Romance Contemporaine

Ennemis (et plus si affinités) | Mia Sosa

Résumé :
Acceptez-vous de prendre pour ennemi et collègue la personne ici présente ?
Quel est le comble pour une wedding planneuse ? Se faire abandonner devant l’autel. Ca ressemble à une mauvaise blague mais c’est bien ce qui est arrivé à Carolina Santos. Pour autant, elle continue d’aider les couples à faire de leur mariage le plus jour de leur vie. Et elle est douée, vraiment douée. A tel point qu’un prestigieux hôtel lui fait une proposition qui pourrait changer sa vie. Il y a juste un problème : pour obtenir le poste de ses rêves, elle va devoir collaborer avec l’homme qui a convaincu son ex fiancé de la planter le jour de leur mariage.
Max Hartley, expert en marketing, a enfin l’opportunité de sortir de l’ombre de son frère et faire ses preuves auprès du grand hôtel qui a fait appel à leur entreprise familiale. Même si, pour cela, il va devoir passer les prochaines semaines avec l’ex fiancée de son aîné, qui le déteste profondément. A raison : c’est à cause d’un de ses discours anti-mariage et avinés que le marié a déserté les lieux. Et plus il va passer du temps avec elle, plus il va se demander pourquoi son frère a quitté une femme aussi drôle, intelligente et attachante…

Un vrai bonheur de lecture qui fait un bien fou au moral, l’auteure parvient à dépeindre le portrait de personnage dans une situation complexe et à rendre les interactions réjouissantes, sans oublier une pointe d’émotion.

Carolina Santos est une dynamique weeding-planneuse qui fait de son métier une priorité. Ce qui n’est pas bon pour les affaires, c’est se faire larguer le jour de son mariage et devoir affronter que le plus beau jour de sa vie s’écroule comme un château de cartes et le comble quand son propre fiancé a pris la fuite avant de lui envoyer son frère pour lui annoncer la nouvelle. Après une difficile reconstruction, sa carrière professionnelle prend un tournant lorsqu’un grand groupe hôtelier souhaite collaborer avec elle pour un nouveau projet. Seulement le destin va s’en mêler et la confronter à travailler avec son ex-fiancé et Max, son frère, en oubliant ses rancœurs.

Lina est une héroïne comme on aime en rencontrer il est assez rare pour le souligner dans une romance, mais appartient à la communauté Brésilienne et elle va pouvoir compter sur une famille soudée pour la soutenir dans ses décisions et pour l’aider à s’en sortir. J’ai adoré la complicité qu’il y a entre eux et la mise en avant de cette culture qui m’est inconnue. Sa position de femme de couleur l’a toujours forcé à maîtriser ses émotions et bien qu’elle adore son métier, elle conserve une réserve pouvant être apparentée à de la froideur. Sa rencontre avec Max va mettre ses nerfs à rude épreuve et au contact de son ennemi elle va progressivement s’ouvrir.

Max est un personnage absolument adorable, toujours relégué au second plan à cause de son frère, il va développer un esprit de compétition vis-à-vis de lui et ce projet est l’occasion pour lui de faire ses preuves en solo. L’entreprise familiale ne lui a jamais vraiment accordé sa chance et son frère s’est toujours débrouillé pour se mettre en avant. Bien que Lina ne soit pas forcément la partenaire la plus simple, il va prendre à cœur de sublimer son travail et à force de la côtoyer il va découvrir que l’image qu’il avait de cette jeune femme est bien différente de la réalité. Et au fil des pages une certaine vulnérabilité émerge et on n’aspire qu’à le protéger de son passé.

En toute honnêteté le début du roman met un peu de temps à démarrer, mais sous couvert de l’humour on progresse avec ce binôme de travail atypique. Une fois l’intriguée lancée et le lecteur alpagué, on ne peut que se laisser porter par la plume de l’autrice. La romance est menée par un duo rafraîchissant qui va développer une entente naturelle, pour basculer dans une attirance évidente. En bref, c’est drôle, léger et ça fait du bien au moral.

Romance

No Tears for You | L.J. Shen

Résumé :
Il est des passions contre lesquelles il ne sert à rien de lutter…
Il y a dix ans, Rory et Mal ont partagé la nuit d’amour la plus mémorable de leur vie. Alors que rien ne les prédestinait à se revoir, ces deux inconnus se sont promis de tout quitter pour l’autre s’ils étaient un jour amenés à se recroiser.
Depuis cette soirée, chacun a refait sa vie. Rory a un super boulot, un super appart et un super copain. En somme, elle est à des kilomètres de celle qu’a rencontré Mal, dix ans auparavant. Ce dernier est devenu une star de la musique que s’arrachent les plus grandes maisons de disques. Malgré son succès auprès des femmes, il n’a pas oublié Rory et le pacte qu’ils ont fait lors de leur rencontre.
Lorsqu’ils se retrouvent à New York, Rory est troublée par les sentiments contradictoires que Mal fait resurgir en elle. Respectera-t-elle la promesse qu’elle lui a faite ou choisira-t-elle de tourner le dos au passé ?
Je remercie les éditions Harlequin (&H) et NetGalley pour cette lecture

Depuis que j’ai découvert L.J. Shen impossible de louper ses publications, alors en voyant que la version numérique était maintenue pour avril, j’ai profité du confinement pour me faire un petit plaisir de lecture. Il y a une sorte de noirceur qui plane souvent au-dessus de ces héros et ce roman ne fait pas exception.

