New Romance

L’Anti-lune de miel | Christina Lauren

Résumé :

Quand deux ennemis jurés partent en (faux) voyage de noces à Hawaï, tout peut arriver… même de trouver l’amour.

Olive Torres s’est habituée à être la jumelle malchanceuse : mésaventures inexplicables, licenciement récent.. elle semble comiquement poursuivie par la guigne. Sa soeur Ami, au contraire, incarne l’éternelle gagnante, au point même de parvenir à financer l’intégralité de son mariage en remportant des jeux concours. Malheureusement pour Olive, il y a pire que sa malchance chronique : elle se voit forcée de passer toutes les festivités de la noce en compagnie d’Ethan Thomas, le témoin du marié (et son ennemi juré)….

Olive se prépare à vivre un enfer, déterminée à faire bonne figure. Mais lorsque tous les invités sont victimes d’une intoxication alimentaire, la fête vire au cauchemar, et, seuls, Olive et Ethan s’en sortent indemnes. Soudain, une lune de miel tous frais payés se trouve à portée de main, et Olive préférerait mourir plutôt que de laisser Ethan profiter du paradis sans elle.

Convenant d’une trêve temporaire, ils s’envolent tous les deux pour Maui. Après tout, dix jours de bonheur valent bien la peine de jouer au couple de jeunes mariés amoureux, n’est ce pas ? Mais étrangement, faire semblant dérange de moins en moins Olive. En réalité,elle se sentirait presque assez… chanceuse, pour une fois !

Je remercie les éditions Hugo New Romance pour cet envoi

Les romans de Christina Lauren sont pour moi des incontournables de la New Romance, je ne rate jamais une sortie et cette fois encore j’étais impatiente de faire la connaissance de ces nouveaux personnages et pouvoir m’imprégner de leur histoire. J’aime la simplicité avec laquelle est dépeint le portrait d’homme et femme que tout oppose et qui pourtant son frapper par la force de leur sentiment. Je suis arrivé à un stade où je fais entièrement confiance à ce duo qui parvient à chaque fois à m’apporter une dose de bonheur lorsque viens le temps de lire quelques pages, qui eux-même se transformer en plusieurs chapitres et où le sourire ne quitte jamais mes lèvres.

L’histoire débute par un mariage, nous y faisons la connaissance d’Olive sœur jumelle de la mariée. A l’inverse de de sœur, la jeune femme enchaîne les catastrophes et contre toute attente, cette cérémonie idyllique (et gratuite) va se terminer dans le plus grand des chaos puisque tous les invités vont avoir une intoxication alimentaire qui va clouer les mariés au lit pour plusieurs jours. Contre toute attente, Olive échappe à l’intoxication, au même titre que son ennemi juré, le frère du marié. Pour ne pas perdre la lune de miel qui a été gagné dans un lieu paradisiaque, les mariés insistent pour qu’ils profitent à leur place. D’abord réticente, la jeune femme accepte de s’envoler pour Maui, convaincu qu’ils peuvent rester chacun de leur côté sans s’entre-tuer.

Sur place les choses ne vont pas vraiment se passer comme elle l’imaginait et pour notre plus grand plaisir nous allons assister à des chamailleries hilarantes et un rapprochement inattendu, qui va renvoyer des signes de tension sexuelle de plus en plus intense. Leur manière de se lancer des piques ou d’écorcher le prénom de l’autre pour le faire enrager, retranscrit parfaitement le genre de romance que j’apprécie. Bien qu’il se côtoie depuis des années, ils vont se découvrir durant le séjour et bien que dix jours ce soit cours, ils vont être frappés par leurs préjugés et apprendre à lâcher prise. C’est typiquement les relations que j’apprécie et chaque fois ça me procure des émotions qui me font rentrer dans ma bulle, et en prime le décor est totalement dépaysant.

Bien que l’histoire soit légère, on aborde des sujets plus sérieux qui font qu’on s’attache immédiatement aux personnages. La romance s’installe en douceur et nous faisons la connaissance des personnages en même temps qu’ils se redécouvrent. Les amateurs de romances entre ennemis devraient se régaler et en prime, les voir simuler une relation de jeunes mariés devrait ravir les autres. De mon côté, bien qu’Ethan ai quelques défauts, j’ai adoré la manière dont la romance se développe et j’ai vraiment apprécié le caractère d’Olive, ses réactions parfois loufoques et ses choix qu’elle assume malgré son manque d’optimisme, elle n’hésite pas à se battre pour ses convictions.

