Suspense / Thriller

Le mal dans la peau | Mia Sheridan

Résumé :
Trouvera-t-elle un jour la paix ? Le cauchemar de Josie Stratton remonte à neuf ans. Alors qu’elle n’était qu’une toute jeune femme, elle a été enlevée, retenue prisonnière et torturée durant dix interminables mois avant de parvenir à s’échapper de l’enfer.
Aujourd’hui, elle essaie de se reconstruire, un pas après l’autre. Mais alors qu’elle pensait que son bourreau s’était suicidé, de nouvelles victimes apparaissent. Des jeunes femmes séquestrées et torturées qui, elles, n’ont pas eu la chance de survivre.
Josie est prête à tout pour aider l’inspecteur Zach Copeland dans son enquête. Car elle veut participer à l’arrestation du meurtrier, bien sûr, mais aussi parce que l’incroyable Zach est le premier, après toutes ces années, qui parvient à l’approcher, à l’émouvoir… et à faire renaître en elle le désir, ce trésor qu’elle pensait perdu à tout jamais. Elle lui est infiniment reconnaissante pour ce cadeau inattendu, même si elle sait bien, tout au fond d’elle, qu’elle est trop brisée pour aimer à nouveau.

Un roman qui à mon sens n’est pas adapté à la collection New Romance, car il s’agit d’un thriller, la romance bien que présente est au second plan et on se focalise principalement sur l’enquête, si on passe outre ce détail le récit est captivant et plonge le lecteur dans une histoire qui fait froid dans le dos.

Comment surmonter le traumatisme quand on a vécu l’horreur ? Il y a neuf ans Josie Stratton a découvert le pire chez l’être humain, enlevée dans son propre appartement, séquestrée, torturée et retenue prisonnière durant dix mois avant de parvenir à s’échapper, la jeune femme est malgré tout parvenu à se reconstruire malgré les cicatrices toujours à vif. Aujourd’hui elle se concentre sur un nouveau projet et tente de maintenir cette épreuve dans le passé.

Lorsqu’un imitateur émergent et que plusieurs détails rappellent le calvaire de Josie, l’inspecteur Zach Copeland va reprendre contact avec la jeune femme pour tenter d’élucider cette nouvelle affaire. Josie est une héroïne incroyable qui a vécu l’épreuve la plus dévastatrice et qui pourtant n’est pas brisée, son courage est assez impressionnant. Au fil du récit nous frissonnons de l’horreur et honnêtement ce roman n’est pas à mettre en toutes les mains, car l’autrice de nous épargne pas. Les révélations vont devenir captivantes, car on veut remonter le fil des évènements et connaître la vérité.

On s’éloigne vraiment du style auquel Mia Sheridan m’avait habitué et bien que les descriptions soient peut-être un peu trop précises, on se laisse transporter par le récit et on devient un spectateur impuissant fasse à un cauchemar. Je pense qu’en tant que femme c’est un film qu’on s’est déjà fait dans une ruelle sombre, mais honnêtement je n’étais même plus sereine dans ma propre chambre. Il y a un côté un peu malsain et en même temps le désir d’avoir des réponses. L’histoire est surprenante et même si la fin n’est pas celle que j’attendais, je constate qu’il existe un tome compagnon consacré à un personnage important donc je suppose que le dénouement sera dans ce final.