Romance Érotique

Abel | T.M. Frazier (Kingdom #4)

Résumé :
Bear a juré de tout faire pour aider Thia, même si cela lui coûte la liberté.
Il a tenu promesse et a accepté d’endosser la responsabilité de la mort des parents de la jeune femme.
Mais son véritable ennemi demeure le club de bikers qu’il a fui et son père lui-même, le président du club en question.
La lutte entre eux est loin d’être terminée et elle risque d’être terrible. Ce qui est inacceptable pour Bear, c’est que cette guerre familiale atteigne Thia.
Je remercie les éditions Hugo New Romance pour cet envoi

Le troisième opus m’avait laissé un avis mitigé, à la lecture de ce quatrième tome j’en ressors davantage satisfaite sans pour autant que cette suite soit parfaite. Néanmoins j’étais curieuse de retrouver Bear et Thia qu’on avait laissé dans une situation qui semblait sans issue. Après les aveux de Bear celui-ci est envoyé en prison, pour lui seul compte le fait de garder Thia en sécurité.

L’action est encore une fois au cœur de l’intrigue et de nombreux rebondissements vont contribuer à tenir le lecteur captivé par l’histoire. Nous sommes encore une fois dans une atmosphère sombre où le sang va couler à flots, mais l’amour que Bear et Thia se porte va déjouer tous les plans et malgré la séparation leur complémentarité va nous sauter aux yeux.

Le séjour en prison de Bear va mettre en lumière plusieurs traits de personnalité de nos héros, à commencer par notre biker va développer son instinct de protection et se montrer malgré tout attentionné. Thia, nous avait habitué à être en position de faiblesse et durant l’absence de son biker, elle va développer une détermination qui va la pousser à prendre de l’assurance, quitte à prendre elle-même en main le sort de son homme et dans ce quatrième opus, ses réactions m’ont épaté, et son courage est indéniable.

Bien évidemment au cœur d’un gang de biker, impossible faire l’impasse de la violence et comme les tomes précédents nous allons être témoin de nombreux légèrement de compte. Tout comme la guerre qui oppose deux clans et qui laisse présager un bain de sang. Les personnages principaux et secondaires vont nous offrir une bonne dose d’action et j’ai apprécié les révélations qui étaient inattendues et qui parviennent à surprendre.

J’ai passé un bon moment, bien que cette lecture ne marquera pas forcément ma vie de lectrice, l’histoire manquant d’un peu de profondeur, mais en toute honnêteté, c’est une suite bien menée qui parvient à attiser la curiosité tant par la rencontre de personnages secondaires qui viennent apporter un certain attrait face à la nouveauté, que par le rebondissement final.

Chick-Lit, New Romance

4 jours de folie | Emma Hart

Résumé :
Imaginez la situation : vous êtes sur le point de quitter incognito l’appartement du garçon avec lequel vous venez de passer la nuit. Quand, soudain, vous décidez de laisser votre numéro de téléphone. L’instant d’après, vous vous retrouvez face à une omelette et un café et vous demandez au bel inconnu d’être votre faux petit ami pour le mariage de votre sœur le week-end suivant.
C’est comme ça que Poppy arrive au mariage de sa sœur au bras d’un garçon dont elle ne sait rien. Ni son nom de famille, ni comment elle l’a rencontré, ni où il a grandi, ce qu’il a étudié à l’université, ni combien de frères et sœurs il a.
Elle ne sait pas non plus que c’est Adam Winters, la star de l’équipe de hockey d’Orlando, qui s’avère être le joueur préféré de son père, mais aussi l’idole de son petit-neveu.
Et là, c’est parti pour quatre jours de quiproquos, de malentendus, de situations ubuesques que Poppy et Adam vont devoir gérer tant bien que mal. Et si ce petit jeu les rapprochait…
Je remercie les éditions Hugo New Romance pour cet envoi

Un plaisir de retrouver la plus d’Emma Hart après l’avoir découvert il y a quelques années et disparu aussi vite qu’elle était apparu dans nos bibliothèques. J’apprécie toujours quand le catalogue d’Hugo s’agrandit et d’autant plus quand je connais déjà la plume de l’auteur.

Poppy est une héroïne unique et ses actions ne pourront que conforter cette idée. Après s’être réveillé dans le lit d’un inconnu, la jeune femme va faire une proposition improbable à son hôte, au pied du mur la jeune femme va jeter ses dernières cartes et inviter le meilleur coup de sa vie à jouer les faux petits amis le temps d’un mariage en famille durant 4 jours. Déterminée à ne pas se rendre seule à ce week-end elle va se laisser dicter par le désespoir et élaborer un plan dans la cuisine d’un parfait inconnu afin qu’il soit son cavalier.

