Romance de Noël

Rendez-vous au chalet des cœurs oubliés | Emily Blaine

 

Résumé : Pour Noël, elle va le rendre dinde !
La première fois que Nicolas a rencontré Louise, il l’a prise pour une folle furieuse qui essayait de voler les bocaux de cornichons dans son Caddie.
La deuxième fois que Nicolas a vu Louise, il venait de défoncer la porte des toilettes pour hommes dans lesquelles elle était enfermée.
Clairement, Louise n’a rien à voir avec les femmes qu’il fréquente habituellement,  lorsqu’il profite de son aura de célèbre guitariste de rock pour tromper la solitude de ses nuits. Éternelle optimiste, gourmande propriétaire d’une chocolaterie, elle est aussi une passionnée  –  limite obsessionnelle  –  de Noël. Sauf que lui  déteste  Noël. Et qu’il s’est laissé embarquer dans le rôle du faux petit ami de Louise pour faire enrager l’ex de cette dernière. Dès lors, Nicolas n’a qu’une seule certitude : ces vacances de fin d’année à la montagne promettent d’être tout sauf reposantes…

Première lecture de Noël et je ressors avec des étoiles plein les yeux. C’est une lecture idéale en cette période où les marchés de Noël commencent à ouvrir et où la magie des fêtes se propage peu à peu, l’histoire est classique, mais ça fonctionne parfaitement, le duo s’accorde à merveille et on garde le sourire aux lèvres et la romance est craquante avec une pointe de gourmandise.

Si comme moi vous avez un mémoire de poisson rouge, sachez que cette histoire indépendante est liée à une autre romance d’Emily Blaine T’embrasser sous la neige, qui évoquait la romance d’un autre membre du groupe. Dans ce roman, nous allons retrouver Nicolas membre d’un célèbre groupe qui après une tournée fatigante décide de prendre une pause bien méritée avec le reste du groupe, c’est dans ce contexte qu’ils vont louer un chalet en Savoie

La première rencontre entre Nicolas et Louise est assez amusante puisque c’est une passion commune pour les cornichons qui vont les amener à avoir une altercation, quant à leur seconde rencontre elle vaut aussi son pesant d’or et ces deux rencontres auront eu le mérite de me faire sourire. A première vue tout oppose ces deux personnages, et au fil des pages nous allons découvrir que leur différence va les rapprocher et nous offrir plusieurs scènes adorables.

Louise est une jeune femme pétillante qui est passionnée par Noël et qui ne va pas hésiter à laisser libre cours à cette passion dans sa boutique de chocolat. J’ai adoré sa fraicheur et cette petite touche de folie, sans jamais tomber dans l’excès. A commencer par son côté groupie qu’elle va rapidement mettre de côté et se laisser charmer par Nicolas. Dans un premier temps elle va être hyper excitée de rencontrer son idole et progressivement elle va se rendre compte de l’énormité de la situation, elle une fille totalement normale qui flirte avec une rock star. La situation est improbable et va lui donner quelques complexes, mais chaque instant passé en  sa compagnie va la sortir de sa routine, en la faisant espérer que malgré celle qu’elle est, peut-être que le bonheur est à la clé.

Nicolas vit un peu dans l’excès depuis le décès de son meilleur ami et ne se sentant pas légitime d’éprouver de la peine face à Evan, on va le voir refouler ses sentiments et enchainer les conquêtes pour étouffer son mal-être. Sa rencontre avec Louise va complètement changer sa manière de penser des femmes, car elle n’a rien à voir avec celles qu’il côtoie et ses réactions  vont s’avérer parfois surprenantes. A commencer par cette comédie qu’ils vont commencer à jouer pour sauver l’honneur de Louise face à son ancien petit ami, bien évidemment le jeu d’acteur va rapidement montrer que la réalité n’est pas loin et j’ai savouré chaque interaction, à la fois drôle, pleine de tension et dans une ambiance de Noël avec les parfaits ingrédients, un groupe d’amis soudé, un Noël sous la neige et bien évidemment du chocolat à profusion.

