Romance Contemporaine

Ennemis (et plus si affinités) | Mia Sosa

Résumé :
Acceptez-vous de prendre pour ennemi et collègue la personne ici présente ?
Quel est le comble pour une wedding planneuse ? Se faire abandonner devant l’autel. Ca ressemble à une mauvaise blague mais c’est bien ce qui est arrivé à Carolina Santos. Pour autant, elle continue d’aider les couples à faire de leur mariage le plus jour de leur vie. Et elle est douée, vraiment douée. A tel point qu’un prestigieux hôtel lui fait une proposition qui pourrait changer sa vie. Il y a juste un problème : pour obtenir le poste de ses rêves, elle va devoir collaborer avec l’homme qui a convaincu son ex fiancé de la planter le jour de leur mariage.
Max Hartley, expert en marketing, a enfin l’opportunité de sortir de l’ombre de son frère et faire ses preuves auprès du grand hôtel qui a fait appel à leur entreprise familiale. Même si, pour cela, il va devoir passer les prochaines semaines avec l’ex fiancée de son aîné, qui le déteste profondément. A raison : c’est à cause d’un de ses discours anti-mariage et avinés que le marié a déserté les lieux. Et plus il va passer du temps avec elle, plus il va se demander pourquoi son frère a quitté une femme aussi drôle, intelligente et attachante…

Un vrai bonheur de lecture qui fait un bien fou au moral, l’auteure parvient à dépeindre le portrait de personnage dans une situation complexe et à rendre les interactions réjouissantes, sans oublier une pointe d’émotion.

Carolina Santos est une dynamique weeding-planneuse qui fait de son métier une priorité. Ce qui n’est pas bon pour les affaires, c’est se faire larguer le jour de son mariage et devoir affronter que le plus beau jour de sa vie s’écroule comme un château de cartes et le comble quand son propre fiancé a pris la fuite avant de lui envoyer son frère pour lui annoncer la nouvelle. Après une difficile reconstruction, sa carrière professionnelle prend un tournant lorsqu’un grand groupe hôtelier souhaite collaborer avec elle pour un nouveau projet. Seulement le destin va s’en mêler et la confronter à travailler avec son ex-fiancé et Max, son frère, en oubliant ses rancœurs.

Lina est une héroïne comme on aime en rencontrer il est assez rare pour le souligner dans une romance, mais appartient à la communauté Brésilienne et elle va pouvoir compter sur une famille soudée pour la soutenir dans ses décisions et pour l’aider à s’en sortir. J’ai adoré la complicité qu’il y a entre eux et la mise en avant de cette culture qui m’est inconnue. Sa position de femme de couleur l’a toujours forcé à maîtriser ses émotions et bien qu’elle adore son métier, elle conserve une réserve pouvant être apparentée à de la froideur. Sa rencontre avec Max va mettre ses nerfs à rude épreuve et au contact de son ennemi elle va progressivement s’ouvrir.

Max est un personnage absolument adorable, toujours relégué au second plan à cause de son frère, il va développer un esprit de compétition vis-à-vis de lui et ce projet est l’occasion pour lui de faire ses preuves en solo. L’entreprise familiale ne lui a jamais vraiment accordé sa chance et son frère s’est toujours débrouillé pour se mettre en avant. Bien que Lina ne soit pas forcément la partenaire la plus simple, il va prendre à cœur de sublimer son travail et à force de la côtoyer il va découvrir que l’image qu’il avait de cette jeune femme est bien différente de la réalité. Et au fil des pages une certaine vulnérabilité émerge et on n’aspire qu’à le protéger de son passé.

En toute honnêteté le début du roman met un peu de temps à démarrer, mais sous couvert de l’humour on progresse avec ce binôme de travail atypique. Une fois l’intriguée lancée et le lecteur alpagué, on ne peut que se laisser porter par la plume de l’autrice. La romance est menée par un duo rafraîchissant qui va développer une entente naturelle, pour basculer dans une attirance évidente. En bref, c’est drôle, léger et ça fait du bien au moral.

Chick-Lit

Comme une comédie romantique | Rachel Winters

Résumé :
Et si ça arrivait aussi dans la vraie vie ?
Evie Summers a presque trente ans, et travaille dans une agence audiovisuelle spécialisée dans la conception de scénarios. Condamnée à n’être qu’une assistante depuis des années, elle attend sa promotion avec impatience. Seulement voilà, si elle n’arrive pas à convaincre Ezra Chester d’achever son scénario de comédie romantique, non seulement elle n’aura pas sa promotion, mais elle perdra son boulot. Seul hic, Ezra a l’angoisse de la page blanche, et il ne se remettra au travail qu’à une condition : Evie doit lui prouver qu’on peut aussi tomber amoureux dans la vraie vie. Prête à tout pour sauver l’agence en péril, la jeune femme va rencontrer Ezra comme Harry rencontre Sally et comme Hugh Grant rencontre Julia Roberts.
Je remercie les éditions Hauteville pour cet envoi

Une romance rafraîchissante qui réunit tous les ingrédients d’une comédie romantique digne des plus grands films. Je n’avais pas lu de chick-lit depuis très longtemps et les promesses de ce roman m’ont immédiatement séduite. Qui n’a jamais rêvé d’être l’héroïne d’un film culte où deux personnages vont faire la rencontre qui va tout changer. C’est ce que va vivre Evie Summers pour notre plus grand plaisir.