Dès les premières pages un sentiment de légèreté m’a envahit et cette semaine c’est tout ce don j’avais besoin. Poppy est une héroïne attachante, un brin maladroite, drôle et parfois sarcastique. Désespérée à l’idée d’être seule à affronter sa mère pendant quatre jours, elle est face à la solution de la dernière chance et elle va longuement l’observer avant d’oser se lancer. Bien évidemment, lorsqu’on fait la connaissance de la famille de Poppy on comprend que nous serons confronté à des situations amusantes. Elle va pouvoir compter sur Adam, le parfait petit ami qui va faire forte impression sur sa famille et on apprécie son naturel, à aucun moment il ne se force et il va tomber sous le charme du naturel de Poppy et succomber à l’attirance qui les consume.

Le temps d’un week-end, nous allons voir nos héros interagir et se découvrir, alors que leur histoire aurait dû s’arrêter à une simple nuit. On retrouve plusieurs thèmes qui devraient ravir les amateurs de romances avec un décor de mariage et même si l’intrigue du faux petit ami a déjà été exploité par d’autres tous les ingrédients sont réunis pour qu’on apprécie chaque passage et personnellement je ne m’en lasse vraiment pas. Mon seul regret c’est que leur rencontre ne soit pas retranscrite et qu’on ne puisse qu’imaginer l’échange de regards.

Je n’ai jamais pris autant de temps qu’en ce moment pour terminer une lecture, mais c’était mon instant réconfort et ça fait du bien au moral une histoire aussi mignonne. Cette lecture aura été une jolie parenthèse et c’est une romance doudou idéale pour l’été. J’espère pouvoir découvrir à nouveau Emma Hart dans d’autres romans, car c’est toujours des instants gagnants.

Dark Romance

Bear | T.M. Frazier (Kingdom #3)

Résumé :
Thia et Bear n’étaient pas faits pour se rencontrer et encore moins pour s’aimer, même s’ils partagent un passé marqué par la violence et les deuils.
Bear a quitté le club de bikers de son père. Solitaire, détruit psychologiquement par les conditions dramatiques qui ont conduit à le séparer de ceux qui étaient toute sa famille, il a oublié qu’il a fait la connaissance de Thia il y a des années.
Thia, au contraire, a retenu la promesse qu’il lui a faite de lui apporter son aide le jour où elle en aura besoin.
Ce moment est arrivé.
Alors, Thia va retrouver Bear et l’obliger à reconsidérer ses choix. Elle pourrait bien donner un nouveau but à sa vie.
Je remercie les éditions Hugo New Romance pour cet envoi

J’ai débuté ce troisième opus à l’aveugle, je ne me souvenais pas de l’histoire des deux précédents opus et je n’ai pas non plus lu le résumé de celui-ci, je savais juste qu’on s’intéresserait à un autre couple. Je suis ressortie de ma lecture assez mitigée et en lisant mon avis du précédent couple, mon ressenti est sensiblement le même, à savoir que la plume est toujours aussi entraînante et on passe un moment agréable, mais à mon sens l’histoire manque de profondeur et les personnages pas totalement exploités.

Thia a croisé la route de Bear le biker alors qu’elle n’était qu’une enfant, pourtant cette rencontre est restée gravée dans sa tête et chaque année la jeune fille idéalisait le biker sans jamais oublier la promesse qu’il lui avait faite. Aujourd’hui, alors qu’elle est au seuil de la majorité sa vie va être chamboulée et cette promesse de lui apporter son aide le jour où elle en aurait besoin, va prendre tout son sens. Thia prend la décision de retrouver Bear et sa recherche pourrait bien la conduire vers un avenir qu’elle n’imaginait pas.

Malgré son jeune âge Thia a rapidement acquis la maturité nécessaire pour survivre au sein d’une famille dysfonctionnelle. Jusqu’ici la jeune femme n’avait jamais eu besoin des autres et malgré son indépendance, lorsqu’un drame va survenir elle va chercher à obtenir de l’aide. Sa quête ne va pas vraiment se dérouler comme elle l’imaginait et ce choix va sensiblement changer sa manière de voir les choses. Bien que mature pour son âge, elle n’en demeure pas moins une jeune femme avec un côté « naïf » de par sa jeunesse et ça va la conduire dans un univers de biker dont elle n’imaginait pas la noirceur.

