Romance Contemporaine

If you wanna be my Lover… | Emma Green

Résumé :
Un (énorme) mensonge, un (inavouable) coup de foudre… Et puis quoi encore ?
Jusque-là, April menait une existence paisible, sans stress ni complications. Tout bascule lorsque sa jumelle, May, lui demande d’échanger leurs vies. Vu sa dette envers elle, impossible de refuser…
En l’espace de vingt-quatre heures, April prend donc la place de sa sœur, récupère son job de publicitaire auquel elle ne connaît rien, le monstre velu que May appelle un chien, et même Tybalt Emerson, un boss parfaitement parfait et pas du tout prévu au programme.
Promis, c’est juste pour une semaine ! Ou deux… Un mois maximum !
Ce plan aurait presque pu fonctionner, mais c’était sans compter Tybalt, son regard qui vous happe, son sourire dément, son charme ravageur et son lot de mystères.
Les complications ?

En ce moment avec la fin de l’été et le retour au travail j’ai envie de romances contemporaines pour m’enveloppe sans un cocon doudou. La rentrée littéraire n’a pas encore vraiment explosé alors mon choix s’est naturellement porté sur Emma Green qui coche pas mal de ces critères et ne déçoit jamais.

Nous allons nous suivre à April Collins, une dessinatrice discrète qui ne fait pas de vague et qui se laisse porter par la vie. Lorsque May jumelle la contacte pour lui demander un service, elle n’envisage pas d’accepter après l’immense d’être qu’elle a envers elle. Elle était loin d’imaginer que sa sœur lui demanderait de prendre sa place et elle se voit plonger dans une vie qui n’a rien à voir avec la sienne pleine de paillette, au cœur d’une agence de pub dirigé par le superbe Tybalt Emerson. Ce spécimen n’était pas prévu dans ses plans et la semaine d’échange va progressivement s’éterniser, tout comme les complications liée à son patron, mais également à cet univers qu’elle découvre avec ces codes.

On s’attache assez facilement à April, elle a son petit caractère sauvage et en même temps même si elle ne se laisse pas faire, elle a une petite fragilité qu’elle ne montre jamais. Être propulsé dans un milieu où seule les apparences comptent va raviver des souvenirs douloureux et pourtant elle va se battre comme une lionne et montrer qui elle, même avec le nom d’une autre. Au début j’avais du mal à accrocher à la relation entre les deux sœurs et il était difficile de concevoir que malgré leur relation assez distante, April accepte ce sacrifice et puis progressivement, on découvre la vérité et les liens entre les deux sœurs vont se ressouder et elles vont tirer un enseignement de cet échange.

Sa rencontre avec Tybalt va légèrement changer la donne, car ce qui devait n’être qu’un banal échange va bouleverser sa vie. Difficile d’expliquer cette attirance et ne pas y succomber va s’avérer un combat quotidien, surtout quand les mystères vont la pousser à découvrir les secrets qu’il tente de cacher. L’attraction est indéniable et chaque interaction un pur bonheur, drôles, pétillantes et un poil touchant. On a un duo qui fonctionne à merveille et même si l’histoire peut ressembler à d’autres, c’est tout ce dont j’avais besoin au moment où je l’ai lu. Un chouette moment de lecture.

Chick-Lit

Ce qui reste à Vegas | Laura Ziepe

Résumé :
Emma est sur le point de se marier, c’est la dernière ligne droite avant le jour J. Malgré le stress des derniers préparatifs, elle devrait se réjouir à l’approche de ce qui s’annonce comme le plus beau moment de sa vie. Pourtant, elle a des doutes : son fiancé est-il vraiment le bon ?
Quand elle se réveille le matin du grand jour avec au doigt une bague qu’elle n’a jamais vue, elle panique : qui a-t-elle bien pu épouser la veille ?
Je remercie les éditions Hauteville pour l’envoi de ce roman

Une chouette lecture que j’ai un peu tardé à sortir de ma PAL, le confinement et la reprise du boulot ont légèrement déréglé mon cycle de lecture et j’ai eu du mal à me plonger dans celui-ci. Mon seul regret concerne le résumé, qui n’a franchement rien à voir avec l’histoire et pour le coup ça pourrait en décevoir certain, car bien que le mariage soit au centre de l’histoire on va surtout s’intéresser à la vie de trois amies qui se retrouver pour le mariage de l’une et suivre les déboires de ces jeunes femmes à Las Vegas.

Tout d’abord nous suivons Emma notre future mariée qui se donne à fond pour les derniers préparatifs du mariage et qui réalise peu à peu qu’elle a des doutes sur celui qui pourrait être ou non l’homme de sa vie. En parallèle nous abordons un thème que je vais devoir éviter d’évoquer avec vous pour vous spoiler, mais j’ai trouvé que c’était un thème actuel et qu’on se posait de bonnes questions.

