Romance

Private Lesson | Samanthe Beck

Une collection que j’apprécie particulièrement, à l’annonce de la sortie de ce roman j’étais ravie de pouvoir découvrir une nouvelle auteure. J’ai rapidement été conquise par le résumé, alors je remercie ma copine du blog Fanbooks76, qui me l’a offert et qui a bien cerné mes envies.

Ellie a toujours été une enfant discrète qui rêvait d’une vie meilleure, aujourd’hui c’est une femme diplômée en médecine fière de son parcours. Afin de se rapprocher de son père, Ellie décide d’ouvrir un cabinet dans sa ville natale et qu’elle n’est pas sa surprise, lorsqu’elle découvre que son béguin d’adolescente Roger Reynolds est désormais célibataire. Selon les rumeurs qui circulent, ses goûts particuliers avec les femmes sont à l’origine de sa récente rupture, afin de pouvoir prétendre à cette place qu’elle convoite, Ellie va s’adresser au bad boy Tyler dont la réputation n’est plus à faire en ville et ce depuis son adolescence. Quelques leçons particulières pour améliorer son expérience et elle lui rendra service à son tour.

L’idée de base m’a immédiatement séduite, l’idée du bad boy qui apprend à la petite intello à se décoincer ce n’est pas très original, mais ça promettait quelques scènes drôles et sensuels. Seulement une fois au cœur de l’histoire j’ai trouvé que ça manquait de profondeur, on rentre immédiatement dans le vif du sujet et les héros ne prennent pas le temps de nous montrer leur complicité. Ellie rend les choses trop mécaniques et ça m’a empêché d’éprouver des émotions, car son fichu bouquin enlève toute spontanéité à leur relation. Tyler va tenter de prendre les commandes, mais la demoiselle va instaurer ses propres règles.

De manière objective, l’histoire n’est pas mauvaise et la plume de l’auteur m’a beaucoup plu, je l’ai d’ailleurs lu en quelques heures seulement. Je pense que mon manque d’empathie est lié à la narration à la troisième personne, je me suis senti exclu de l’histoire et si on retire les scènes de sexe, l’intrigue est quasiment inexistante. Tout tourne autour de ces leçons, on s’intéresse à peine à ce qui se passe autour et même si on évoque beaucoup les choses, l’action n’est pas assez émouvante pour me retourner le cœur. C’est une histoire agréable et mignonne, mais j’aurais probablement oublié cette romance assez vite.

Young Adult

La vérité sur Alice | Jennifer Mathieu

ImpressionTrès bonDans un premier temps je veux remercier Siham du blog Les Faces Cachées d’une Flèche, qui grâce à son concours m’a permis de gagner ce roman. Je pense que c’est mon côté un peu sensible, mais j’ai vraiment trouvé ce roman triste, le réalisme du récit me faisait parfois oublier que ce n’était qu’une fiction et j’arrive à m’imaginer sans mal, d’être dans la peau d’Alice.

Par l’intermédiaire de quatre personnages, nous allons découvrir l’histoire d’Alice Franklin. Une jeune fille qui du jour au lendemain doit assumer les insultes et le statut de traînée du lycée, après le départ d’une rumeur suite à une soirée qui prêtant qu’elle aurait eu une relation sexuelle avec deux garçons différents le même soir. Je dois dire que j’ai été particulièrement révoltée par la méchanceté des protagonistes. Les personnages qui auront la parole, ont participé, de manière directe ou indirecte à l’état actuel des choses et à travers les évènements qu’ils vont nous relater, un portrait plus ou moins vrai d’Alice va être dressé et c’est le début des nombreuses hypothèses.

Elaine, la reine du lycée. Kelsie l’ancienne amie. Josh le meilleur ami du garçon qui a eu une relation avec Alice et pour finir Kurt, le garçon qui est dans l’ombre. Tous à un moment donné, ont été témoins d’un événement. Étrangement, on aurait pu croire que la plus garce de toute serait la petite princesse du lycée et bien non, j’ai été tellement en colère contre Kelsie. Contre cette manière de lancer des rumeurs bêtes et méchantes, de faire du mal à une personne qui au final n’avait rien demandé à personne. Alice n’a pas toujours pris les bonnes décisions, mais chacun de ses actes n’ont jamais porter préjudice à personne. Elle était heureuse dans la vie qu’elle menait et de simples mots, ont tout gâché et on détruit une partie d’elle-même, tout ça pour paraître, pour se préserver. J’aurais beaucoup aimé que l’auteure poursuivit dans cette direction, mais tout le potentiel du récit n’a pas été totalement étoffé.

J’ai attendu le moment où Alice allait nous donner sa version des faits, mais son chapitre est un peu trop rapide. J’aurais beaucoup aimé, que certains éléments soient mis en lumière, pour mieux comprendre ce qui a pu déraper à ce point. Même si l’essentiel est dit en quelques lignes, je suis gourmande moi ! Un roman qui ne m’a pas laissée indifférente, sans compter qu’on découvre un entourage nocif pour l’héroïne, heureusement que Kurt veille. J’ai beaucoup aimé son personnage, ses difficultés en société le rendent touchant et j’aurais bien prolongé l’aventure, pour avoir le plaisir de le voir s’ouvrir encore plus à Alice. Je recommande, si ça pouvait ouvrir les yeux face à la bêtise.

Signature Lucie