elle n’arrive pas à accorder une confiance aveugle à son BBS.

Ce tome devrait contenter ceux qui trouvaient que le premier opus manquait un peu de romance, ici nos héros sont à un cheveu de craquer et le contrat qui aurait pourtant dû les rapprocher, dresse une barrière derrière laquelle Angeline n’hésite pas à s’enfuir. Geoffrey redouble d’acte romantique et c’est un des points positifs de cette suite, bien que ses actes romantiques soient touchant j’ai trouvé qu’il était un peu trop soumis au moindre caprice d’Angeline, je comprend bien qu’il souhaite seulement oublier le contrat mais il en perd son aura d’autorité. J’ai également été déçue de constater que la fougue d’Angeline a totalement disparu dans ce tome, elle capitule trop facilement et se laisse diriger par ses hormones. Elle va mettre le doigt sur quelque chose de croustillant et pourtant, dès qu’elle est en contact avec Geoffrey elle en oublie l’essentiel de sa personnalité insoumise.

Malgré une plume fluide j’ai trouvé l’intrigue pauvre, là où le premier tome posait les bases d’un couple avec du caractère, uni par un contrat, ce second tome se laisse clairement porter par un couple, qui ne cesse de se tourner autour sans pour autant réellement avancer. J’attendais vraiment l’élément perturbateur, qui allait tout changer et il y avait toujours le poids des secrets qui pèsent sur le couple. J’ai attendu le moment où le déclic se ferait, pour au final terminer sur des révélations qui arrivent beaucoup au dernier moment. J’ai cru comprendre qu’une suite verrait le jour dans un futur plus ou moins lointain, espérons que cela aboutisse, car il me reste des questions et prions pour que l’action soit au programme. A savoir que ces deux tomes seront disponibles en version numérique à l’automne.

Retrouvez mon avis sur Le Contrat #1 ICI
Lucie

Le Contrat | Tara Jones (#1)

Le-Contrat-1N’étant pas une grande adepte des histoires sur Fyctia, notamment car je n’ai pas la patience d’attendre chapitres après chapitres, j’ai néanmoins beaucoup entendu parler de ce premier tome. On peut dire que se le procurer est une véritable expédition, sans mon adorable copine Fanbooks76, je crois bien que je n’aurais jamais pu le découvrir, kiosque après kiosque j’étais en désespoir.

Angeline a toujours vécu dans la richesse, jusqu’à ce que son père descend de son piédestal et accumule les dettes. Complètement ruiner, la jeune femme a perdu son statut et ses amies, contrainte de travailler dans un bar comme serveuse, elle va tenter d’approcher son principal créancier Mr Lancaster, afin de lui demander un délai. Après des jours et des semaines sans qu’il ne veuille la recevoir, il va lui proposer une solution pour le moins déstabilisante. Si elle accepte de l’épouser et demeurer à ses côtés pendant cinq ans, il accepte de l’entretenir et lui rendre les avantages qu’elle a perdus. Seulement bien que la situation soit limpide, Mr Lancaster demeure dans l’ombre et en épousant un parfait inconnu, elle était loin d’imaginer qu’il serait aussi séduisant et arrogant. Le seul petit bémol si j’ose dire, c’est le flou concernant les closes du contrat, j’aurais beaucoup aimé avoir plus d’information sur le document signé pour savoir à quoi m’attendre.

Au premier abord, Angeline est une femme superficielle qui est prête à tout pour retrouver un accès à l’argent. Elle ne cache pas son intérêt pour un compte en banque bien garni, pourtant signer ce contrat lui coûte beaucoup plus qu’il n’y paraît. Sous ce masque de froideur se cache une femme fragile, qui n’a pas en haute estime le choix qu’elle doit faire. Alors qu’elle renvoie une imagine de contrôle, son monde va s’effondrer avec ce contrat et son dégoût envers elle-même va être difficile à accepter, car pour elle il s’agit de renoncer à son amour-propre et Lancaster étant en position de force, il ne va pas hésiter à l’humilier et lui faire comprendre qu’il a tous les droits sur elle et qu’il compte bien se servir. Ce qu’il n’attendait pas c’est que la jeune femme allait le faire tourner en bourrique, avec son petit caractère bien à elle qui va lui valoir quelques ennuis, pas toujours désagréables. Bon par contre, j’ai vraiment en horreur le surnom Barbie, qui m’horripile et m’énerve.

