Best Kiss | Abbi Glines (Rosemary Beach #13)

Résumé :

Après avoir perdu l’amour de sa vie, River Kipling, alias Captain, a sombré dans le crime organisé. Mais le moment est venu pour lui de tirer un trait sur cette sordide existence. La seule chose qui le retient encore à Rosemary Beach est le nouveau restaurant qu’il s’est engagé à lancer. Même si, alors que l’ouverture est imminente, son aventure avec la cheffe de salle, la sulfureuse Elle, lui complique plus l’existence qu’autre chose.
Jusqu’à ce qu’il remarque Rose Henderson, la nouvelle serveuse. Tout ce qu’il sait de cette jolie rouquine à lunettes est qu’elle est une jeune mère célibataire, sérieuse et appliquée à la tâche. Pourtant, dans son rire, dans sa façon de regarder Captain, il y a quelque chose d’étrange, de trop familier… Qui est-elle vraiment ? Le passé de Captain risquerait bien de le rattraper…
Ce roman est le 13ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers

Après une déception, le remède imparable c’est une auteure dans laquelle on a toute confiance et encore une fois le pari est réussi. Retourner à Rosemary Beach c’est un peu comme rentrer à la maison après une longue journée, on connaît tous les personnages et l’histoire poursuit son chemin de manière maîtrisée.

Captain est un personnage qu’on est beaucoup à avoir remarqué et son histoire n’est pas du tout celle à laquelle je m’attendais. River Kipling c’était son nom avant que sa vie prenne un tournant imprévu, aujourd’hui il est rangé et tente de construire quelque chose avec un restaurant en ruine. A l’approche de l’inauguration il n’a pas besoin de distraction, mais sa nouvelle serveuse Rose Henderson réveille quelque chose qu’il avait profondément enfoui et on peut dire que sous les airs de fragile petite rouquine, la jeune femme va nous surprendre.

Il n’est pas difficile de se laisser porter par l’histoire, Rose est une héroïne comme je les aime. Physiquement tout le monde pense qu’elle est une petite chose fragile, mais son passé lui forger le caractère et bien qu’elle doive supporter les humeurs de Captain, rapidement on comprend que les raisons de sa présence ne sont pas si innocentes. Et son combat c’est en partie pour sa fille qu’elle le mène, être mère-célibataire n’a jamais été simple et ce travail elle en a besoin pour lui offrir le meilleur, sans compter qu’elle est déterminée à prendre un nouveau départ à Rosemary Beach et ce n’est pas son patron un peu bourru qui va l’empêcher de mener sa mission à bien.

Parallèlement j’ai aimé voir Captain devenir un nouvel homme au contact de Rose, les débuts vont être un peu difficiles et j’ai mis du temps avant de l’apprécier, mais lorsqu’il se révèle c’est vraiment un personnage attachant et ce caractère protecteur est pour moi un critère indispensable. Sa vie n’a pas toujours été simple et on comprend que ses airs sombres ont leurs raisons, seulement au fil des pages il va réapprendre à s’ouvrir et son passé qui jusqu’alors l’avait fragilisé, va lui ouvrir de nouvelles portes pour un futur qu’il n’aurait jamais cru possible.

En bref, après douze tomes tous plus intenses les uns que les autres on se démarque un peu dans cette suite. Nous sommes faces à deux personnages solitaires qui n’ont pas l’habitude de compter sur les autres, alors ne vous étonnez pas si le reste de la bande reste à distance. A mon sens c’était indispensable, car bien que Captain ne soit pas seul il garde sa part de mystère et personne à Rosemary Beach ne le connaît réellement. D’ailleurs le lecteur va également mettre du temps avant de le cerner, une fois qu’il baisse la garde sans conteste la magie opère. Rose apporte une touche de lumière indispensable à la noirceur qui enveloppe notre héros. Encore une fois les émotions sont brutes et il est impossible de lâcher ce roman avant la dernière page. A la fois impatiente et effrayée de découvrir le dernier opus de cette série, espérons que ce quatorzième opus soit à la hauteur.

