Science Fiction, Young Adult

La mer infinie | Rick Yancey (La 5e vague #2)

ImpressionTrès bonCe livre est le 2ème tome d’une saga, la chronique peut contenir des spoilers.

Nous retrouvons notre petit groupe composé de Cassie, Zombie, Ringer, Sammy et les autres, cachés dans un hôtel afin d’établir un plan. En vérité, ils n’ont pas beaucoup de possibilités et rester au même endroit est trop dangereux, surtout depuis qu’ils ne sont plus seuls. Ringer va décider de partir explorer les environs afin de trouver une grotte susceptible de les accueillir. Mais les choses se passent rarement comme on l’attendait en cas de guerre et ils ne sont pas au bout de leur peine.

Cassie est heureuse d’avoir retrouvé son petit frère, mais déplore d’avoir perdu Evan. Surtout que le cas Evan Walker ne fait pas l’unanimité parmi le petit groupe. Même s’il lui a promis de la retrouver, elle commence à perdre espoir. Malheureusement de son côté, il ne se passe pas grand-chose, même si elle garde un peu la parole, c’est principalement Ringer qui est mise en avant. Elle occupe presque la moitié du récit et ça nous donne la possibilité d’en apprendre davantage à son sujet, je ne suis pas très fan de son personnage, mais ce n’est pas désagréable de connaître son histoire, surtout que vue que le groupe est séparé ça nous donne la possibilité de pouvoir la suivre dans son périple. Evan a également davantage la parole et même s’il reste relativement secret, j’aime beaucoup son histoire. Son amour pour Cassie est sa force et c’est grâce à ça, qu’il réussit à avancer, pour tenir sa promesse.

En fait, y a une part de déception, j’ai trouvé que l’auteur avait perdu l’essence même du personnage de Cassie. Elle s’est battue tout au long du tome 1 et elle a prouvé qu’elle était capable de faire beaucoup de choses. Alors qu’ici, elle n’a pas la possibilité d’intervenir, Zombie est aux commandes de sa petite troupe, Ringer n’hésite pas à la rabaisser, parce qu’elle ne comprend pas son histoire avec Evan et même Sammy m’a déçue, sa sœur à tout fait pour retrouver son petit frère et même s’il est devenu un soldat qui répond aux ordres de Zombie, elle mériterait davantage de soutien. Sammy est prêt à suivre Zombie, quitte à laisser sa sœur. Et très franchement, le petit Sammy innocent m’a énormément manqué, je sais qu’il a vécu des choses difficiles, mais ça explique pas qu’il soit si ingrat envers Cassie.

En bref, j’ai trouvé que l’histoire n’avançait pas beaucoup, la première partie de l’histoire est même plutôt molle. Certes, il y a pas mal d’action et on ressent toujours autant d’intensité, mais j’aurai aimé en apprendre davantage et plus tôt que vers les derniers chapitres. Le point positif, c’est que l’auteur ne tombe pas dans un schéma de répétition, il avance lentement, mais il avance.  Par contre, par moments le récit est un peu confus et je n’ai pas toujours compris où l’auteur voulait en venir. L’action c’est bien, mais j’aurai préféré rentrer dans le vif du sujet et sentir qu’on avançait, voir où l’auteur voulait mener ses personnages. J’ai l’impression qu’ils passent leur temps à se cacher, tuer des gens, fuir et aucune solution pour l’avenir n’est amenée, ils se laissent mener par les évènements. Où est l’objectif de tout ça ? Quel objectif sur le long terme ? Beaucoup de questions, qui je l’espère trouveront une réponse satisfaisante dans le dernier tome de cette série. Une lecture agréable, mais pas assez poussée.

Retrouvez mon avis sur La 5e vague #1  ICI
Signature Lucie
Science Fiction, Young Adult

La 5e vague | Rick Yancey (#1)

ImpressionTrès bon

J’arrive un peu après la bataille, ce roman est sortie y a quelque temps déjà, mais je m’étais promis de lire les tomes sortis avant l’arrivée du film. Maintenant que c’est chose faite, je suis agréablement surprise par ce premier tome. Le début a été difficile, j’ai eu quelques difficultés à m’imprégner complètement de l’histoire et j’avais peur d’en ressortir déçue. Au final, plus j’avançais et plus je me suis retrouvée à tourner les pages dans l’espoir de découvrir les réponses qui s’imposaient devant moi.

