New Romance

Hard to Score | K. Bromberg (Play Hard #3)

Résumé :
Comme ses 3 sœurs, Brexton Kincade, est toujours prête à recruter de nouveaux clients pour remonter l’agence de sportifs fondée par sa famille et qui bat de l’aile. Mais lorsque la réputation de son père qui dirige l’agence, se trouve mêlée à une histoire de faillite de la famille du joueur vedette de l’équipe de football américain qu’elle vient de signer, cela risque de compromettre sa relation avec ce dernier qu’elle retrouve dix ans après l’avoir rencontré…

Un troisième opus qui se démarquent des précédents et qui insufflent une bouchée d’air frais très appréciable. A l’inverse de ces sœurs Brexton a conservé son âme de romantique et malgré les échecs, elle conserve un côté fleur bleue.

Nous faisons la connaissance de Brexton troisième sœur de la fratrie Kincade, qui ne recule devant rien pour recruter les meilleurs sportifs pour l’agence et sa chasse au client va la conduire à s’intéresser à un jeune quarterback prometteur. Sur place son attention va se porter sur le quarterback remplaçant Drew Bowman, un jeune homme qu’elle connaît très bien puisque leurs deux familles passaient leurs étés ensemble, jusqu’à ce qu’un scandale éclate. Même après dix ans, l’alchimie entre eux semble toujours aussi présente et vient consolider ce lien qu’ils avaient. Seul le passé semble être un obstacle à leur idylle et ils devront affronter les secrets pour pouvoir vivre leur histoire.

Je ne suis pas une grande fan des histoires de deuxième chance, mais quand je vois Brexton et Drew se redécouvrir c’est ce qui me fait vibrer dans les romances. Brexton a tendance à se faire chahuter par ses sœurs, car elle a tendance à tomber amoureuse très vite et même si elle a conscience qu’elle doit protéger son cœur, elle a cette capacité à vivre totalement son histoire d’amour avec Drew malgré la peur et les doutes. J’ai beaucoup apprécié cet aspect de sa personnalité, elle est amoureuse de l’amour et malheureusement ça lui a joué des tours par le passé, mais cette fois elle sait que c’est le bon.

Retrouver Brexton après toutes ses années va être une épreuve pour Drew qui va prendre un aller simple pour le passé et tous ses non-dits qui ont creusé un fossé entre lui et sa famille. Il semble inconcevable de tomber amoureux de la fille de l’homme qui a détruit sa famille et pourtant, ces retrouvailles sont comme une évidence. Il est inconcevable pour lui de rester éloigner de la jeune femme malgré que le passé le pousse à rester à distance. J’ai trouvé ce personnage très bon construit, il a un côté tendre qui convient parfaitement à Brexton et il va s’avérer être un partenaire très à l’écoute et un brin romantique.

Un roman qui comble parfaitement mes attentes de romantique et il détrône les deux autres sœurs Kincade que j’ai rencontrées. Brexton est incomparable, à la fois tellement plus douce et ouverte que je pouvais qu’être séduite par cette femme. Et contre toute attente un personnage jusqu’alors détestable semble avoir trouvé une infime part d’humanité. Cette lecture me motive complètement pour découvrir le final de la série avec la benjamine.

Fantasy, Young Adult

Ultime soupir | Jennifer L. Armentrout (The Dark Elements #3)

Résumé :
À seulement dix-sept ans, Layla doit faire un choix : lumière ou ténèbres ? Le séduisant démon Roth ou le charmant Zayne ? Tandis que son cœur balance, elle doit affronter un nouveau problème : son meilleur ami Sam a été attaqué puis tué par un redoutable Lilin qui a pris son apparence. Dorénavant, Layla n’a plus qu’une idée en tête : se rendre en enfer pour y sauver l’âme de Sam. Mais le prédateur rôde, et la jeune fille doit impérativement protéger sa ville et ses semblables. Perdue entre le bien et le mal, la raison et la passion, Layla devra écouter sa petite voix intérieure, la seule capable de la guider vers un avenir meilleur…
Ce roman est le 3ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers

J’attendais avec impatience la conclusion de Dark Elements, il faut dire que le triangle amoureux avait de quoi rendre dingue et vous savez quel point je déteste l’indécision en romance. Je remercie l’autrice qui ne fait pas durer le choix pendant tout le roman et qui apaise notre frustration assez rapidement. J’avais eu vent que cette décision était résultat d’un sondage proposé aux lecteurs et je salue cette sage décision qui était parfaite.