Je dois dire que j’ai terminé ma lecture avec une furieuse envie de chocolat et je n’aurais pas été contre être bloqué dans la neige avec un certain musicien. L’histoire est très bien écrite, mais ce n’est pas une surprise lorsqu’un roman est signé Emily Blaine, j’ai apprécié la douceur de la romance qui se savoure comme un chocolat qui fond sur la langue. Je ne peux que vous recommander de sortir le plaid, le chocolat chaud et si vous ne l’avez pas fait de décorer votre sapin de Noël. Je trouve que c’est l’histoire le remède idéal à la morosité.

Romance Contemporaine

Let you love me | Kennedy Ryan (Grip #1)

Résumé :
Gérer la carrière du musicien le plus prometteur de la décennie, Bristol sait le faire : c’est son métier. Mais résister au désir magnétique qui les lie, ça, c’est sa hantise.
Bristol doit se rendre à l’évidence : huit ans après la semaine magique qu’elle a passée avec lui, Grip, le meilleur ami de son frère, n’a rien perdu de son talent, ni de son charme. Celui qui composait pour sortir de la misère des ghettos est devenu l’un des plus grands espoirs du hip-hop, et la tentation incarnée. Irrésistible, envoûtant et désormais célèbre, il a réveillé d’un simple regard les sentiments vertigineux qu’elle a longtemps réprimés. Elle a toujours su qu’il réussirait. Tout comme elle a toujours su que leur relation n’avait aucun avenir. Mais aujourd’hui, c’est elle, Bristol, qui va devoir manager sa carrière. Tout en cachant les sensations explosives que Grip provoque encore en elle. Son défi : rester professionnelle. Son problème : Grip n’a aucune intention de renoncer à elle…

Tout d’abord la première chose à savoir si vous lisez cette chronique, c’est qu’il existe un prequel qui raconte la première rencontre entre les protagonistes et je vous la recommande chaudement avant d’entamer cette lecture.

Bristol est née dans le milieu de la musique, mais on lui a toujours répété que contrairement à son frère elle n’a aucun talent particulier, alors il semblait normal de se diriger vers un métier qui était l’envers du décor et aujourd’hui, elle est comblée dans sa carrière de manageuse. Grâce à la carrière de son frère, elle a la chance d’avoir pu obtenir des contrats importants auprès d’artistes reconnus.  Depuis 8 ans, elle dirige ses artistes d’une main de maître pour les faire briller aux yeux du public. Cette année toute son attention s’est portée sur Grip, le meilleur ami de son frère qui après des années de galère se fait enfin connaître et Bristol va tout faire pour que son premier album soit un succès, tout en tentant de conserver ses distances comme elle le fait depuis des années, seulement Grip est déterminé à jouer de ses charmes pour enfin pouvoir conquérir le cœur de la jeune femme qu’il convoite.

Je n’aurais pas découvert Bristol dans le prequel, j’aurais pu avoir quelques a priori sur cette forte personnalité. Au premier abord elle renvoie l’image d’une femme hautaine qui se croit supérieure aux autres et en creusant un peu, on découvre qu’elle s’est forgé une carapace depuis le départ de son frère lorsqu’elle était adolescente. Et pour beaucoup elle est la définition même de la blanche privilégier qui doit tout à la fortune de ses parents, pourtant on comprend rapidement qu’elle est bosseuse et protège son cœur des souffrances. On est confronté à un choc des cultures puisque Grip a vécu une enfance confronté à l’injustice, aux gangs et trafic de drogue, luttant pour s’en sortir. Aujourd’hui, il gagne suffisamment d’argent, mais la brutalité policière ne l’a jamais épargné et ça se ressent dans ses compositions.