Si vous me suivez depuis longtemps vous savez que les retrouvailles ont tendance à me frustrer, car il n’y a pas l’alchimie de la première rencontre et tout ce que ça implique. Ici on alterne entre passé et présent, sans que ça soit dérangeant. Il y a dix ans, Rory et Mal se sont rencontrés en Irlande et ont partagé une nuit inoubliable. Alors qu’ils vivent chacun dans un pays différent, ils se sont promis de tout quitter si le destin les faisait se rencontrer à nouveau. Depuis les années ont passé et chacun à refait sa vie, sans jamais vraiment oublier l’autre, alors lorsqu’ils se retrouvent à New-York, Rory est troublée et le contrat se rappelle à eux.

Rory est une jeune femme dynamique qui adore son travail de photographe, sa situation semble s’être stabilisée avec un petit ami qui va bientôt faire sa demande, et qui possède toutes les qualités d’un mari aimant. Même si elle n’a jamais vraiment oublié Mal, elle est résignée à ne pas chercher l’Irlandais allant contre les clauses de leur pacte. Lorsque le label pour lequel elle travaille organise une soirée, son passé va se présenter sous les traits d’un bel Irlandais qui a laissé des souvenirs inoubliables dans sa mémoire et il va venir bousculer son quotidien.

Mal n’a plus rien à voir avec le jeune homme qu’il était, c’est un compositeur reconnu et admiré de tous. Rory est immédiatement troublée, car il est à la fois le même et différent de celui qu’elle a quitté. Et malgré leur pacte, les retrouvailles ne vont pas se passer comme ils l’avaient imaginé. Pire, ils vont devoir collaborer pour le projet d’un artiste, et cela va la contraindre à retourner en Irlande, là où tout à commencer et là où les secrets ont vu le jour.

Le ton est donné depuis le premier chapitre, et la frustration ne va faire que grandir. Le passé a une place importante dans l’intrigue et L.J. Shen va disséminer des réponses via des flash-back, tout en nous torturant avec le présent. Chaque révélation est parfaitement dosée et même si les premières suppositions font leur apparition, on ne peut que se laisser porter par l’intensité de sentiments. J’ai énormément apprécié cette romance, la relation qui unit les personnages est comme un lien invisible qui s’illumine et se consolide au fil des pages.

Une romance qui réunit tous les ingrédients pour savourer cette gourmandise : un couple à l’attirance indéniable, du drame, des secrets et une pointe où les instances semblent jouer les personnages. L.J. Shen parvient sans difficulté à faire succomber son lecteur et on est spectateur d’une pièce de théâtre aux révélations étonnantes.

New Adult

Confidence | Sarina Bowen & Elle Kennedy (WAGs #2)

Résumé :
Bouleversée par son récent divorce, Hailey consacre tout son temps à Fetch, le service d’assistance qu’elle codirige avec son ex-mari. Si elle n’attend rien de la gent masculine, elle ne peut s’empêcher de flirter avec un certain Sniper87. Est-il possible de tomber sous le charme d’un parfait inconnu, par écran interposé qui plus est ? Justement, ce client anonyme pourrait bien être Matt Eriksson, le célèbre joueur de hockey de l’équipe de Toronto ! Leurs échanges demeurent purement virtuels, jusqu’au jour où Sniper87 demande à Hailey une chose qu’elle ne peut refuser…

Le premier opus l’avait laissé une forte impression, mais cette suite n’est absolument pas comparable et à mon sens elle la surpasse totalement. Blake était un personnage adorable, mais son extravagance était parfois trop prononcée, alors faire la rencontre du héros son exact opposé c’était beaucoup plus reposant et la douceur de l’histoire m’a séduite. Nous avons deux personnages touchants, drôles, sexy et leur attirance est évidente pour le lecteur, qui n’attend que le moment où ils vont se laisser porter par leur désir.

