New Romance

Love Lesson | Emma Chase (#2)

Résumé :
L’amour vaut la peine qu’on se batte pour lui

Dans sa vie en général, Dean Walker aime que tout soit simple et facile. Ses étés, il les passe à jouer de la batterie avec son groupe et, le reste de l’année, il enseigne les maths au lycée de Lakeside, dans le New Jersey, où il vit depuis toujours.
Dans ses amours, Dean privilégie les conquêtes sans lendemain qu’il enchaîne sans difficultés grâce à son charme et à son sex- appeal… jusqu’au jour où son chemin croise celui de Lainey Burrows, et que tout bascule.
De son côté, Lainey mène une existence bien remplie, entre sa vie de maman solo et son travail d’influenceuse lifestyle. Pour elle aussi, pas de doute, son aventure de l’été avec Dean est sans avenir. C’est sans compter sur la découverte qu’elle fait à la rentrée : le professeur de maths de son fils est aussi son crush de l’été… Lainey n’avait pas prévu que son amant d’un soir allait changer sa vie de famille pour toujours.

Je remercie les éditions Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman

La parfaite distraction quand on a le moral en berne. A l’image du premier l’histoire n’a rien de novatrice, mais j’ai trouvé qu’il relevait légèrement le niveau du premier avec un thème qui m’a bien plu et des personnages qu’on prend plaisir à découvrir et qui prête à sourire.

Ce nouvel opus est consacré à Dean Walker, dans le premier opus il avait été présenté comme un professeur de mathématiques très old school, avec une double vie à la tête d’un groupe de musique durant les vacances scolaires. L’histoire débute à la fin de l’année scolaire, durant sa tournée avec son groupe Dean va faire la connaissance de Lainey et ils vont passer une nuit mémorable ensemble et se quitter sans animosité au réveil. Un contrat professionnel va conduire Lainey à Lakeside où enseigne Dean et les retrouvailles vont être pleines de surprises et cette nuit pourraient bien faire basculer leurs vies.

Dean est un enfant du pays, tout le monde à Lakeside connaît sa réputation d’homme à femmes qui n’accepte que les conquêtes d’un soir et nombre de ses ex-copines se souviennent d’un jeune homme volage. Aujourd’hui trentenaire, il est difficile de se défaire d’une telle réputation quand plusieurs personnes ont été témoins des frasques de l’adolescent. Pas forcément prêt à se ranger avec une femme, Dean a cependant beaucoup évolué et son travail de professeur le comble de joie, ses élèves l’adorent et son travail de coach adjoint lui permet de faire un lien entre les sportifs et les intellos. Lorsque son chemin croise à nouveau celui de Lainey, cela va remettre beaucoup de choses en question pour lui et il va prendre conscience d’un avenir qu’il n’aurait jamais imaginé.

Lainey est une maman célibataire épanouie, qui vit de sa passion en faisant des vidéos sur internet. Une opportunité professionnelle va la conduire à emménager dans une maison à Lakeside et entre son fils, les rénovations de la maison et le professeur sexy de son fils, elle ne va plus savoir où donner de la tête. Pourtant malgré la pression de l’inconnu, j’ai trouvé la jeune femme très posé et on ressent que la vie qu’elle a menée avec son fils l’a vraiment apaisé. Retrouvez Dean était inattendu, mais ces deux-là ont conscience qu’il s’est passé quelque chose entre eux lors de cette nuit d’été.

J’ai trouvé que les retrouvailles étaient bien amenées et j’ai beaucoup aimé tout ce qui se développe entre eux. Je ferais le même constat que dans le premier, l’histoire manque peut-être d’un peu de profondeur, on survole les personnalités de nos héros et j’ai trouvé dommage que le cadre du lycée ne soit pas plus exploité, au même titre que l’environnement autour qui sert surtout à conduire Lainey et Dean à se retrouver et on se concentre principalement sur leur romance, sans pour autant creuser les sentiments. Après ce n’est pas pour autant que je suis déçue car l’histoire est amusante et la romance m’a plu.