Difficile de ne pas relever les références au mouvement Black Lives Matter compte tenu du contexte et ça m’a fait réaliser que c’était la première fois que je lisais un roman avec un couple métisse, c’est quand même assez incroyable de relever le manque de représentation dans la littérature française. Je pense que le moment n’aurait pas pu être mieux choisi pour découvrir cette romance et j’ai pris plaisir à découvrir un héros différent issu d’un milieu défavorisé qui grâce à sa poésie a réussi à se faire connaître dans le milieu hip-hop. Pour la première fois depuis longtemps, j’ai terminé ma lecture avec des émotions en pagaille, un message qui raisonne en moi et tout simplement des personnages qui s’éloignent du schéma habituel dans les romances contemporaines.

Ça faisait longtemps que je n’avais pas été autant captiver par l’alchimie entre les personnages d’une romance, une semaine passée ensemble aura fait éclore des sentiments forts qui au fil des années n’auront fait que se consolider et se transformer une tension sexuelle qui va donner des sueurs froides aux lecteurs. Bristol m’a parfois frustrée avec ses idées préconçues, mais Grip aura su équilibrer la balance à quelques reprises. Ce roman m’a fait passer par plusieurs émotions telles que la frustration, l’inquiétude ou encore la joie et c’est justement ce qui a rendu ce récit vivant et addictif. Je croise les doigts pour qu’Harlequin nous traduisent le deuxième tome pour prolonger la magie.

New Romance

Maybe Now | Colleen Hoover (Maybe #2)

Résumé :
Ridge et Sydney ont trouvé l’amour, malgré tous les obstacles qui s’étaient dressés entre eux, dans Maybe Someday. Leur histoire, ainsi que celle de tous leurs amis, se poursuit maintenant. Ridge et Sydney sont profondément amoureux mais il reste des questions non résolues. Comment vivre tranquillement alors que Maggie, l’ex de Ridge est maintenant seule et doit faire face à ses graves problèmes de santé sans aucune aide ? Si Sydney s’en veut toujours d’avoir été la cause de la séparation de Ridge et Maggie, elle a du mal à accepter ce qui les lie encore. Quant à Maggie, elle a toujours été consciente que sa pathologie réduirait son espérance de vie mais doit-elle se refuser toute chance de bonheur ? Ridge et Sydney et Maggie continuent leur vie, ensemble ou de leur côté, au milieu de leurs amis, toujours aussi drôles et déjantés et dans une atmosphère musicale, celle du groupe de Ridge et son frère.
Je remercie les éditions Hugo New Romance pour cet envoi
Sortie prévue le 4 juin 2020

Maybe Someday et Colleen Hoover ont marqué ma vie de lectrice au fer rouge, ce roman hors du commun m’a bouleversé par bien des aspects et la romance entre Ridge et Sydney a modifié à jamais ma perception de l’amour. L’annonce du projet Wattpad m’a d’abord troublé, mais quitter ces personnages avaient été tellement difficile qu’il était inconcevable de ne pas tenter l’expérience. Après plusieurs haut et bas concernant la traduction j’ai malheureusement dû me résoudre à abandonner cette lecture. Alors cette publication c’était l’occasion de replonger dans cette mer d’émotions. On ressent clairement une volonté de mettre en avant le personnage de Maggie, mais je me suis toujours demandé ce qui se passait après pour les personnages.

L’histoire reprend après le final de Maybe Someday ou nous plonge dans le quotidien de Ridge, Sydney, Warren, Bridgette et… Maggie. Bien que l’histoire se termine en happy-end, les événements du premier tome a laissé des traces chez chacun des personnages. A commencer par Ridge et Sydney qui vont enfin pouvoir laisser libre cours à leur désir si souvent réprimé, mais également à trouver un équilibre de couple avec le fantôme de Maggie et l’impossibilité évidente qu’elle puisse gérer sa maladie seule.