Hailey consacre tout son temps à Fetch, l’entreprise de service d’assistance qu’elle codirige avec son ex-mari. Elle se donne corps et âme pour son travail en pleine extension pour oublier l’échec de son mariage. Afin de satisfaire les clients VIP, la jeune femme s’occupe elle-même de certaines demandes particulières et c’est dans ce contexte qu’elle fait la connaissance de Sniper87, un client fidèle avec qui elle échange depuis plusieurs mois. Bien que le nom de ce client figure dans les dossiers, elle n’a jamais cherché à découvrir qui était cet homme qui l’attire, mais malgré elle son esprit fait des suppositions et les indices montrent qu’il pourrait s’agir de Matt Eriksson le célèbre joueur de hockey de l’équipe de Toronto. Suite à un problème lié au service qu’elle propose, Hailey accepte de rendre service au jeune homme en acceptant une mission qui va donner un aspect plus réel à leurs échanges.

J’ai apprécié la vulnérabilité que les deux personnages dégagent lorsqu’ils évoquent leur divorce. Tous les deux s’étant séparés à la même période, ils vont commencer à échanger pendant une période où ils sont à fleur de peau et malgré les dix-huit mois écoulés, il est évident qu’ils voient leurs divorces comme l’échec de leur vie. Néanmoins il ne le gère pas de la même manière, Hailey n’étant pas prête à rencontrer d’autres hommes n’a jamais tenté de fréquenter un nouvel homme et lorsqu’elle fait la rétrospective de sa vie, elle panique en réalisant que son mari a été le seul homme qu’elle est fréquentée et son rapport à la sexualité la tient à distance des hommes. Sa rencontre avec le héros va complètement la déstabiliser et les sensations qu’elle ressent en sa présence vont chambouler ses certitudes. Sa timidité va nous valoir quelques scènes amusantes et j’ai apprécié leur rencontre.

Du côté du héros, il est à un tournant de sa vie et il réalise qu’il en a terminé avec les coups d’un soir et bien qu’il ne soit pas à la recherche d’une femme, il aimerait rencontrer une femme qui s’acclimate à son mode de vie. Bien qu’il soit la force personnifiée, son divorce à laisser des séquelles et les mots de son ex-femme sont resté gravé dans sa tête et il ne se croit pas assez bien pour être avec une femme. Lui qui n’a jamais réussi à comprendre les femmes, va s’avérer être d’une étonnante clairvoyance vis-à-vis de Hailey et sa patience envers elle, n’a fait qu’accentuer mon amour pour lui. Et il n’hésite pas à utiliser tous ses atouts pour convaincre la jeune femme.

Une suite avec beaucoup d’humour, de douceur et les personnages m’ont vraiment touché. L’histoire est simple et il n’y a pas de réel rebondissement, mais l’authenticité de l’histoire m’a convaincu et il ne m’en fallait pas plus pour apprécier ma lecture. J’étais persuadée qu’une suite était disponible donc je me suis empressée de vouloir lire le résumé, mais malheureusement je ne sais pas une suite est prévue, mais je le souhaite.

Romance

Racer | Katy Evans (Fight for Love #7)

Résumé :
Vous avez aimé Brooke et Remi ? Vous adorerez leur fils Racer, le célèbre et tellement sexy pilote de course.
Le mystérieux Racer est le pilote le plus rapide et le plus en vogue du moment.
Lana dirige une petite écurie de Formule 1 et est sans cesse à la recherche de nouveaux talents. Son père est malade, et le seul moyen de sauver l’entreprise est de trouver un pilote star, qui rapportera de l’argent à l’écurie.

Racer est un pilote plutôt spécial et il est sexy, téméraire et mystérieux.
Justement, il cache un lourd secret : comme son père Remi, il souffre de bipolarité. Il ne sera pas facile pour Lana d’apprivoiser tous les reliefs de sa personnalité. Malgré ça, elle ne parvient pas à résister à son charme, car cette fragilité, mêlée à sa virilité, donne un cocktail explosif.

J’étais loin d’imaginer à quel point Racer allait faire battre mon cœur et pourtant il est le digne successeur de Remmington Tate. A l’annonce de cette publication, j’étais impatiente de pouvoir découvrir l’histoire du fils de Brooke et Remi et il aura suffi d’une rencontre avec Lana pour savoir que cette lecture allait m’embarquer dans une sublime aventure. Plusieurs ingrédients auraient dû m’alerter, une attirance indéniable, un héros persévérant qui conduit des voitures comme personnes et bien évidemment des mots qui m’ont touché en plein cœur.

Lana et sa famille sont à la tête d’une petite écurie de Formule 1 sur le déclin, mais qu’ils tentent de maintenir sur les flots. Afin de rendre fière son père malade, la jeune femme va mener une quête pour trouver un pilote capable de les hisser sur le podium. Lors d’un voyage, elle fait la connaissance de Racer d’une bien étrange manière qui prête à sourire, mais qui va définitivement sceller leur histoire. Bien que réticente, Lana va se laisser guider par son instinct et découvrir que le jeune homme est un pilote hors-pair habitué aux courses clandestines.

