Coup de Coeur <3, Young Adult

Le vide de nos cœurs | Jasmine Warga

ImpressionJ’ai hésité avant de débuter ce roman, bien que le résumé soit très alléchant, il y a un côté sombre et effrayant qui m’ont retenu. Les romans qui finissent mal ont le don de me déprimer, pourtant malgré le thème abordé j’ai décidé d’écouter mes envies et de me lancer. D’autant plus, que Hugo Roman est une maison d’édition que j’aime beaucoup, donc c’était également l’occasion de découvrir leur nouvelle collection New Way axé YA Et je dois dire que je n’ai aucun regret, c’est un coup de cœur.

Aysel est une jeune fille de 16 ans extrêmement déprimée et sa solitude ne fait que renforcer son envie de mourir. Depuis le drame irréparable à jamais associé à son père, Aysel s’est complètement renfermée sur elle-même, ajouté à ça la vie au lycée n’est pas au beau fixe et sa propre mère ne semble pas voir la détresse de sa fille. Lorsqu’elle découvre le site Suicide Partners et plus particulièrement l’annonce de FrozenRobot 17 ans, elle décide de rencontrer le jeune homme concrétiser son suicide et planifie l’acte avec le jeune homme. Le compte à rebours peut commencer : J-26.

Au cours de ces vingt-six jours, nous allons apprendre à connaître intiment Aysel et Roman. Chacun habité par le même mal, qui les consument. Bien qu’issue de milieu différent, ils vont s’apprivoiser et discuter de ce qui les a amenés à faire un choix aussi radical, créant un lien particulier, habité par un objectif commun : le suicide. Le compte à rebours en début de chapitre, associé au mal-être de nos héros contribue à mettre en place un sentiment d’oppression et de tristesse. C’est un thème assez difficile, qui m’a mise la boule au ventre pendant toute ma lecture, il y a un côté dérangeant, car on souhaite avancer au bout de ses vingt-six jours et en même temps, c’est effrayant d’imaginer qu’ils seront peut-être morts. J’ai éprouvé beaucoup d’attachement pour ces deux jeunes torturés, mais l’auteure nous rend impuissant face à la détresse de personnage qu’on souhaite seulement protéger.

A force de se côtoyer, d’analyser ensemble, de discuter à cœur ouverts, un lien particulier va se tisser entre nos deux héros. Et au contact de l’un et de l’autre, ils vont changer, mais est-ce suffisent pour ne pas choisir de mourir ? Les pensées de Aysel sont très bien expliquée, on n’est pas dans le pathos, bien au contraire chaque sentiment est extrêmement bien décrit, on ressent à quel point elle est consciente de ses pensées tristes, mais elle est complètement dépassée et sans vraiment de soutien pour l’aider à remonter la pente. Alors que Roman, est davantage épaulé, mais sa volonté de mourir est plus forte que tout. Il fait le choix d’abandonner volontairement sa « vie d’avant » et s’isole.

En bref, en refermant ce livre, je suis en pleine phase de culpabilité d’avoir aimé un livre aussi dérangeant, mais l’espoir est tellement important que j’avais envie de croire que malgré leur volonté de mourir, ils se sont trouvés. Un épilogue n’aurait peut-être pas été de trop concernant certain point, mais je recommande. Je pense que pour vraiment comprendre, il faut le lire et se faire sa propre idée. Perturbant, magnifique, et terriblement émouvant. A la fois sombre et lumineux, l’espoir a une place importante dans ce roman et il ne faut jamais oublier de garder Espoir
Signature LuxnBooks

Romance, Romance Contemporaine

Tombée du ciel | Cecelia Ahern

Tombée du CielTrès bonPremier roman que je lis de Cecelia Ahern certainement pas le dernier. « Tombée du ciel », un roman qui tombe à pic. Une vraie pépite remplie d’émotion, qui offre une vraie bouffée d’espoir. Pourtant, avec un sujet comme le suicide, je redoutais l’obscurité du roman. Le roman est présenté de manière assez particulière avec des titres de chapitres présentés sous la forme de méthodologie. Plus qu’une histoire, c’est un voyage avec pour destination finale : Le Bonheur.

C’est une rencontre assez atypique qui réunit nos deux personnages, ça n’en est pas moins magnifique. Lors d’une balade Christine croise le chemin d’Adam, celui-ci en équilibre sur un pont décide de mettre fin à ses jours, pourtant bien décidé à ne pas le laisser faire Christine met tous les efforts possibles à le faire revenir de l’autre côté du pont. Prête à tout pour capter son attention, elle décide de lui proposer un marché : Christine veut montrer à Adam que la vie vaut le coup d’être vécue.

Christine est très intrigante, on s’attend à une femme forte prête à prouver l’impossible à un homme qui a perdu le goût de vivre. Cependant, c’est une femme plus fragile qu’il n’y parait. Prisonnière d’un mariage qui ne lui convient plus, d’une vie monotone, Christine recherche à combler un manque qu’elle n’explique pas. Décidée à prendre sa vie en main, elle choisit de quitter son mari tout simplement, car elle n’est pas heureuse avec lui. Attachante, marrante, maladroite, drôle et surtout d’une gentillesse maladroite, Christine mène sa vie au gré des romans d’art de vivre. Peu à peu le voile tombe et on découvre une jeune femme particulièrement sensible, prête à tout pour montrer à Adam comment profiter de la vie. Et pourquoi ne pas se redécouvrir elle-même par la même occasion.

Adam m’a vraiment étonnée, je m’attendais à un personnage morose et déprimé. Clairement, il est vraiment déprimé, malheureux et au bout du gouffre. Pourtant, il a beaucoup d’humour et manie à merveille l’humour noir. La narration reflète parfaitement l’état d’esprit dépressif d’Adam, c’est plus fort que lui parfois, il se renferme, emporté par ses émotions passant du rire aux larmes. Je dois dire que son sens de l’humour est rafraichissant et apporte une petite touche de légèreté à un sujet grave. Adam a vécu une année difficile avec une série d’évènement qui l’a peu à peu englouti dans une profonde dépression. C’est avec un immense plaisir, qu’on le voit peu à peu s’ouvrir à Christine, retrouver goût aux choses simples de la vie. Et réapprendre à rire, ces scènes où Christine et Adam rigolant font vraiment un petit quelque chose, on sent un rapprochement, mais surtout la remontée d’Adam.

Après un début un peu long, j’ai fini par être prise dans ma lecture. Le petit côté enseignement est plutôt recherché et c’est agréable de lire des titres amusants. On ressent parfaitement les émotions qui se dégagent de se livre, on apprend surtout que la dépression est une maladie et que malgré tout ce qu’on peut faire pour redonner espoir, se soigner est un passage obligé. Impossible pour moi de ne pas accrocher à cette lecture, plus qu’une simple romance, c’est une déclaration d’amour à la vie. L’auteur maîtrise à la perfection le dosage entre le sérieux et l’humour, on passe par des scènes amusantes et déjanter, à des moments de tristesse où on panique avec les personnages. La petite curieuse que je suis, regrette seulement de ne pas avoir eu la chance de découvrir à partir de quel moment les choses ont changé dans la tête d’Adam. Savoir ce que Christine a provoqué une évolution dans ses démarches. Loin de rester sur une touche de déprime, je referme ce livre apaisée. Je le recommande à tous, c’est un remède efficace pour ceux qui souffrent et un moment de détente pour les autres. Une vraie histoire tombée du ciel.
Signature LuxnBooks