La noirceur de ce monde, Baer la connaît depuis toujours et il garde des séquelles lié à ce milieu, aujourd’hui il est en pleine errance, alternant entre état d’ébriété et substance plus forte. Lorsque Thia apparaît dans sa vie, il n’imaginait pas revoir la jeune femme à qui il a fait une promesse sans vraiment être sincère et l’arrivée brutale de la jeune femme dans sa vie, va le pousser à sortir de son hibernation pour se rendre auprès de la jeune femme, sans pour autant parvenir à lui faire confiance.

J’ai eu plus de mal avec l’histoire qui stagne un peu et qui n’est pas parvenu à totalement me captiver, leurs retrouvailles sont un prétexte et il est vrai qu’on passe beaucoup de temps à suivre les déboires de la relation au détriment de l’intrigue qui peine à décoller. Dire que j’ai passé un mauvais moment serait mentir, l’histoire est agréable et même si l’alchimie entre les personnages n’est pas évidente, le vocabulaire et l’ambiance retranscrit parfaitement l’univers des bikers et c’est tout à fait cohérent. Je lirais la suite par curiosité.

New Romance

Scandale | L.J. Shen

Résumé :
Jude a de gros ennuis.
Non seulement, elle a besoin très vite d’un travail qui lui permettra de vivre mais également d’assumer les frais médicaux de son père qui est très malade, mais elle a commis une erreur majeure. Après une nuit de folie avec celui qu’elle a pris pour un simple touriste français, elle a perdu la tête et a quitté leur chambre d’hôtel en volant son portefeuille.
Elle en a honte mais Célian était visiblement aisé et elle n’a aucune chance de le revoir à New York, puisqu’il va certainement rentrer chez lui.
Mais la chance ne sourit pas beaucoup à Jude, elle le sait pourtant.
Lorsqu’elle arrive sur son nouveau lieu de travail, au sein d’un groupe de presse, elle a la très désagréable surprise de découvrir que Célian Laurent sera son patron.
L’alchimie fabuleuse qu’ils avaient découverte quelque temps auparavant est toujours là, vibrante.
Entre le vol qu’elle a commis et le désir qu’elle éprouve pour celui avec qui elle travaille, Jude pourrait voir sa vie sombrer dans le scandale.
Je remercie les éditions Hugo New Romance pour cet envoi

Je me suis lancée dans cette histoire avec aucune attente et pour tout dire j’ai survolé le résumé, en me basant sur une autrice qui ne m’a jamais déçu et sur le thème d’une romance dans le milieu professionnel, entre une employée et son patron. Au premier abord, j’ai trouvé ce roman différent de ses autres écrits, dans le sens où l’histoire est moins sombre que d’habitude et qu’on pourrait y voir une certaine forme d’humour. Une chose ne change pas, le héros est incroyablement arrogant et il est carrément control freak. Pour le coup si vous n’aimez le rapport de domination dans les romances passé votre tour, celui-ci n’est pas fait pour vous et ne ferait que vous irriter.

Comme beaucoup d’histoire, celle-ci débute par une rupture et une incroyable partie de jambe en l’air après une journée épouvantable. Ce qui diffère des autres romances, c’est qu’après plusieurs orgasmes notre héroïne s’éclipse avec le portefeuille de notre héros et l’argent qu’il contient. Bien qu’elle ne soit pas fière de cette décision, elle est persuadée qu’elle ne reverra jamais ce tourisme français puisqu’un vol l’attente le lendemain, sauf que le sort semble être d’humeur joueuse puisqu’elle se retrouve plusieurs semaines après cette nuit face à sa victime, sous les traits de son nouveau patron. Comme vous l’imaginez ces retrouvailles vont nous offrir des scènes explosives.

J’ai beaucoup apprécié suivre notre héroïne, Jude est une jeune femme qui peine à joindre les deux bouts et pourtant elle ne cesse de rendre service à son entourage et passe tout son temps à prendre soin de son père. La vie de la jeune femme n’a pas été simple, perte de sa maman, difficulté financière liée au traitement de son père, pourtant la jeune femme se bat et nous offre une incroyable force de caractère. Le poste de journaliste qu’on lui offre est une bénédiction et c’est l’occasion de montrer qu’elle déborde de ressources et qu’elle est passionnée par son métier. Sa seule faiblesse c’est son attirance pour patron qui semble avoir le pouvoir de la faire succomber.