L’histoire se situe dans un univers post-apocalyptique, le monde a été dévasté après l’arrivée des Autres. Leur venue est synonyme de mort et la race humaine a peu à peu été éradiqué. La 1re vague a été marqué par une coupure d’électricité générale, puis est venu la 2e vague déferlante, suivi de la 3e vague sous la forme de maladie et pour finir 4e vague où les rares survivants ont pu observer le silence. Cassie est l’une de ces survivantes, elle tente de leur échapper. Désespérément seule, elle erre sur les autoroutes désertes, lorsqu’elle a le malheur de rencontrer quelqu’un la peur est la plus forte et elle presse la détente. Chaque coup de feu, lui rappelle a quel point elle est seule et à quel point a besoin de pouvoir faire confiance, mais malheureusement les Autres lui ont retiré toutes confiances.

Dans les premiers chapitres, un portrait de Cassie – Cassiopée –  est dressé et nous comprenons progressivement, comme une jeune femme de 16 ans, a pu se transformer en arme de guerre, tirer sur tout ce qui bouge sans éprouver le moindre sentiment lorsque le coup part. Psychologiquement, c’est une autre histoire, la solitude la ronge, son passé heureux lui semble lointain et ses morts qui l’entourent s’accumulent. Alors qu’elle perd espoir, une rencontre va remettre en question toutes ses certitudes. J’ai accroché tout de suite au personnage de Cassie, même si gérer sa solitude n’est pas évident et l’accumulation de description n’aide pas. C’est surtout son caractère qui me plaît, elle a vu la mort de près et ne baisse pas les bras, elle se relève parce qu’elle a fait une promesse à un petit bonhomme. Evan Walker, est mystérieux et ses yeux chocolat sont comme des aimants pour Cassie. Prenant soin d’elle, il va faire sauter toutes ses barrières et guérit son cœur meurtri. Alors qu’elle n’a aucune raison de lui faire confiance, elle va lui accorder et même si les questions subsistent, sauver son frère est sa seule motivation. Et pour ça, elle est prête à tout, même fermer les yeux face à l’évidence.

Le récit est partagé avec d’autres personnages, notamment un soldat qui occupe l’autre moitié du roman. Zombie n’est pas inintéressant, mais son manque d’émotions est perturbant et son surnom résume plutôt bien sa situation. Ils sont l’avenir de l’espèce humaine et ils vont devoir se battre pour récupérer ce qui leur appartient, car ils sont à l’aube de La 5e vague et agir devient crucial. Quelques chapitres donnent la parole à des personnages-clés tels que Sammy 5 ans et incroyablement mignon, malgré les circonstances ou bien un Silencieux, qui fait partie des Autres et qui observe ce que son peuple fait aux humains. Chacun vient donner son point de vue dans un camp différent et apporter des réponses sur les motivations des intrus. Cette manie de garder le mystère est assez déstabilisante, l’auteur donne la parole de manière anonyme à certains de ses héros et les situer par rapport à l’héroïne s’avère parfois compliqué. Mais n’ayez crainte, les personnages interviennent à des moments clés et se dévoilent peu à peu. L’intrigue est menée par des adolescents combatifs et déterminer à se battre face aux Autres. Ils donneront toutes les forces qu’il leur reste pour ce qui est juste.

En bref, oubliez vos préjugés, car ils peuvent s’avérer faux, si vous pensez que les livres destinés à la jeunesse sont enfantins, détrompez-vous. Nos héros sont certes des adolescents et des enfants pour d’autres, mais ils prennent des décisions qu’aucun enfant ne devrait avoir à prendre et agissent comme des adultes. J’ai beaucoup aimé les petites touches d’humour qui sont dispatcher au fil des pages, même dans des moments où l’humour n’a toujours sa place et, ce n’est pas de refus face à ce désastre. Une très bonne lecture, qui certes n’est pas un coup de cœur, mais qui a le mérite de m’avoir tenue en haleine jusqu’à la dernière page. L’étape suivante consiste à enchaîner avec La Mer Infinie.

Signature Lucie