Publicités

Come Back | Abbi Glines (Reese & Mase #2)

img_20170222_111517_341come-backTrès-bonCe livre appartient à la série Rosemary Beach, la chronique peut contenir des spoilers.

Après avoir complètement succombé au tome précédent, j’ai enchainé avec la suite et pourtant ce n’est pas mon genre. A chaque fois que je lis cette série, je suis immédiatement embarquée avec cette bande d’amis et chaque couple me séduit un peu plus. Dans cette suite, j’ai ressenti l’évolution des personnages, notamment auprès de Reese qui a réussi à surmonter une partie de ses problèmes et qui reprends progressivement pieds dans une nouvelle vie au côté de Mase, loin de Rosemary Beach.

Compte tenu de la fin du précédent, j’attendais une intrigue différente et puis, les choses vont se prendre une autre direction. Après plusieurs jours de séparation, afin que Reese gère une situation qui a retardé leur projet la jeune femme démarque au ranch de Mase bien décidée à ne plus jamais être séparé de l’homme de sa vie. En arrivant, elle va être confrontée à Aida, la cousine par alliance de Mase et bien qu’il lui prouve qu’elle est la femme de sa vie, Reese va avoir du mal avec le côté envahissant de sa rivale. Bien qu’encore fragile, on remarque une vraie évolution et une confiance toute nouvelle. J’ai beaucoup aimé découvrir cette demoiselle épanouie et heureuse d’avoir enfin droit au bonheur après tant de souffrance.

Égal à lui-même, Mase va s’avérer être un parfait hôte et on voit le gentleman qui a une éducation solide. Cependant malgré la confiance, la jalousie provoquée par la convoitise de Captain va venir réveiller l’instinct protecteur du cowboy et on peut dire que ce tome monte de quelque degré niveau sensualité. Reese va devenir plus à l’aise avec sa sexualité et cela va valoir quelques scènes charnelles. Le jeune couple va se retrouver dans un cadre un peu différent de Rosemary Beach, mais leurs sentiments ne vont faire que devenir plus forts. Je regrette un peu les personnages secondaires qui font la force de cette série. Jimmy est absent et ce couple est beaucoup plus en retrait des autres couples, probablement lié à la distance, mais je n’aurais pas été contre voir Reese plus entourée et soutenue par les femmes de la bande.

En bref, une lecture avec un récit toujours aussi fluide, grosse surprise concernant l’introduction de Captain j’étais loin d’imaginer ce personnage prendre cette direction. Il ne me reste plus qu’à attendre de pouvoir découvrir le prochain tome, je n’en reviens pas de dire ça, mais à l’image de l’adorable Reese, je dois admettre que ses arguments en faveur de l’abominable Nanette m’ont intrigué et même si je n’ai pas hâte d’en savoir plus à son sujet, elle n’a pas entièrement tort dans son raisonnement. Affaire à suivre.

Lucie

Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #2 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #3 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #5 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #6 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #7 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #8 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #9 ICI

Don’t Go | Abbi Glines (Reese & Mase #1)

img_20170221_181057_321Ce livre appartient à la série Rosemary Beach, la chronique peut contenir des spoilers

La série Rosemary Beach fait partie de mes séries incontournables du moment. Depuis maintenant 10 tomes, je suis passée par toutes sortes  d’émotions et même si certains m’ont convaincu à différents degrés, Don’t Go fait partie de mes favoris. Je n’aurais pas pu ressortir plus comblée de ma lecture, sans compter que la plume de l’auteur toujours aussi fluide est un vrai bonbon à savourer sans modération.

Ce tome va s’intéresser à Mase Colt-Manning, nous avions fait sa connaissance dans l’un des tomes précédents, notamment car il s’agit du demi-frère de Harlow. Le jeune homme a toujours préféré la tranquillité de son ranch au Texas, plus éloigné de la vie de star de son père. Au cours d’une semaine à Rosemary Beach, il s’accorde une pause chez l’horrible Nan et son absence va lui offrir une occasion de faire la connaissance de la jolie Reese Ellis. Alors que la jeune femme tente de s’en sortir face à un passé qui la hante, en faisant des ménages chez les familles riches, elle va littéralement tomber sur le magnifique Mase. D’abord méfiance, elle va progressivement se laisser approcher par le cowboy.