Ensuite nous allons retrouver les deux meilleures amies de notre héroïne Holly et Kim, qui ont également leurs propres doutes. A commencer par Holly maman de deux enfants fraîchement célibataire qui va devoir affronter le fait que son ex, fréquente une autre femme. La jeune femme va se retrouver célibataire après plusieurs années en couple et va devoir gérer son nouveau statut.

Et enfin Kim, heureuse maman d’une petite famille parfaite et d’un mari qui semble lui aussi être le parfait compagnon du vie, qui va voir son couple remis en question après qu’un événement soit survenu avant son départ. La jeune femme va apprendre au contact de ses amis à équilibrer son statut de maman et de femme et tenter de remettre sur pied son couple.

Nous avons trois héroïnes avec un fort caractère qui m’ont fait passer un bon moment, durant ces quelques jours à Las Vegas ces jeunes femmes vont totalement remettre en question leur manière de vivre et ressouder leur amitié qui a subi le temps qui passe. L’histoire est légère et on prend plaisir à alterner entre les pensées deux trois héroïnes qui sont toutes à un tournant de leur vie. Quel dommage que le résumé ne soit pas représentatif de cette histoire qui aborde pourtant des thèmes intéressants qui ont su me toucher par moments.

Malgré l’attente dans ma PAL, je ne regrette pas de l’avoir découvert pendant mes vacances, car j’étais plus détendu et plus réceptive au récit et grâce à une plume entraînante et un récit léger, on passe un très bon moment. On navigue entre le parcours de trois jeunes femmes qui ont chacune leur histoire avec pour point commun un lien affectif qui les unit, on passe par plusieurs phases, le questionnement, le doute pour finalement écouter leurs cœurs.

Young Adult

Comment disparaître | Sharon Huss Roat

Résumé :
Vicky Decker maîtrise l’art de cacher qui elle est vraiment à la perfection. Alors, quand sa meilleure (et unique) amie Jenna déménage, et qu’elle se retrouve seule dans son lycée, sa vie prend un nouveau tournant. Elle ne s’est jamais sentie aussi seule… Elle décide donc de s’inventer une vie sociale, en photoshopant des photos d’inconnus pour les poster sur Instagram. Au début, c’est uniquement à Jenna que ces posts sont destinés, mais très vite, de nouveaux followers s’intéressent à ses aventures. Bientôt, elle est suivie par plusieurs milliers de personnes !
Vicky se laisse embarquer dans cette incroyable double vie online. Elle excelle à se créer des péripéties passionnantes sans même quitter sa chambre ! Et, très vite, elle va découvrir que beaucoup d’adolescents sur la toile se sentent comme elle, #seuls et #ignorés dans le monde réel. Pour les aider, et se sauver elle-même par la même occasion, Vicky devra trouver le courage de montrer son vrai visage…

Ce roman est resté un moment dans ma PAL, les premiers retours m’ont influencé et j’ai eu du mal à me motiver pour le sortir. Il faut dire que depuis quelque temps, les publications de Hugo New Way ont perdu ce petit quelque chose qui faisait toute la différence et qui me donnait un coup de poing au cœur. Le résumé est axé sur le sujet des réseaux sociaux et pour le coup, après plusieurs chapitres on distingue un sujet bien plus complexe, mais pas tout de suite identifié et malgré ses souffrances il faudra attendre la fin avant d’avoir un diagnostic.

Vicky Decker n’a jamais pu compter que sur sa meilleure amie Jenna, elle résume à elle seule son cercle d’amis et ce duo se complète parfaitement. Alors quand Jenna déménage, la solitude n’a jamais été aussi forte et affronter les autres dans l’enceinte du lycée n’a jamais été aussi difficile. Malgré un contact permanent avec sa meilleure amie, la distance va creuser un fossé important et malgré elle, les premières jalousies vont s’installer. La solitude n’ayant jamais été aussi forte, Vicky va tenter de redonner un peu de couleur à sa vie morose en créant un profil sur Instagram, à travers des montages la jeune fille va s’inventer un personnage afin de prouver qu’elle n’est pas invisible. Rapidement, son message est entendu par quelques followers, puis les dizaines se transforment en centaines, pour devenir des milliers, ils ont tous un point commun : Personne ne les voit, ils sont seuls.