Globalement je n’ai rien à redire sur la romance qui est juste un choix évident et chaque scène à fait battre mon cœur. Néanmoins j’ai trouvé que du côté de l’action ça aurait pu être plus étoffé. Les confrontations avec le Lilin sont un peu décevantes sans réel combat. Certes on a quelques révélations intéressantes au sujet de Layla, mais ça reste assez minime. Layla reste assez jeune et on peut comprendre qu’elle est des préoccupations de son âge et que sa romance avec le héros soit assez présente et ce n’est pas gênant en soit, mais je m’attendais à un équilibre entre romance et fantasy et là c’est au détriment de l’intrigue.

Au vu de l’ambiance fin du monde pourrait s’attendre à un final complexe, mais en fait c’est tout le contraire, tout va trop vite et on résout un peu trop facilement les problèmes. Même en écrivant cette chronique je me dis que je n’ai pratiquement rien à raconter, car il ne se passe pas grand-chose. Bien évidemment ça reste un Jennifer L. Armentrout donc on passe forcément un bon moment, mais quand c’est une autrice chouchou j’ai tendance à vouloir toujours plus et même si la romance m’a comblé, j’ai un goût d’inachevé.

Une bonne conclusion à la série, on apprécie découvrir l’évolution de Layla, qui a prit confiance en elle et en ses capacités, mais honnêtement ce n’est pas inoubliable en comparaison de la série Lux qui reste gravé dans mon cœur de lectrice.

Suspense / Thriller, Young Adult

Si tu me lis | Katy Loutzenhiser

Résumé :
Jusqu’où seriez-vous prête à aller pour votre meilleure amie ?
Quand sa meilleure amie Priya disparaît, Zan ne peut pas croire qu’elle l’ait ghostée. Après tant d’années d’amitié, elle refuse son silence. Plus elle y pense, plus Zan est persuadée que Priya est en danger. Mais à part le troublant Logan, qui vient d’arriver dans son lycée, personne ne la croit. Zan commence à perdre pied, au point d’aller toujours plus loin dans son enquête. Trop loin ?

J’ai l’impression que ça fait une éternité que je n’avais pas lu de roman de la maison d’édition Pocket Jeunesse, mais j’avais repéré ce roman à sa sortie, mais c’est ma copine Fanbooks76 qui me l’a offert pour mon anniversaire et je la remercie encore pour ce cadeau. Je ne lis que très peu de thriller, mais j’ai apprécié sortir de ma zone de confort avec ce roman et je n’étais pas très dépaysé avec une petite romance et une intrigue captivante.

Zan et Priya sont meilleures amies depuis l’enfance et elles ont vécu de belles choses ensemble. Lorsque Priya déménage c’est un coup dur, mais elles se sont promis de ne pas s’oublier et de garder le contact. Seulement plusieurs semaines après le déménagement, Zan est confrontée au silence de sa meilleure amie, mais elle refuse d’accepter que Priya soit décidée sciemment de l’ignorer. Alors que son entourage tente de lui faire comprendre que la vie peut séparer les plus belles amitiés, Zan se persuader que Priya est en danger et lorsqu’un nouvel élève arrive dans son lycée, elle décide de se lancer avec lui dans une enquête pour obtenir des réponses. 

Zan est une héroïne touchante, jusqu’ici elle n’avait jamais été séparé de sa meilleure amie, alors survivre à son année de terminale sans sa seule amie est déjà difficile à vivre, mais être confrontée au silence de Priya ça va la plonger dans une profonde tristesse. Pour sa famille, la jeune femme a seulement besoin de s’acclimater à sa nouvelle vie, mais plus le temps passe et plus Zan est persuadée que ce silence n’est pas normal. Difficile de concilier instinct et raison, quand tout le monde semble trouver une explication à cette disparition et trouver le comportement de Zan de plus en plus suspect.

L’intrigue est portée par une narration du point de vue de Zan et le doute s’insinue également dans l’esprit du lecteur. Au fil des pages, on passe par plusieurs hypothèses, disparition volontaire, danger imminent ou drame familiale, nous n’avons aucune certitude jusqu’au dernier chapitre où le mystère semble s’éclaircir et nous offre les réponses à toutes nos questions. J’ai beaucoup apprécié que Zan aille au bout de ses convictions et qu’elle n’hésite pas à passer pour une folle si ça lui permet d’obtenir des réponses. En parallèle la jeune femme doit également affronter sa propre histoire familiale et elle pourra compter sur son nouvel ami pour la soutenir et l’aider dans son enquête.