Mon côté fleur bleue n’aurait pas pu être plus comblée qu’en découvrant cette histoire. Evie jeune trentenaire travail d’arrache-pied pour une agence audiovisuelle spécialisée dans la conception de scénarios. Depuis des années la jeune femme tente de devenir agent, mais son rôle d’assistante semble lui coller à la peau. Alors qu’elle est chargée de convaincre Ezra Chester d’achever son scénario de comédie romantique elle réalise que si le scénariste n’écrit pas son histoire, elle pourra faire sur croix sur sa promotion. Lorsqu’elle prend conscience qu’il semble souffrir du syndrome de la page blanche, elle décide de passer un marcher avec Ezra. Il promet de se remettre au travail si Evie lui prouve qu’on peut tomber amoureux dans la vraie vie comme dans les plus belles romances du cinéma. C’est dans ce contexte que la jeune femme va instaurer les Jolies Rencontres.

Je suis une grande fan de romance donc bien évidemment il me fallait absolument découvrir ce titre. On se laisse facilement porter par l’écriture de Rachel Winters et l’image qu’elle dépeint de son personnage principal s’avère être celle d’une héroïne drôle et attachante. Bien qu’elle considère cette quête comme professionnelle, et qu’elle met en lumière son côté obsessionnel on ne peut qu’espérer le moment où elle fera la rencontre décisive. Chaque rencontre nous offre un remake des scènes de comédie romantique et bien que l’issue ne soit pas toujours celle attendue, on va apprendre à découvrir le parcours d’Evie qui cache de nombreuses appréhensions et un passé qui a laissé des séquelles. Elle pourra compter sur ses amis de toujours qui seront d’un soutien infaillible pour la jeune femme. Et pour le coup les personnages secondaires sont indispensables à l’histoire et ne font pas figuration.

Ces belles rencontres sont amusantes, ça contribue à l’aspect léger du roman, chaque rencontre est une aventure et on se demande ce que nous réserve la prochaine. Deux personnages vont sortir du lot et on suit l’évolution de leurs relations avec beaucoup de plaisir, car les plus petites attentions sont parfois les plus belles. C’est une romance sans surprise, mais qui est menée d’une plume fluide et qui contribue à faire passer un bon moment à son lecteur. Les références de films sont parlantes pour moi et les voir transposées à la réalité ça m’a fait rêver. Un hommage aux comédies romantiques plutôt réussi et inspirant. En bref, un roman qu’il faut découvrir.

New Romance

La fantaisie du printemps | Carrie Elks (The Shakespeare sisters #4)

Résumé :

Brillante avocate et aînée de quatre soeurs, Lucy SHAKESPEARE a coutume de tout contrôler. Tout, tout le monde et plus particulièrement elle-même. Jusqu’à ce qu’elle rencontre le sublime Lachlan MACLEISH.
Lachlan fait appel à Lucy, parce qu’il lui faut la meilleure défense possible. Il risque de perdre son héritage : le domaine et le titre de Laird de Glencarraig. Ces terres renferment les rares souvenirs heureux de son enfance et il n’est pas question qu’il y renonce sans se battre. Dans ce moment crucial, la dernière chose dont il ait besoin, c’est d’une distraction. Or, dès qu’il aperçoit Lucy, il pressent que les complications ne tarderont pas à arriver.
Même avec la meilleure volonté du monde, Lucy finit par enfreindre ses règles de vie, quelque peu rigides mais prudemment construites, pour Lachlan. Entre deux avions pour l’Écosse, Paris et New York, elle ne peut s’empêcher de se demander si, malgré tout, certaines rencontres ne valent pas la peine de se mettre en danger et de tout risquer.
Je remercie les éditions New Romance pour l’envoi de ce roman

Les Shakespeare Sisters tirent leurs révérences demain et pour ce dernier opus c’est l’aîné des sœurs qui a son tour aura eu son happy-end. Lucy a eu un rôle important dans la vie de ses sœurs et cette femme active qui se plie en quatre pour ses proches ne m’a pas déçue. Après quatre mois à vivre au rythme des saisons, des découvertes de cette famille attachante c’est l’heure de clôturer cette série et de laisser les personnages vivre leur vie.