Young Adult

Si belle, Sybille | Valentine Lalande

Résumé :
Sybille se trouve moche, fade, inintéressante. Elle rase les murs du lycée pour ne pas se faire remarquer. Chaque jour, elle tente de sourire à son reflet dans le miroir, mais lorsque sonne sa première heure de cours, elle remet son masque d’adolescente solitaire ignorée par ses camarades. En secret, elle observe Soren, le type du dernier rang qui passe ses journées à griffonner sur un carnet.
Lorsque leur professeur de Littérature les soumet à un exercice d’écriture en binôme, elle espère bien tomber sur celui qui l’envoûte depuis le collège.
Malheureusement, le sort en décide autrement. Et c’est la pétillante Sofia, sa meilleure amie aussi généreuse en formes que de caractère, qui tombe sur Soren. La banale Sybille se retrouve à devoir travailler avec Samuel, qui décroche de loin la palme du pire crétin de la classe. Arrogant, imbu de lui-même et redoublant pour la deuxième fois… L’exercice littéraire risque de ne pas être une partie de plaisir.
À moins que… Et si Samuel l’aidait à prendre confiance en elle et à faire craquer le mystérieux Soren ?
Je remercie les éditions Hugo New Way pour cet envoi

Vous connaissez mes a priori sur les autrices françaises qui ne parviennent pas toujours à me plaire dans leur style d’écriture. Dans le cadre de mon partenariat, je tente d’écouter les recommandations et de mettre de côté mes préjugés qui sont parfois infondés, mais qui sont difficiles à ignorer. Ce roman a été mis en avant par les équipes de Hugo New Way et le thème évoqué m’intéressait beaucoup donc je me suis lancée et bien qu’on conserve des codes français, le récit aborde plusieurs thèmes d’actualité.

L’histoire s’intéresse à Sybille et sa bande d’amis qui ont chacun des préoccupations qui sont propres à leur vie d’adolescent. L’autrice parvient à prouver à nos personnages que les apparences sont parfois trompeuses et arrive à traiter avec justesse les maux de nos personnages qui tentent à leur manière de s’accepter. Ce qui est intéressant c’est la manière de traiter le problème par différents angles, ça peut être des préjugés sur le comportement ou encore sur le physique d’une personne, mais on va au bout des choses.

Au début j’ai eu un peu de mal avec le multipoints de vue, ce n’est pas forcément ce que je préfère, mais ont prend plaisir à suivre les personnages et à les voir évoluer durant leur année de terminale qui ne sera finalement pas de tout repos. Dès les premières pages, je me suis retrouvée dans la tête de Sybille, à ne pas supporter Samuel et son comportement abominable et tout comme elle, j’ai appris à découvrir un garçon qui a beaucoup à offrir, lorsqu’il ouvre son cœur. Tout comme le mystérieux Soren ou la pétillante Sofia qui ont également leurs propres démons et ça fait chaud au cœur de les voir se découvrir une belle amitié tous les quatre.

J’ai apprécié le fluidité du récit, certaines expressions typiquement françaises m’ont parfois dérangé, mais j’ai trouvé intéressant d’écrire un roman situé en Bretagne, trop souvent nos auteurs français écrivent leurs histoires aux États-Unis ou tout simplement dans la capitale et parfois ce n’est pas toujours représentatif de ma réalité. J’ai beaucoup aimé le message de tolérance que l’autrice renvoie et selon moi c’est un roman qu’il faudrait mettre entre toutes les mains, car il prône l’acceptation de soi et l’abolition des préjugés.