Célian Laurent a tout pour lui, il est riche, occupe un poste à responsabilité et les femmes semblent être à ses pieds. C’est un héros qui renvoie immédiatement une sensation de froideur et il parvient à devenir un odieux connard en quelques secondes. J’ai mis du temps à apprécier son caractère glacial, mais sa capacité à énerver Jude a fini par me faire rire, préparez-vous à éprouver des sentiments contradictoires pour ce personnage. Il ne va pas hésiter à jouer de la puissante attirance qu’il y a entre lui et Jude, il y a ce désir inexplicable qui les pousse l’un vers l’autre et bien que leur position complique les choses, on apprécie rapidement de les voir succomber. Célian est un amant dominateur, pourtant Jude tient à son indépendance en dehors de la chambre et bien qu’il y ait quelques caprices de notre héros, j’ai apprécié qu’il traite la jeune femme comme son égal au travail et qu’il l’encourage.

En bref… L.J. Shen parvient encore une fois à me faire apprécier ma lecture, la romance est intense et l’intrigue bien que banale, m’a porté durant ma lecture. C’est une lecture ultra sexy qui devrait plaire aux habitués des romances de l’autrice et à ceux qui trouvaient ses précédentes histoires un peu trop dark, celle-ci est plus lumineuse et le goût d’interdit de la romance m’a captivé.

Romance Contemporaine

Ennemis (et plus si affinités) | Mia Sosa

Résumé :
Acceptez-vous de prendre pour ennemi et collègue la personne ici présente ?
Quel est le comble pour une wedding planneuse ? Se faire abandonner devant l’autel. Ca ressemble à une mauvaise blague mais c’est bien ce qui est arrivé à Carolina Santos. Pour autant, elle continue d’aider les couples à faire de leur mariage le plus jour de leur vie. Et elle est douée, vraiment douée. A tel point qu’un prestigieux hôtel lui fait une proposition qui pourrait changer sa vie. Il y a juste un problème : pour obtenir le poste de ses rêves, elle va devoir collaborer avec l’homme qui a convaincu son ex fiancé de la planter le jour de leur mariage.
Max Hartley, expert en marketing, a enfin l’opportunité de sortir de l’ombre de son frère et faire ses preuves auprès du grand hôtel qui a fait appel à leur entreprise familiale. Même si, pour cela, il va devoir passer les prochaines semaines avec l’ex fiancée de son aîné, qui le déteste profondément. A raison : c’est à cause d’un de ses discours anti-mariage et avinés que le marié a déserté les lieux. Et plus il va passer du temps avec elle, plus il va se demander pourquoi son frère a quitté une femme aussi drôle, intelligente et attachante…

Un vrai bonheur de lecture qui fait un bien fou au moral, l’auteure parvient à dépeindre le portrait de personnage dans une situation complexe et à rendre les interactions réjouissantes, sans oublier une pointe d’émotion.

Carolina Santos est une dynamique weeding-planneuse qui fait de son métier une priorité. Ce qui n’est pas bon pour les affaires, c’est se faire larguer le jour de son mariage et devoir affronter que le plus beau jour de sa vie s’écroule comme un château de cartes et le comble quand son propre fiancé a pris la fuite avant de lui envoyer son frère pour lui annoncer la nouvelle. Après une difficile reconstruction, sa carrière professionnelle prend un tournant lorsqu’un grand groupe hôtelier souhaite collaborer avec elle pour un nouveau projet. Seulement le destin va s’en mêler et la confronter à travailler avec son ex-fiancé et Max, son frère, en oubliant ses rancœurs.

Lina est une héroïne comme on aime en rencontrer il est assez rare pour le souligner dans une romance, mais appartient à la communauté Brésilienne et elle va pouvoir compter sur une famille soudée pour la soutenir dans ses décisions et pour l’aider à s’en sortir. J’ai adoré la complicité qu’il y a entre eux et la mise en avant de cette culture qui m’est inconnue. Sa position de femme de couleur l’a toujours forcé à maîtriser ses émotions et bien qu’elle adore son métier, elle conserve une réserve pouvant être apparentée à de la froideur. Sa rencontre avec Max va mettre ses nerfs à rude épreuve et au contact de son ennemi elle va progressivement s’ouvrir.

Max est un personnage absolument adorable, toujours relégué au second plan à cause de son frère, il va développer un esprit de compétition vis-à-vis de lui et ce projet est l’occasion pour lui de faire ses preuves en solo. L’entreprise familiale ne lui a jamais vraiment accordé sa chance et son frère s’est toujours débrouillé pour se mettre en avant. Bien que Lina ne soit pas forcément la partenaire la plus simple, il va prendre à cœur de sublimer son travail et à force de la côtoyer il va découvrir que l’image qu’il avait de cette jeune femme est bien différente de la réalité. Et au fil des pages une certaine vulnérabilité émerge et on n’aspire qu’à le protéger de son passé.

