New Romance

La Promesse | Mia Sheridan

Date de sortie : 13 avril 2017

Je remercie les Éditions Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman, j’étais très anxieuse de retrouver la plume de Mia Sheridan. Nous sommes beaucoup avoir été déçue par Leo, son précédent roman et j’avais peur de ne jamais revivre de belles émotions. On peut dire que ce roman, est celui de la réconciliation puisque j’ai été soufflée par cette histoire touchante, le tout mené par des personnages émouvants.

J’ai apprécié la manière dont se déroule cette histoire, habituée aux mariages de convenance j’avais néanmoins l’habitude que les rôles soient inversés et ce qui est agréable dans ce récit, c’est qu’on est loin d’être au bout de nos surprises avec nos deux héros. Bien que très différents, Kira et Grayson ont tous les deux des bagages familiaux assez compliqués et lorsque Kira croise le jeune homme à la banque elle est immédiatement envie par un sentiment inexplicable, qui la pousse à agir sur un coup de tête. Dans une situation financière sans issue, Grayson va se voir proposer une somme d’argent importante, en échange d’un mariage arrangé avec Kira, qui ne pourra toucher l’héritage de sa grand-mère qu’une fois mariée.

Loin d’être le plus grand fan de Kira, Grayson va avoir du mal à accepter cette proposition, notamment car il ne supporte pas la jeune femme qu’il a en face de lui, elle est tout ce qu’il a toujours détesté et mais malgré sa rancœur, il a fait une promesse à son père et cet argent semble être la seule possibilité pour sortir le vignoble de cette mauvaise passe. Rapidement l’image que je me suis faite de Grayson n’a pas été très flatteuse, il va se laisser guider par ses préjugés et j’ai parfois grincé des dents en voyant qu’il ne faisait pas beaucoup d’efforts pour ouvrir les yeux. Kira est loin d’être la petite privilégiée égoïste qu’elle laisse paraître et sous cette carapace, très peu de personnes ont la chance de réellement connaître cette jeune femme. Malgré les piques de son futur-mari, elle va réussir à apporter fraîcheur et taquinerie dans ce vignoble où la froideur règne. C’est d’ailleurs cet aspect lumineux qui rend cette héroïne touchante.

J’ai beaucoup aimé l’atmosphère de ce roman, j’imaginais sans mal flâner dans cette immense propriété et les paysages m’ont donné l’impression de voyager au cœur de la Californie. J’ai très peu de chose à reprocher à ce roman, immédiatement j’ai été embarqué dans ma lecture et j’ai eu du mal à le lâcher, mais j’ai eu des envies de meurtre lorsque Grayson se renfermait dans sa coquille. Cette brutalité verbale n’était pas toujours nécessaire et ça m’a parfois fait mal au cœur de voir que Kira en perdait le sourire. Après, pendant le reste du roman il réussit sans mal à se rattraper et la romance aura réussi à me faire sourire, couiner et être attendri, ce qui compense face aux obstacles qui se dressent devant notre couple de héros.

En bref, si comme moi vous hésitez car vous avez été déçue par Leo, lancez-vous sans crainte ce roman n’a rien à voir. Certes les émotions ne sont pas aussi intenses qu’elles ont pu l’être dans Archer’s Voice, mais c’est un récit émouvant qui aura réussi à me toucher d’une manière différente. Je recommande cette romance tant pour ses personnages, que son décor et bien évidemment pour oublier cette petite déception. Voyez ça comme une seconde chance, pour ma part le défi est relevé haut la main. Je suis conquise.