Un roman idéal pour les vacances, un indispensable à prévoir dans ses valises ou pour voyager sans quitter son salon. Je ne peux que vous recommander cette romance toute douce qui vous mettra du baume au cœur.

New Romance

La magie de l’hiver | Carrie Elks (The Shakespeare sisters #3)

Résumé :

Kitty Shakespeare, étudiante en cinéma, est fermement décidée à tirer profit de son nouvel emploi de jeune fille au pair au service de Jonas, sept ans, fils de l’éminent producteur Everett Klein. Certes, ce n’est pas la carrière qu’elle espérait poursuivre en quittant Londres pour L.A., mais comme les entretiens d’embauche la paralysent, c’est sa dernière chance d’impressionner un personnage influent d’Hollywood. Si elle s’occupe bien de son fils, il se penchera sûrement sur son travail. C’est sans compter sur Adam, l’irrésistible frère de Everett. Car entre eux, ce n’est pas vraiment le coup de foudre.
Adam Klein a beau être séduisant, il est également grincheux et grossier, et il n’est guère disposé à se remettre en question pour une baby-sitter. Pas après les épreuves qu’il traverse depuis un an. Tout ce qu’il veut, c’est s’isoler dans son chalet, à l’écart de son frère qui a détruit sa vie. Si seulement il parvenait à ignorer Kitty qui fait tambouriner son coeur…
A la veille de Noël, Kitty et Adam réalisent que le grand amour n’est jamais simple. Mais le chemin qui mène à un happy end n’est-il pas semé d’embûches ?
Je remercie les éditions New Romance pour l’envoi de ce roman

Un troisième opus très attendu malgré la saison hivernale qui m’emballait un peu moins à cette saison de l’année, mais finalement comme à chaque fois la période de Noël est généralement propice aux belles histoires d’amour. Bien que j’aie beaucoup apprécié l’histoire et la naissance de la romance, ces deux héros ne sont pas mes préférés, mais ça ne m’a pas empêché d’apprécier ma lecture. Il a une forme de huis clos entre les héros qui accentue l’alchimie et fait monter la tension, c’est à la fois hot et mignon.

Kitty est la benjamine de la fratrie Shakespeare, passionnée de cinéma elle a décidé de s’expatrier aux États-Unis et plus particulièrement à Los Angeles, où elle étudie le cinéma. Afin de valider son année, elle doit trouver un stage mais malgré qu’elle soit l’une des meilleures de sa promotion sa timidité lors des entretiens est parfois un frein. Contre toute attente elle décroche un entretien chez Klein Production, mais son entretien ne va pas se passer comme elle l’espérait et sa demande de stage va se terminer en entretien d’embauche pour être jeune fille au pair auprès de Jonas fils du célèbre producteur Everett Klein. D’abord réticence, la jeune femme va finalement accepter en espérant faire bonne impression et trouver un stage à l’issue de cette expérience.

Sur place les choses ne vont pas vraiment se passer comme elle l’espérait, et dès son arrivée elle fait la connaissance du taciturne Adam, qui renvoi l’image d’un homme borné, grincheux et grossier, et ce n’est pas une pimbêche de Los Angeles qui va lui apprendre la vie. Car depuis un homme, il traverse une épreuve difficile et bien que les fêtes approchent, il a bien l’intention de rester éloigné de son frère qui a détruit sa vie. Seulement c’est sans compter sur la présence de Jonas, en totale admiration devant son oncle et qu’Adam, aime plus que tout. Il va découvrir que l’image qu’il se fait de Kitty est faussée, et bien que leur relation n’ait pas démarré sur le bon pied, nos héros vont découvrir qu’ils ont bien plus en commune qu’il l’imaginait et laisser leurs cœurs les guider.