En bref, une très bonne lecture qu’on prend plaisir à découvrir avec un récit fluide et une histoire captivante. On s’attache à l’histoire de Zan et on passe par plusieurs émotions de la tristesse, du doute, de la détermination et cet esprit combatif m’a beaucoup plu. On garde un bon rythme dans le récit et vers la fin tout s’accélère pour nous offrir un dénouement à la hauteur.

New Romance

Regretting you | Colleen Hoover

Résumé :
La fille de Morgan, Clara, ne pourrait pas être plus différente qu’elle.
Devenue mère très jeune, Morgan craint plus que tout que Clara fasse les mêmes erreurs qu’elle.
Elle mène une vie sans projet ni ambition, qu’elle commence à trouver ennuyeuse et qui la rend de plus en plus invisible auprès des autres. Clara aime sa mère bien sûr, mais ne se reconnaît pas dans cette femme fade et sans volonté à ses yeux. Elle est bien plus proche de son père, Chris, et de sa tante Jenny, la sœur de Morgan.
Mais leur monde va voler en éclats lorsque Chris est victime d’un accident de la route qui va les obliger à reconsidérer toute leur vie et leurs relations. Car, au-delà du drame qu’il suscite, Morgan et Clara vont devoir apprendre à communiquer et trouver un sens à leur vie.

Depuis quelques années, Colleen Hoover fait partie de mon palmarès des autrices à ne pas manquer. Je pense qu’on peut dire que je lui fais une confiance aveugle, puisque j’ai acheté et lu ce roman sans avoir connaissance de l’intrigue. Je pense que ce choix à contribuer à laisser l’effet de surprise et m’a permis de profiter pleinement du développement de l’histoire.

Regretting You c’est l’histoire d’une mère et sa fille. Morgan et Clara que tout oppose et qui vont devoir apprendre à vivre avec leur différence lorsqu’un drame survient. Au travers de chapitre en alternance les deux femmes vont apprendre à se reconstruire et tenter de s’en sortir. Honnêtement les événements m’ont pris par surprise et j’étais loin de m’attendre à quelque chose d’aussi bouleversant. Au fil des pages, la tristesse finit par déteindre sur la lecture et nous sommes témoins du déchirement d’une mère et sa fille.

Morgan, la mère était âgée de dix-sept ans lorsqu’elle a appris sa grossesse et tomber enceinte après le lycée a radicalement changé ses projets d’avenir. Aujourd’hui elle a trente-quatre ans et même si elle se satisfait de sa vie, elle n’est pas vraiment heureuse et se questionne sur son avenir. Le drame qui va survenir va tout remettre en cause et j’ai trouvé l’atmosphère pesante, elle est restée solide pour sa fille, prête à tout pour la protéger et elle souhaite plus que tout qu’elle ne reproduise pas ses propres erreurs. J’ai trouvé ses réactions admirables certes elle est perdue, mais elle garde le cap malgré le chagrin et la colère. A certain moment elle est dépassée par les réactions de sa fille, mais ça n’en reste pas moins une mère touchante et une battante.

Clara, la fille a seize ans, l’âge où on se rebelle contre ses parents et pourtant jusqu’à ce que sa vie change, elle n’avait jamais fait de vagues. Je pensais avoir plus d’empathie pour elle, mais même si j’étais émue par son histoire, ses choix m’ont parfois semblé égoïstes. Elle est habitée par une rage qui consume tout sur son passage et elle va faire souffrir les autres par besoin de vengeance et ça va rendre son personnage plus antipathique. Je sais qu’elle est jeune, mais ça montre un côté assez immature. Néanmoins je l’ai beaucoup apprécié quand elle est proche d’un certain garçon qui a tout du book boyfriend.

Les premiers chapitres sont intrigants, on se demande dans quelle direction on va et on découvre ces deux femmes dans leur normalité. Après quelques chapitres on reste bouche bée des révélations et j’ai enchainé les chapitres avec plaisir alternant entre deux héroïnes différentes, mais habitées par la même souffrance. Alors qu’on avance dans la vie de Clara, j’ai trouvé que pour Morgan c’était davantage un chemin psychologique et j’ai apprécié cette femme pleine de charme. On attend la confrontation et lorsqu’elle arrive malgré un vrai plaisir j’ai trouvé qu’elle se terminait trop rapidement et même si j’ai adoré cette lecture je suis restée sur ma faim. Néanmoins l’écriture de Colleen Hoover fait oublier les quelques défauts tant on prend du plaisir à la lire.