Depuis la mort de sa mère Lucy a toujours tout contrôlé, à commencer par sa carrière d’avocate qu’elle mène brillamment et qui ne laisse pas la place à l’imprévue. Seulement sa rencontre avec Lachlan McLeish va venir bouleverser son quotidien millimétré et la conduire vers l’inconnu. Lachlan a besoin de la meilleure dans le domaine pour le défendre s’il ne veut pas perdre son héritage : la propriété et le titre de Glencarraig. Le ton professionnellement va rapidement se transformer en distraction, et alors qu’ils tentent de rester focalisé sur leur travail, ils vont devoir se rendre à l’évidence, la petite étincelle ne cesse de gagner en intensité et la flamme brille.

J’ai apprécié découvrir Lachlan et le voir évoluer dans son quotidien à Miami et interagir en tant que chef d’entreprise, on voit rapidement que c’est un homme respecté et qu’il a réussi à faire ses preuves sans l’argent de son père. Au fil des pages on apprend davantage sur son enfance et sur les séquelles qu’il a conservées, mais on ne s’attend pas à le voir tout lâcher pour redécouvrir une propriété qu’il n’avait pas visitée depuis son enfance. Il a un côté assez surprenant, il endosse l’image d’un homme d’affaires respecté et sa notoriété ne semble pas l’intéressé, son cercle d’amis est d’ailleurs très restreint et en leur compagnie je lui ai découvert un côté vulnérable.

Celle qu’il me tardait le plus de découvrir dans cette histoire c’est Lucy, dans chacun des tomes consacrés aux sœurs Shakespeare ont a pu constater l’influence que l’aîné à eu sur sa fratrie. Elles s’accordent toutes à dire que depuis la mort de leur mère Lucy a toujours répondu présente pour porter assistance à ses sœurs et bien qu’elle n’est jamais pue remplacer le rôle d’une maman, sa dévotion n’a échappé à aucune des sœurs. Désormais ses sœurs peuvent compter sur les hommes de leur vie et face à ces changements la jeune avocate va se laisser absorber par sa vie professionnelle, laissant de côté sa vie personnelle. Sa rencontre avec Lachlan va complètement bousculer la vie qu’elle s’est construite et il va lui montrer l’importance de se reposer sur quelqu’un.

L’histoire aborde un côté de la romance un peu plus érotique et en comparaison des autres tomes ça ajoute un côté épicé très appréciable. Et l’alchimie du couple fonctionne parfaitement. On termine cette série sur une jolie conclusion tant du côté de la romance, que du côté de la fratrie qui a su consolider des liens que la distance avait fragilisés. La narration à la troisième personne pourrait en bloquer certain, moi-même n’étant pas une grande fan lors de la lecture, mais en toute honnêteté on oublie facilement ce détail en découvrant l’histoire.

Mon avis sur Les promesses de l’été #1 ICI
Mon avis sur A la grâce de l’automne #2 ICI
Mon avis sur La magie de l’hiver #3 ICI

Romance

La douce caresse d’un vent d’hiver | Sarah Morgan (Les frères O’Neil #3)

Résumé :

Brenna devrait se réjouir : la station de ski affiche complet, et la voilà obligée de libérer son chalet et d’emménager chez son meilleur ami, l’ex-champion olympique de ski, Tyler O’Neil, dont elle est amoureuse depuis… depuis toujours, en fait. Mais cette situation est loin d’être idéale. C’est même une véritable torture : comment pourrait-elle rester de marbre tandis que cet homme sur lequel elle fantasme depuis des années dort dans la chambre juste à côté de la sienne ? Car, elle le sait très bien, elle n’a rien à espérer : Tyler ne la considère que comme une amie, voire, pire, comme une sœur…
Ce roman est le 3ème tome d’une série, la chronique peut contenir des spoilers

Le mois de décembre passe toujours à une vitesse impressionnante, alors l’année dernière je n’ai pas eu le temps de découvrir ce dernier opus. Malgré les remontrances des copines j’ai repoussé le moment de lecture et cette année c’était le bon moment pour replonger dans cet univers caractéristique de Snow Crystal. Tyler O’Neil est un personnage qui fait forte impression depuis le commencement et à l’image de Sarah Morgan, ce personnage est celui qui m’a le plus touché, sans oublier la romance qui est terriblement mignonne.

Tyler O’Neil a toujours été adulé et malgré la blessures qui a brisé sa carrière les femmes sont toutes en admiration devant lui. La seule source de motivation c’est l’arrivée de sa fille il y a plusieurs mois et cette adolescente va lui permettre de faire le deuil de sa passion, bien que le chemin soit difficile il peut compter sur sa famille et sa meilleure amie Brenna. La jeune femme a toujours été là dans les moments heureux et les instants plus douloureux. Aujourd’hui encore elle est un soutien infaillible, seulement depuis son enfance Brenna est amoureuse d’un homme qui ne semble pas la voir comme une  femme et lorsqu’elle est contrainte de venir habiter avec lui, la tension va devenir explosive et leur relation va devenir plus compliqué entre quatre murs.