New Romance

Love Lesson | Emma Chase (#1)

Résumé :Une comédie romantique truculente où l’on prend plaisir à revenir au lycée !
L’amour est une leçon difficile à apprendre
À Lakeside, dans le New Jersey, la vie de Garrett Daniels semble toute tracée. Celui qui, adolescent, était un quarterback arrogant et sexy est aujourd’hui devenu l’entraîneur de l’équipe de foot et le prof le plus cool de son ancien lycée. Il est entouré de ses amis de toujours et possède une belle maison qu’il partage avec son compagnon à quatre pattes, Snoopy. Rien ne semble pouvoir troubler cette tranquillité… jusqu’à ce que son chemin recroise celui de Callie Carpenter.
De son côté, Callie mène elle aussi une existence parfaite à l’autre bout du pays où elle vit de sa passion, le théâtre. Jamais elle n’aurait pensé devoir quitter San Diego, jusqu’à ce qu’elle soit obligée de revenir vivre à Lakeside pour s’occuper de ses parents. Elle devient alors professeure de théâtre dans son ancien lycée où elle retrouve Garrett, son premier amour.
Querelles, histoires de cœur, malentendus, hormones en ébullition… Ce retour au lycée replonge Callie et Garrett en pleine adolescence, alors qu’aujourd’hui, ce sont eux, les profs !
Je remercie les éditions Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman

Toujours impatience de découvrir les romans de Emma Chase, celui-ci ne fait pas exception et encore une fois la bonne humeur déborde dans cette romance. C’est le genre de lecture sans prise de tête qui vous embarque dans son récit en toute simplicité et nous porte sur un petit nuage.

Garrett Daniels a grandi à Lakeside et sa popularité n’a fait que croître, d’abord un adolescent qui brillait en tant que quaterback, puis aujourd’hui un homme accompli qui entraîne l’équipe de son lycée et qui est admiré en tant que professeur. Jusqu’ici sa vie était tracée, une belle maison, une équipe de foot au sommet de sa forme et un quotidien qui a toujours répondu à ses attentes… jusqu’à ce qu’il croise son amour de lycée, Callie Carpenter.

De son côté Callie, a quitté sa ville natale pour vivre de sa passion pour le théâtre et aujourd’hui sa carrière la comble. Alors qu’elle obtient une promotion, elle est contrainte de revenir s’installer à Lakeside pour s’occuper de ses parents. Afin de subvenir à ses besoins, la jeune femme va accepter un poste de professeure de théâtre dans son ancien lycée où enseigne Garrett.

On suit l’histoire de Callie et Garrett avec beaucoup d’intérêt et j’ai apprécié la douceur de l’histoire, les personnages ont mis fin à leur relation sans cris, ni larmes et leurs retrouvailles va raviver la flamme. Le cadre scolaire m’a bien plu, le fait que les personnages soient tous les deux professeurs est original et j’ai pris plaisir à découvrir le récit qui en découle.

On retrouve nos héros après plusieurs années de séparation, malgré les années leur attirance est restée intacte et le temps les a gardé éloigné physiquement, mais leurs retrouvailles vont nous montrer que même s’ils étaient heureux dans leur vie l’un sans l’autre, une fois réuni ils sont tout simplement accompli, comme si un vide dont ils n’avaient pas connaissance était soudain comblé.

Ce n’est pas mon préféré de l’autrice, mais j’ai pris plaisir à découvrir l’histoire. La romance évolue tout en simplicité sans drama, sans barrière, simplement deux amoureux qui se redécouvrent et prennent conscience de la valeur de l’autre. C’est drôle, léger, une lecture doudou comme on aime en découvrir quand on aime la romance. Je vous le recommande chaudement.

Romance

Dirty Devil | L. J. Shen (All Saints High #1)

Résumé :
Il fera tout pour assouvir sa vengeance… et son désir
Daria est capitaine des pom-pom girls. Miss Popularité. Celle qui fait la loi à All Saints High, celle qu’on admire et qu’on redoute. Derrière cette façade, nul ne suspecte le secret dévastateur qui la ronge, et c’est très bien comme ça. Seulement, son trône de reine du lycée menace de s’effondrer lorsque Penn revient dans sa vie…
Penn est le capitaine de l’équipe de foot du lycée ennemi, celui où vont tous les rebuts de la société. Penn est sexy, rancunier, et prêt à tout pour briser Daria. Même à jouer avec le désir brûlant qui les pousse l’un vers l’autre. Depuis la tragédie provoquée par leur premier baiser, il y a quatre ans, il prépare sa vengeance. Et l’occasion rêvée de l’assouvir se présente lorsqu’il est placé en famille d’accueil… chez Daria.
Je remercie les éditions Harlequin et NetGalley pour l’envoi de ce roman
Sortie prévue le 2 septembre 2020