Bien qu’aucun des deux ne se voyait vivre une histoire d’amour, cette rencontre va être déterminante. Dans la New Romance on a souvent un langage familier et pour le coup, j’ai rarement vu un héros tenir un discours aussi romantique. J’ai encore deux trois citations en tête que je rêve d’entendre prononcer par un homme. Il y a cette détermination à voir la femme de sa vie succomber, sans pour autant la forcer à nier émotions contradictoires qui rendent cette histoire différente. Racer va tout faire pour séduire la jeune femme, tout en comprenant ses réticences et bien qu’il cache un lourd secret, il a toujours cherché à mettre Lana en garde contre ses démons. Ils ont tous les deux une fragilité qu’il cherche à apprivoiser et ils n’ont aucun secret pour les lecteurs. Racer est un héros aux multiples facettes qui n’aspire qu’à être aimé malgré ses failles et il prêt à tout pour conquérir Lana.

Je gardais le souvenir d’un Remmigton assez instable et pour le coup son fils a su gérer ses propres démons tout en s’épanouissant dans le milieu des courses automobiles. Contrairement à son père, sa passion c’est de conduire des voitures comme un champion et il est prêt à tout pour impressionner la jeune femme. Lana ne vit que pour sa famille et bien qu’elle voudrait pouvoir être avec Racer, elle ne peut pas distraite son pilote, car ses victoires elles sont pour sa famille. J’ai tellement aimé l’alchimie entre les personnages et chaque scène est plus intense que la précédente. On a un bon équilibre entre une romance légère avec une pointe d’humour, tout en mettent en avant des sujets tel que la maladie, le deuil ou encore le besoin d’être aimé.

Je termine cette lecture avec un besoin intense de prolonger l’aventure sans compter qu’encore une fois le rapport de ce couple avec la musique est encore sublime à suivre. J’ai l’impression d’être sur un petit nuage et je me prends à rêver d’un tome consacrer à Iris Tate. Bref vous l’aurez compris, la magie Racer Tate a opéré.

Romance

Droit au cœur : Mister Janvier | J. Kenner (L’homme du mois #1)

Résumé :

Avec ses muscles compacts et ses tatouages séduisants, Reece Walker, célibataire endurci, est le genre d’homme habitué à mettre dans son lit toutes les femmes qu’il désire — à l’exception de Jenna Montgomery. C’est sa meilleure amie depuis des années, et il s’agit d’une frontière qu’il se refuse de franchir.

Jusqu’à ce qu’un baiser volé, fougueux et passionné, change complètement la donne. À présent, tous les coups sont permis et Reece est bien déterminé à utiliser tous les charmes de son répertoire sensuel pour faire de Jenna son amie, son amour, son monde tout entier.

Merci aux éditons Martini & Olive Books

Le concept des douze mois me faisait penser à la série Calendar Girls, avec un couple par tome. Ce premier opus pose les bases et bien que ça ne soit pas un coup de cœur, j’ai passé un bon moment. Je vous avoue que j’étais un peu réticente, car la narration est à la troisième personne et bien que je ne sois pas totalement rentré dans l’histoire, on oublie partiellement le point de vue extérieur pour s’intéresser à notre couple.

Dans ce premier opus nous faisons la connaissance de certains personnages qui reviendront très certainement dans les autres opus, mais l’intrigue se concentre sur Reece et Jenna, deux amis d’enfance qui se retrouvent après plusieurs mois de séparation et qui vont devoir affronter la naissance de sentiments qu’ils n’avaient jusqu’ici pas prit conscience. Tout en mettant en place l’intrigue liée aux raisons de l’homme du mois. Globalement les deux personnages m’ont bien plu et leurs réticences sont légitimes après des années à n’être que des amis, mais bien qu’on reste en surface, les sentiments sont bien présents et ils vont devoir se laisser aller.

Le format nouvelle est à la fois pratique et frustrant, bien souvent cela fait de bonne lecture de transition et entre deux lectures ça remplit parfaitement le job, après c’est vrai que tout va très vite et que ça manque parfois de développement. Ici l’avantage c’est que le couple se connaissait déjà, alors leur relation est déjà établie et les choses mettent le temps avant de se mettre en place. Evidemment ils ont tous les deux consciences que leurs perceptions de l’autre a évolué, mais avant de se l’avouer ils s’écoulent plusieurs chapitres et j’ai apprécié qu’ils s’accordent le temps de la réflexion. Un peu déçu par la chute qui fait penser à une gamine pourrit gâtée, mais un concept de roman intéressant. J’aimerais découvrir le prochain tome avant de me faire mon idée, mais très certainement que certains me plairont plus que d’autres. Je pense que la suite devrait être intéressante.