Kitty est une héroïne absolument adorable, qu’on prend plaisir à découvrir, au fil des pages le portrait d’une jeune femme d’une incroyable gentillesse et d’un dévouement sans failles pour ses proches va se dessiner. Sa rencontre avec Jonas va accentuer sa douceur, car immédiatement elle se prend d’affection pour ce petit bonhomme et un lien fort se créer entre eux. Grâce à la simplicité de cette héroïne, il n’est pas difficile de s’identifier à la jeune femme, bien qu’elle n’hésite pas à s’affirmer, elle a également une fragilité qu’elle n’hésite pas à mettre avant, qui rend son personnage encore plus authentique. Sans oublier, la fraîcheur des échanges avec ses sœurs qui m’ont fait chaud au cœur et lorsque la jeune femme évoque sa maman, mon attachement s’est renforcé.

Bien que j’aie apprécié ma lecture, je n’étais pas dans le bon état d’esprit pour totalement succomber à l’histoire. Noël est la seule période de l’année où l’apprécie lire une PAL de saison. A Noël tout est différent, l’ambiance n’a rien à voir et mon état d’esprit est complètement différent. Lire cette histoire avec le soleil qui éblouit est assez particulier et pour le coup, la magie de Noël n’a pas totalement pris. Néanmoins, cette romance hivernale réunit tous les éléments pour toucher les lecteurs, sans compter que comme les tomes précédents, la plume de l’auteure est fluide et on se laisse facilement porter vers la fin, sans jamais perdre le sourire.

Mon avis sur Les Promesses de l’été #1 ICI
Mon avis sur A la grâce de l’automne #2 ICI

New Romance

Beautiful | Christina Laurens (Beautiful Bastard #5)

img_20161011_203901beautiful

Je n’arrive pas à croire que ce soit déjà la fin, cette série m’a accompagnée pendant plusieurs années et j’ai vécu pas mal d’aventure avec cette incroyable bande d’amis. Ce tome, c’est le tome des adieux et en même temps, c’est un nouveau commencement pour notre nouveau couple de héros.

Pour vous resituer rapidement, dans ce tome nous suivons Jensen le frère d’Hanna et accessoirement la femme de notre très cher Beautiful Player : Will, ainsi que Pippa, la meilleure amie de Ruby de la femme de notre Beautiful Secret : Niall. Oui bon, présenté comme ça, ça semble compliqué mais si vous connaissez la série, vous n’avez pas pu louper les liens qui unissent nos héros. J’étais loin d’imaginer la personnalité de Jensen, ce grand frère protecteur qui avait tout fait pour sortir sa sœur de sa solitude, est en  réalité un bourreau de travail qui n’a pas une vie sociale bien active. Du côté de Pippa, les choses sont un peu différentes, surprendre son petit ami avec une autre femme va être un électrochoc sur cette situation écrasante qui ne lui convient plus et qu’elle a besoin de changer d’air.

Comme à leurs habitudes, dans ce tome nous sommes loin de nous ennuyer et l’humour légendaire des auteurs n’est pas à son reste. Rapidement Jensen et Pippa vont se rendre compte qu’un avion, de l’alcool et une piplette ça ne fait pas bon ménage, alors que l’une est sous le charme, l’autre est plutôt contrit. Il vont avoir la surprise de se retrouver quelques jours plus tard, pour un road-trip déjanté, avec beaucoup de vin et une équipe qu’on n’est pas prêt d’oublier : Will, Hanna, Ruby, Niall et deux célibataires qu’ils ont bien l’intention de rapprocher. Le caractère diamétralement opposé des héros est justement ce qui va faire le charme de cette romance, le côté un peu coincé de Jensen est totalement adorable, quand la folie de Pippa n’hésite pas à s’exprimer pour le mettre encore plus au supplice.

A côté de ça, nous vivons par procuration l’évolution de nos autres Beautiful, la troublante gentillesse de Chloé, la méchanceté inattendue de Sara, ou encore la sexytude de Will au fourneau et bien évidemment un groupe d’amis plus soudé que jamais, avec des couples tous plus touchants les uns que les autres. Je crois que je n’aurais pas pu espérer meilleur épilogue, ici nous retrouver tous les éléments qui ont rendu cette série magique, des hommes différents qui auront réveillé toutes les facettes qui sommeillent en nous, désormais marié et heureux, on ne peut qu’apprécier tout le chemin parcouru et rêver de celui à venir. Je suis à la fois heureuse de ce dernier tome, et en même temps nostalgique de devoir les quitter après tous ces moments. Une série drôle, romantique, sexy et hilarante, qui n’est plus à présenter et qui si vous ne connaissez pas est à découvrir, vous n’en ressortirez pas indemne.

Lucie