Maggie est resté un personnage très silencieux et je peux comprendre que Colleen Hoover ait voulu nous faire découvrir le personnage de Maggie. Entre sa maladie et la fin de sa relation avec Ridge on ne peut pas dire qu’elle est été gâtée, alors ce second tome ce fut l’occasion de la découvrir sous un nouveau jour et de lui offrir ma fin qu’elle mérite. A travers les yeux de ceux qui la connaisse bien ou moins bien nous allons découvrir et suivre le parcours de cette jeune femme à qui l’avenir réserve de bonnes surprises après la tempête de Maybe Someday.

Bridgette et Warren, restent fidèles à eux-mêmes, et apporte cette touche de folie qu’eux seuls sont capables. On a du mal à imaginer que des personnages si différents soient si complémentaires et cette amitié c’est ce qui fait leur force. Ce groupe d’ami offre une belle leçon de vie et les voir renforcer leur amitié m’a beaucoup touché. Pour certain ça peut sembler peu probable qu’une telle amitié existe, mais ça montre qu’il est important de profiter de la vie sans regarder en arrière et surtout sans regret.

Cette suite n’est pas indispensable à l’histoire, mais si comme moi vous avez du mal à quitter l’atmosphère de cette romance vous serez comblés par l’évolution du couple Ridge et Sydney qui n’a jamais été aussi bien assorti, bien évidemment vous rirez des trouvailles de Bridgette et Warren, mais surtout vous apprécierez découvrir Maggie. Une conclusion pleine d’espoir.

Mon avis sur Maybe Someday #1 ICI
Mon avis sur Maybe Not #1.5 ICI

New Romance

Les Belles Apparences | Vi Keeland

Résumé :
Rachel Martin est une jeune femme pétillante qui cherche à cacher sa vulnérabilité derrière son humour. Dans le cadre de sa thèse en art-thérapie, elle s’apprête à devenir l’assistante d’un professeur de musique au conservatoire : Caine West… qui a la réputation d’être froid et antipathique.
Lorsque Rachel arrive au conservatoire, elle découvre avec embarras que Caine n’est autre que l’homme si séduisant qu’elle a insulté la veille dans le bar où elle travaille… l’ayant pris pour quelqu’un d’autre.
Bouleversée par cette rencontre, Rachel enquête sur Caine, et découvre que derrière les apparences d’un professeur de musique bien sous tous rapports, se cache un homme sombre qui dissimule un passé douloureux.
Que s’est-il passé dans la vie de Caine pour qu’il laisse tomber sa carrière de rock star pour devenir un respectable professeur de musique ?
Je remercie les éditions Hugo New Romance pour cet envoi

Je termine l’année avec des papillons pleins le cœur, certes cette lecture n’est finalement pas le coup de cœur tant espéré, mais le bonheur que j’ai pris en tournant les pages suffit à me donner le sourire. J’ai le sentiment que cette lecture sonne comme l’heure du bilan et même si j’ai eu beaucoup de lecture moyenne cette année, certaines autrices sont parvenues encore une fois à bouleverser mon âme de lectrice. Vi Keeland parvient systématiquement à me donner le sourire, et même temps il y a un équilibre parfait avec une histoire d’amour qui me fait rêver tant la passion est une évidence et qui frappe le lecteur en plein cœur.

Comment ne pas commencer cette chronique par la fameuse rencontre, encore une fois Vi Keeland parvient à créer une rencontre explosive entre ces personnages et ça donne un parfait aperçu du reste de l’histoire. Rachel et Caine ont cette alchimie qu’eux-même n’explique pas et lorsque la jeune femme découvre qu’elle est sa nouvelle chargée de TD ils ont déjà des rapports qui n’ont rien de professionnels. Au-delà de l’attirance physique, leur complicité est évidente et plus ils passent du temps ensemble, plus se rapprochent.