Je crois pouvoir dire que je n’ai raté aucune parution signée L.J. Shen et à chaque fois, j’en ressors conquise. En toute honnêteté les derniers romans de l’autrice se situaient dans une catégorie plus gentillette et peut-être un peu moins originale, mais si comme moi vous aviez adoré Sinners of Saint, cette nouvelle série devrait vous captiver et vous plonger dans un lycée prometteur.

Daria est en haut de l’échelle sociale, riche, belle et capitaine des pom-pom girls, les filles l’envient et les garçons la désire. Au lycée All Saints High, elle fait la pluie et le beau temps, mais son royaume va commencer à prendre l’eau lorsque Penn capitaine de l’équipe adverse menace de détruire tout ce qu’elle a construit, pour venger l’erreur qu’elle a commise il y a quatre ans.

On pourrait facilement qualifier Daria d’anti-héros, elle n’a rien de douce et mieux vaut ne pas en faire son ennemi. Il est rare que dans les romances nous rencontrions un héros aussi atypique et très franchement cette noirceur c’est rafraîchissant. Lorsque les choses ne vont pas dans son sens, la jeune femme passe en mode « Hulk » et sa haine se déverse sur quiconque se mettant en travers de son chemin. Elle possède les pires défauts qu’on pourrait s’attendre à apprécier chez une héroïne, jalouse, égoïste et extrêmement capricieuse, pourtant il y a une infime part de vulnérabilité qui nous empêche de la détester.

Depuis la disparition de sa sœur jumelle Penn n’est plus que l’ombre de lui-même, à la mort de sa mère il est recueilli par la famille Followhill où vit également Daria.  La cohabitation va nous faire passer par un panel d’émotion d’un côté nous avons un papa protecteur qui menace son invité de représailles s’il touche à sa fille, de l’autre une guerre qui s’installe et enfin un désir croissant qui va nous rendre impatients de chaque confrontation. Le début laisse imaginer une histoire classique avec des similitudes avec Vicious, pour finalement s’avérer surprenante dans certains rebondissements que je n’ai pas vus venir et qui m’ont totalement embarquée dans l’histoire.

J’ai crains au début que l’âge des personnages puissent enlever une part d’intensité dans l’attirance entre Daria et Penn et finalement on aborde des thèmes assez matures et les scènes osées sont parfaitement dosées. Ils ont une alchimie indéniable et malgré leur conflit, Penn est le seul qui voit  vraiment Daria et le fait d’être spectateur dans sa maison n’y est pas étranger. Daria a de gros problèmes de communication et sa relation avec sa mère va s’en trouver dramatiquement touchée. Pages après pages, on est témoin des mauvaises décisions de Mélanie et de l’effondrement progressif de leur relation mère/fille.

J’ai vraiment beaucoup aimé découvrir ce spin-off et j’ai pris plaisir à découvrir l’histoire de Daria et Penn, même si il est vrai qu’on retrouve les codes de la série Sinners of Saint le récit prend rapidement son indépendance et on se laisse porter par une certaine originalité, que ce soit le choix des thèmes abordés ou encore le caractère explosif des personnages, ou tout simplement les voir lutter entre haine et amour, tout en se découvrant eux-mêmes.

Une très bonne histoire et en bonus découvrir les Sinners en adulte presque responsable ça m’a bien plu, surtout que j’étais un peu comme une groupie durant les quelques apparitions des autres personnages et je suis heureuse de voir que malgré les apparences, ils n’ont pas changé. Bien évidemment la progéniture des autres Hot Heroes ont fait une apparition remarquée et je déplore de devoir attendre si longtemps pour découvrir la suite.