Fantasy, Young Adult

Toucher glaçant | Jennifer L. Armentrout (The Dark Elements #2)

Résumé :
Layla a perdu la seule personne capable de la comprendre, et Zayne, qu’elle aime depuis l’enfance, lui est inaccessible.
Pour couronner le tout, son propre clan lui cache de dangereux secrets ! Si elle pensait que la situation ne pouvait pas empirer, l’évolution inattendue de ses pouvoirs vient la contredire.
Et lorsque Roth réapparaît, l’univers de Layla bascule. Certes, son vœu le plus cher semble enfin sur le point de se réaliser, mais le prix à payer promet d’être particulièrement élevé….
Ce roman est le second tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers

Autrice incontournable de ma bibliothèque, chaque nouvelle publication de Jennifer L. Armentrout me pousse à me le procurer. Le premier opus avait été une belle découverte et puis tout simplement, elle a la capacité à m’offrir les meilleures émotions durant mes lectures. Elle a cette capacité à captiver son lecteur avec un univers bien construit et des personnages charismatiques qui m’avaient laissé un bon souvenir dans le premier tome. Honnêtement l’envie d’en savoir plus à chaque révélation est là, mais le triangle amoureux m’a rendu dingue et c’est pour moi un point négatif de ce second opus.

Les évènements du premier tome ont laissé des séquelles dans la vie de Layla, il y a cette fragilité qu’à causer le sacrifice de Roth et cette perte qu’elle ne parvient pas à oublier et qui l’empêche d’avancer vers Zayne, et la tension du clan qui est omniprésente, les gardiens semblent sur leurs gardes et méfiants face aux pouvoirs de Layla et Abbot est plus que jamais derrière elle. Lorsqu’une série d’évènements étranges semble être reliée à Layla, les soupçons vont se faire plus présents et l’évolution de ses pouvoirs ne va rien arranger. Lorsque Roth réapparaît cela ne va pas être aussi idyllique qu’elle l’espérait.

J’ai beaucoup apprécié l’univers, tout dans cette histoire me donne envie d’en savoir plus. Il y a cette maîtrise à la perfection de deux univers qui représentent Layla : le bien et le mal. Zayne le gardien protecteur qui est une représentation du bien et Roth, le démon tentateur qui tente de l’entraîner vers le mal. Tous les deux semblent vouloir l’attirer d’un côté ou de l’autre et c’est assez représentatif de ce que ressent Layla. Elle est déchirée entre les deux côtés de sa personnalité, mais on met surtout en lumière que tout n’est pas blanc ou noir et que parfois les représentations qu’on se fait peuvent être trompeuses. De cet aspect, l’intrigue est assez complète et les mystères qui prennent vie dans cet opus bien qu’addictif, sont ternis par le triangle amoureux omniprésent.

J’ai tenté de me faire violence et de me concentrer sur l’enquête qui prend forme, mais honnêtement le triangle amoureux m’a rendu dingue, cette indécision permanente est agaçante et j’avais vraiment envie de hurler de frustration. Layla ne sait pas ce qu’elle veut et elle papillonne de l’un à l’autre sans jamais remettre en question cette situation et ça prend vraiment trop d’importance dans l’intrigue. Je suis une inconditionnelle de Jennifer L. Armentrout et l’histoire est un vrai délice, mais j’avais vraiment envie qu’on en finisse et que les passages de romance se terminent pour se consacrer vraiment à la traque du Lilin, à défaut de prendre une vraie décision.

L’intrigue avance trop lentement à mon goût et malgré les derniers chapitres qui s’accélèrent et donnent envie de plonger dans la suite, j’aurais aimé qu’on soit fixé sur le triangle amoureux entre Roth, Zayne & Layla. Je suppose que le mystère va perdurer jusqu’à la fin du troisième opus, en espérant que mon chouchou en compétition remporte la mise et pas au dernier chapitre.