Je n’ai jamais été une grande fan des romances entre des amis de longue date, notamment car la rencontre entre les personnages est l’un de mes moments préférés dans une romance. Ici il est vrai que Tyler et Brenna sont amis depuis des années, mais malgré une confiance sans failles dans leur quotidien et une passion qu’ils partagent ensemble, ils conservent tous les deux une part de mystère qu’ils tentent de ne pas dévoiler pour ne pas se montrer vulnérable. Il en découle des instants de fragilité et des révélations touchantes lorsque la vérité éclate.

Bémol sur le début qui prend du temps à démarrer, mais une fois les bases posées difficiles de se détacher de l’histoire. J’ai apprécié partager le quotidien des personnages et c’est le genre de lecture qui me fait voyager grâce à l’ambiance réaliste. Une lecture idéale pour la saison et c’est avec beaucoup de plaisir que j’ai revêtu ma combinaison de ski pour suivre nos deux passionnés partout où leurs cœurs les mènent. Tyler ne se dévoile pas facilement, mais derrière sa froideur calculée se cache un homme touchant qui peut compter sur sa meilleure amie pour le soutenir et c’est une reconstruction importante pour nos héros que de s’exposer à l’autre. Mention spéciale à Jess qui a su me faire rire dans des moments inattendus et en même temps partager des instants émouvants. Une série qui aura réussi à me donner l’impression d’être à la maison après une journée difficile.

Retrouvez mon avis sur La danse hésitante des flocons de neige #1 ICI
Retrouvez mon avis sur L’exquise clarté d’un Rayon de Lune #2 ICI
Romance

A perdre la raison | Meredith Wild (Le destin des Bridge #1)

img_79cr7pa-perdre-la-raisonBonAprès avoir beaucoup aimé Hacker, il était tout naturel pour moi de me procurer le premier tome de cette nouvelle série. Je n’avais pas d’attente particulière et rapidement la simplicité du récit m’a frappé, mais c’est surtout le charme du héros qui m’a marqué, car chacune de ses décisions est adorable.

Maya et Cameron se sont rencontré lorsqu’ils étaient étudiants, alors qu’ils étaient en train de vivre une passion dévorante leur relation s’est écroulé lorsque Cameron a demandé Maya en mariage. En effet, la jeune femme complètement panique refuse et c’est ce qui va marquer la fin de leur relation qui pourtant était le centre de leur univers. Cinq ans plus tard, un heureux hasard va les faire se rencontrer à New-York, bien que la jeune femme ait complètement changé, l’attraction entre eux n’a pas disparu. Bien décidée à le garder aussi loin que possible de sa vie déjà pas très joyeuse, la jeune femme va devoir lutter contre un ex-amant particulièrement attentionné. Maya est une héroïne qui a dû vieillir précipitamment, aujourd’hui bien qu’elle est un travail confortable son entourage se résume à son colocataire et sa meilleure amie. Depuis le départ de celui qu’elle a toujours aimé, son cœur est entouré d’une couche de glace et elle ne le laissera pas franchir les barrières qui pourrait la conduire à sa perte.

Cameron est un héros attendrissant, conscient d’avoir fait une erreur cinq ans plus tôt, il va tenter d’obtenir une seconde chance. Pourtant malgré ses efforts la tâche va s’avérer particulièrement difficile. Son prénom n’est pas sans rappeler un certain petit copain dans une série que j’adore et il n’a pas que le prénom en commun. Certes il est impossible d’arriver aux chevilles de mon books-boy friend de tous les temps, mais je dois dire que sa manière de s’y prendre est assez mignonne. Il n’a pas peur d’admettre qu’il a fait une erreur et son côté sportif met en avant son caractère déterminé, qui ont tout pour séduire les lectrices.

Globalement j’ai passé un bon moment de lecture, mais on est quand même loin des rebondissements de Hacker. C’est peut-être ce qui m’a manqué, les héros sont attachants et ont un passif compliqué, mais tout ce qui gravite autour de leur histoire est plat. J’aurais aimé une prise de risque pour être surprise, car ce qui était mignon au départ, a fini par devenir prévisible à la fin. Sans compter que le côté calme du récit aurait pu être un peu plus rythmé, notamment en développant le rapport aux personnages secondaires. On retrouve la sensualité de la plume de l’auteur et un couple attachant qu’on souhaite voir ensemble. Premier tome satisfaisant, me laissant curieuse pour la suite, mais pas pour autant impatiente.

Lucie