Mase s’éloigne complètement du macho texan que j’aurais pu imaginer, même étant le fils d’une rock-star son rapport avec les femmes est totalement inattendu. Certes ce n’est pas un moine, mais j’ai rarement vu un homme aussi respectueux des femmes, immédiatement il va se positionner dans une optique de protecteur et même s’il aime bien donner des ordres, c’est toujours dans l’intérêt de la sécurité de Reese. De son côté la jeune femme a toujours été effrayé par les hommes et elle n’est à l’aise qu’avec Jimmy son voisin homosexuel. Habituée à susciter la désire chez les hommes et à cause de son passé, la jeune femme s’est toujours tenu à distance des autres. Je dois dire, que j’ai été particulièrement touché par le parcours de Reese et même si elle est fragile à cause de son histoire, c’est également une battante qui réussit à s’en sortir en travaillant et l’aide que va lui apporter Mase va être indispensable pour qu’elle s’en sorte.

A l’aide d’une narration à double point de vue, Abbi Glines a réussi à aborder des thèmes difficiles sans jamais rentrer dans le patos. Malgré des moments difficiles, la romance va venir apporter un peu de lumière dans le sombre passé de l’héroïne et je dois dire que ce tome m’a particulièrement touchée, tant par la manière dont le sujet est traité, que dans l’évolution toute en douceur de la romance sans jamais dépasser les limites. Ce premier opus reste assez classique, mais l’histoire n’en est que plus savoureuse.

Lucie

Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #2 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #3 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #5 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #6 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #7 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #8 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #9 ICI

Forever Mine | Abbi Glines

ImpressionTrès bonCe livre appartient à la série Rosemary Beach, la chronique peut contenir des spoilers

Depuis le commencement Bethy à toute mon attention, son personnage évolue au gré des tomes et les drames se succèdent. Impuissants face à son monde qui s’est écroulé dans Simple Perfection, nous avons été témoins de sa descente aux enfers dans le reste de la série. Ce tome est un peu différent des précédents, bien que la gravité ait toujours été très présente, ce tome est beaucoup moins dans l’humour et dans la séduction. Les personnages sont deux êtres brisés, à différents degrés ils ont tous les deux des difficultés à trouver le bon équilibre et le passé qu’ils ont en commun, les ronge.

La première fois qu’ils se sont rencontrés, Bethy et Tripp étaient âgés respectivement de 16 et 18 ans. La différence d’âge a d’abord été un frein pour le jeune homme et les sentiments ont fini par éclater dans le plus grand secret, le temps d’un été ils se sont aimé à la folie. Face à la pression familiale Tripp a décidé de quitter Rosemary Beach pour pouvoir enfin prendre son envol, détruisant par la même occasion le cœur de Bethy. Après cet été-là, plus rien n’a jamais été pareil dans la vie de Bethy.

Alors qu’il a toujours eu l’intention de revenir chercher Bethy, huit ans se sont écoulés depuis le départ de Tripp. Pendant ce temps, Bethy a réussi à se reconstruire après des années d’errance, la présence réconfortante de Jace a fini par lui prouver qu’elle avait droit au bonheur. Pourtant le retour de Tripp à Rosemary Beach, va la ramener à son adolescence et alors qu’elle luttait pour garder la tête hors de l’eau. Ce tome reprend, dix-huit mois après le drame qui a coûté la vie à Jace, luttant contre une peine immense elle va s’éloigner de ses amis. Seulement Tripp n’a pas dit son dernier mot et il est bien décidé à la protéger comme elle le mérite, et ce même si elle ne supporte pas la présence du jeune homme.