New Adult

Broken Knight | L. J. Shen (All Saints High #2)

Résumé :Il veut la conquérir.
Elle le veut tout entier.
Knight est la star du lycée. Sexy, sportif, populaire, il enchaîne les filles comme les soirées. Pourtant, derrière cette façade de serial lover insouciant, Knight ne pense qu’à Luna. Luna, sa voisine, qu’il a prise sous son aile tout au long de leur enfance. Mais, alors qu’il se décide à amener leur relation amicale sur un terrain plus… sensuel, Luna lui échappe.
Tout le monde aime Luna. Discrète, douce, paisible. Mystérieuse. Ce que les gens ignorent, c’est qu’elle n’est pas la Belle au bois dormant passive qu’ils imaginent. Non, Luna sait parfaitement ce qu’elle veut  : Knight, celui qui lui a redonné goût à la vie quand tout s’écroulait autour d’elle. Elle le veut, mais pas à n’importe quel prix. Hors de question de finir comme toutes ses conquêtes d’un soir, qu’il jette le lendemain. Pour Luna, ce sera tout, ou rien.

Todos Santos est décidément la ville de toutes les surprises et sa population parvient toujours à me secouer à sa manière. Ce tome je l’attendais particulièrement car Luna a toujours été une petite fille intrigante et attachante. Découvrir son évolution m’importait beaucoup et j’étais curieuse de découvrir l’homme qui bousculerait la vie de la fille de Trent Rexroth.

Ce tome m’a plongée dans une sacrée nostalgie, Luna a bien grandi depuis Scandalous mais elle n’a rien perdu de son mutisme sélectif. Depuis leur enfance, Knight Cole a toujours protégé Luna malgré sa différence et chaque étape clés de leur vie, ils les ont partagé ensemble, alors qu’ils ne pourraient être pas être plus différents. Lui, c’est le sportif adulé de tous et toutes les filles du lycée veulent être associées à lui. Elle, c’est une jeune femme discrète qui voudrait passer inaperçue et qui doit conjuguer la haine qu’elle inspire aux femmes, car Knight n’a d’yeux que pour elle. Leur relation privilégiée ils l’ont toujours chérie, mais la dure réalité va détruire leur âme d’enfant.

La relation autodestructrice entre Luna et Knight est problématique par bien des aspects, mais quand on connaît l’écriture de L.J. Shen on ne sait jamais à quoi s’attendre et c’est bien souvent des histoires où la vengeance fait bon ménage avec les sentiments. On ne va pas débattre sur les relations toxiques dans la littérature, car de mon côté je suis absolument et totalement conquise par cette histoire qui m’a bouleversé à bien des égards. Ne vous laissez pas tromper par la douceur du résumé, préparez-vous à lire une histoire d’amour chaotique, où la famille a une place centrale et où les épreuves de la vie vont faire d’énormes dégâts dans la vie de deux âmes tourmentées.

Ce deuxième opus va au-delà de mes espérances, j’ai été complètement aspirer par cette histoire d’amour douloureuse où nous voyons deux amis d’enfance dans une spirale de dépendance, confrontée à des incompréhensions et des réticences qui vont tantôt éloigner, puis rapprocher nos deux héros. On atteint un degré de frustration assez énervant et c’est justement cette passion que j’ai éprouvée pendant ma lecture qui rend les mots de L.J. Shen à la fois puissant et bouleversant. J’ai été témoin de nombreuses scènes mêlant amitié, amour, haine et jalousie, j’ai vu ces deux héros grandir à cause des épreuves de la vie et j’ai fait partie le temps d’une histoire, d’un moment privilégié de leur vie.

Luna et Knight dégagent une certaine sensibilité qu’on n’a pas forcément l’habitude de découvrir. La plupart du temps Knight est insolent et détestable, mais quand on observe sa manière de se comporter avec sa famille on est face à un homme métamorphoser qui se comporte comme le petit garçon qu’il est toujours au fond de lui. Bien évidemment la colère et la peine n’expliquent pas tout, mais personnellement il ne m’en fallait pas plus pour être touché. Sa peur de l’abandon il la partage avec Luna, c’est peut-être ce qui l’a rapproché d’elle depuis tout ce temps. Ils s’étaient promis de toujours être là l’un pour l’autre et malgré les erreurs, les doutes et les difficultés, tels deux aimants ils reviennent toujours l’un vers l’autre et vont devoir affronter la plus terrible des épreuves

Nous avons une remarquable évolution des personnages et ce tome m’a rappelé de nombreux souvenirs des précédents opus. J’ai beaucoup apprécié la place de la famille et la manière dont les amitiés des parents ont évolué, ce qu’ils ont d’ailleurs transmis à leurs enfants. Face aux épreuves, ils sont plus soudés que jamais et malgré la force de notre désir, l’issue est inévitable et la manière dont L.J. Shen à retranscrit cette peine, m’a fait pleurer mille larmes. Je pense qu’on peut dire que cette autrice réussit à chaque fois le pari de me surprendre.