Fantasy, Romance

Sang-Mêlé | Jennifer L. Arementrout (Covenant #1)

Résumé :

Alexandria fait sa rentrée au Covenant, une institution où les sang-mêlé apprennent à se battre pour devenir des Sentinelles qui veillent sur la population. Pour sa survie, elle n’a pas droit à l’erreur… et encore moins de craquer pour Aiden, son entraîneur personnel !

Après Lux, découvrez la nouvelle série young adult de Jennifer Armentrout !

Une auteure qu’on ne présente plus, tant par sa série à succès dans le New Adult, que par sa série de sciences fictions qui avait été coup de cœur pour moi : Lux. Depuis que les éditions J’ai Lu ont annoncé la sortie d’une nouvelle saga signée Jennifer L. Arementrout, j’étais impatiente et ravie de retrouver la plume de l’auteure et bien que j’ai un peu tardé à sortir ce premier opus de ma Pile à Lire, ce fût un vrai plaisir de découvrir une série prometteuse qui semble avoir une mythologie bien construite. Après lecture de ce premier tome, je dois admettre que ce n’est pas un coup cœur, mais nos héros ont tout pour plaire et les palpitations se sont fait sentir.

Après trois ans de fuite avec sa mère Alexandria est de retour au Covenant, cette institution qu’elles avaient quitté sans explications. Au sein du Covenant la jeune femme va reprendre son entraînement là où elle l’avait arrêté pour devenir une Sentinelles. Son statut de sang-mêlé ne lui permettant que de servir ou protéger, Alex peut s’estimer heureuse d’avoir un statut privilégié et malgré la supériorité des sangs-purs, elle est déterminée à rattraper son retard que ces trois années au sein des mortels lui ont fait perdre, Alex va devoir se plier à une remise à niveau intense auprès dAiden St Delphi son entraineur particulier et accessoirement le garçon dont elle est amoureuse depuis son enfance. Il est indispensable pour la jeune femme de combattre son ennemi.

Le récit va se concentrer sur l’intrigue et on va s’intéresser à la mythologie de l’histoire qui est assez bien décrite. Notre héroïne est absolument géniale, son caractère de battante m’a vraiment surprise et sa capacité à se foutre dans les ennuis est assez délectable, mais malgré les difficultés elle s’en sort toujours. Après avoir découvert la nouvelle Démon au début du roman, on ne peut qu’être admirative du courage d’Alex et malgré sa condition dite « inférieure » elle ne se laisse pas intimider par les sangs-purs. Elle peut également compter sur Caleb son complice de toujours pour la soutenir et l’aider à se sortir dans des ennuis tout en gardant son humour. Une belle amitié qui est au centre de l’histoire et nous montre qu’Alex est bien entouré malgré la situation.

Du côté d’Aiden St Delphi penser à respirer, car on est vite gagné par l’hyper-ventilation. Malgré son statut de sang-pur Aiden traite chaque sang-mêlé comme son égal et bien qu’il ne soit pas un grand bavard, on cerne rapidement sa gentillesse et son côté protecteur va en séduire plus d’une. Il faut savoir que la romance n’est pas (encore) au cœur de l’histoire et l’amour entre sang-pur et sang-mêlé est totalement interdit donc nos héros vont conserver une simple relation professionnelle et les entraînements vont progressivement prendre un tournant un peu plus personnel, mais cet amour étant interdit la romance n’est pas toujours explicite. On se concentre sur l’action et la romance est au second plan, mais il y a des petites attentions et l’intrigue naissante est captivante.

Romance, Suspense / Thriller

Sans Pitié | Maya Banks (KGI #6)

ImpressionExcellentAussitôt en ma possession, aussitôt dévorée. Je dois dire que j’attendais avec impatience de découvrir P.J. et Cole, leur joute verbale dans les précédents tomes étaient très alléchantes. Et après une journée à le dévorer, je suis totalement conquise et sous le charme de Cole. Chaque tome arrive à se renouveler, après deux précédentes déceptions celui-ci arrive en première position des KGI.

Depuis quatre ans, P.J. est tireur d’élite au sein du KGI, sous les ordres de Steele. Depuis son arrivée, elle est en compétition avec l’autre tireur d’élite de l’équipe Cole, leur pique constante est dangereusement proche du flirt. Un soir, de retour de mission où la solitude se faire sentir, ils succombent à l’attirance qu’il ressent l’un pour l’autre. Le lendemain de cette folle nuit, le KGI appelle P.J. et Cole pour une mission, pas le temps de s’épancher sur ce qu’il vient d’arriver, il embarque pour le Tennessee. Lorsque la mission tourne au cauchemar pour P.J., l’ensemble de l’équipe s’en trouve affecté, car la jeune femme a échappé de peu à une mort certaine. Complètement traumatisée par les évènements, se sentant honteuse, elle décide de fuir son équipe pour mettre en place une vendetta. Après plusieurs à retourner ciel et terre pour la retrouver, Cole retrouve enfin la trace de notre guerrière et il est bien décidé à la garder auprès de lui, même si cela implique de risquer sa propre vie.

P.J. est un peu différente des autres femmes Kelly, principalement parce qu’elle fait partie de l’équipe et qu’elle a toujours été une guerrière. Contrairement aux autres femmes, elle cherche à sauver les apparences, évoluer dans un univers d’homme la force à se surpasser et toujours être à la hauteur pour sauver les fesses de ses équipiers. Habituée à la voir au must de sa forme, on la découvre dans une situation de vulnérabilité sans qu’elle ne soit en position de victime. Honteuse de ce qui s’est passée, elle va décider d’agir seule, car elle a l’impression que son équipe la considère comme une femme faible. De nature très secrète, elle va progressivement se laisser apprivoiser par Cole, qui va redoubler de tendresse pour la conquérir et ne va pas hésiter à mettre ses sentiments à nus.

Cole est un homme, de caractère, qui aime taquiner sa coéquipière, mais bien conscient de sa valeur et il n’hésite pas à dire qu’elle est la meilleure, sans avoir peur que sa virilité en prenne un coup. Très affecté par le départ de P.J., Cole va montrer une forme de fragilité et il va beaucoup culpabiliser de ne pas avoir pu intervenir. Douceur, patience, honneur et protecteur, représente à la perfection Cole, un homme peu moins Cro-Magnon est appréciable, pas besoin d’être un homme des cavernes, un peu de tendresse m’a énormément plu et sa relation avec P.J. m’a touchée, car plus dans la sensibilité.

En bref, je ne pensais pas pouvoir dire que la série reprendrait son souffle, mais ce tome est excellent et on retrouve le charme des tomes précédents. La famille Kelly est un peu en retrait dans ce tome, mais compte tenu des évènements une forme de pudeur et de solitude était importante pour construire un schéma mêlant, un avant, un après et une gestion des sentiments. Je suis sous le charme de ces militaires; mais j’ai une large préférence pour ce couple, qui a su se renouveler et j’ai hâte de retrouver le reste de l’équipe. Je retrouve l’entrain qui me manquait depuis quelques tomes et j’ai hâte.
Signature LuxnBooks