J’ai eu peur en commençant ma lecture, les circonstances sont assez particulières et l’ambiance est beaucoup plus triste. Tripp a bien compris qu’il avait fait une connerie en laissant Bethy ici et même si il était persuadé que Jace prendrait bien soin d’elle, il se rend compte qu’il n’a jamais cessé de l’aimer. Il accepte chacun des reproches de Bethy, il est malheureux face à son indifférence, mais pourtant il souhaite la protéger et la soutenir, même si elle s’y oppose. Bethy est un personnage assez complexe, au fil des tomes on a eu l’impression de la cerner et pourtant, jamais complètement. Elle est rongée par la culpabilité et la colère,  Tripp semble être une bonne manière d’évacuer la tension. L’histoire se lit trop rapidement et les flash-black de leur adolescence réduit un peu plus, le temps passé en leur compagnie. Les sentiments ont toujours été présents, ce tome va leur permettre d’apaiser leurs maux et de pouvoir enfin se pardonner, car sans ça ils ne pourront jamais s’aimer librement. Ce tome est très émouvant, la souffrance de Bethy est vraiment bouleversante et Tripp va tenter de la sauver.

Signature Lucie

Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #1 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #2 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #3 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #5 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #6 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #7 ICI
Retrouvez mon avis sur Rosemary Beach #8 ICI

En plein coeur | Abbi Glines (Désir fatal #3)

ImpressionBonCe livre appartient à la série Rosemary Beach, la chronique peut contenir des spoilers

Il nous aura fallu attendre trois ans pour connaître le fin mot de l’histoire, et oui à raison d’un tome par an l’attente a été longue. Sans compter les nombreux spoilers suite à la publication du reste de la série. J’étais -et je suis toujours- ravie de retrouver mon couple favoris. J’avais beaucoup d’attente pour ce tome, qui pour moi n’était pas indispensable compte tenu de la fin du tome précédent. J’ai imaginé beaucoup d’hypothèses et mon côté exigeant n’a pas été totalement comblée, malgré le bon moment.

Nous reprenons là où le tome précédent s’est arrêté, Blaire est enceinte et son amour pour Rush est toujours aussi puissant. Seulement les problèmes familiaux de Rush ne sont toujours pas réglés et après la bombe concernant le père de Nan, la jeune femme a débarqué à Los Angeles chez son père biologique, seulement son caractère de garce nécessite une intervention de son frère. Seulement, l’éternel problème va se poser, comment être un frère aimant, lorsque votre sœur ne supporte pas votre fiancé et que cette dernière bien que bienveillante est éprouvé par l’attitude de la garce de sœur. Trouver le juste milieu va être difficile pour Rush, pour combiner son passé, son présent et son avenir.

J’ai été un peu agacé par Rush, je l’ai trouvé trop excessif, trop protecteur et trop possessif avec Blaire. J’ai eu du mal à reconnaître l’homme qui m’avait séduite dans le tome 1. J’aime beaucoup sa manière d’être aux petits soins pour sa moitié, mais j’ai trouvé qu’il avait perdu une part de son identité et j’avais parfois envie de le secouer pour qu’il ouvre les yeux. Sans compter cette manière de sans arrêt tout donner à Nan, parce que c’est sa sœur et qu’elle n’a pas eu une vie facile. J’ai parfois eu du mal à comprendre ses choix et c’est peut-être ce qui m’a dérangée dans ce tome. Blaire de son côté a retrouvé une partie de sa répartie, mais elle conserve sa douceur et une capacité hallucinante à pardonner. J’aurais aimé qu’elle soit plus mordante et qu’elle force Rush à prendre une décision.

Le style d’Abbi Glines est toujours aussi addictif et on passe forcément un bon moment, sans oublier les passages concernant les futurs couples de la bande, qui font plaisir à (re)découvrir. Après d’un point de vue objectif, il est loin d’être le meilleur de la série et à mon sens, ce n’est pas un épilogue comme je l’espérais, car il n’a pas clôturé  certaines scènes comme je m’y attendais, alors forcement malgré tout le bien que je pense de cette auteure, de sa plume et de ses personnages, je suis une petite chose exigeante qui s’attendait à passer par différents stades d’émotions et il m’a manqué quelque chose pour décoller complètement au 7ème ciel. Rendez-vous le 6 avril pour découvrir la suite (merci la publication dans le désordre) avec le tome 9 : Forever Mine, chez JC Lattès, dans la collection &moi.

Rosemary Beach #1 ICI
Rosemary Beach #2 ICI
Signature Lucie