En toute honnêteté le début du roman met un peu de temps à démarrer, mais sous couvert de l’humour on progresse avec ce binôme de travail atypique. Une fois l’intriguée lancée et le lecteur alpagué, on ne peut que se laisser porter par la plume de l’autrice. La romance est menée par un duo rafraîchissant qui va développer une entente naturelle, pour basculer dans une attirance évidente. En bref, c’est drôle, léger et ça fait du bien au moral.

Romance

No Tears for You | L.J. Shen

Résumé :
Il est des passions contre lesquelles il ne sert à rien de lutter…
Il y a dix ans, Rory et Mal ont partagé la nuit d’amour la plus mémorable de leur vie. Alors que rien ne les prédestinait à se revoir, ces deux inconnus se sont promis de tout quitter pour l’autre s’ils étaient un jour amenés à se recroiser.
Depuis cette soirée, chacun a refait sa vie. Rory a un super boulot, un super appart et un super copain. En somme, elle est à des kilomètres de celle qu’a rencontré Mal, dix ans auparavant. Ce dernier est devenu une star de la musique que s’arrachent les plus grandes maisons de disques. Malgré son succès auprès des femmes, il n’a pas oublié Rory et le pacte qu’ils ont fait lors de leur rencontre.
Lorsqu’ils se retrouvent à New York, Rory est troublée par les sentiments contradictoires que Mal fait resurgir en elle. Respectera-t-elle la promesse qu’elle lui a faite ou choisira-t-elle de tourner le dos au passé ?
Je remercie les éditions Harlequin (&H) et NetGalley pour cette lecture

Depuis que j’ai découvert L.J. Shen impossible de louper ses publications, alors en voyant que la version numérique était maintenue pour avril, j’ai profité du confinement pour me faire un petit plaisir de lecture. Il y a une sorte de noirceur qui plane souvent au-dessus de ces héros et ce roman ne fait pas exception.

Si vous me suivez depuis longtemps vous savez que les retrouvailles ont tendance à me frustrer, car il n’y a pas l’alchimie de la première rencontre et tout ce que ça implique. Ici on alterne entre passé et présent, sans que ça soit dérangeant. Il y a dix ans, Rory et Mal se sont rencontrés en Irlande et ont partagé une nuit inoubliable. Alors qu’ils vivent chacun dans un pays différent, ils se sont promis de tout quitter si le destin les faisait se rencontrer à nouveau. Depuis les années ont passé et chacun à refait sa vie, sans jamais vraiment oublier l’autre, alors lorsqu’ils se retrouvent à New-York, Rory est troublée et le contrat se rappelle à eux.

Rory est une jeune femme dynamique qui adore son travail de photographe, sa situation semble s’être stabilisée avec un petit ami qui va bientôt faire sa demande, et qui possède toutes les qualités d’un mari aimant. Même si elle n’a jamais vraiment oublié Mal, elle est résignée à ne pas chercher l’Irlandais allant contre les clauses de leur pacte. Lorsque le label pour lequel elle travaille organise une soirée, son passé va se présenter sous les traits d’un bel Irlandais qui a laissé des souvenirs inoubliables dans sa mémoire et il va venir bousculer son quotidien.

Mal n’a plus rien à voir avec le jeune homme qu’il était, c’est un compositeur reconnu et admiré de tous. Rory est immédiatement troublée, car il est à la fois le même et différent de celui qu’elle a quitté. Et malgré leur pacte, les retrouvailles ne vont pas se passer comme ils l’avaient imaginé. Pire, ils vont devoir collaborer pour le projet d’un artiste, et cela va la contraindre à retourner en Irlande, là où tout à commencer et là où les secrets ont vu le jour.

Le ton est donné depuis le premier chapitre, et la frustration ne va faire que grandir. Le passé a une place importante dans l’intrigue et L.J. Shen va disséminer des réponses via des flash-back, tout en nous torturant avec le présent. Chaque révélation est parfaitement dosée et même si les premières suppositions font leur apparition, on ne peut que se laisser porter par l’intensité de sentiments. J’ai énormément apprécié cette romance, la relation qui unit les personnages est comme un lien invisible qui s’illumine et se consolide au fil des pages.

Une romance qui réunit tous les ingrédients pour savourer cette gourmandise : un couple à l’attirance indéniable, du drame, des secrets et une pointe où les instances semblent jouer les personnages. L.J. Shen parvient sans difficulté à faire succomber son lecteur et on est spectateur d’une pièce de théâtre aux révélations étonnantes.