Young Adult

Sweet Revenge | Estelle Maskame

Résumé :
Vanessa Murphy ne cherche pas de relation stable, encore moins de petit ami. Avec un père absent, rien de plus simple que de faire le mur pour retrouver Harrison, sa dernière conquête. Mais quand une vidéo de leurs moments intimes, prise par Harrison, fait le tour du lycée, sa vie bascule dans le chaos. Apparaît alors Kai, un garçon qui a lui aussi des comptes à régler avec Harrison. Pour faire de la vie de leur ennemi commun un enfer, Vanessa est prête à prendre tous les risques. À condition, toutefois, de ne pas tomber sous le charme de son associé…

Estelle Maskame s’est fait connaître grâce à sa série DIMILY et ayant gardé un bon souvenir de cette histoire passionnelle, j’ai eu envie de retenter l’aventure avec un autre roman de l’autrice. Le thème du harcèlement sur les réseaux sociaux est un sujet d’actualité et ça me tenait particulièrement cœur.

Nous faisons la connaissance de Vanessa Murphy une jeune femme qui profite de la vie et qui ne cherche pas de relation stable. Alors que les choses commencent à devenir un peu trop sérieuse avec Harrison sa conquête du moment, Vanessa décide de mettre un terme à cette relation, seulement quand une vidéo intime prise par Harrison commence à circuler au lycée, sa vie bascule. Lorsque sa route croise celle de Kai, ils décident de faire front commun et d’élaborer une vengeance à la hauteur du préjudice subi par la jeune femme.

Vanessa est une héroïne moderne qui ne cache pas ses désirs et qui aime se sentir libre avec les garçons de son entourage. Certaine personne de son entourage vont avoir un regard critique sur cet aspect de sa personnalité, mais j’ai trouvé important qu’elle s’assume, car il n’y a aucune honte à aimer les relations sexuelles et on ne devrait pas juger quelqu’un en fonction du nombre de partenaires qu’il/elle a eu dans sa vie. Sa phobie de l’engagement l’a toujours poussé à se séparer de son partenaire lorsque la situation devenait un peu trop sérieuse et jusqu’ici, ses relations s’étaient toujours terminées en bon terme. Quand une vidéo intime commence à circuler au sein de son lycée, son mode de vie va lui être jeté à la figure et contre toute attention sa personnalité combative va prendre le dessus et elle va régler ses comptes.

On passe un bon moment et l’écriture est hyper entraînante, mais honnêtement je trouve qu’un sujet d’une telle gravité aurait mérité d’être moins survolé. Objectivement, la vengeance c’est quelque chose de légitime que toute victime rêverait de mettre en oeuvre, mais malgré toute la force de caractère de notre héroïne, je doute qu’une victime soit aussi « détendue » si un tel drame survenait dans sa vie. Je pense que l’autrice avait pour volonté de sensibiliser les lecteurs sur ce phénomène, sans pour autant que ça soit la ligne directrice de son intrigue. Ça met néanmoins en lumière la différence de traitement entre les deux sexes quand des vidéos de ce type sont diffusées.

Mon ressenti de lecture est personnel, et il a très certainement été influence par mon imagination à la lecture du résumé. Certes on évoque un thème trop souvent oublié, mais je pense que j’aurais apprécié un traitement différent du sujet. L’aspect léger de l’intrigue prime sur le reste et ça donne l’impression qu’il n’y a pas de vraie morale à cette histoire et qu’on oublie tout avec une tape dans le dos. J’exagère un peu, ce n’est pas vraiment l’épilogue de cette histoire, mais après peut-être que c’est représentatif de la réalité et qu’il y a très peu de retombé. Hormis cet angle de l’histoire qui était pour moi primordial, on a un duo de héros drôle et complice et une intrigue familiale intéressante.