Dans la romance, il y a plusieurs manières d’aborder une première rencontre et j’apprécie toujours ce moment où nos héros vont être confrontés l’un à l’autre. Dans le cas présent, la situation est bien évidemment à mourir de rire puisque Rachel n’hésite pas à dire le fond de sa pensée à la mauvaise personne et  bien évidemment, la deuxième rencontre est juste savoureuse puisque Caine se délecte de cette méprise. A partir de ce moment, nos deux héros ne vont cesser de se chercher, de flirter, de dépasser les limites et on n’attend qu’ils succombent à leur désir. Rachel est une héroïne qui n’a pas sa langue dans sa proche, ce n’est pas Caine qui dira le contraire. Elle a cette force que j’apprécie et une certaine combativité que seuls ses proches reconnaîtront.

Du côté de Caine, le mystère n’est pas si épais que le laissait supposer le résumé. Certes, il a un passé qu’il n’étale pas aux premiers venus, mais lui qui se présente comme un égoïste est en vérité un très observateur ; sans compter qu’il y a un contraste entre le professeur rigide et l’homme vulnérable lorsqu’une femme lui plaît. J’ai trouvé le résumé plutôt trompeur, certes il y a un certain mystère autour de son passé, mais ce n’est pas vraiment la direction que va prendre l’intrigue. La tension sexuelle est palpable, on tourne les pages dans l’attente de les voir se jeter l’un sur l’autre, et lorsque ça arrive, on attend que les révélations éclatent au grand jour. En soi, on comprend assez rapidement à travers les chapitres consacrés à Caine, mais cette révélation peut détruire beaucoup de choses dont leur relation, alors on est captivé.

En bref, c’est l’histoire de deux âmes fragiles qui se trouvent et qui par un concours de circonstances vont vivre leur histoire comme si le destin les avait poussé l’un vers l’autre. C’est sexy, drôle, léger et profond à la fois, avec une belle romance au goût d’interdit à la clé. Bon moment garanti avec une autrice incontournable !

Coup de Coeur <3, Romance

Behind the bars | Brittainy C. Cherry

Résumé :
La première fois que je rencontrai Jasmine Greene elle apparut comme des gouttes de pluie.
J’étais ce musicien maladroit et elle était la reine du lycée. Nous n’avions rien en commun hormis notre musique et notre solitude.
Quelque chose dans son regard me disait que son sourire n’était pas toujours authentique. Quelque chose dans sa voix me donnait un espoir que j’avais toujours souhaité trouver.
Puis, en un éclair, elle disparut.
Des années plus tard, elle se tenait face à moi dans une rue de la Nouvelle-Orléans. Elle avait changé. Moi aussi. La vie nous avait rendus plus froids. Plus durs. Plus solitaires. Plus fermés.
Nous n’étions plus les mêmes, mais les fragments de mon être brisé reconnurent la tristesse qui demeurait en elle. A présent qu’elle était revenue, je ne commettrais plus l’erreur de la laisser partir.
La première fois que je rencontrai Jasmine Greene, elle apparut comme des gouttes de pluie. Lorsque nous nous retrouvâmes, je devins son orage le plus sombre.
Merci Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman

J’ai du mal à réaliser qu’après deux en plein désert émotionnel livresque, mon a enfin volé en éclats. De bonnes lectures, j’en ai lu beaucoup, mais depuis bien longtemps mon cœur n’arrivait pas à retrouver l’explosion due à un récit superbement narré. Dès le début, il y a ces palpitations qui se sont fait sentir et progressivement mon cœur s’est gonflé d’amour, la première rencontre avec les personnages est déterminante et le coup de foudre n’a pas pris longtemps. Découvrir leurs fêlures n’a fait que renforcer mon amour pour ce récit, mais c’est lorsque que mon cœur a commencé à se fendiller que j’ai compris que je tenais une perle entre mes mains. Tout est réuni pour apprécier les personnages, l’univers et l’histoire qui se dessine, mais c’est lorsque le lecteur est au sommet de son attachement, qu’il sent son cœur explosé en morceaux. Je dis souvent que les histoires les plus belles, sont également les plus bouleversantes. Brittainy C.Cherry n’aura pas pu rendre plus authentique les émotions.