Alors que le portrait d’Angeline commence à se dresser, le mystère sur les motivations de Lancaster reste entier. Il est clair que ce bel homme fortuné n’a pas besoin d’un mariage arrangé pour trouver une femme, seulement au travers de quelques bribes d’information j’ai eu l’impression qu’il cachait un secret honteux et ça n’a fait qu’attirer ma curiosité. Sans compter que le masque du connard arrogant va progressivement laisser entrevoir un businessman avec beaucoup d’humour et surtout un homme très intense. Tara Jones réunit des ingrédients indispensables, légèreté, fraîcheur, sexy-attitude et c’est avec grand plaisir que je lirais la suite. Une romance idéale à découvrir sur la plage ensoleillée.

Lucie

Match | Lauren Rowe (Le Club #2)

MatchCe livre est le 2ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers.

Le premier tome avait été une belle découverte et j’étais impatience de voir jusqu’où l’auteur allait nous mener dans cette suite. Là où l’auteur est douée, c’est qu’elle arrive à captiver son lecteur, alors que l’intrigue avance lentement, voir pas du tout et que ses personnages réussissent à rester toujours aussi secret, notamment Jonas qui peine à s’ouvrir complètement à Sarah et restent fragile.

L’histoire reprend quelques heures après que les appartements de Sarah et Kat aient été cambriolé, les deux jeunes femmes sont assez marquées et se sont réfugiées chez Jonas. Je pense que si, comme moi vous avez lu le tome précédent, vous attendiez avec impatience d’en savoir pus sur les pratiques du Club, alors cette première marque de représailles de leur part présageait la révélation de sombres secrets. Le problème, c’est qu’au bout de quelques pages, les mines terrorisées vont être remplacées par l’excitation. Toute la tension accumulée va disparaître et je n’ai pas compris que l’auteur privilégie cet aspect de l’histoire, c’était selon moi l’occasion rêvée de rebondir sur cet évènement.

Malheureusement ce tome se rapproche dans mon ressenti lors de ma lecture du premier opus, Le Club n’est qu’un prétexte pour rapprocher Sarah et Jonas. L’auteur se focalise essentiellement sur la romance et balance au compte-gouttes des informations susceptibles de faire avancer le semblant d’enquête pour démasquer l’identité des dirigeants du Club. Bien que la plume soit toujours aussi entraînante, l’histoire n’avance pas assez rapidement à mon goût et même si le couple est attachant, on s’attarde trop sur l’aspect sexuel des choses. La passion va être à son comble et nos héros vont laisser libre cours à leur désir. Seulement alors que la jeune femme se donne corps et âme à son amant, les secrets vont venir ternir la confiance qu’ils placent l’un en l’autre. Jonas va conserver une part de lui secrète et on le découvre toujours plus vulnérable et il garde une part d’insécurité qui le force à être surprotecteur avec Sarah, qu’il tient à garder éloigner de son enquête sur le Club.

Bien que la lecture ait été plus qu’agréable et addictive, je suis déçue par la tournure que prend l’histoire. Ce tome aurait dû être sous le signe du complot, de l’action et des rebondissements, tous directement lié au Club, seulement aucune révélation ne vient et la frustration n’a fait qu’augmenter, car rien ne se passe. Cependant comme dans le tome précédent, le cliffhanger est intense et c’est pourtant sans grand enthousiasme que je lirais la suite, pour avoir les réponses à mes questions qui s’accumulent. En espérant que l’action remontera d’un cran et que les révélations seront à la hauteur.

Retrouvez mon avis sur Flirt #1 ICI

Lucie