New Romance

Landon & Shay | Brittainy C. Cherry (#1)

Résumé :
Shay et Landon se détestent depuis toujours. Ça fait des années qu’ils s’évitent. Des années qu’ils n’échangent ni regard ni mot… une insulte peut-être ? Tout change le jour où on leur propose un défi. Un pari stupide : faire en sorte que Shay tombe amoureuse de Landon avant que lui ne tombe amoureux d’elle
Pour Landon, c’est un pari déjà gagné. Il n’aime personne.
Pourtant, lentement, tout se complique. Shay lui ouvre de nouveaux horizons. Elle pénètre son intimité et perce ses secrets les plus enfouis. Ce qui était un jeu devient bien trop réel. Leurs sentiments grandissent, comme grandissent les risques de se blesser mutuellement.
Mais vous savez ce qu’on dit… En amour comme à la guerre, tous les coups sont permis.

Je me suis jetée sur ce roman dès sa sortie et pourtant j’ai attendu d’être dans un bon état d’esprit pour le débuter. Alors évidemment en cette période estivale, le meilleur moment c’est d’être détendu et en vacances. Ayant adoré l’intégralité des romans de Brittainy C. Cherry, j’ai commencé ma lecture à l’aveugle et encore une fois, c’est une excellente lecture.

Shay et Landon se connaissent depuis l’enfance et d’aussi loin qu’ils se souviennent ils se sont toujours détesté. Bien qu’ils partagent un groupe d’amis, les deux adolescents ont toujours réussi à rester à distance et surtout éviter de s’adresser la parole, ou alors pour quelques piques qui continuent d’alimenter leur animosité. Lors d’une soirée, leurs amis les confrontent avec un pari stupide qu’ils acceptent par orgueil : faire en sorte que Shay tombe amoureuse de Landon avant que lui ne tombe amoureux d’elle.

Shay est aussi lumineuse, que Landon est sombre. Pour les personnes de son entourage Shay est miss parfaite, studieuse, ne faisant pas de vague, bienveillante envers ses camarades, populaire et d’une incroyable beauté. Passionnée d’écriture et de théâtre, la jeune femme a appris à développer son don d’observation et elle sait décrypter ceux qui l’entourent.

Landon est sur une pente raide depuis la mort de son oncle, plus les jours passent et plus faire semblant d’aller bien devient difficile. Pourtant le jeune homme a tout pour être heureux et mise à part ses proches amis, tout le monde semble penser que les fêtes, l’alcool et les drogues font de lui un mec cool. Lors de leur première rencontre Shay aurait pu s’y méprendre, et pourtant son regard va changer lorsqu’elle va vraiment le regarder. Dans un premier temps, ils vont tous les deux prendre ce pari comme un jeu et ce n’est qu’une fois lancée dans la compétition qu’ils vont tous les deux réalisés qu’ils se sont trompés l’un sur l’autre et que les apparences peuvent être trompeuses.

Les relations d’amour / haine font partie de mes favorites, bien souvent elles sont basées sur des préjugés que les personnages vont confronter et au gré des sentiments naissants, les barrières vont tomber pour mettre en lumière des fragilités. Notre couple va se titiller pendant une bonne partie du roman et à mesure que le jeu devient réalité, on va passer par plusieurs émotions à commencer par le déni, et puis vient la phase où l’attirance devient plus forte que tout et enfin, le moment où tout bascule. Toutes ces petites choses mises bout à bout, font qu’on s’attache à ces personnages et leur vécu nous brise le cœur, alors le moindre rapprochement recolle les morceaux.

Les personnages principaux ont encore une fois une forte personnalité qui demeure marquante, que ce soit la grand-mère de Shay ou les quatre fantastiques qui sont des amis incroyables, tous ont un rôle déterminant et ils apportent beaucoup à l’histoire. Tout dans cette romance est construit pour nous émouvoir, à commencer par les thèmes abordés qui sont d’une justesse incroyable et on met en lumière un sujet trop peu abordé, les émotions décrites par les personnages m’ont ému et les mots ont laissé des traces.

Tout est réuni pour que j’entame la suite dès que j’aurais terminé cette chronique. J’espère que ce second opus saura aussi touchant.