C’est l’histoire d’une rencontre entre deux musiciens qui vont communiquer à leur manière avec un langage qu’ils sont rares à entendre. La vie de Jasmine Greene est faite de sacrifice, depuis son plus jeune âge sa mère est prête à tout pour la voir réaliser son rêve de célébrité. Les cours de chant, de danse et de comédie ont rythmé sa vie d’adolescente et cette année encore va nécessiter de la pousser au bout de ses capacités. Seulement malgré les difficultés du milieu, Jasmine va se retrouver pour la première fois scolarisé avec ses camarades. Ces heures de cours sont pour la jeune fille une échappatoire, mais les journées vont devenir une vraie bouffée d’air frais lorsqu’elle va entendre le pouvoir de la musique. Comme une évidence, les notes vont effacer la solitude et un simple regard va considérablement changer sa vie. Pourtant à seize ans, un clignement d’œil et tout peut disparaître.

Des années plus tard, tel un aimant ils vont de nouveau être attirés l’un vers l’autre, mais l’insouciance va laisser place aux blessures d’adultes, les plaies plus à vif, mais toujours aussi solitaire. On a beaucoup avoir plusieurs éléments en main concernant le passé de nos héros, ça ne la rend pas moins bouleversante. Nous sommes spectateurs d’une histoire magnifique qui ont le sait va nous briser le cœur, les émotions sont authentiques et mettent le lecteur à vif. Nous assistons à la naissance d’une superbe histoire d’amour bercé par la musique de la Nouvelle-Orléans et en refermant ce livre je réalise que c’est bien plus qu’une romance, il est question de reconstruction, d’espoir et la famille occupe une place centrale dans le développement de l’histoire.

J’aurais tellement de choses à vous raconter, mais la surprise est ce qui m’a plus séduite dans ce roman et j’aimerais ne pas en dévoiler trop pour susciter votre curiosité. Brittainy C. Cherry nous montre encore une fois que les mots peuvent se révéler puissants et la justesse du décor amène le lecteur à se laisser transporter par l’histoire, sans oublier bien sûr les personnages secondaires qui affichent également une belle crédibilité et un soutien sans failles. On a simplement envie de les protéger de la moindre souffrance et de faire partie de cette famille. Un roman qui m’a brisé le cœur et les émotions seront présentes jusqu’à la dernière ligne.

New Romance

Midnight Blue | L.J. Shen

Résumé :
Lorsqu’on propose à Indigo d’accompagner Alex Winslow, le rocker britannique, lors de sa série de concerts à travers le monde, elle n’hésite pas très longtemps, elle a trop besoin d’argent. Sa mission est à la fois simple et compliquée : elle devra le suivre de très près et le surveiller.
Alex est beau comme un dieu et mondialement connu. Mais pas simplement pour son talent. Il a une très mauvaise réputation d’amateur de substances illégales et il s’est retrouvé au cœur de trop de scandales médiatiques.
Après l’échec commercial de son dernier album, il n’a guère le choix : il doit réussir sa tournée, afficher un comportement exemplaire et composer très vite de nouvelles chansons.
Indigo va devenir l’ombre d’Alex pendant trois mois, d’hôtels en salles de concert. Il déteste cette idée et est résolu à la faire fuir au plus vite pour qu’elle ne soit plus en travers de son chemin. Mais Indigo est tout aussi déterminée. Au fil des jours, elle pourrait bien jouer un autre rôle dans la vie d’Alex et trouver le chemin de son cœur.
Je remercie les éditions Hugo New Romance pour l’envoi de ce roman.

J’ai découvert L.J. Shen dans sa série Sinners of Saint qui était à la limite de la Dark Romance, tout en restant dans un univers contemporain proche de la New Romance. Dans Midnight Sun, on découvre l’auteure dans un registre moins sombre, tout en présentant un personnage masculin avec un caractère oppressant qui pourrait rebuter certains lecteurs, mais avec un côté addictif et un milieu captivant.