Vicky est un personnage avec des failles, son parcours est touchant et ses décisions motivées par son anxiété. J’ai un faible pour les héroïnes abimées et sa vulnérabilité m’a vraiment atteinte en plein cœur. Sa solitude et son retrait est en quelque sorte contraint puisque ses peurs l’empêchent d’être totalement libre dans ses décisions. J’étais spectatrice de sa souffrance et ses angoisses m’ont vraiment remuée. Sur les réseaux sociaux, elle va se construire une communauté à son image avec les mêmes craintes, une solitude à différentes échelles, mais avec la conviction qu’ils peuvent se soutenir et voir ce projet grandir ça ne laisse pas indifférent. Les personnages secondaires vont tirer un enseignement grâce à Vicurieuse et cela va avoir un impact dans la vraie vie de Vicky.

Le résumé fausse un peu l’image de cette histoire, Vicky ne créé pas son compte Instagram pour s’inventer une vie sociale comme la quatrième de couverture le laisse entendre. Certes il s’agit d’une échappatoire, mais tout le monde est conscient qu’il s’agit de montage et bien que Vicky considère qu’elle n’est pas vraiment Vicurieuse c’est bel et bien son grand cœur et son empathie qui ont fait le succès de ce compte, sans oublier l’originalité. Elle n’a aucun mal  à distinguer la réalité et sépare bien ses deux vies, mais avoir le sentiment que l’on n’est pas seul à affronter ses craintes, ça fait du bien et c’est ce qui va lui fourni les instruments pour s’en sortir elle-même.

Mes attentes étaient basses et c’est probablement ce qui a sauvé ma lecture. L’intrigue est plutôt simpliste, mais on traite un sujet difficile avec authenticité et l’histoire est portée par une héroïne touchante. Les réseaux sociaux ne sont pas vraiment au centre de l’histoire, mais il aborde de manière détournée la vitesse à laquelle on peut perdre le contrôle et l’ampleur qu’un buzz peut prendre. Je retiendrai davantage le message de soutien aux âmes solitaires et il est important de ne pas oublier que malgré la solitude qui pèse parfois sur notre quotidien, nous ne sommes jamais vraiment seuls. Malgré un entourage parfois absent, il ne faut pas laisser les idées noires vous engourdir, car ce n’est qu’une étape avant que le soleil brille de nouveau dans nos vies.

Romance, Suspense / Thriller, Young Adult

Follow Me Back | A.V. Geiger (#1)

Date de sortie : 8 juin 2017
Je remercie la Collection R

Je ne vous cache pas que ça fait plusieurs heures que j’ai terminé ma lecture et j’ai dû relire trois fois la fin tellement je suis surprise. J’ai du mal à réaliser la tournure qu’à prise cette lecture, je vais sincèrement avoir besoin d’une thérapie pour me remettre du génie de cette auteure. Et pourtant ce n’était pas gagné, j’ai développé une sorte de parano pour les lectures issues de Wattpad jusqu’ici j’ai été déçue par la plupart des lectures issues de cette plateforme, alors quand je suis tombée amoureuse de cette couverture et de son résumé avec « Wattpad » écrit en gros, j’ai un peu paniqué et pris du recule avant de me lancer.

Dans ce roman nous allons suivre Tessa Hart, une jeune fille de dix-huit ans qui vit recluse depuis plusieurs semaines et qui n’a pas d’autre contact que les réseaux sociaux où elle laisse libre cours à sa passion pour le célèbre chanteur Eric Thorn. Consciente qu’elle ne le connaît pas cela ne l’empêche pas de s’intégrer au cercle des fans et sa psychologue semble approuver cette socialisation numérique, qui vraisemblablement fait progresser sa patience, même si elle ne quitte toujours pas sa maison. De son côté, Eric vit de plus en plus mal les fans envahissants et pour éviter de craquer et foutre en l’air sa carrière il ne va pas hésiter à se créer un faux compte pour laisser libre cours à sa colère. Cependant contre toute attente une relation se tisse avec Tessa sur Twitter et ils vont développer un lien fort.

J’aurais pu être dérangée par la narration à la troisième personne, j’y ai pensé dès les premières lignes et bizarrement j’ai réussi à faire abstraction de ce détail en étant complètement embarquée par l’intrigue. L’auteure réussit à retranscrire parfaitement les émotions qui habitent Tessa et ce n’est pas chose facile avec un narrateur externe, au fil des pages on comprend que quelque chose s’est produit et l’état dans lequel se met la jeune femme nous fait rapidement craindre le pire. Sa relation avec Eric est inattendu et une complicité se construit rapidement entre eux, chacun se révélant davantage à l’autre. Bien que différents dans bien des aspects, ils vont se révéler bien plus similaires qu’il n’y paraît et c’est le genre de connexion que j’adore voir évoluer entre deux personnages et qui ravit la romantique en moi.