Alex Winslow est le leader d’un groupe de rock à succès, seulement malgré l’intérêt du public c’est un artiste à la dérive qui peine à se remettre de ses addictions pour l’alcool, la drogue et cette déchéance va lui valoir d’être surexposé, car la presse est dans l’attente d’un énième scandale. Après l’échec de son dernier album, cette tournée c’est celle de la dernière chance et pour son agent, Alex n’a plus le droit à l’erreur, il doit afficher un comportement exemplaire et écrire les chansons de son prochain album. Seulement, tout le monde est conscient qu’il a besoin d’être encadré et c’est là qu’Indigo rentre en jeu. Elle a pour objectif de maintenir le rockeur dans le droit chemin et le suivre comme son ombre à travers le monde pour lui éviter de replonger. D’abord réticente, elle doit se rendre à l’évidence, le salaire qu’on lui propose est une bénédiction face à ses problèmes.

Indie est tout ce qu’Alex n’est pas : humble, dévouée, gentille et enivrante, le contraste est accentué par les difficultés que la jeune femme a dû affronter et depuis plusieurs années elle se bat pour aider sa famille à s’en sortir. Ces problèmes financiers sont la seule raison valable qui aurait pu pousser la jeune femme à s’engager dans un tel travail, car être la baby-sitter d’Alex est loin d’être tout repos. Au contact du rockeur, elle va découvrir un nouveau monde et malgré sa gentillesse, elle ne va pas se laisser faire face à l’arrogance de son employée. Armée de sa personnalité hors du commun, elle va également découvrir que les sentiments peuvent naître dans un environnement où la tension règne. Je suis vraiment sous le charme de cette héroïne au physique atypique, qui cultive sa différence. Et lutte contre l’intensité que dégage Alex et les émotions contradictoires qui l’habitent.

Alex n’est pas un héros qu’on apprécie au premier abord et personnellement j’ai eu du mal à apprécier son comportement. Il est à une période de sa vie où rien ni personne n’arrive à l’atteindre et malgré qu’il soit entouré de ses proches de toujours, il continue de douter des motivations de ceux qui l’entoure et il admet lui-même qu’il se fiche de tout le monde, sauf de son public. C’est un personnage égocentrique, cynique, avec un comportement auto-destructeur qui le pousse à faire preuve de méchanceté avec son entourage. Les chapitres où le lecteur est dans son esprit, j’aurais espéré qu’on puisse excuser son attitude, mais même intérieurement il est loin d’être tendre. Certes il a des difficultés à lutter contre ses addictions, mais il est difficile d’apprécier un tel personnage.

Malgré qu’il soit contre la présence d’Indie, Alex va trouver en elle une muse et afin d’être dans un espace neutre, chaque soir de concert les deux héros se retrouveront dans le couloir séparant le chambre. Au gré des échanges, Alex va aspirer l’essence de la jeune femme et de leurs rendez-vous nocturnes les premiers couplets vont voir le jour. Ces instants sont ceux où les masques tombent et on oublie facilement qu’Alex se comporte comme un connard et ce sont ces moments qui vont rendre la bataille d’Indie plus difficile, car malgré son aversion pour le rockeur, l’attirance ne va faire que s’intensifier et résister va devenir impossible.

Malgré un personnage masculin avec un caractère difficile, l’immersion dans le monde de la musique avec un artiste qui a ses failles m’a plutôt intéressé. Alex est conscient que l’addiction mène sa vie et il n’est pas particulièrement prêt à s’en sortir, mais le manque contribue très certainement à son irritabilité, sa possessivité et sa paranoïa. On aborde le côté sombre d’Hollywood et la romance a de bons côtés, puisqu’elle conduit le héros à se poser les bonnes questions et retrouver l’inspiration de ses débuts grâce à Indie.