Bien que le côté thriller soit évoqué, il va longtemps rester dans l’ombre et on ne va pas réellement comprendre la situation. Au gré de scènes parfaitement dosées, nous allons commencer à faire la lumière sur les évènements et réaliser que la romance tout à fait innocente va prendre des proportions totalement inattendues. J’ai beaucoup aimé la manière dont l’auteure instaure une aura de mystère et même si nos héros ont parfois des réactions un peu immature, ça n’entache pas le plaisir que j’ai pris à découvrir ce roman. J’aurais aimé pouvoir prolonger le récit aussi longtemps que j’aurais pu et en même temps j’étais totalement incapable de m’arrêter. Un roman qui va réussir à vous surprendre jusqu’à la dernière ligne.

Young Adult

#Famous | Jilly Gagnon

img_20170115_111937_020famousTrès-bonAussitôt sorti, aussitôt le petit dernier de la collection New Way a rejoint ma bibliothèque. Encore une fois ce roman va traiter d’un sujet sensible et cette fois l’auteure va s’intéresser à l’impact des réseaux sociaux.

Rachel est loin d’être une élève populaire, pourtant cela ne l’empêche pas d’avoir le béguin pour Kyle Bonham. Il est tout ce qu’elle n’est pas et sa position au lycée, la rend lucide sur la situation elle n’a aucune chance qu’il l’a remarque. Un après-midi alors qu’elle est au centre commercial elle tombe sur Kyle dans son uniforme de serveur au Burger Ban et sur un coup de tête, elle prend une photo qu’elle poste sur Twitter, ce qui n’était qu’une simple blague entre amies, va prendre d’énormes proportions. Après quelques heures, la photo est virale, elle se propage aux autres élèves du lycée et progressivement traverser les État-Unis, l’éttendue est telle qu’elle provoque une célébrité soudaine pour les deux adolescents.

Rachel est une jeune fille d’une incroyable gentillesse et jusqu’ici son manque de popularité ne l’a jamais dérangée, car elle a toujours été entourée par des amies qui appartiennent à son univers. Poster cette photo, va changer sa vie et lui montrer à quel point la célébrité peut être difficile à vivre. Ses camarades vont se montrer agressifs et des haters vont venir ajouter des critiques de plus en plus violentes. Rapidement j’ai été sous le charme de Rachel, sa douceur et son manque de confiance font d’elle un personnage terriblement attachant. Toute cette haine va être une épreuve assez difficile pour elle, car toute cette violence verbale va la rendre vulnérable. Tout le monde la catalogue comme quelqu’un d’allumé, personnellement c’est justement sa différence aux stéréotypes qui m’ont attendri.

J’ai eu plus de mal à apprécier Kyle, bien qu’il ne fasse pas figure du garçon le plus populaire, il dispose d’une certaine renommée au lycée liée à sa condition de sportif. Lorsque cette photo prend une ampleur incroyable il est tout d’abord surpris qu’une photo aussi banale puisse faire un buzz aussi fulgurant, puis rapidement il s’est pris au jeu de la célébrité et c’est peut-être un peu ça qui m’a dérangé, car il ne voit rien de ce qui se passe autour de lui et la souffrance de Rachel passe totalement inaperçue, car il est dans une quête de reconnaissance. Au contact de la jeune femme, il va réaliser qu’il ne prend peut-être pas la direction qu’il lui faut et même si la romance démarre dans des conditions un peu particulières,  je les ai trouvés mignon ensemble et ils vont s’avérer être bénéfiques l’un pour l’autre et changer.

Au commencement, j’ai eu du mal à réaliser qu’une simple photo puisse susciter autant de retombée et puis j’ai réalisé que parfois les buzz démarrent de rien. Ce qui rend cette histoire authentique c’est que Jilly Gagnon donne la parole aux deux côtés de la célébrité, Rachel va subir le pire côté de la célébrité, alors que Kyle est au centre de l’admiration. Sans cette histoire, il ne se serait probablement jamais rien passé entre eux et chacun aurait vécu leur vie sans se soucier de l’autre. J’ai observé une réelle évolution des personnages, Kyle va devenir plus heureux et Rachel s’ouvrir un peu plus au monde. Après c’est vrai que l’histoire peu paraître un peut superficielle, mais j’ai trouvé que l’auteur abordait un point de vue intéressant, ça donne à réfléchir sur l’impact et les retombées qu’un buzz peut avoir. J’imagine tous ces jeunes, qui ont été au centre de moquerie, ou tout simplement mis en avant sans y être préparé et j’imagine à quel point tout peut changer du jour au lendemain. Le pari est réussi pour la collection New Way.

Lucie